SAINT-ETIENNE – STRASBOURG (2-2) ET STRASBOURG – CAEN (0-0), LA VERDAM MI! ACADEMIE PREND LES MATCHS LES UNS APRES LES AUTRES

LE MATCH CONTRE SAINT-ETIENNE


Aaaaaaaah les joies du streaming…

Quelle alégresse, à chaque journée de Ligue 1, de me sentir trahi par mon site habituel, qui lui-même se contrefout totalement de ce qui peut bien se passer sur Bein Sports 6 ou 8…

Quel ravissement que d’en être alors réduit à une recherche plus ou moins fructueuse de sites hébergeant des liens vers la rencontre du Racing, tout en se battant avec ma connexion internet, histoire qu’elle daigne bien ne pas sauter sur une période de plusieurs minutes…

Quelle exaltation que de se retrouver, après des minutes à perdre patience devant l’écran, et à tenter de calmer un adblock totalement dérouté par le soudain pic d’activité qui lui est demandé à un moment de la journée où il pense pouvoir tranquillement se reposer, devant un match figuré par quelques dizaines de pixels se battant en duels…

Quelle douce euphorie qui m’emporte alors que je revois la même action en boucle, mais pas jusqu’au bout, puisque mon lien, n’en faisant qu’à sa tête, décide de me priver de certaines minutes de jeu, mais afin de me permettre de mieux profiter de quelques instants soigneusement sélectionnés…

Bref, vous l’aurez peut être compris, mais cette rencontre, je n’ai pu en profiter que par intermittence, et la question de savoir s’il fallait tout de même rédiger une académie s’est donc posée. En même temps, je me suis dit que si je refusais d’écrire ce que m’avait inspiré cette rencontre, cela sous-entendait que les autres académies seraient nécessairement le fruit d’une attention de chaque instant sur le match en question, particulièrement impartiales, et garanties sans mauvaise foi. Bien entendu, il suffit d’énoncer ces quelques principes pour en ressentir tout le ridicule. J’ai donc conclu de tout ça que, qu’importe, on allait faire avec les moyens du bord : on a quand même vu le gros du match, alors en voiture Simone !

 

L’avant match :

Situation comptable : en galère de points.

La forme du moment : mouais, bon, allez, ça va, c’est pas mal.

L’adversaire : dans une très mauvaise passe, mais vient de changer d’entraîneur, est-ce que ça va remotiver les troupes ?

Martin Terrier : il est de retour, donc tout va bien.

La compo / point sur l’infirmerie : Le seul absent dans l’équipe type est Gonçalves, légèrement blessé et qui devrait revenir rapidement, au contraire de Corgnet, qui ne devrait pas reprendre avant la trève (je me rends compte que je n’avais jamais parlé de toi dans une acad’ Benjamin, mais ne t’inquiètes pas, je ne t’ai pas oublié ! Soigne toi bien, évite juste de prendre 10 kilos pendant les fêtes, fais quelques footings sur les quais le bord de l’Ill, tu verras c’est très joli, il faut juste éviter les bastons de clodos au tesson de bouteille et les mecs shootés aux hormones qui font leur entraînement de boxe, et tu me feras une grosse deuxième partie de saison). C’est donc Grimm qui prend la place vacante au milieu, tandis que notre duo d’attaque est de retour de suspension. On se retrouve donc avec cette compo, dans la continuité de ce qui fonctionne plutôt bien ces dernières semaines :

Le match :

Bon, on ne va tout de même pas pousser la malhonnêteté jusqu’à faire un espèce de live d’un match que j’ai en partie raté, donc je prends le parti de jouer la fainéantise contre l’imposture et de simplement de revenir en gros sur ce que j’en retiens.

Donc, déjà, on repart avec un point, puisque ça c’est fini sur un score de 2-2. C’est pas volé, mais c’était quand même loin d’être gagné, puisqu’on a été dominé dans le jeu, à part sur quelques rares moment (l’entame du match et autour de la 70e-75e notamment, statistiques fournies par Jean-Michel A la Louche), et qu’on revient deux fois au score.

Ce match c’était donc une équipe qui domine, mais qui peine à se créer des grosses occasions (on va dire que le fait qu’on était pas trop mal en place derrière y était pour quelque chose, allez, ça coûte rien), face à une équipe qui a de la vitesse pour jouer les contres, mais dont les attaquants manquaient un peu de lucidité pour conclure. A peu près autant d’occasions de part et d’autre, un nul assez logique.

On peut regretter la passivité de la défense sur les buts encaissés, surtout le deuxième, où Seka oublie qu’il est latéral gauche et qu’il a peut être un attaquant à marquer dans le couloir, tandis que Kamara met beaucoup trop de temps à sortir, panique, et se fait éliminer facilement par le dribble de Monnet-Paquet… Mais sachant qu’on doit aussi nos buts au fait que les stéphanois se sont bien relâchés après avoir marqué, on ne va pas se plaindre plus que ça.

C’était pas un mauvais match, avec de l’engagement, quelques actions pour montrer qu’on peut jouer au foot quand on veut (le vrai débat : est-ce que dans un match comme ça on choisit de défendre autant parce que c’est la stratégie définie de base, ou est-ce que c’est parce qu’on sait qu’on n’a pas le niveau physiquement pour tenir 90 minutes en faisant les courses qu’exige un jeu de possession ? Je ne sais vraiment pas, et je ne saurais pas dire ce qui m’apparaît le plus rassurant). On prend un point qui nous permet d’être 17e au classement, ce qui est pas fabuleux mais c’est très serré, donc le plus important est surtout de rester au contact. Et de toute façon, les deux matchs très attendus sont surtout ceux de la semaine qui vient : on reçoit Caen et Paris, deux équipes qui font plutôt un bon début de saison, hein, bon, à peine meilleur que nous, j’entends, mais il serait de bon ton de ne pas les sous-estimer. Si on perd deux fois, on sera bien dans la merde (ma boule de cristal ne ment pas), mais si on fait de bons résultats, et a priori c’est pas interdit, on pourrait peut être s’éloigner de la zone de rélegation.

Les notes :

Kamara : 1/5
Bon, à un moment le barème est pas compliqué : quand t’arrêtes uniquement les ballons qu’on t’envoie dessus, t’as pas une bonne note. Je suis un peu déçu, parce qu’il y avait vraiment du mieux la semaine dernière, j’espérais que tu continuerais à t’améliorer, mais là t’es revenu à ce que tu montres depuis le début de la saison, et c’est pas bien folichon. Dois montrer plus d’assurance.

Koné : 3/5
Et si ? Et si, d’ici quelques semaines, on repensait à ce début de saison que t’as commis, le sourire aux lèvres, en se disant qu’après tout, on fait tous des erreurs ? J’ai envie d’y croire… En tout cas aujourd’hui, c’était pas mal, en dificulté face à la vitesse de Bamba, mais plutôt costaud globalement. Et mention spéciale à la fin de match où tu nous sauves bien en récupérant deux ballons chauds alors que ça poussait en face.

Salmier : 3/5
Je me rends compte que quand tu fais des bonnes prestations, j’ai pas grand chose à dire sur ton cas. Donc, voilà quoi, continue comme ça.

Seka : 3/5
C’était pas mal, mais grosse erreur sur le deuxième but, et c’est pas le match où t’as le plus apporté offensivement.

Lala : 3/5
Costaud défensivement, j’espérais te voir un peu plus devant, mais ça reste bien. Mais maintenant on attend tellement de toi..

Grimm : 1/5
C’est peut être dur, mais j’ai vraiment pas aimé. A souffert de la comparaison avec Aholou, on a vraiment perdu cette première relance de qualité, ce qui peut aussi contribuer à expliquer qu’on a du jouer si bas, et je t’ai pas vu récupérer beaucoup de ballons… Je suis un peu déçu.

Aholou : 4/5
Placé plus haut que d’habitude, il a eu besoin d’un peu de temps pour rentrer dans le match, mais une fois que c’était fait, alors là ! Il marque un très beau but, une reprise de karateka pas évidente à sortir, surtout avec le retour défensif de Da Costa pour le gêner. Mais il a surtout été très bon dans le jeu, propre, il retrouve son meilleur niveau.

Liénard : 2 + 1 /5
Difficile à noter. On va dire que pour la prochaine fois tu me fais un vrai bon match, et t’auras pas ce genre de note bancale. Le bonus est pour l’apport sur coup de pieds arrêtés, important dans un match comme celui là, puisqu’il touche la barre sur un coup-franc contré, et le penalty qu’on obtient provient d’un de ses corners. Il a beaucoup couru, défendu, s’est proposé, mais n’a pas été assez dangereux au final.

Martin : 3/5
Disparaît parfois pendant les matchs, ce qui donne toujours l’impression qu’il pourrait faire mieux. Mais c’était déjà plus qu’honnête comme performance : transforme le penalty du 2-2, il a été précieux, s’est battu comme les autres, ça me va.

Terrier : 4/5
Décidément, le gamin est doué : un vrai attaquant de soutien, qui multiplie les appels, presse, joue simple, cherche à combiner avec ses coéquipiers. Et très régulier en plus. Dommage qu’il ait été replacé dans le couloir dans ce match, je pense que son meilleur poste est dans l’axe. Il paraît que les Lillois voulait le faire revenir cette hiver, heureusement le père Keller n’a pas perdu la boule et leur a mis un stop de cow-boy.

Da Costa : 2/5
Je crois que t’as de la chance que je rédige ça plusieurs jours après le match, ma colère a eu le temps de retomber. Je ne t’ai tout simplement pas trouvé bon, alors c’est vrai que tu triches pas, tu fais les efforts, mais là c’était brouillon. Et quand tu me gâches une occasion à 3 contre 1, alors qu’on vient de revenir à 2-2, en ratant une passe à deux mètres, en plus donnée au mauvais coéquipier (Si Jean-Michel Larqué a vu le match, il est encore en train de crier « à gauche, à gauche, à gauche, A GAUCHE! »), là franchement, c’est juste criminel.

Et un petit mot pour les remplaçants, enfin pour le seul remplaçant qui s’est montré : Bahoken rentré assez tôt, à un poste de milieu gauche, ce qui n’est pas forcément sa tasse de thé à la base, mais qui avait envie, a percuté, été vraiment dangereux : c’est bien, ça amène un peu de concurrence devant !

 

Et donc là on arrive au moment critique de l’acad’, ou le match contre Caen n’a pas encore commencé, et où je ne sais pas encore dans quel état d’esprit je vais reprendre la rédaction de ce papier… Suspens…

 


LE MATCH CONTRE CAEN

Le soulagement ! Voilà, c’est clairement le sentiment qui domine !
On reviendra sur le contenu du match plus en détail, mais on peut déjà dire qu’on s’en sort bien.


L’avant match :

Bon, le point positif quand on rédige cette partie après le match, c’est qu’on peut éviter de trop montrer qu’on était en bonne position latérale de sécurité, à sangloter dans un coin de son appartement suite à la vue de la composition d’équipe. Voilà, on a eu droit à un happy end ; donc n’insistons pas sur la trahison du coach, j’ai nommé la titularisation avec le brassard de capitaine en prime, de Kader Mangane. Tout ça, bien entendu, dans le but de reformer la défense centrale la plus vive, agile et agressive de l’histoire de la ligue 1 Conforama.

Ma réaction quand j’apprends que le grand Kader est indiscutable

 

Sinon, on peut compter sur le retour de Gonçalves, tout de suite titulaire, et Aholou revient à son poste, seul devant la défense (vraiment, ne vous faites pas de soucis pour lui, il a besoin de personne). Le reste, du classique.

 

 

Les festivités :

Tout avait bien commencé. Une entame de match avec deux équipes qui vont presser, qui cherchent à se projeter rapidement vers le but adverse, et puis… on ne saurait pas trop dire pourquoi, mais au fur et à mesure que la première mi-temps avançait, on perdait en rythme, les fautes se multipliaient, et les occasions ne venaient pas.

En bref, on s’ennuie pas mal dans cette première mi-temps, avec des équipes devenant de plus en plus prudentes et des attaques clairement dominées par les défenses adverses, pas forcément aidées par des milieux de terrains et des latéraux sans doute pas assez venus apporter le surnombre. De notre côté, on peut notamment citer Lala, discret offensivement durant la première période, ou Liénard, qui avait souvent le réflexe, après avoir récupéré le ballon, de relancer immédiatement derrière. Voilà, ça c’était pour le point « collectivement c’était pas terrible, il faut bien trouver des coupables, donc bon, on va prendre le deux chouchous, personne ne leur en voudra ».

En deuxième, c’est en gros la même chose, c’est très peu animé. Alors, histoire de ne pas juste avoir rien à dire, j’ai cherché les stats, et vous allez pas être déçus : 6 frappes en tout et pour tout, pour un match à domicile, c’est faiblard. Et 2 corners, donc autant vous dire qu’on a pas campé dans la surface adverse.  En revanche on a fait vu 26 fautes dans le match, réparties équitablement entre les deux équipes. Plus j’y pense, et plus je me dis que c’est pas ça qui va donner envie à Canal de continuer à diffuser nos matchs. D’un côté c’est pas plus mal, vu que moins j’ai d’occasion d’entendre Stéphane Guy, mieux je me porte ; mais d’un autre côté ce sera encore plus la galère de trouver un lien…

En fait ce qui sauve ce match de la médiocrité c’est la deuxième mi-temps caennaise, puisqu’ils ont poussé de plus en plus, et fini par avoir de très grosses occasions, notamment une frappe sur la barre alors que Kamara était complètement battu et notre défense aux abois. Heureusement, on a eu quelques bons retours et bons dégagements de la part de notre défense centrale, la surprise de ce match, puisqu’ils ont été sérieux et ont sauvé la baraque. Donc, voilà, une sorte de mea culpa, ils sont aussi capables d’être solides. Maintenant, de là à dire que d’ici samedi je ne ferai pas de cauchemars impliquant des sprints entre Mangane et Neymar ou Mbappe et Koné, je ne peux rien promettre.

A l’arrivée, sans se créer d’occasions franches, ce qui est d’autant plus un problème que Laurey a sorti des attaquants du banc pour mettre une équipe plus offensive sur la dernière demi-heure, sans qu’on ne voit de différence ; on tient un très bon point, sans discussion.

J’ai pas envie d’être particulièrement dur avec l’équipe, même si on n’a pas été très bon dans le jeu. Les joueurs se sont battus, ont été sérieux défensivement, ont enchaîné un troisième match sans défaite face à des adversaires sans doute meilleurs que nous (même si, bon, tout le problème est là : si on attend d’être favori pour gagner un match, on ne va pas prendre beaucoup de points). On a surtout vu la différence entre notre équipe et celle de Caen, qui ne réalise pas un bon début de saison pour rien, ils ont donné l’impression de bien maîtriser leur partie : ils savent être solides défensivement, laisser très peu d’espaces à l’équipe adverse et ont de la qualité devant. Il leur manquait juste la réussite pour repartir avec une victoire méritée.

 

Les notes :

Kamara : 3/5
Je sais toujours pas quoi te mettre comme note. Tu fais quand même une sortie décisive, et t’encaisses pas de but, pour la deuxième fois de la saison seulement, donc on va dire que t’as mérité la moyenne, allez, passons-vite à autre chose avant que je ne change d’avis.

Koné et Mangane : 4/5
J’y croyais pas, mais ça a tenu. Ils ont pas toujours été très rassurant, soit, mais faut reconnaître qu’ils ont eu beaucoup de boulot, et qu’ils s’en sont bien sortis. Et pourquoi une note à deux, me demanderez-vous ? Tout bonnement parce qu’ils se sont bien réparti le boulot, se couvrant mutuellement, allant au duel un à la fois, ils ont été complémentaires.

Seka : 3/5
Le moins en vue des défenseurs, il a fait son match, sans plus. Je crois qu’il est pas encore prévu que N’Dour revienne dans l’immédiat, et c’est bien dommage, j’aimerai voir avec deux flèches sur les côtés ce que ça donne.

Lala : 4/5
Une deuxième mi-temps de très haut niveau : il percute, met de bons centres, très solide défensivement, très juste techniquement, y a rien à ajouter.

Aholou : 5/5
Mettre moins, ce serait vraiment faire la fine bouche, je vois pas ce que je peux lui demander de plus. C’est le patron au milieu, il récupère, relance proprement, et essaie même d’apporter le danger quand il voit que ça veut pas devant… Lui aussi c’est du haut niveau.

Gonçalves : 3/5
J’étais bien content de le revoir ! Il est sorti tôt, on sait tous qu’il pourra jouer un rôle très important samedi, un joueur comme lui, qui met toujours la pression sur l’adversaire et propose toujours des solutions quand on a la balle, peut être très intéressant face au milieu de Paris.

Liénard : 3/5
Une sacré activité, et une volonté de s’appliquer ballon au pied tout à fait appréciables, je maintiens quand même qu’il a parfois été trop prudent (mais c’est tout à fait compréhensible que quand tu t’arraches pour récupérer la balle, t’as pas envie que ton équipe la perde dans la seconde).

Martin : 3/5
A beaucoup proposé. Ce rôle où il joue entre les lignes lui va bien, demande beaucoup de courses aussi, mais il en est capable. Et en même temps, on a aussi parfois du mal à le trouver. Je crois que c’est le joueur le plus difficile à noter : j’ai toujours le sentiment qu’il peut faire plus, mais je me dis aussi que ce qu’il fait déjà, c’est pas trop mal.

Terrier : 2/5
C’est peut être un peu dur… Il m’a vraiment énervé sur certains coups où il a perdu la balle en tentant des dribbles alors qu’il pouvait simplement décaler un coéquipier, chose à laquelle il ne m’avait pas habitué. Faut dire qu’il a pas été aidé par le fait que quand il passait, il se faisait sécher direct.

Da Costa : 2/5
T’as fait ce que t’as pu, niveau appels et pressing surtout. Mais la défense de Caen vous a géré, donc t’auras pas plus.

Et les remplaçants, comme dit plus haut, trois attaquants : Blayac, Sacko et Saadi, pour aucun résultat. Je m’interroge vraiment sur l’utilité du premier en tant que joker, puisque c’est pas la première fois qu’il entre sans apporter grand-chose. Le second est vraiment pas en forme en ce moment, au point que je me demande si c’est lui rendre service que de le faire jouer. Et le troisième est entré trop tard pour faire grand-chose

Bon, allez, on s’en sort pas si mal, avant de recevoir le PSG samedi dans un match qui s’annonce comme une formalité, une bonne petite promenade de santé. Je vois déjà toute la Meinau faire la ola à l’unisson ! Bon, après, je parierai pas tout mon PEL sur une victoire par trois buts d’écart, mais franchement : qu’est-ce qui pourait nous arriver ?

 

Leonard Speck.

 

 

 

Leonard Speck

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *