SRFC – FCN (2-1): La Canaris académie se repeuple

Salut tout le monde moi c’est Klas, Klas Nietsche. Oui je sais c’est pompeux mais je m’en cogne.

Je supporte le FC Nantes et souvent ça me rend malheureux. En plus mon bel amant lusitanien s’en est allé vers son amour de jeunesse me laissant entre les mains d’un Italien fort peu fougueux bien qu’efficace.
L’actualité de la semaine nous fait traiter du derby face à Rennes et d’une petite réunion publique portant sur le Yellow Park habilement programmée le JOUR DU DERBY FACE À RENNES !!!!

On va donc partir sur un plan hégélien classique: match, notes et une synthèse haute en couleurs (en particulier du Yellow).


Les hétairoi:

Tatarusanu
Dubois – Carlos – Pallois – Lima
Rongier – Touré
Iloki – Nakoulma – Thomasson
Sala

Un onze logique, Iloki sortait d’un bon match face au TFC et était à créditer d’une bonne entrée face au PSG; la titularisation de Pallois protège Awaziem pour Monaco et Djidji reste sur le banc parce que Ranieri l’utilise tant en défenseur central qu’en arrière gauche.


Le match:

Je n’ai pas vraiment le courage de faire un résumé complet, pas du fait de la défaite non, juste que c’était vraiment de la merde : Nantes ne sait que contrer et Rennes avait Mehdi Zeffane et Adrien Hunou sur le terrain. Putain on a perdu face à ces tocards…

Finalement le match connaîtra quatre événements, tous en seconde mi-temps: la blessure de Lima et son remplacement Djidji, DC droitier placé ArG (spoiler alert: les deux buts et le rouge viennent de la gauche), le premier but hors-jeu de Khazri, la belle réaction nantaise après l’expulsion de Pallois et le penalty transformé par Sala, et la victoire au talent qui voit Khazri s’offrir un doublé après une action impliquant Gourcuff et André.

On en parle du fait que Gourcuff humilie trois de nos défenseurs ?

 

La défaite est dure, le nul aurait peut-être été plus juste et encore. De toute manière tous les tristes sires venant se plaindre de Rudy Buquet devraient se rappeler de la fin de match face à Metz.

Les notes:

Tatarusanu 3/5 :
Après une période moins bien, il se stabilise en tant que top 5 des gardiens de L1.

Dubois 3/5 :
Excellent match des deux côtés du terrain, capitaine exemplaire prenant le derby à coeur mais sans excès d’engagement. Il est en fin de contrat en juin et la Fiorentina de son super copain Veretout le sait.

Carlos 4/5 :
Meilleur joueur nantais depuis Toulalan.

Pallois 0/5 :
Tactiquement le mec explique un bon tiers des faiblesses de l’équipe à construire du jeu avec ses relances catastrophiques et toutes les actions dangereuses de Rennes sont sur lui. Petite statistique pas piquée des vers, il se fait expulser pour deux jaunes en ne commettant qu’une seule faute.

Lima -/5:
Blessé et remplacé à la mi-temps, mais il tenait bien Bourigeaud et deux belles actions viennent de lui. Remplacé par Djidji 1/5, qui est un handicap insurmontable à ce poste pour pouvoir pratiquer le football.

Rongier et Touré 3/5 :
Impossible de les dissocier, si les blessures les épargnent ils peuvent devenir un verrou défensif exceptionnel et la qualité de jeu long de Touré associée à celle plus courte de Rongier… Diantre, une érection.

Iloki 2/5 :
Bon défensivement, offensivement mal utilisé parce qu’en face c’était Zeffane.

Thomasson 3/5 :
Défend bien, beaucoup d’affinités créatives avec Tougier, utilise intelligemment la vitesse et la puissance de Sala mais clairement pas aidé par son placement aile gauche.

Sala 3/5 :
Penalty transformé en finesse (comprendre « gros blitz de derrière les fagots »), intensité de tous les instants, lui il a une grosse volonté de puissance, c’est bien.

Nakoulma 0/5 :
Lui il a une grosse volonté de se casser en Championship, et pour cela il tente de grands déboulés en plein cœur du jeu sans jamais lever la tête, notamment vers la droite où la vitesse d’Iloki était défendue par ZEFFANE BORDEL. Il est l’origine d’un autre tiers des problèmes de jeu du FC Nantes. Si Villa ou Hull pouvait nous faire cadeau de son transfert ce serait bien venu.

Dans l’absolu perdre ce match n’est pas un drame, les Canaris restent cinquième, mais dans l’absolu, pareil adversaire était prenable. Pour tenir un tel rythme et finir dans le haut de tableau le club devra sortir bien gérer les dossiers Dubois et Nakoulma tout en trouvant un remplaçant crédible à Lima.


Yellow synthèse:

Puisque la mesquinerie n’a ni âge ni frontière, notre Président s’est offert une semaine où il insulte l’un de ses anciens entraîneurs très limité footballistiquement. Petite précision, on parle de Michel Der Zakarian, un entraîneur et un homme envers qui j’ai beaucoup de griefs mais aussi un bon gars du club, toujours affable avec les supporters et amoureux de l’institution. Dommage il aurait pu parler de cette vieille chèvre népotiste et aigrie de René Girard.

Ensuite Kita et Réalités (promoteur du futur stade), ont présenté au « public » (jour de match à l’extérieur, quand les ultra et les journalistes sont absents en somme) le projet Yellow Park. Puisque j’y étais je vais vous faire un petit compte-rendu d’abord factuel ensuite critique : bon déjà on va passer d’un stade de 36 000 places à 40 000 places, entre autre parce que la Beaujoire ne répond plus aux normes UEFA de sécurité et de « qualité du spectacle », le stade sera la propriété foncière de la société YellowPark, elle-même détenue par les groupes Flava (Kita) et Réalité. Le FC Nantes restera donc locataire d’un stade, passant d’un bail public de 130 000€ annuels à un privé de 4 M€ annuels.

Un loyer multiplié par 30. Oui oui mes bons. Ma raison pure à fortement envie d’ouvrir sa gueule. « Pas aux normes », au contraire de Guingamp, Limassol, Braga, Midtjylland ou Kiev (rapport à la guerre tout ça). Là c’est ma raison pratique qui fourbit ses armes dialectiques.

Mais j’ai vrillé quand ce cher compatriote de Waldy nous affirmé que tout ce projet n’était pas une « ambition personnelle ». Alors je vais faire le métier de Pierre Ménès et suivre l’argent. Pour construire YP doit emprunter, rien d’anormal, les remboursements sont de 4 millions par an, grosses annuités mais ça va, que ça corresponde au loyer du club me choquerait pas SI l’emprunt couvrait uniquement la construction du stade. Or le projet inclut aussi des logements (HLM pour avoir les terrains pas chers auprès d’une mairie en quête de réélection) et des commerces. Le FC Nantes va donc investir en immobilier et les bénéfices de ces investissements seront captés par les actionnaires de Yellow Park, Flava et Réalités. Malin.

Voilà, j’en ai gros sur la patate et en plus personne ne veut m’accompagner au stade mercredi…

 

Cordialement,

K.N.

Klas Nietzsche

4 Comments

  1. Faites pas trop les cons. La malédiction du nouveau stade semble revenir de vacances si j’en crois les résultats du LOSC et de Nice.
    Et maintenant que votre présence en L1 nous offre 4 points minimums chaque saison, je trouverai un peu dommage que vous alliez rejoindre le FC Lorient Bretagne Sud.

    • T’en fais pas, le stade est prévu au plus tôt pour 2022, on a largement le temps de voir Gnagnon se blesser 16 fois puis partir briller du côté de Kazan clé le reste de la formation rennaise.

  2. Oh la belle entourloupe de stade calquée sur celle de l’OM. Incroyable comme l’enculerie à grande échelle continue. #soutine

  3. Maintenant Kita affirme que des joueurs auraient refusé Nantes parce que le stade était vétuste. Genre des mecs étaient prêts à venir en L1 mais en fait non à cause du stade.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *