à la limite du footballistiquement correct Twitter facebook
 
Un autre football est possible

Horsjeu est fier de faire partie d'Alterfoot, le portail alternatif.

 




 

«Franck nous a mis sur la bonne voie»

Mercredi 11 septembre 2013

Les prévisions d’avant-match

« N’ayez pas peur. »
L’Equipe s’adressait sûrement aux Biélorusses.

« Soyons réalistes, envisageons l’impossible. »
C’est beau comme du Jean-Louis Aubert après un verre de trop, Eurosport.

« Les Bleus sont déprimants mais les gens sont amusants. Ils vivent dans le passé comme des aristocrates sans le sou qui s’étonnent que le château tombe en ruine « Marie-Cécile, l’eau coule dans le salon, il faudra appeler Albertine. » Il y a belle lurette qu’Albertine a disparu, qu’elle ne travaille plus ni pour Monsieur, ni pour Madame. Sur le Titanic aussi, les musiciens faisaient semblant. Ils ont joué jusqu’au bout.»
Pascal Praud, yahoo-sport, nous étonnera toujours, et rarement en bien.

« Dans le jeu, on est en régression. Le nul en Espagne nous avait donné beaucoup d’espoirs. Mais on a des circonstances atténuantes. Il y a eu des changements d’équipe permanents. Ils n’étaient pas le fait du sélectionneur. On a déploré des blessés, des suspendus. »
Diaby, Nasri, Menez, M’Vila, ou Anelka, autant de joueurs qui manquent à Noël Le Graët.

 

Les grandes interrogations d’avant-match

L’Equipe se demande : »Pogba peut-il tout changer? ».
Eurosport rétorque avec un débat : « Pogba peut-il tout changer ? »
C’est beau le pluralisme, vive la variété de l’information.

Le10sport.com va beaucoup plus loin : « Pogba peut-il changer l’équipe de France en Biélorussie ? »
Honnêtement, on n’est pas sûr que ce soit souhaitable.

Eurosport se demande également :
« Infog ou intox : Gignac au même niveau que Benzema et Giroud ? »
Plutôt grosse Infog même si on ne sait pas ce que ça veut dire.

Loin de ces préoccupations, Pascal Praud s’interroge :
« Et si on oubliait 98 ? »

 

Le coup-de-gueule d’avant-match

« Mais j’insiste sur le fait que d’entendre ce qu’on entend, de lire ce qu’on lit et de regarder ce qu’on regarde me donne envie de vomir. »
Et soudain, Denis Balbir nous a compris.

« Oui, ras le bol des gens trop gâtés, nourris aux images des championnats étrangers et qui trouvent que tout est mieux ailleurs et que la France n’a que des joueurs de second plan dans sa sélection. »
Oh purée, planquez-vous, Denis est vraiment très chaud et pourrait foutre un procès au cul du premier venu.

« Ils (les grands présentateurs TV, ndcvm) préfèrent ironiser en costume cravate, après pour la plupart avoir demandé à leurs confrères du service des sports comment dire ci ou ça ou comment s’écrit ceci ou cela. Je l’ai vécu.»
Contrairement aux gens qu’il dénonce avec courage, Denis Balbir sait de quoi il parle. Par contre, on n’a pas compris de qui il parlait vraiment.

« Quant aux consultants, anciens enfants gâtés du foot, milieu qu’ils taillent en permanence et en étant payé pour, ils me font sourire. Pour une certaine catégorie d’entre eux, leur moteur reste l’argent, les notes de frais et d’être assisté comme quand ils étaient sur le terrain, tombés heureusement pour eux dans la marmite de cette reconversion bénie. »
Plus rien à foutre de rien, Denis balance tout dans la face.

« Alors oui, ras le bol des donneurs de leçons et sans soutenir l’insoutenable, un peu de mesure, un peu d’amour et un peu de soleil et d’objectivité seraient les bienvenus.»

 

Les déclarations d’après-match

«Franck nous a mis sur la bonne voie»
Régis Lloris

« Il a encore démontré qu’il méritait son trophée de meilleur joueur européen. On va être derrière lui pour le Ballon d’Or en espérant qu’il nous emmène à la Coupe du monde»
Blaise Matuidi n’en est pas encore au point de l’appeler Papa, mais il devrait se méfier, Francky vient d’où vous savez.

« Je sens que je fais plus mal »
Koscielny avoue qu’il est devenu plus dur sur l’homme grâce aux leçons de Tonton Arsène.

« C’est bien d’avoir marqué un but important. Mon but nous permet de mener au score. »
Samir Nasri confirme ses progrès.

« Je ne joue pas pour le Ballon d’Or mais pour prendre du plaisir, et pour donner du plaisir aussi aux supporteurs. Je m’éclate et j’espère que ça va continuer»
Franck Ribéry ou la belle vie.

« J’ai perdu beaucoup trop de temps en sélection, j’avais a cœur de le rattraper. »
Samir Nasri peut maintenant quitter la sélection la tête haute. Bravo à lui.

«A la mi-temps, il y avait un grand silence dans le vestiaire et il y a eu ce message de Patrice Evra. Cela nous a regonflés»
Mathieu Valbuenasalue Patrice Evra et son message visiblement gonflant.

«Certains cadres ont eu des mots pour qu’on ait un sursaut d’orgueil. Après, on était tous pressés de revenir sur le terrain.»
On comprend qu’Olivier Giroud n’ait pas eu l’envie de rester trop longtemps dans les vestiaires.

 

Les images du match

Dans l’épisode précédent

Oups

N’aie pas peur, je veux juste un bisou

Après le succès d’adopte-un-mec, internet propose aujourd’hui adopte-un-rebeu-de-droite.

 

Compétition journalistique

Difficile de savoir quelle fut la pire question à laquelle dû répondre Didier Deschamps . Les finalistes sont donc :

« Avez-vous eu peur de perdre ? »
et
« Le problème n’est-il pas que vos leaders sont ceux de Knysna ? »

Hors-concours, footmercato.net méritait tout de même les salutations du comité pour cet osé ::
“Fallait-il que le dernier rempart d’habitude si solide se fissure pour que les joueurs de champ prennent conscience de l’urgence de la situation ?”
Le comité avait évoqué cette théorie pour rigoler hier soir. Pour RIGOLER.

 

Les analyses d’après-match

«Les leaders ne se font pas du jour au lendemain. Ceux qui ont de l’expérience sont les plus légitimes. Ce qui s’est passé en Afrique du Sud, ils ne pourront pas l’effacer. Ce qui est important, c’est ce qu’il y a devant nous.»
Didier Deschamps reconnaît que la cicatrice de Patrice Evra est encore ouverte.

« Nasri veut retrouver la lumière, récupérer des responsabilités et pourquoi pas les clés du jeu à terme. On peut le comprendre. À lui de ne pas trop forcer la main au premier but marqué…»
Footmercato.net…Euh, il les a eu quand les clés du jeu Samir Nasri ? Et sinon, on a rien compris à la dernière phrase.

« Lloris, par ses performances précédentes et son statut, est assuré de conserver sa place malgré ses deux erreurs indignes de son talent.
Il peut s’en féliciter car d’autres que lui ont été sortis pour moins que cela. On se souvient par exemple de Letizi , dont le dégagement raté en Russie en 1998, avait fait perdre les Bleus et l’avait éloigné de la Coupe du Monde. Ou bien de Sébastien Frey, à la prise de balle incertaine en 2007 face à l’Ukraine.»
Super, mais pourquoi comparer du coup, puisque vous le dîtes vous même, Footmercato.net, il y a une différence de statut entre Lloris et les autres nommés. Et puis sinon, on ne voit pas trop Lloris se féliciter pour son match et sa position de cadre…

« Patrice Evra, héros du match Biélorussie-France, c’était inattendu.»
Le comité n’en revient toujours pas d’ailleurs, puisqu’il ne l’a pas vu entrer sur la pelouse, footmercato.net

« Elle est là la leçon de ce Biélorussie-France, de cette prise du pouvoir de quelques minutes par Evra. Elle confirme ce que l’on a déjà écrit sur ce modeste blog, il y a quelques jours :»
Le professeur B(u)RP retient comme leçon qu’il avait donc raison, une fois de plus.

« Deschamps sélectionne, mais il n’entraine pas, dans le sens où il ne parait pas incarner le rôle du catalyseur qui fait les grands sélectionneurs, de Zagalo à Beckenbauer en passant par Schoen, Menotti, ou Bearzot. “
Surprise, le professeur B(u)RP n’a pas cité Mourinho

« Avec le temps on va récupérer les bons joueurs aux bons postes. Cela devrait revenir très fort. »
Mais vous attendez qui exactement Noël Le Graët ? Zizou et Makelele le retour 2 ?

 

Le rectificatif d’après-match

« Avec les Espoirs et les U20 champions du monde, la concurrence s’annonce vive à moyen terme.»
Vous avez raison Noël, la génération 87 qui a brillé chez les catégories jeunes, est là pour confirmer vos dires.

 

La comparaison foireuse bleue de la semaine

« On attend qu’il (Benzema) fasse la même chose que Ronaldo avec le Portugal. »
Bravo Noëll, vous êtes prêts pour un Van Nobel

 

Prix sans déconner

« Mais ce n’est pas parce qu’on a gagné 4-2 que je vais crier qu’on est les plus beaux. »
Au contraire, surtout vous, Didier Deschamps.

 

Les titres d’après-match

« Les cadres ont pris la parole »
Sport.24.fr rappelle qu’il appartient au figaro.fr

« EdF : Lloris, deux boulettes qui font tâche »
Footmercato.net pour un titre bolo niais.

« La tragédie Deschamps : quand Evra prend le pouvoir dans le vestiaire des Bleus »
La taupe-calice jusqu’à la lie selon le professeur B(u)RP

« La France coule une Biél…orussie »
Bernard Morlino, le bon mot avant tout.

 
Vos commentaires (vous pouvez créer votre gravatar en cliquant ici)
  • Eric di Macon dit :

    Que de GRAS !

  • waynedt12 dit :

    « Adopte un re-beu de droite avec une coupe ridicule » eut été une légende plus appropriée très estimable comité

  • phil the thrill dit :

    « Surprise, le professeur B(u)RP n’a pas cité Mourinho »

    en même temps, il est pas sélectionner le Mou

  • defon jankulovski dit :

    @wayne, ce serait un pleonasme de mettre en parrallele le fait d’etre de droite et d’avoir une coupe de cheveux genante.
    et si au pire leur coupe est dans les normes le pull en cachemeire sur les epaules nous rappelle leur tendance politique.

  • David Scie Mal dit :

    Pascal Prototype de journalisme.
    Denis Balbir entre le cuir des factures.
    En fait yahoo sports a repris le concept du Coq de Horsjeu.net avec pascal Profiler des problèmes de la vie.

Laissez un commentaire