Les 107 déclarations disruptives du year 2017

Qui sont-ils ? Quel est leur projet ?

Comme d’habitude, n’oubliez pas de mettre vos sorties favorites en commentaire, pour que l’on puisse préparer sereinement la grande sélections des Van Nobel. 

“Lacazette j’espère qu’il vise la Coupe du monde 2018 et qu’il ne va pas s’enterrer à bouffer du riz en Chine”
Heureusement que les valeurs de l’ovalie transmises par Eric Blanc parviennent jusqu’au plateau de L’Equipe du Soir. Ce serait dommage de s’en priver.

“Le développement du football sera un critère essentiel, avec aussi le côté sportif (pour attribuer les nouvelles en coupe du monde ndcvm).”
Pas con Gianni. Le comité aurait pris le coût moyen d’une pinte en terrasse. Mais franchement ça fait sens.

« Le panier moyen par spectateur a été multiplié par cinq par rapport à Gerland où il était à 2 euros. En revanche, si l’on parle des spectateurs qui consomment dans le stade, la progression est phénoménale. On a dépassé les 20 000 détenteurs de la carte MyOL. Et la consommation à la place se développe de plus en plus »
Pas de triomphalisme pour Jean-Michel Aulas : les supporters de l’OL sont avant tout de sages partenaires de la vénérable institution, qui est formidable, et pas du tout des vaches à lait.

“Je pense que les matches de Ludogorets en Ligue des champions ont changé le regard des gens sur la D1 bulgare.”
Ouais grave, Yassine El Kharroubi.

“L’avenir footballistique de Ben Arfa est terminé au PSG”
Chaque minute qui passe contredit madame Soleil. Pardon Christophe Dugarry. (on était en janvier, ndvcm)

“Je ne louperai une CAN que si je suis blessé, non sélectionné ou à la retraite “
André Ayew la jouera mort.

“Heureux de prêter ma voix à Superman dans LEGO Batman, Le Film”
Ne vous vexez pas, Antoine Griezmann, mais le comité penchera quoiqu’il arrive pour la V.O.

“Il y a des imbéciles qui ont pu faire ça (les cris de singe en tribune ndcvm) et ça nous porte tort. Moi, je travaille toute la journée avec des blacks.”
Le comité ne vous accuse de rien François Ciccolini… Par contre, s’il peut se permettre, votre défense est un peu nullos. Il y a pas mal d’exploitants de champ de coton qui travaillaient avec des “blacks” toute la journée et le comité n’est pas sûr que ça puisse les exempter de racimse.

“Vous me vexez quand vous dites que je suis un miraculé. Bobby Charlton, qui a survécu au crash, est un miraculé. Evra ce n’est pas un miraculé, Evra, c’est quelqu’un qui en a.”
Patrice Evra, footbigballs.

« Emery doit analyser pour constater que dans sa tête il y a un grelot… Kurzawa il n’a que des jambes »
Daniel Riolo et son sens de la formule vous emmerdent, et si vous n’êtes pas content, ils vous enculent, aussi.

“Quand mes joueurs se fâchent, ils me rendent heureux”
Diego Simeone, élevé à la haine.

« Après avoir eu des discussions avec lui (Nicolas Anelka ndcvm) sur le football, je me suis immédiatement dit que non seulement je faisais face à un ancien grand joueur de football, mais aussi à quelqu’un qui a des idées très intéressantes sur le football en général. Nous sommes fiers de pouvoir compter sur une personne de son calibre au sein de notre club. Nous allons maintenant discuter avec Aleksei Korotaev de son rôle précis »
Ah oui, donc vous le recrutez parce qu’il parle foot correctement, mais vous ne savez pas encore quel boulot vous allez lui confier, Ton Caanen (directeur technique du Roda JC). Magnifique. Peut-être qu’il sera assistant secret ?

« Il faut des icônes. Payet en fait partie, c’est évident. Il a vendu 1 000 maillots dans la journée de mardi »
On espère que vous lui avez remis un badge de l’employé du mois avec tous ses collègues de la boutique, Jacques-Henri Eyraud.

“Ce sont des malades mentaux ces mecs. Ils sont conditionnés, ils ne peuvent pas supporter de perdre un match. Ils ont perdu à la régulière… et ils veulent tuer tout le monde“
Bernard Caïazzo face à la folie des hommes. (ASSE-Lyon 2-0 – 05/02/2017)

“Je pense qu’ils étaient un peu énervés, ils ont essayé de faire mal à notre papy (F.Lemoine ndcvm). Mais papy a préféré ne pas revenir parce qu’il avait peur pour lui.”
On ne sait plus trop de qui vous vous moquez, Romain Hamouma.

“J’en ai fait des qualif’… Rien n’est facile. Il faut se qualifier. Le groupe vit bien. C’est encore frais. Attendons.”
Oh oui Titi Henry, le quatre clichés à la suite !

“Il y avait un entraîneur étranger en face et on a gagné 11-2”
Jean-Michel Aulas semble sous-entendre que Bruno Jalapeno Genesio est tout ce qu’il y a de plus français et superieur aux autres.

« Avez-vous eu au téléphone vos anciens équipiers de Monaco avant leur match de demain soir ?
Je… (L’attaché de presse de Manchester United refuse qu’il réponde, rappelant que seules des questions sur le match doivent lui être posées). »
Du coup, ce « je… » d’Anthony Martial restera comme la déclaration la plus courte qu’un comité ait recensée à ce jour.

“Mon alter ego Unai Emery a gesticulé et vociféré autant que moi.”
Alter ego Pascal Dupraz. Carrément ? Genre sans rire et tout ?

«Mon expulsion ? Que voulez-vous que je vous dise ? En fait, c’est comparable à ce que l’on vit dans le pays. Dès lors que l’on s’exprime, on est sanctionné. C’est un état extrêmement répressif. Donc l’arbitrage est le microcosme de notre état. »
Après nous avoir offert son point de vue sur les fonctionnaires en 2016, Pascal Dupraz a décidé de s’attaquer aux plus hautes instances en 2017… Ce sera sans doute un peu court pour lancer votre candidature pour avril, toutefois.

« J’ai trouvé l’arbitrage excellent. L’arbitre a laissé jouer comme en Coupe d’Europe. Alors, c’est vrai, Dijon n’a pas l’habitude de jouer en Coupe d’Europe, donc ils étaient un peu surpris »
Jean-Michel Aulas devait avoir un trou de mémoire : il n’était plus sûr que Dijon figure déjà dans son grand chelem des clubs français qui détestent l’OL.

« On a l’habitude. Florent (Balmont ndcvm) est remonté contre tout ce qui bouge et par tout ce qui fait en sorte de le dépasser par la taille. Donc voilà, c’est normal »
Encore un immanquable de Jean-Michel Aulas, un homme pour qui la taille compte. Mais pas vraiment la classe.

“J’ai une mission : maintenir le LOSC en L 1. Entre nous (avec Bielsa ndcvm), ça se passera comme je le déciderai moi. Je suis clair. Je suis venu pour être entraîneur, pas adjoint. Après le 30 juin, on verra.”
Vous êtes presque touchant de naïveté, Franck Passi.

“Je veux essayer de devenir une sorte d’exemple de réussite aux États-Unis.”
L’Americain dream ? Dans 50 ans, on pensera à Schwarzenegger, Elon Musk ou encore Romain Alessandrini.

“Le truc avec Pogba, c’est qu’il a plus de célébrations que de buts. On veut le voir célébrer quand il marque.”
Faudrait penser à une petite activité physique Paul Scholes, un championnat vétéran quelque chose, le comité vous sent frustré du tacle.

“Je connais le « coupable » (la taupe ndcvm), je le dévoilerai dans mon film. »
SOS Fantômes de Knysna, directed by Nicolas Anelka. Coming soon.

“Vous rigolez ou quoi vous avez vu les 10 derniers matchs du PSG ? Heureusement qu’il y’a Cavani, j’espère qu’il ne fait pas une grossesse nerveuse ou une embolie gazeuse ou vous êtes dans la merde (…) Pour pas faire beau et pour pas faire le suceur je ne dis pas « Paris va se qualifier”, je suis un des seuls qui a le courage de dire avec beaucoup de respect que Paris n’a aucune chance… Tout le monde est en train de rêver mais tu ne vas pas gagner le tiercé avec un godet de maçon.”
Stéphane Pauwels dans L’Equipe type, dont la vulgarité n’a d’égale que… Ben… A vrai dire pas grand chose.

“C’est vrai que pour le moment, je marche sur l’eau”
Thomas Meunier piétine aussi la langue de bois et la modestie.

“Barthez, c’est un bon soldat ! Il est blanc, pas très intelligent, il ne fait pas trop d’histoires, il a été le chouchou à une époque mais aujourd’hui, on ne l’appelle pas pour parler de football”
Oh, vous savez, vous non plus, Bernard Lama

Moi je veux rappeler à tout le monde que j’étais en chemin pour battre le record de Raul en équipe première »
Jesé Rodriguez, humble et tranquille depuis son transfert à Las Palmas

« Je pense que ce que j’ai fait pendant cinq mois a permis à certains dans le monde du foot de se dire que, finalement, j’avais peut-être l’étoffe pour entraîner au plus haut niveau.”
Sans doute les aficionados de Bruno Puerco Pibil Genesio, Franck Passi.

« Vous avez la télévision, donc vous pouvez voir les images. Je saute haut et lui saute dans mon coude »
Pas sûr que cette explication passe lors de la commission de visionnage, Zlatan Ibrahimovic.

“Dans ma prochaine liste, le 16 mars, il y a ceux que je prendrai et ceux que je ne prendrai pas mais qui mériteraient d’y figurer.”
Est-ce que vous pourriez mettre ceux qui sont nuls mais sympas aussi, histoire de ne froisser personne, Didier Deschamps?

“A propos de David [Ginola, ndcvm], je veux d’abord dire que je suis content de le voir rétabli , c’est le plus important pour moi. Et ensuite que je le trouve excellent dans son nouveau rôle d’animateur télé dans l’émission La France a un incroyable talent. Il est beaucoup plus utile dans cette émission que sur un terrain de football où, là, il fallait être un homme.”
Luis Fernandez droppe le mic.

« Kurzawa ça fait déjà deux fois qu’il fait ça. Rabiot pareil. Ils sont jeunes et je pense qu’il leur manque un peu d’humilité. Et dans le monde du foot, ça va vite et ça leur est tombé encore dessus. Il faut attendre la fin des deux matchs de 90 minutes. Il n’y a pas qu’eux. »
Défense de fer de Jérémy Mathieu, les bras bien écartés et les deux pieds décollés pour expliquer qu’on ne doit pas chambrer si on ne veut pas être chambré à base de doigts d’honneur en retour.

« Ce qui est dommage, et c’est typiquement français comme comportement, c’est que des personnes puissent s’enorgueillir de la défaite de Paris. On a vraiment un pays de merde quand même. »
Pascal Dupraz retrouve un peu d’humanité. Pour cracher sur la France certes. Mais quand même.

“Quand Vata nous a éliminés en marquant de la main, j’étais absolument convaincu que l’arbitre l’avait vue. Comme le but est accordé, je ne peux que penser à des faits dépassant la malhonnêteté, comme un petit arrangement contre une poignée de billets, un cadeau, une prostituée envoyée dans sa chambre d’hôtel ou tout ce que l’on a l’habitude d’évoquer.”
Et puis bon, en terme de malhonnêteté, Bernard Tapie en connaît un rayon.

“Je n’aurais pas été surpris de le (Bielsa ndcvm) voir signer à Nice ou Saint-Étienne, deux clubs où il y a quand même pas mal de ferveur, mais à Lille…”
Dimitri Payet veut être sûr que Thauvin ne sera pas le seul sifflé ce soir au Grand Stade.

“Vous êtes une bande de petits cons ! Il faut vous bouger le cul très vite pour ne pas retourner d’où vous venez”
Jacques Rousselot menace clairement ses joueurs de retourner vivre à Nancy. Ah pardon, en Ligue 2.

“L’OM a été créé 71 ans avant le PSG, le club qui incarne l’arrogance et la domination économique de la capitale. L’OM est bien ancré dans le peuple avec quatorze millions de supporters de la Normandie à l’Afrique du Nord. Le PSG est le jouet du petit bourgeois, le produit d’un opportunisme politique et un exemple parfait de l’absence de racines si commune dans le sport moderne. Un jour viendra où l’outil marketing ne sera plus aussi rentable, l’argent ne rentrera plus et les mercenaires s’en iront. Il ne restera qu’une coquille vide à l’endroit où on aurait dû sacraliser une communauté et une tradition.”
Joey Barton serait-il un prophète extralucide à tendance marxiste ou juste un mec qui a vraiment envie de retourner jouer à Marseille ?

« Si tout le monde se comportait bien et honnêtement dans le monde du football, je ne serais surement pas à Metz. »
On sent que votre intégration en Lorraine se passe très bien, Benoît Assou-Ekotto.

« Ce midi quand on a voulu prendre le déjeuner, le personnel de l’hôtel a refusé parce que l’hôtel n’a pas été payé donc on n’a pas mangé ce midi. »
Hugo Broos, sélectionneur du Cameroun, avait légèrement les crocs en conférence de presse, d’où son agacement.

“Mon père, qui n’a jamais eu de vacances et a été prisonnier des Allemands pendant six ans, me disait : ‘Mon garçon, la vie est une tartine de merde dans laquelle tu bouffes chaque jour un petit peu.’ “
Le comité rêve de passer une soirée biture avec Jacques Rousselot.

“Tu peux encore prendre une baffe même si tu es une femme.”
David Moyes ne fait pas de différence. C’est ça l’égalité des sexes avec les journalistes.

“Je vis bien en Angleterre, même si je ne joue pas trop et que c’est un petit peu difficile. Mais au niveau de la santé et de la forme physique, je suis au top.”
C’est donc simplement que vous n’avez pas le niveau pour Stoke City, Giannelli Imbula, tout va bien alors, le comité est rassuré.

“Si on attend que le camion s’arrête sur le bord de la route sans même tendre le pouce, on se trompe”
Michel Seydoux, fraîchement retraité du LOSC est devenu coach lifestyle.

« La Premier League me supplie de rester. Je suis venu en Angleterre à 35 ans quand tout le monde pensait que j’étais en fauteuil roulant. Mais que s’est-il passé ? Le lion est toujours en vie. »
Zlatan Ibrahimovic mélange Intouchables avec Le Roi Lion avec brio. Quel homme.

« Il a fait une bonne performance mais c’était son corps avec mon cerveau. »
Vous aimeriez bien avoir le corps musculeux de Luke Shaw, José Mourinho. Lui n’aimerait peut-être pas se trouver dans votre tête, en revanche…

“Ce qui est sûr, c’est qu’il s’agit du meilleur des trois derniers matches nuls”
Il y a les comparateurs d’assurances, de voyages et maintenant de nullité, merci Rudi Garcia.

“Il faudra avoir des couilles pour rebondir, car, jeudi, contre les Turcs, ce sera autre chose.”
Le comité vous déconseille, ça fait hyper mal, Maxime Gonalons.

« Ils ont beaucoup d’arcs à leur corde. »
Le comité a tout de suite pensé à un truc à base de “flèche”, Antoine Kombouaré.

“La seule chose qui peut résoudre les problèmes nationaux ou mondiaux c’est le gouvernement divin.”
Oups, pardon de vous avoir dérangé David Bellion. Le comité referme la porte et s’en va. Désolé encore.

“Il faut arrêter de dire que le match à Besiktas va être difficile. Le plus difficile, c’est celui de jeudi. Je connais le nouveau stade magnifique de Besiktas (…) C’est un stade neuf, sécurisé. Bien sûr qu’il y a de l’ambiance, mais comme au Parc OL. Il faut arrêter de filer la trouille aux joueurs.”
Ah ben c’est sûr qu’avec 20 000 supporters de Besiktas annoncés au Parc OL vous allez trouver l’ambiance similaire à la Vodafone Arena, Jean-Michel Aulas.

“Nous avons simplement fait en sorte qu’il n’y ait pas de vente à l’étranger. Mais ils se sont très bien organisés. Il y a une colonie turque très importante en France avec des centaines de milliers de représentants. Ils ont pu récupérer plus de billets que nous ne l’imaginions.”
Oui mais bon, les colonies ça a du bon, Jean-Michel. Le comité était très heureux d’éponger ses pintes avec son petit kebab hier soir.

“On a été extrêmement soudé. À 50 contre 40 000. Ce soir, nous sortons vainqueurs.”
C’est un remake de peplum, Corentin Tolisso ?

« Tout a commencé avec Gourcuff, quand Malouda dit, avant le premier match contre l’Uruguay ‘moi, je veux bien défendre pour Zidane, mais je ne veux pas défendre pour Gourcuff…’ Domenech lui répond : ‘Dans ce cas-là, tu ne joues pas.’
Ce que le groupe ou une partie du groupe a fait à Gourcuff, avant l’histoire du bus, c’est inique, ça n’a pas de mot… C’est du racisme anti-blanc.
— N’était-ce pas de la jalousie à propos de sa notoriété ?
— Si, ils l’appelaient « La nouvelle star ». Puis c’était du racisme anti-blanc. Ni plus, ni moins. »
Pierre Ménès, interviewé dans Ouest-France, apaise les histoires de Knysna et se lance dans une analyse politique profonde.

“C’est un match sans filet et sur un fil pour les deux équipes”
Stéphane Moulin, funambule de la langue française.

Cette saison est difficile pour nous. Si on finissait troisièmes, on profiterait de moins de vacances”
Gros gros sens des priorités chez Thiago Silva.

« C’est la seule personne au monde qui sait le nombre exact de poils pubiens que Zinedine Zidane a sur ses bijoux de famille »
Patrice Evra suggère que Christophe Dugarry en sait long sur la calvitie de Zinédane.

« On a discuté d’amour et de philosophie. Étant d’accord sur les principes philosophiques et sur l’amour tel qu’il doit s’exprimer, on est reparti content et confiant. »
Et l’amour n’étant autre chose que la joie qu’accompagne l’idée d’une cause extérieure, Jean-Michel Spinaulas a conclu en ces termes pour sceller son accord avec Alexandre Lacazette : « C’est 40 patates ».

J’ai déposé plainte contre X parce qu’on ne me fait pas chanter. Mais, si j’avais su qu’il y avait Karim, j’aurais d’abord réglé ça avec lui.“
Ah bravo la police, vous auriez pu en parler à Mathieu Valbuena quand même.

« Qu’il y ait d’autres investisseurs est une motivation fantastique pour l’investisseur que je suis. Il y aura deux ou trois investissements très importants cette année. Il y a de nouveaux challengers. »
Quand on pose la question des recrutements à venir à Jean-Michel Aulas, il répond en termes d’investisseurs, avant de parler de joueurs.

Je voudrais ramener à la mesure ceux qui se croient supérieurs au coach ou aux dirigeants de l’OL et je veux dire stop. Si ce n’était pas le cas, je me fâcherais vraiment très fort. Ça commence à suffire.”
Et appelle à la raison quand on lui parle des critiques, tout en menaçant de ne pas en faire preuve. Sacré Jean-Michel.

« On se demande toujours ce que conseille Gérard Houllier… Probablement de faire attention sur le flanc droit en contre-attaque, comme contre les Bulgares, ou sur le côté gauche comme contre Israël. »
Jean-Michel Larqué ne l’a dit qu’une fois pourtant, mais le danger est partout. Surtout à gauche. À gauche. À gauche.

« Dans ma situation, dans un grand club, je suis viré. C’est certain.”
Mais vous ne l’êtes pas, Pep Guardiola. Donc vous seriez en train d’insinuer qu’en fait…

Quand je regardais l’équipe (Las Palmas, ndcvm) à la télé, l’équipe avait de l’ambition. Les choses ont fini par changer. Quand je suis arrivé, l’équipe n’était plus au niveau physique que l’on voyait avant. Ça peut aussi être psychologique. Avant je voyais une équipe qui avait le ballon, qui faisait mal.”
C’est gentil et courageux de prendre le blâme pour tout le monde, Jesé. Comment ça le comité a mal compris ?

Mais c’est vrai que je n’ai jamais rien fait pour l’équipe de France… C’est bien moi qui mets le deuxième but ? On m’en refuse aussi un autre juste avant qui était valable. Je me suis battu comme tous les autres pour ce maillot, vivre ce moment fabuleux et aller au Brésil. Je crois que j’étais remplaçant à l’aller. Il y avait bien eu 2-0 pour l’Ukraine ?”
Attendez… Vous ne seriez pas un peu ironique Karim ?

« Il est à Merano. Il sculpte son corps. Il a fait sa bonne année sabbatique. Il va être frais comme un épinard ! »
Jean-Louis Gasset se languit de son Lolo, il a hâte.

« J’ai prévu d’accrocher 250 phrases au centre d’entraînement. Je laisserai aussi un espace pour des commentaires, mêmes ironiques. L’idée m’est venue en lisant un livre d’un ami prêtre chilien qui a le don pour synthétiser des situations en une phrase. Pour chacune de ces phrases, j’ai trouvé un équivalent football »
Marcelo Bielsa, dit El Losco

Ce n’est pas parce qu’on aime le foot qu’on ne peut pas apprécier les comédies musicales.”
Eh ouais, c’est pas que pour les nanas et les homos les comédies musicales qu’il vous dit Pierrot. On vous conseille le reste de l’interview. Mais attention, mollo sur les moqueries, il sort de greffe, on vous le rappelle.

“Pourtant, il (Turpin, ndcvm) est venu faire sa formation ici, à la Commanderie, il y a trois ou quatre ans, on l’a bien reçu, il s’est entraîné avec nous, on a été gentils, il faisait ses petits dribbles, on pouvait le fracasser, mais on se retenait pour qu’il puisse jouer tranquillement. Au final… Et ils nous le vendent comme l’arbitre du futur.”
Le milieu marseillais semble vous avoir déteint dessus Rod, un peu… “Aide-nous et on ne te pète pas les genoux”, ça fait quand même un peu peur…

« Je ne suis pas un saint, je l’admets, mais je ne suis pas non plus le démon que beaucoup de gens croient que je suis. Je n’aime pas ce genre de choses parce que j’ai une famille, une mère, un fils et je n’aime pas qu’on dise des bêtises. »
Allez, poussez le encore un peu à bout, le Cristiano, qu’il nous fasse son coming out une bonne fois, bon sang.

Ma grosse déception, c’est qu’en fait il n’y a pas d’attentes par rapport au jeu.”
Voilà, vous êtes des gros beaufs les Rennais. Vous voulez du Transformers 8, alors que le Génial génie vous apporte du Haneke. Vous ne le méritez pas.

“Je n’ai rien contre (les homosexuels, ndcvm), je respecte tout le monde.”
Antoine Griezmann, humaniste.

« On a été face à nos limites cette saison. Même avec mon expérience tout n’a pas pu être compensé. »
Alou Diarra a pourtant fait don de sa personne dans tous les ronds centraux de France et de Navarre pour sauver Nancy…

« Avant son dernier match, Totti nous a prévenus et nous a dit que, s’il avait un penalty, il ne marquerait pas et qu’il enverrait le ballon aux tifosi »
C’est complètement idiot, surtout que le club jouait sa qualif pour la Ligue des Champions. Mais le comité ne peut pas s’empêcher de trouver ça merveilleux, Juan Jesus.

“Maintenant, il faut faire un sans-faute jusqu’au bout. La France a toujours été solide dans les moments importants.”
Hugo Lloris, amnésique.

« Je suis un homme d’entreprise et un président de club moderne. L’argent des transferts doit être réinjecté dans le foot français comme je l’ai toujours fait quand on était au plus haut. Quand l’argent des transferts part à l’étranger, cela renforce nos concurrents. »
Pour JMA, Alexandre Lacazette peut aller, n’importe où, mais pas partout.

“Lorient et Lens qui contestent la montée d’Amiens. Non content d’être nuls sur le terrain ils sont minables en dehors”
Pierre Ménès s’applique lui aussi à être constant.

“Je ne veux pas mettre la charrue avant les Bleus.”
Mathieu Valbuena, prépare sa reconversion.

‘Heureux que la « une » de L’Equipe fasse toujours débat, signe de bonne santé. Confiance en Cazadieu et sa rédac pour faire les bons choix !’
Quand votre journal se fait insulter par la terre entière, ce n’est pas un débat, c’est qu’il y a un souci quelque part, Cyril Linette. Mais nul doute que vous en vendrez autant demain.

“Sa mère est décédée il y a trois semaines. Il (Bielsa, ndcvm) aurait pu être là. Mais on a l’habitude avec lui.”
La notion de compassion avec Pierre Ménès c’est à géométrie variable. Ca marche pour lui, pas pour les autres.

« Cher Dugarry, en Italie on se souvient de toi pour les défilés de mode et les soirées à base de Pepsi, mais pas pour avoir joué au football. De ce fait »
Di Clampi

“J’ai fait trop de sentiments. J’aurais dû prendre dès le départ quelqu’un de top, un coach d’expérience.”
Vous êtes un ancien coach du FC Nantes ? Sachez que pour Kita, vous étiez nul.

“J’ai entendu parler de l’accident à la radio au moment où je rentrais du match PSG-Bordeaux qui avait eu lieu à 17h. J’ai été happée par un sentiment de colère. J’avais assisté à un évènement fastueux, et j’apprends que des supporters ont été blessés par l’incurie de certains responsables dont l’identité précise reste encore à trouver. Amiens est le plus petit budget de la Ligue 1. Et en plus, il s’agissait d’un match contre Lille. Je me suis dit : «?Pourquoi ces supporters-là, provenant des régions les plus pauvres de notre pays, sont ainsi maltraités ??»”
Nouvelle députée chouchoute des médias, Raquel Garrido sous-entend que la barrière ne se serait pas effondrée face à des supporters de Lyon ou de Bordeaux.

Je ne cherche pas à rendre ma carrière lisible. Je n’ai jamais eu de plan de carrière.”
C’est pas pour se la raconter, mais le comité avait remarqué, Paul Le Guen.

“J’ai des souvenirs de colo où j’ai rejoué cent fois Sedan-Rennes, la finale de 1965, on perd à chaque fois et j’étais le gamin le plus malheureux de la Terre.”
Patrick Montel porte tellement la scoumoune que son club peut perdre une finale contre Rennes. C’est l’anti Chuck Norris.

Il y a un climat chloroformé autour des joueurs en permanence, ce qui invite au farniente.”
Le comité ne veut pas savoir ce que vous faites de vos soirées défonce, Manu Petit.

“Il n’y a pas de problème de barrière. Les services de police nous avaient prévenu que 200 ultras très énervés étaient dans le parcage réservé aux Lillois. Ils se sont lancés de façon désordonnée, plus de 500 personnes, sur cette barrière qui était en parfait état.”
Et Bernard Joannin fit une entrée fracassante dans le monde du football, un samedi soir.

“ Quand je réponds sèchement à un supporter, il est quand même heureux de discuter avec moi. Aucun autre président ne le fait. La démocratie est sur Twitter et j’ai un peu, grâce à cet outil, la relation des présidents espagnols avec les socios. Quand je bloque un Twittos, il me supplie de le débloquer.”
Jean-Michel Aulas président de l’OL et maitre de donjon virtuel.

“Je me nourris en suivant des règles. Je ne mange plus de pizzas et les barbecues que j’aime tant me manquent, mais je suis concentré sur le fait d’améliorer mes performances physiques.”
Arrêtez vos bêtises Lucas Moura. Rentrez au Brésil et recommencez à vivre.

« Les choix sont toujours compliqués, c’est pas lié au statuts à l’investissement des joueurs. Je vais citer un grand entraineur, Guardiola. Il dit que parfois il ne sait pas pourquoi il met un joueur plutôt qu’un autre »
Bruno Sambuca Genesio, random coach.

“Il faut que les arbitres se mettent au niveau. Il ne l’a pas été ce soir. On fait partie du même spectacle qu’eux mais, le problème, c’est qu’on ne peut pas discuter avec eux. On a l’impression qu’ils sont supérieurs à nous.”
Le comité vous souhaite de ne jamais vous retrouver au tribunal, Kylian, vous pourriez être surpris.

“C’est inacceptable, la balle n’était pas digne d’une compétition de haut niveau”
Au rayon des excuses à la con, Pep Guardiola est aussi un cran au-dessus du reste. C’est peut-être ça qui inspire Bruno Contador Genesio.

“J’étais dans sa loge le soir de PSG-Barca au Parc, j’ai vu Hatem s’entraîner sur le bord de touche pendant toute la seconde période. Il faisait genre “tout va bien”, mais je le sentais crispé. Après le match, il nous a rejoints dans sa loge. J’étais avec son agent, son avocat et Fabrice Abriel. Là, il a pris un coca et le verre à pied qu’il tenait s’est brisé dans sa main. Il ne s’est pas blessé mais ça m’a bouleversé.”
Alors on vous arrête tout de suite, ce n’est pas une raison pour en faire un film avec Franck Dubosc, Fabien Ontoniente.

“J’ai deux entraîneurs qui sont un peu mes mentors, si on peut dire ça. Le premier, c’est Pep Guardiola. Et le deuxième, c’est Carlo Ancelotti !”
Si on peut dire ça, Bruno Antipasti Genesio ? Le comité ne se prononce pas.

“Je ne suis pas payé pour regarder tous les matchs”
Heureusement Christophe Dugarry parce qu’au tarif que vous prenez pour mal en regarder 3 par mois, la rédaction de SFR Sports serait obligé de mettre la clé sous la porte s’il fallait vous en payer 10 par semaine.

“Ca me gonfle (de parler tactique ndcvm). Le téléspectateur ou l’auditeur n’en a rien à faire. Il veut qu’on lui dise comment vont jouer Paris ou Marseille, dans quel état d’esprit il sont. Savoir si les deux latéraux vont monter ou non, c’est révolu. Ils veulent du croustillant.”
Jacques Vendroux, révolu.

“Quand je suis arrivé, j’avais 21 ans, je ne parlais pas un mot d’espagnol. Je l’ai appris dans la rue, en sortant et en côtoyant des Madrilènes, je n’ai pris aucun cours.”
Il parait même que Karim Benzema dormait sous un pont, vivait de petits larcins et se nourrissait uniquement de restes de tortillas glanées ça et là.

“J’ai le droit d’aimer le foot. On ne va pas m’interdire d’être dans ce milieu et d’avoir des idées.”
Personne n’aura non plus la liberté de penser de Vincent Labrune.

“C’est nul et non avenu. Regardez le CV de cette femme et vous verrez que c’est ridicule ce qu’elle fait. Je réfute les faits”
Sepp Blatter, comme n’importe quel vieux con sûr de son fait, se contente de réfuter les accusations d’agression sexuelle d’Hope Solo en pointant du doigt la victime. Une stratégie de défense hélas classique et efficace.

“Moi, un Neymar, j’aurais juste pensé à me le farcir, lui montrer qui je suis, le mordre, lui mener la vie dure.”
Raymond Domenech, amateur de beau jeu, de football, de poésie. Et d’humilité. Et de sympathie.

“Le CFC c’est les abréviations de : C comme Connaissances , F comme Footballistiques , C comme Catastrophiques . Emery c’est 3 Coupes d’Europe et eux comme d’autres ont la mémoire courte”
Luis Fernandez à l’écrit, c’est vachement plus déroutant et surtout plus efficace qu’à l’oral, au final.

“On a déplacé les spectateurs pour ne pas prendre de risque (…) Il n’y a rien du tout (…) Ce qui s’est passé ce dimanche est moins grave que ce qui se passe depuis deux mois sur les autres stades et dont on ne parle pas”

Alain Gest, président d’Amiens Métropole, aurait bien aimé pouvoir accuser les supporters lyonnais d’avoir essayé eux-mêmes de se prendre un projecteur sur la tronche. A défaut, il part sur un classique “Amiens dérange”.

« Nous considérions que nous avions réuni toutes les conditions et garanties nécessaires pour la validation de notre plan d’action. La DNCG est très exigeante et en a décidé autrement. »
C’est bête quand même, Gérard Lopez. A quoi ça tient une relégation ? Une différence d’appréciation…

 

Terminalector

Je suis la majuscule sur ton gentilé. Je suis l'ordre et le chaos de la modération. Je suis la loi en tribune.

22 Comments

  1. “Quand Vata nous a éliminés en marquant de la main, j’étais absolument convaincu que l’arbitre l’avait vue. Comme le but est accordé, je ne peux que penser à des faits dépassant la malhonnêteté, comme un petit arrangement contre une poignée de billets, un cadeau, une prostituée envoyée dans sa chambre d’hôtel ou tout ce que l’on a l’habitude d’évoquer.”
    Et puis bon, en terme de malhonnêteté, Bernard Tapie en connaît un rayon.
    ==> en matière d’enculé, il se pose là quand même.

    “L’OM a été créé 71 ans avant le PSG, le club qui incarne l’arrogance et la domination économique de la capitale. L’OM est bien ancré dans le peuple avec quatorze millions de supporters de la Normandie à l’Afrique du Nord. Le PSG est le jouet du petit bourgeois, le produit d’un opportunisme politique et un exemple parfait de l’absence de racines si commune dans le sport moderne. Un jour viendra où l’outil marketing ne sera plus aussi rentable, l’argent ne rentrera plus et les mercenaires s’en iront. Il ne restera qu’une coquille vide à l’endroit où on aurait dû sacraliser une communauté et une tradition.”
    Joey Barton serait-il un prophète extralucide à tendance marxiste ou juste un mec qui a vraiment envie de retourner jouer à Marseille ?
    ==> parce que sucer aussi bien alors que tout le monde se fout de son avis, même à Marseille, c’est beau.

    « Ils ont beaucoup d’arcs à leur corde. »
    Le comité a tout de suite pensé à un truc à base de “flèche”, Antoine Kombouaré.
    ==> toujours efficace le mec qui se prend les pieds dans la tapis de l’expression.

    “Cette saison est difficile pour nous. Si on finissait troisièmes, on profiterait de moins de vacances”
    Gros gros sens des priorités chez Thiago Silva.
    ==> parce qu’il va falloir quand même récompenser ce gros con de Thiago Silva qui ne met plus un pied devant l’autre sur un terrain ou en conférence de presse depuis 2014.

    “J’ai des souvenirs de colo où j’ai rejoué cent fois Sedan-Rennes, la finale de 1965, on perd à chaque fois et j’étais le gamin le plus malheureux de la Terre.”
    ==> Montel qui se souvient d’une finale qu’il a perdu contre Rennes, c’est collector.

    Il y a un climat chloroformé autour des joueurs en permanence, ce qui invite au farniente.”
    ==> c’est de la bonne, Manu.

    « Nous considérions que nous avions réuni toutes les conditions et garanties nécessaires pour la validation de notre plan d’action. La DNCG est très exigeante et en a décidé autrement. »
    ==> Gérard Lopez, on a pas fini d’en entendre parler.

  2. Arf imaginer celle-ci me fait tellement rire que c’est la seule que je retiendrais:
    “Il faudra avoir des couilles pour rebondir, car, jeudi, contre les Turcs, ce sera autre chose.”

  3. Les clichés d’Henry
    La finesse de Pauwels
    Tapie sur Vata
    Broos et l’hôtel pas payé
    Les matchs nuls de Garcia
    Les couilles rebondissantes de Gonalons
    Menés sur Bielsa et sa mère
    Petit et l’environnement chloroformé

  4. L’ensemble des déclarations d’Aulas qui se surpasse à chaque fois.
    Heureusement que Jacques-Henri Eyraud se surpasse pour l’an prochain

  5. “Vous me vexez quand vous dites que je suis un miraculé. Bobby

    Charlton, qui a survécu au crash, est un miraculé. Evra ce

    n’est pas un miraculé, Evra, c’est quelqu’un qui en a.”
    Patrice Evra, footbigballs.

    « J’ai trouvé l’arbitrage excellent. L’arbitre a laissé jouer

    comme en Coupe d’Europe. Alors, c’est vrai, Dijon n’a pas

    l’habitude de jouer en Coupe d’Europe, donc ils étaient un peu

    surpris »
    Jean-Michel Aulas devait avoir un trou de mémoire : il n’était

    plus sûr que Dijon figure déjà dans son grand chelem des clubs

    français qui détestent l’OL.

    “Je connais le « coupable » (la taupe ndcvm), je le dévoilerai

    dans mon film. »
    SOS Fantômes de Knysna, directed by Nicolas Anelka. Coming

    soon.

    « Moi je veux rappeler à tout le monde que j’étais en chemin

    pour battre le record de Raul en équipe première »
    Jesé Rodriguez, humble et tranquille depuis son transfert à

    Las Palmas

    « Vous avez la télévision, donc vous pouvez voir les images.

    Je saute haut et lui saute dans mon coude »
    Pas sûr que cette explication passe lors de la commission de

    visionnage, Zlatan Ibrahimovic.

    “Quand Vata nous a éliminés en marquant de la main, j’étais

    absolument convaincu que l’arbitre l’avait vue. Comme le but

    est accordé, je ne peux que penser à des faits dépassant la

    malhonnêteté, comme un petit arrangement contre une poignée de

    billets, un cadeau, une prostituée envoyée dans sa chambre

    d’hôtel ou tout ce que l’on a l’habitude d’évoquer.”
    Et puis bon, en terme de malhonnêteté, Bernard Tapie en

    connaît un rayon.

    “Mon père, qui n’a jamais eu de vacances et a été prisonnier

    des Allemands pendant six ans, me disait : ‘Mon garçon, la vie

    est une tartine de merde dans laquelle tu bouffes chaque jour

    un petit peu.’ “
    Le comité rêve de passer une soirée biture avec Jacques

    Rousselot.

    « Ils ont beaucoup d’arcs à leur corde. »
    Le comité a tout de suite pensé à un truc à base de “flèche”,

    Antoine Kombouaré.

    « C’est la seule personne au monde qui sait le nombre exact de

    poils pubiens que Zinedine Zidane a sur ses bijoux de famille

    »
    Patrice Evra suggère que Christophe Dugarry en sait long sur

    la calvitie de Zinédane.

    “ Quand je réponds sèchement à un supporter, il est quand même

    heureux de discuter avec moi. Aucun autre président ne le

    fait. La démocratie est sur Twitter et j’ai un peu, grâce à

    cet outil, la relation des présidents espagnols avec les

    socios. Quand je bloque un Twittos, il me supplie de le

    débloquer.”
    Jean-Michel Aulas président de l’OL et maitre de donjon

    virtuel.

    « Les choix sont toujours compliqués, c’est pas lié au statuts

    à l’investissement des joueurs. Je vais citer un grand

    entraineur, Guardiola. Il dit que parfois il ne sait pas

    pourquoi il met un joueur plutôt qu’un autre »
    Bruno Sambuca Genesio, random coach.

    “Ca me gonfle (de parler tactique ndcvm). Le téléspectateur ou

    l’auditeur n’en a rien à faire. Il veut qu’on lui dise comment

    vont jouer Paris ou Marseille, dans quel état d’esprit il

    sont. Savoir si les deux latéraux vont monter ou non, c’est

    révolu. Ils veulent du croustillant.”
    Jacques Vendroux, révolu.

  6. “Vous rigolez ou quoi vous avez vu les 10 derniers matchs du PSG ? Heureusement qu’il y’a Cavani, j’espère qu’il ne fait pas une grossesse nerveuse ou une embolie gazeuse ou vous êtes dans la merde (…) Pour pas faire beau et pour pas faire le suceur je ne dis pas « Paris va se qualifier”, je suis un des seuls qui a le courage de dire avec beaucoup de respect que Paris n’a aucune chance… Tout le monde est en train de rêver mais tu ne vas pas gagner le tiercé avec un godet de maçon.”
    Stéphane Pauwels dans L’Equipe type, dont la vulgarité n’a d’égale que… Ben… A vrai dire pas grand chose.
    « Ils ont beaucoup d’arcs à leur corde. »
    Le comité a tout de suite pensé à un truc à base de “flèche”, Antoine Kombouaré.

  7. “J’ai deux entraîneurs qui sont un peu mes mentors, si on peut dire ça. Le premier, c’est Pep Guardiola. Et le deuxième, c’est Carlo Ancelotti !”
    Si on peut dire ça, Bruno Antipasti Genesio ? Le comité ne se prononce pas.

    “Je ne suis pas payé pour regarder tous les matchs”
    Heureusement Christophe Dugarry parce qu’au tarif que vous prenez pour mal en regarder 3 par mois, la rédaction de SFR Sports serait obligé de mettre la clé sous la porte s’il fallait vous en payer 10 par semaine.

    “Ca me gonfle (de parler tactique ndcvm). Le téléspectateur ou l’auditeur n’en a rien à faire. Il veut qu’on lui dise comment vont jouer Paris ou Marseille, dans quel état d’esprit il sont. Savoir si les deux latéraux vont monter ou non, c’est révolu. Ils veulent du croustillant.”
    Jacques Vendroux, révolu.

  8. “Il faudra avoir des couilles pour rebondir, car, jeudi, contre les Turcs, ce sera autre chose.”
    Le comité vous déconseille, ça fait hyper mal, Maxime Gonalons.

    “Quand Vata nous a éliminés en marquant de la main, j’étais absolument convaincu que l’arbitre l’avait vue. Comme le but est accordé, je ne peux que penser à des faits dépassant la malhonnêteté, comme un petit arrangement contre une poignée de billets, un cadeau, une prostituée envoyée dans sa chambre d’hôtel ou tout ce que l’on a l’habitude d’évoquer.”
    Et puis bon, en terme de malhonnêteté, Bernard Tapie en connaît un rayon.

    “C’est inacceptable, la balle n’était pas digne d’une compétition de haut niveau”
    Au rayon des excuses à la con, Pep Guardiola est aussi un cran au-dessus du reste. C’est peut-être ça qui inspire Bruno Contador Genesio.

    “C’est nul et non avenu. Regardez le CV de cette femme et vous verrez que c’est ridicule ce qu’elle fait. Je réfute les faits”
    Sepp Blatter, comme n’importe quel vieux con sûr de son fait, se contente de réfuter les accusations d’agression sexuelle d’Hope Solo en pointant du doigt la victime. Une stratégie de défense hélas classique et efficace.

    Il est à Merano. Il sculpte son corps. Il a fait sa bonne année sabbatique. Il va être frais comme un épinard ! »
    Jean-Louis Gasset se languit de son Lolo, il a hâte.

    “Cette saison est difficile pour nous. Si on finissait troisièmes, on profiterait de moins de vacances”
    Gros gros sens des priorités chez Thiago Silva.

    « C’est la seule personne au monde qui sait le nombre exact de poils pubiens que Zinedine Zidane a sur ses bijoux de famille »
    Patrice Evra suggère que Christophe Dugarry en sait long sur la calvitie de Zinédane.

    Je ne veux pas mettre la charrue avant les Bleus.”
    Mathieu Valbuena, prépare sa reconversion.

    “J’ai des souvenirs de colo où j’ai rejoué cent fois Sedan-Rennes, la finale de 1965, on perd à chaque fois et j’étais le gamin le plus malheureux de la Terre.”
    Patrick Montel porte tellement la scoumoune que son club peut perdre une finale contre Rennes. C’est l’anti Chuck Norris.

    « On a discuté d’amour et de philosophie. Étant d’accord sur les principes philosophiques et sur l’amour tel qu’il doit s’exprimer, on est reparti content et confiant. »
    Et l’amour n’étant autre chose que la joie qu’accompagne l’idée d’une cause extérieure, Jean-Michel Spinaulas a conclu en ces termes pour sceller son accord avec Alexandre Lacazette : « C’est 40 patates ».

  9. Titi > “J’en ai fait des qualif’… Rien n’est facile. Il faut se qualifier. Le groupe vit bien. C’est encore frais. Attendons.”

    JMA > « On a l’habitude. Florent (Balmont ndcvm) est remonté contre tout ce qui bouge et par tout ce qui fait en sorte de le dépasser par la taille. Donc voilà, c’est normal »

    Lulu Fernandez > “A propos de David [Ginola, ndcvm], je veux d’abord dire que je suis content de le voir rétabli, c’est le plus important pour moi. Et ensuite que je le trouve excellent dans son nouveau rôle d’animateur télé dans l’émission La France a un incroyable talent. Il est beaucoup plus utile dans cette émission que sur un terrain de football où, là, il fallait être un homme.”

    Pascal le grand frère des peuples > « Ce qui est dommage, et c’est typiquement français comme comportement, c’est que des personnes puissent s’enorgueillir de la défaite de Paris. On a vraiment un pays de merde quand même. »

    Bloody Joey, la caution marxiste-léniniste de cette sélection, et son fameux sens de l’Histoire > “L’OM a été créé 71 ans avant le PSG, le club qui incarne l’arrogance et la domination économique de la capitale. L’OM est bien ancré dans le peuple avec quatorze millions de supporters de la Normandie à l’Afrique du Nord. Le PSG est le jouet du petit bourgeois, le produit d’un opportunisme politique et un exemple parfait de l’absence de racines si commune dans le sport moderne. Un jour viendra où l’outil marketing ne sera plus aussi rentable, l’argent ne rentrera plus et les mercenaires s’en iront. Il ne restera qu’une coquille vide à l’endroit où on aurait dû sacraliser une communauté et une tradition.”

    BAE, en redescente > « Si tout le monde se comportait bien et honnêtement dans le monde du football, je ne serais surement pas à Metz. »

    La Gonale > “Il faudra avoir des couilles pour rebondir, car, jeudi, contre les Turcs, ce sera autre chose.”

    Toto Kombo > « Ils ont beaucoup d’arcs à leur corde. »

    Hugo, la France forte > “Maintenant, il faut faire un sans-faute jusqu’au bout. La France a toujours été solide dans les moments importants.”

    Manu > « Il y a un climat chloroformé autour des joueurs en permanence, ce qui invite au farniente.”

    Ontoniente (mais quelle scène digne d’un Truffaut, putain, même Fabrice est là, on s’y croirait) > “J’étais dans sa loge le soir de PSG-Barca au Parc, j’ai vu Hatem s’entraîner sur le bord de touche pendant toute la seconde période. Il faisait genre “tout va bien”, mais je le sentais crispé. Après le match, il nous a rejoints dans sa loge. J’étais avec son agent, son avocat et Fabrice Abriel. Là, il a pris un coca et le verre à pied qu’il tenait s’est brisé dans sa main. Il ne s’est pas blessé mais ça m’a bouleversé.”

  10. Bruno Sambuca Genesio // « Les choix sont toujours compliqués, c’est pas lié au statuts à l’investissement des joueurs. Je vais citer un grand entraineur, Guardiola. Il dit que parfois il ne sait pas pourquoi il met un joueur plutôt qu’un autre »

    Lucas Barbec Moura // “Je me nourris en suivant des règles. Je ne mange plus de pizzas et les barbecues que j’aime tant me manquent, mais je suis concentré sur le fait d’améliorer mes performances physiques.”

    Thiago S // “Cette saison est difficile pour nous. Si on finissait troisièmes, on profiterait de moins de vacances”

    Twitter King JMA // “ Quand je réponds sèchement à un supporter, il est quand même heureux de discuter avec moi. Aucun autre président ne le fait. La démocratie est sur Twitter et j’ai un peu, grâce à cet outil, la relation des présidents espagnols avec les socios. Quand je bloque un Twittos, il me supplie de le débloquer.”

  11. “Mon alter ego Unai Emery a gesticulé et vociféré autant que moi.”
    Alter ego Pascal Dupraz. Carrément ? Genre sans rire et tout ?

    «Mon expulsion ? Que voulez-vous que je vous dise ? En fait, c’est comparable à ce que l’on vit dans le pays. Dès lors que l’on s’exprime, on est sanctionné. C’est un état extrêmement répressif. Donc l’arbitrage est le microcosme de notre état. »
    Après nous avoir offert son point de vue sur les fonctionnaires en 2016, Pascal Dupraz a décidé de s’attaquer aux plus hautes instances en 2017… Ce sera sans doute un peu court pour lancer votre candidature pour avril, toutefois.

    “Je veux essayer de devenir une sorte d’exemple de réussite aux États-Unis.”
    L’Americain dream ? Dans 50 ans, on pensera à Schwarzenegger, Elon Musk ou encore Romain Alessandrini.

    « Moi je veux rappeler à tout le monde que j’étais en chemin pour battre le record de Raul en équipe première »
    Jesé Rodriguez, humble et tranquille depuis son transfert à Las Palmas

    “Mon père, qui n’a jamais eu de vacances et a été prisonnier des Allemands pendant six ans, me disait : ‘Mon garçon, la vie est une tartine de merde dans laquelle tu bouffes chaque jour un petit peu.’ “
    Le comité rêve de passer une soirée biture avec Jacques Rousselot

    “Cette saison est difficile pour nous. Si on finissait troisièmes, on profiterait de moins de vacances”
    Gros gros sens des priorités chez Thiago Silva.

    « On a discuté d’amour et de philosophie. Étant d’accord sur les principes philosophiques et sur l’amour tel qu’il doit s’exprimer, on est reparti content et confiant. »
    Et l’amour n’étant autre chose que la joie qu’accompagne l’idée d’une cause extérieure, Jean-Michel Spinaulas a conclu en ces termes pour sceller son accord avec Alexandre Lacazette : « C’est 40 patates »

    “J’ai des souvenirs de colo où j’ai rejoué cent fois Sedan-Rennes, la finale de 1965, on perd à chaque fois et j’étais le gamin le plus malheureux de la Terre.”
    Patrick Montel porte tellement la scoumoune que son club peut perdre une finale contre Rennes. C’est l’anti Chuck Norris.

    “Le CFC c’est les abréviations de : C comme Connaissances , F comme Footballistiques , C comme Catastrophiques . Emery c’est 3 Coupes d’Europe et eux comme d’autres ont la mémoire courte”
    Luis Fernandez à l’écrit, c’est vachement plus déroutant et surtout plus efficace qu’à l’oral, au final.

  12. « C’est la seule personne au monde qui sait le nombre exact de poils pubiens que Zinedine Zidane a sur ses bijoux de famille »?Patrice Evra suggère que Christophe Dugarry en sait long sur la calvitie de Zinédane.

    « On a été face à nos limites cette saison. Même avec mon expérience tout n’a pas pu être compensé. »
    Alou Diarra a pourtant fait don de sa personne dans tous les ronds centraux de France et de Navarre pour sauver Nancy…

    « Cher Dugarry, en Italie on se souvient de toi pour les défilés de mode et les soirées à base de Pepsi, mais pas pour avoir joué au football. De ce fait »
    Di Clampi

    “Moi, un Neymar, j’aurais juste pensé à me le farcir, lui montrer qui je suis, le mordre, lui mener la vie dure.”?Raymond Domenech, amateur de beau jeu, de football, de poésie. Et d’humilité. Et de sympathie.
    “Le CFC c’est les abréviations de : C comme Connaissances , F comme Footballistiques , C comme Catastrophiques . Emery c’est 3 Coupes d’Europe et eux comme d’autres ont la mémoire courte”?Luis Fernandez à l’écrit, c’est vachement plus déroutant et surtout plus efficace qu’à l’oral, au final.

  13. “J’ai déposé plainte contre X parce qu’on ne me fait pas chanter. Mais, si j’avais su qu’il y avait Karim, j’aurais d’abord réglé ça avec lui.“
    Ah bravo la police, vous auriez pu en parler à Mathieu Valbuena quand même.
    -> La police a donc, à l’instar des arbitres, manqué cruellement de psychologie sur ce coup là, surtout à 5 minutes de la fin du match (ou 8 mois d’un euro, on ne sait plus trop)

    “Vous rigolez ou quoi vous avez vu les 10 derniers matchs du PSG ? Heureusement qu’il y’a Cavani, j’espère qu’il ne fait pas une grossesse nerveuse ou une embolie gazeuse ou vous êtes dans la merde (…) Pour pas faire beau et pour pas faire le suceur je ne dis pas « Paris va se qualifier”, je suis un des seuls qui a le courage de dire avec beaucoup de respect que Paris n’a aucune chance… Tout le monde est en train de rêver mais tu ne vas pas gagner le tiercé avec un godet de maçon.”
    Stéphane Pauwels dans L’Equipe type, dont la vulgarité n’a d’égale que… Ben… A vrai dire pas grand chose.
    -> C’est quoi cette histoire de godet de maçon et de tiercé ?

    Thiago sans couilles : “Cette saison est difficile pour nous. Si on finissait troisièmes, on profiterait de moins de vacances”

    JMA : « On a l’habitude. Florent (Balmont ndcvm) est remonté contre tout ce qui bouge et par tout ce qui fait en sorte de le dépasser par la taille. Donc voilà, c’est normal »

    Luis : “A propos de David [Ginola, ndcvm], je veux d’abord dire que je suis content de le voir rétabli, c’est le plus important pour moi. Et ensuite que je le trouve excellent dans son nouveau rôle d’animateur télé dans l’émission La France a un incroyable talent. Il est beaucoup plus utile dans cette émission que sur un terrain de football où, là, il fallait être un homme.”

  14. “Vous me vexez quand vous dites que je suis un miraculé. Bobby Charlton, qui a survécu au crash, est un miraculé. Evra ce n’est pas un miraculé, Evra, c’est quelqu’un qui en a.”
    Patrice Evra, footbigballs

    Mon expulsion ? Que voulez-vous que je vous dise ? En fait, c’est comparable à ce que l’on vit dans le pays. Dès lors que l’on s’exprime, on est sanctionné. C’est un état extrêmement répressif. Donc l’arbitrage est le microcosme de notre état. »
    Après nous avoir offert son point de vue sur les fonctionnaires en 2016, Pascal Dupraz a décidé de s’attaquer aux plus hautes instances en 2017… Ce sera sans doute un peu court pour lancer votre candidature pour avril, toutefois.

    « Moi je veux rappeler à tout le monde que j’étais en chemin pour battre le record de Raul en équipe première »
    Jesé Rodriguez, humble et tranquille depuis son transfert à Las Palmas

  15. “La seule chose qui peut résoudre les problèmes nationaux ou mondiaux c’est le gouvernement divin.”
    Oups, pardon de vous avoir dérangé David Bellion. Le comité referme la porte et s’en va. Désolé encore.

    “Il faudra avoir des couilles pour rebondir, car, jeudi, contre les Turcs, ce sera autre chose.”
    Le comité vous déconseille, ça fait hyper mal, Maxime Gonalons.

    Et l’ensemble du vomi qui sort de JMA.

  16. D’entrée je mets toutes les déclarations d’Aulas. Il s’est surpassé.

    “A propos de David [Ginola, ndcvm], je veux d’abord dire que je suis content de le voir rétabli , c’est le plus important pour moi. Et ensuite que je le trouve excellent dans son nouveau rôle d’animateur télé dans l’émission La France a un incroyable talent. Il est beaucoup plus utile dans cette émission que sur un terrain de football où, là, il fallait être un homme.”
    Luis Fernandez droppe le mic.

    “Mon père, qui n’a jamais eu de vacances et a été prisonnier des Allemands pendant six ans, me disait : ‘Mon garçon, la vie est une tartine de merde dans laquelle tu bouffes chaque jour un petit peu.’ “
    Le comité rêve de passer une soirée biture avec Jacques Rousselot.

    « Cher Dugarry, en Italie on se souvient de toi pour les défilés de mode et les soirées à base de Pepsi, mais pas pour avoir joué au football. De ce fait »
    Di Clampi

    “Moi, un Neymar, j’aurais juste pensé à me le farcir, lui montrer qui je suis, le mordre, lui mener la vie dure.”
    Raymond Domenech, amateur de beau jeu, de football, de poésie. Et d’humilité. Et de sympathie.

    “Le CFC c’est les abréviations de : C comme Connaissances , F comme Footballistiques , C comme Catastrophiques . Emery c’est 3 Coupes d’Europe et eux comme d’autres ont la mémoire courte”
    Luis Fernandez à l’écrit, c’est vachement plus déroutant et surtout plus efficace qu’à l’oral, au final.

  17. “Il faudra avoir des couilles pour rebondir, car, jeudi, contre les Turcs, ce sera autre chose.”
    Le comité vous déconseille, ça fait hyper mal, Maxime Gonalons
    “Il y a des imbéciles qui ont pu faire ça (les cris de singe en tribune ndcvm) et ça nous porte tort. Moi, je travaille toute la journée avec des blacks.”
    Le comité ne vous accuse de rien François Ciccolini…

  18. “Il y a des imbéciles qui ont pu faire ça (les cris de singe en tribune ndcvm) et ça nous porte tort. Moi, je travaille toute la journée avec des blacks.”
    Le comité ne vous accuse de rien François Ciccolini…

    « Kevin Monnet-Paquet fait son retour dans le groupe stéphanois, amputé de plusieurs membres »
    Le courage de Monnet-Paquet, quand même, L’Equipe.fr.

  19. “Barthez, c’est un bon soldat ! Il est blanc, pas très intelligent, il ne fait pas trop d’histoires, il a été le chouchou à une époque mais aujourd’hui, on ne l’appelle pas pour parler de football”
    Oh, vous savez, vous non plus, Bernard Lama…

    Moi je veux rappeler à tout le monde que j’étais en chemin pour battre le record de Raul en équipe première »
    Jesé Rodriguez, humble et tranquille depuis son transfert à Las Palmas

    “Mon père, qui n’a jamais eu de vacances et a été prisonnier des Allemands pendant six ans, me disait : ‘Mon garçon, la vie est une tartine de merde dans laquelle tu bouffes chaque jour un petit peu.’ “
    Le comité rêve de passer une soirée biture avec Jacques Rousselot.

    “Sa mère est décédée il y a trois semaines. Il (Bielsa, ndcvm) aurait pu être là. Mais on a l’habitude avec lui.”
    La notion de compassion avec Pierre Ménès c’est à géométrie variable. Ca marche pour lui, pas pour les autres.

    « Cher Dugarry, en Italie on se souvient de toi pour les défilés de mode et les soirées à base de Pepsi, mais pas pour avoir joué au football. De ce fait »
    Di Clampi

  20. «Mon expulsion ? Que voulez-vous que je vous dise ? En fait, c’est comparable à ce que l’on vit dans le pays. Dès lors que l’on s’exprime, on est sanctionné. C’est un état extrêmement répressif. Donc l’arbitrage est le microcosme de notre état. »
    Après nous avoir offert son point de vue sur les fonctionnaires en 2016, Pascal Dupraz a décidé de s’attaquer aux plus hautes instances en 2017… Ce sera sans doute un peu court pour lancer votre candidature pour avril, toutefois.

    “Le développement du football sera un critère essentiel, avec aussi le côté sportif (pour attribuer les nouvelles en coupe du monde ndcvm).”
    Pas con Gianni. Le comité aurait pris le coût moyen d’une pinte en terrasse. Mais franchement ça fait sens.

    “Si on attend que le camion s’arrête sur le bord de la route sans même tendre le pouce, on se trompe”
    Michel Seydoux, fraîchement retraité du LOSC est devenu coach lifestyle.

    « Il a fait une bonne performance mais c’était son corps avec mon cerveau. »
    Vous aimeriez bien avoir le corps musculeux de Luke Shaw, José Mourinho. Lui n’aimerait peut-être pas se trouver dans votre tête, en revanche…

    Il y a un climat chloroformé autour des joueurs en permanence, ce qui invite au farniente.”
    Le comité ne veut pas savoir ce que vous faites de vos soirées défonce, Manu Petit.

    “Ca me gonfle (de parler tactique ndcvm). Le téléspectateur ou l’auditeur n’en a rien à faire. Il veut qu’on lui dise comment vont jouer Paris ou Marseille, dans quel état d’esprit il sont. Savoir si les deux latéraux vont monter ou non, c’est révolu. Ils veulent du croustillant.”
    Jacques Vendroux, révolu.

  21. “Lacazette j’espère qu’il vise la Coupe du monde 2018 et qu’il ne va pas s’enterrer à bouffer du riz en Chine”

    “Je pense que les matches de Ludogorets en Ligue des champions ont changé le regard des gens sur la D1 bulgare.” Ouais grave, Yassine El Kharroubi.

    “Vous me vexez quand vous dites que je suis un miraculé. Bobby Charlton, qui a survécu au crash, est un miraculé. Evra ce n’est pas un miraculé, Evra, c’est quelqu’un qui en a.” Patrice Evra, footbigballs.

    “Je connais le « coupable » (la taupe ndcvm), je le dévoilerai dans mon film. »
    SOS Fantômes de Knysna, directed by Nicolas Anelka. Coming soon.

    Moi je veux rappeler à tout le monde que j’étais en chemin pour battre le record de Raul en équipe première »
    Jesé Rodriguez, humble et tranquille depuis son transfert à Las Palmas

    “Je n’aurais pas été surpris de le (Bielsa ndcvm) voir signer à Nice ou Saint-Étienne, deux clubs où il y a quand même pas mal de ferveur, mais à Lille…”
    Dimitri Payet veut être sûr que Thauvin ne sera pas le seul sifflé ce soir au Grand Stade.

    “Mon père, qui n’a jamais eu de vacances et a été prisonnier des Allemands pendant six ans, me disait : ‘Mon garçon, la vie est une tartine de merde dans laquelle tu bouffes chaque jour un petit peu.’ “
    Le comité rêve de passer une soirée biture avec Jacques Rousselot.

    « Ils ont beaucoup d’arcs à leur corde. »
    Le comité a tout de suite pensé à un truc à base de “flèche”, Antoine Kombouaré.

    “La seule chose qui peut résoudre les problèmes nationaux ou mondiaux c’est le gouvernement divin.”
    Oups, pardon de vous avoir dérangé David Bellion. Le comité referme la porte et s’en va. Désolé encore.

    « C’est la seule personne au monde qui sait le nombre exact de poils pubiens que Zinedine Zidane a sur ses bijoux de famille »
    Patrice Evra suggère que Christophe Dugarry en sait long sur la calvitie de Zinédane.

    « Il est à Merano. Il sculpte son corps. Il a fait sa bonne année sabbatique. Il va être frais comme un épinard ! »
    Jean-Louis Gasset se languit de son Lolo, il a hâte.

    « Cher Dugarry, en Italie on se souvient de toi pour les défilés de mode et les soirées à base de Pepsi, mais pas pour avoir joué au football. De ce fait »
    Di Clampi

    “Il n’y a pas de problème de barrière. Les services de police nous avaient prévenu que 200 ultras très énervés étaient dans le parcage réservé aux Lillois. Ils se sont lancés de façon désordonnée, plus de 500 personnes, sur cette barrière qui était en parfait état.”
    Et Bernard Joannin fit une entrée fracassante dans le monde du football, un samedi soir.

    “J’ai deux entraîneurs qui sont un peu mes mentors, si on peut dire ça. Le premier, c’est Pep Guardiola. Et le deuxième, c’est Carlo Ancelotti !”
    Si on peut dire ça, Bruno Antipasti Genesio ? Le comité ne se prononce pas.

    “Quand je suis arrivé, j’avais 21 ans, je ne parlais pas un mot d’espagnol. Je l’ai appris dans la rue, en sortant et en côtoyant des Madrilènes, je n’ai pris aucun cours.”
    Il parait même que Karim Benzema dormait sous un pont, vivait de petits larcins et se nourrissait uniquement de restes de tortillas glanées ça et là.

    “Le CFC c’est les abréviations de : C comme Connaissances , F comme Footballistiques , C comme Catastrophiques . Emery c’est 3 Coupes d’Europe et eux comme d’autres ont la mémoire courte”
    Luis Fernandez à l’écrit, c’est vachement plus déroutant et surtout plus efficace qu’à l’oral, au final.

    “On a déplacé les spectateurs pour ne pas prendre de risque (…) Il n’y a rien du tout (…) Ce qui s’est passé ce dimanche est moins grave que ce qui se passe depuis deux mois sur les autres stades et dont on ne parle pas”
    Alain Gest, président d’Amiens Métropole, aurait bien aimé pouvoir accuser les supporters lyonnais d’avoir essayé eux-mêmes de se prendre un projecteur sur la tronche. A défaut, il part sur un classique “Amiens dérange”.

  22. – “Il y a des imbéciles qui ont pu faire ça (les cris de singe en tribune ndcvm) et ça nous porte tort. Moi, je travaille toute la journée avec des blacks.”
    François Ciccolini

    – “J’en ai fait des qualif’… Rien n’est facile. Il faut se qualifier. Le groupe vit bien. C’est encore frais. Attendons.”
    Titi Henry

    – “Je veux essayer de devenir une sorte d’exemple de réussite aux États-Unis.”
    Romain Alessandrini.

    – “Vous rigolez ou quoi vous avez vu les 10 derniers matchs du PSG ? Heureusement qu’il y’a Cavani, j’espère qu’il ne fait pas une grossesse nerveuse ou une embolie gazeuse ou vous êtes dans la merde (…) Pour pas faire beau et pour pas faire le suceur je ne dis pas « Paris va se qualifier”, je suis un des seuls qui a le courage de dire avec beaucoup de respect que Paris n’a aucune chance… Tout le monde est en train de rêver mais tu ne vas pas gagner le tiercé avec un godet de maçon.”
    Stéphane Pauwels

    – “A propos de David [Ginola, ndcvm], je veux d’abord dire que je suis content de le voir rétabli , c’est le plus important pour moi. Et ensuite que je le trouve excellent dans son nouveau rôle d’animateur télé dans l’émission La France a un incroyable talent. Il est beaucoup plus utile dans cette émission que sur un terrain de football où, là, il fallait être un homme.”
    Luis Fernandez

    – « Ce qui est dommage, et c’est typiquement français comme comportement, c’est que des personnes puissent s’enorgueillir de la défaite de Paris. On a vraiment un pays de merde quand même. »
    Pascal Dupraz

    – “L’OM a été créé 71 ans avant le PSG, le club qui incarne l’arrogance et la domination économique de la capitale. L’OM est bien ancré dans le peuple avec quatorze millions de supporters de la Normandie à l’Afrique du Nord. Le PSG est le jouet du petit bourgeois, le produit d’un opportunisme politique et un exemple parfait de l’absence de racines si commune dans le sport moderne. Un jour viendra où l’outil marketing ne sera plus aussi rentable, l’argent ne rentrera plus et les mercenaires s’en iront. Il ne restera qu’une coquille vide à l’endroit où on aurait dû sacraliser une communauté et une tradition.”
    Joey Barton

    – “Mon père, qui n’a jamais eu de vacances et a été prisonnier des Allemands pendant six ans, me disait : ‘Mon garçon, la vie est une tartine de merde dans laquelle tu bouffes chaque jour un petit peu.’ “
    Jacques Rousselot.

    – “Tu peux encore prendre une baffe même si tu es une femme.”
    David Moyes (d’actualité en plus)

    – « Tout a commencé avec Gourcuff, quand Malouda dit, avant le premier match contre l’Uruguay ‘moi, je veux bien défendre pour Zidane, mais je ne veux pas défendre pour Gourcuff…’ Domenech lui répond : ‘Dans ce cas-là, tu ne joues pas.’
    Ce que le groupe ou une partie du groupe a fait à Gourcuff, avant l’histoire du bus, c’est inique, ça n’a pas de mot… C’est du racisme anti-blanc.
    — N’était-ce pas de la jalousie à propos de sa notoriété ?
    — Si, ils l’appelaient « La nouvelle star ». Puis c’était du racisme anti-blanc. Ni plus, ni moins. »
    Pierre Ménès

    – « C’est la seule personne au monde qui sait le nombre exact de poils pubiens que Zinedine Zidane a sur ses bijoux de famille »
    Patrice Evra

    – « On se demande toujours ce que conseille Gérard Houllier… Probablement de faire attention sur le flanc droit en contre-attaque, comme contre les Bulgares, ou sur le côté gauche comme contre Israël. »
    Jean-Michel Larqué

    – ‘Heureux que la « une » de L’Equipe fasse toujours débat, signe de bonne santé. Confiance en Cazadieu et sa rédac pour faire les bons choix !’
    Cyril Linette.

    – “Sa mère est décédée il y a trois semaines. Il (Bielsa, ndcvm) aurait pu être là. Mais on a l’habitude avec lui.”
    Pierre Ménès

    – “J’ai entendu parler de l’accident à la radio au moment où je rentrais du match PSG-Bordeaux qui avait eu lieu à 17h. J’ai été happée par un sentiment de colère. J’avais assisté à un évènement fastueux, et j’apprends que des supporters ont été blessés par l’incurie de certains responsables dont l’identité précise reste encore à trouver. Amiens est le plus petit budget de la Ligue 1. Et en plus, il s’agissait d’un match contre Lille. Je me suis dit : «?Pourquoi ces supporters-là, provenant des régions les plus pauvres de notre pays, sont ainsi maltraités ??»”
    Raquel Garrido

    – “J’ai des souvenirs de colo où j’ai rejoué cent fois Sedan-Rennes, la finale de 1965, on perd à chaque fois et j’étais le gamin le plus malheureux de la Terre.”
    Patrick Montel

    – “Il n’y a pas de problème de barrière. Les services de police nous avaient prévenu que 200 ultras très énervés étaient dans le parcage réservé aux Lillois. Ils se sont lancés de façon désordonnée, plus de 500 personnes, sur cette barrière qui était en parfait état.”
    Bernard Joannin (FILS DE PUTE)

    – “J’étais dans sa loge le soir de PSG-Barca au Parc, j’ai vu Hatem s’entraîner sur le bord de touche pendant toute la seconde période. Il faisait genre “tout va bien”, mais je le sentais crispé. Après le match, il nous a rejoints dans sa loge. J’étais avec son agent, son avocat et Fabrice Abriel. Là, il a pris un coca et le verre à pied qu’il tenait s’est brisé dans sa main. Il ne s’est pas blessé mais ça m’a bouleversé.”
    Onteniente

    – “Ca me gonfle (de parler tactique ndcvm). Le téléspectateur ou l’auditeur n’en a rien à faire. Il veut qu’on lui dise comment vont jouer Paris ou Marseille, dans quel état d’esprit il sont. Savoir si les deux latéraux vont monter ou non, c’est révolu. Ils veulent du croustillant.”
    Jacques Vendroux

    – “On a déplacé les spectateurs pour ne pas prendre de risque (…) Il n’y a rien du tout (…) Ce qui s’est passé ce dimanche est moins grave que ce qui se passe depuis deux mois sur les autres stades et dont on ne parle pas”
    Alain Gest (FILS DE PUTE)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *