Le Francis Van Nobel du Stade anal(ytique) 2015

Ils sont du métier ces gens-là. Ils entraînent, ils expertisent, ils journalistent. Bref, ce sont des pontes, des tauliers du football. Alors vous putain vous êtes qui pour remettre en cause :

 

Les 7 candidats pour le Francis Van Nobel 2015 du stade anal(ytique) :

« Entre un Alfredo Di Stefano et un Cristiano Ronaldo, un Fernando Hierro et un Sergio Ramos, existe un lien mémoriel et dramaturgique, fait de l’appartenance à un temple quasi-sacré, de la transmission d’une mémoire impalpable et de savoirs complexes, comme dans un incubateur fœtal. »
Rejoignez la secte Footballogiste de Geoffroy Garetier

Cette défaite nous fait mal. Le week-end avait mal débuté pour nous car vendredi soir, monsieur Bielsa avait décidé de se moquer du football et Lorient avait profité de ces largesses venues d’ailleurs. »
Pascal Dupraz pense d’abord remise en question avant de s’attaquer aux autres.

« Ainsi avance le monde en 2015. Les PDG ne regardent qu’un chiffre au bas d’une page : combien rapporte l’entreprise. Le résultat est l’alpha et l’oméga de toutes les aventures. Chacun fait son petit commentaire en fonction du score final. Et gare aux Cassandre de Monoprix. Ce sont des raclures d’encrier, ricaneurs professionnels, aigris de la première heure. Après 1998, quelques spécimens ont payé cher leur haute trahison. Depuis août 44, le rétropédalage est une discipline nationale. Les épurations sont de toutes les époques. »
On sent qu’il fallait que ça sorte Pascal Praud. On en entendrait même votre clavier trembler sous vos doigts rageurs devant cette société de merde.

« Le mercato d’été va être très intéressant. A un an de l’Euro 2016, ça va être une période très importante. Je pense que Moussa Sissoko dont on a parlé à Paris ou Arsenal sera l’une des stars du mercato.»
Merci Dahbia Hattabi (présentatrice du JT Footmercato entre autres). Déjà que le comité n’avait pas trop envie de s’y intéresser au mois de février, c’est grâce à vous bien partie pour qu’il ne s’y intéresse pas beaucoup plus en juin.

« Par ses gestes chaleureux vis-à-vis de Laurent Blanc et Nasser al-Khelaïfi, mardi soir, l’attaquant du Real Madrid [Cristiano Ronaldo] a indirectement signifié à ses dirigeants sa volonté de quitter le club. »
Il a suffi d’un signe à Frédéric Hermel.

« Si ça continue, la prochaine finale de la Ligue des champions, le 6 juin à Berlin, aura des allures de Coupe de France, avec le PSG et Monaco dans le rôle des deux cadors qui se disputent l’honneur suprême. On exagère un peu, mais puisqu’il est encore possible de rêver d’un choc franco-français sur le toit de l’Europe dans un peu moins de trois mois, et puisque cela n’arrive pas si souvent, autant en profiter un peu. »
Un peu, Mélisande Gomez, on a dit « un peu », pas la tête la première dans le saladier de poudre.

« Depuis qu’il (Garcia ndvcm) dirige la Roma, les Giallorossi ont encaissé 2,4 buts par match en Ligue des Champions, contre 0,79 en championnat d’Italie. Pareil constat peut se résumer ainsi: il faut être trois fois meilleur en Europe que dans son pays pour obtenir les mêmes résultats. Encore n’avons-nous pas retenu les résultats des techniciens français en Ligue Europa. Par pure bienveillance. »
Ca ne veut rien putain de dire, Geoffroy Garétier. RIEN.


 

Ils sont passés par là précédemment : 
2014 : Manu Petit, pour sa dénonciation de l’antinazisme primaire des Français.
2013 : Pascal Praud, pour la différence entre une bonne et une mauvaise expulsion.
2012 : Patrick Vieira, pour ses travaux sur les matches à domicile à la maison.
2011 : Moussa Maazou, pour sa découverte sur l’importance des passes dans le football.
2010 : Hatem Ben Arfa, pour ses considérations post-nietzschéennes.

 

 

Luke Seafer

Fils de Satan, fils du metal, fils de la haine, fils de Cobra.

45 Comments

  1. A voté Pascal Praud qui a visiblement bien connu et qui a un souvenir ému et humide de l’amitié franco-allemande en 40.

    En même c’est de toutes les époques comme il dit, alors pkoi seulement après 44.

    ET ce blaireau qui ne sait même pas que Monoprix, c’est le supermarché luxe.

    Ce qu’il peut m’énerver. Il était quand même mieux à manger tt seul à TF1.

    Et merde il l’a déjà eu en plus, je m’étais dit d ne pas voter pour un ancien lauréat mais il est con et ce côté donneur de leçon pull sur les épaules ou écharpes faussement nglégemment posée autour de son cou.

    Putain et merde, qu’il ferme sa grande gueule.Rien que de l’imaginer en train de mordiller ses lunettes pour faire le Bernard Pivot de salles d’attente, putain ça me fout hors de moi.

  2. Que de beau monde. Pascal a eu ma préférence à moi. Mais j’avoue que Geoffroy m’effroie.

  3. Garétier écrase la concurrence pour moi. Il l’a fait tout au long de l’année en prenant les gens pour des cons avec ses grandes formules sans aucun sens et ses calculs tous aussi idiots.
    VOTEZ GARETIER.

  4. Ca m’arrache le cul de voter Garretier, mais sa pédanterie mérite récompense. Et des tartes dans la gueule, comme Praud. Et Hermel…Ce van Nobel me fout en rogne.

  5. Mais, par malheur, si le Garretier
    Aux jeux du prono vaut son prix,

    On sait qu’en revanche il ne brille
    Ni par le goût ni par l’esprit.

    Lors, au lieu d’opter pour le silence,
    Comme l’aurait fait n’importe qui,

    Il saisit le foot à la pelle
    Et l’entraîna dans la poubelle !

    Gare au Garretier!…

  6. C’est Garétier le comptable en carton qui l’emporte pour moi. Il a le mérite de s’être rapidement fait une place de merde dans cette fosse purin, impressionnant !

  7. Je suis désolé mais Dupraz c’est un con-danseur de Praud, Garretier, Hermel…Aucun recul sur lui, va regarder ailleurs pour vomir sur ce qu’il rêverait de faire mais n’en a jamais eu les couilles…

  8. Dans un scrutin à un seul tour, la désunion du camp garetier avec deux candidatures concurrentes risque d’ouvrir un boulevard à Pascal Praud. Je vote pour l’incubateur foetal, mais le combat s’annonce rude.

  9. Pour la parité, j’ai voté pour la demoiselle, comme quoi elle ferait mieux de rester à sa vaisselle!

  10. Garétier, le talent n’attend pas le nombre des années. Il a le potentiel pour dominer longtemps la catégorie.

  11. Je suis d’accord avec la Cuillère, mais Garetier se donne beaucoup trop de mal pour être con pour ne pas le récompenser cette année. De toute façon, Praud est hors-catégorie.

  12. Je suis pour Praud, même argument que la Cuillère, ça se joue à ce qu’il utilise Netto (toujours sponsor de Bochum ?) à la place du Monoprix des bourgeois…

  13. Comment ne pas voter Praud ? Même si Garétier est sublime, tout comme Dupraz, Pascal fais taire ces sycophantes ! Mais quoiqu’il arrive il est hors concours au FVN. Esperons qu’il accepte son prix cette année…

  14. Ouh qu’il était dur, celui-ci ! J’ai aussi opté pour Praud, parce qu’il donne vraiment envie de lui casser la gueule tellement il est condescendant et arrogant cet empaffé.
    Garétier dit n’importe quoi mais il m’irrite moins et il m’a l’air moins visible du grand public.

    Et j’ai franchement hésité avec Fred Hermel, quelle sombre buse lui aussi.

  15. Mais non les mecs! pas d’anciens lauréats : sinon y restera trop de place sur la potence… J’ai voté Skippy, enfin Garetier

  16. Geoffroy.

    Il est mieux qu’ça, il est surpuissant.

    « Depuis qu’il (Garcia ndvcm) dirige la Roma, les Giallorossi ont encaissé 2,4 buts par match en Ligue des Champions, contre 0,79 en championnat d’Italie. Pareil constat peut se résumer ainsi: il faut être trois fois meilleur en Europe que dans son pays pour obtenir les mêmes résultats. Encore n’avons-nous pas retenu les résultats des techniciens français en Ligue Europa. Par pure bienveillance. »
    Ca ne veut rien putain de dire, Geoffroy Garétier. RIEN.

  17. Mélisande Gomez réinvente le carré magique à trois pointes :

    1 : Monaco c’est pas la France
    2 : QSI c’est pas la France
    3 : Son prénom manque d’air.

  18. Alors déjà moi je n’insulterai personne. J’estime les analystes et je suis heureux de constater à quel point les exemples retenus ici sont représentatifs de ce qu’ils peuvent apporter en général, mais aussi de manière assez particulière, à notre société de merde.

    J’ajoute que je suis très déçu de ne pas voir ici Aubameyang léviter grâce à l’illusion d’optique causée par le petit muret qui se trouve à ses pieds.

    Ensuite j’hésite entre Praud et Garétier.

    Chez Garétier le contraste entre le développement héroïque (l’héritage) et la chute incongrue (l’incubateur foetal sonne un peu à mes yeux comme « la centrifugeuse géante ») me fait lâcher un scud par le nez à chaque fois que je lis cette phrase. Et j’en suis à ma 47e relecture…

    Chez Praud ce que je trouve touchant c’est le mixte entre la sincérité de la colère, la leçon de morale tout à fait insupportable qui passe du coq à l’âne et le fait qu’il finisse, dans un superbe élan d’anti-bien-pensance, par défendre les collabos de l’Allemagne nazie comme les pourfendeurs d’Aimé Jacquet.

    Garétier est plus drôle mais Praud atteint une sorte de point Godwin à l’envers. Je donne donc mon poing à Praud.

  19. Quelle belle brochette de cons, le pastiche de Warren m’a réduit et me fait voter Garretier. Non attendez, fermez-la je n’arrive pas à me concentrer.

  20. … et je voulais dire « m’a séduit », évidemment. Rah, j’en perds mon latin. C’est à cause de mon pseudonyme que mes comms sont en attente de modération trois fois sur quatre?

  21. Ne pas voter Praud, c’est comme rétropédaler dans un Monoprix.
    Même si Geoffroy fait plaisir aussi.
    Ça rappelle un peu le magnifique duel pour le ballon d’or auquel on a droit ces dernières années.

  22. Garretier est tellement puant dans sa 1e tirade qu’on a envie de gifler son écran. C’est lui le grand gagnant. Comme RHinit, je suis énervé là… Vite, une bière.

  23. Pascal Prayd qui pique sa colère, sans d’ailleurs qu’on sache pourquoi, c’est quand même chouette.
    D’autant qu’il arrive à mélanger dans une même tirade une bonne demi doy’zaine de sujets dont on se demande ce qu’ils ont en commun. A chaque relecture, je le demande Pourquoi? Pascal, pourquoi?

    Du coup j’ai voté 2 fois pour lui.

    Je me chauffe pour la prochaine catégorie, quand on aura du Balbir!

  24. Écoutez, Praud est quand même carrément supérieur sur cette tirade. C’est bien joli d’essayer de ne pas récompenser la même personne deux fois mais c’est aussi complètement con. Ce prix doit revenir au meilleur et le meilleur c’est Praud. Il est pile dans la continuité des vainqueurs 2013 et 2014 EST CE QU’ON POURRAIT MONTRER UN PEU DE COHÉRENCE POUR UNE FOIS ? merci

  25. J’ai longtemps songé à voter Hermel, dans ce qu’il y de symptomatique dans une certaine presse prompte à aguicher. C’en est au point que l’on sent qu’Hermel n’en n’est même plus conscient, que cela est devenu naturel chez lui.

    Mais j’ai quand même voté pour le matheux Garétier, qui a fait de superbes efforts de dégueulasse pédanterie pur mieux s’écraser au sol.

  26. Putain y’a du bon cette année: Praud, Garetier, Dupraz, Hermel !

    Il le mérite tous, mais tel Messi et le ballon d’or, Praud est quand même un fin analysteur.

  27. Fred Hermel, pour le récompenser de ses avis tranchés, de ses fines analyses et de ses commentaires.
    Allez, on le voit peu alors qu’il envoie pas mal de perles…

  28. Praud pour un doublé bien mérité.
    Garretier sera au Van Nobel ce que Dalmat est au ballon de plomb: bien placé, toujours anal mais jamais gagnant. C’est ce qui fait la différence avec les grands. Comme Praud.

  29. Gomez pour que les gros membres aient une chance (même infime) d’avoir un contact avec une femme autre que leur maman.

  30. Garretier et son incubateur foetal me fait trop saigner des yeux…Sa phrase est d’une connerie abyssale mais Pascal ‘gadget’Praud le suit de peu dans les profondeurs footballistiques…Quel choix cornélien !

  31. Praud. Même si j’ai pas compris si à la fin les nazis c’étaient les gentils ou les méchants.

  32. Praud
    Parce que point Godwin
    Un point c’est tout …
    … Un point c’est toi …
    Pardon

  33. A voté Hermel car je souhaite de tout coeur qu’il attaque horsjeu.net en justice.

  34. garretier, le mec qui nous mets la tete sous l’eau en utilisant des mots improbables et dont l’association entre eux est plus que douteuse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.