« La loi française nous a été défavorable. »

Le comité sent le jour approcher.

 

LES DÉCLARATIONS DU JOUR

« On a été surpris de la violence de certains supporters. La loi française nous a été défavorable. On sera peut-être obligés de ne pas respecter la loi du refus de vente. Les pouvoirs publics nous accompagneront plus. »
Jean-Michel Aulas tend à la désobéissance civile.

“Il ne reste que du lourd mais si on peut éviter la Juve… On les a rencontrés il y a deux ans et on aimerait voir d’autres stades.”
Valère Germain a déjà acheté son Routard sur Madrid, alors faites pas les cons avec les boules, l’UEFA.

“Il faut dédramatiser. Heureusement il n’y a pas eu de graves conséquences. C’est dans la difficulté qu’on voit les hommes et les équipes.”
Bruno Bailando Génésio dédramatise mais testostérone.

“Voir mes amis dans cet état est une situation bizarre mais c’est mon métier qui veut ça. Le destin nous a opposés, moi je ne le souhaitais pas à cause de la valeur sentimentale de ce match.”
Dani Alves est un sensible certes, mais il n’est qu’un professionnel aux mains du fatum.

“On avait beaucoup réfléchi à la composition de départ. On pensait que c’était la meilleure solution. Nous voulions donner à Ousmane le temps de se reposer et d’entrer avec plus de fraîcheur.”
Se reposer 27 minutes donc. Vous voulez vraiment vous démarquer de vos confrères, Thomas Tuchel.

 

LES GRANDES NOUVELLES DU JOUR

« L’ASSE, soucieuse de défendre des valeurs de fraternité et de fair-play, a décidé de se désister de l’appel interjeté à l’encontre de la sanction de la Ligue de Football Professionnel (LFP). »
Communiqué de l’AS Saint-Étienne. Si vous voulez, on peut se charger de lui inter-rejeter à la gueule, nous.

« Le PSG lance un abonnement à 399 euros […] ce tarif intègre la totalité des matches de Ligue 1, ceux de Coupe de France et de Coupe de la Ligue, et surtout ceux de Ligue des champions jusqu’à une éventuelle demi-finale. »
Foot01.com. C’est donc comme ça que le PSG compte passer les quarts.

“Le CA doit entériner cette initiative (l’arbitrage vidéo pour le barrage de Ligue 1 de cette année, ndcvm) qui intervient après celle expérimentée lors de la rencontre internationale France-Espagne, le 28 mars dernier. Ce barrage, qui doit délivrer le dernier ticket pour la L1 la saison prochaine, aura donc une saveur encore un peu plus intense.”
Ah parce que la vidéo, ça augmente l’intensité des matches maintenant, L’Equipe ? Première nouvelle.

 

LA POLONAISE DU JOUR

Et elle n’est pas de Chopin. Que quelqu’un aille aider cet homme.

 

LES QUESTIONS QUE PERSONNE NE SE POSE

… Sauf l’After foot de RMC :
« Quelle influence de l’attentat de Dortmund sur le match d’hier? »
Bartra sur le banc.

… Sauf Bruno Roger-Petit :
« l’UEFA n’avait-elle pas autre chose qu’un arbitre hongrois pour arbitrer un quart de finale de Ligue des Champions ? Pourquoi ce M. Kassaï, un mois après M. Aytekin, triste arbitre allemand de Barcelone-PSG ? »
C’est vrai ça, pourquoi pas un Vénézuélien ou un Saoudien ?

… Sauf Maxifoot :
“Quelle est l’équipe de Ligue 1 que vous détestez le plus ?”
L’huile. Le feu.

 

LES ANALYSES DU JOUR

« Le problème, c’est qu’aujourd’hui tout le monde cherche à faire du buzz, essaie de trouver le responsable. Mais on se trompe de cible. Il faut chercher ailleurs. »
François Ciccolini, lui, ne se trompe pas, et ne confond surtout pas journalistes peu scrupuleux et instances chargées de faire régner un semblant d’ordre dans tout ça.

« Moi, je ne parlais que du terrain. Qu’au niveau de l’agressivité, au niveau des duels, on allait être là Je n’ai jamais parlé de supporters, ou de pseudo-supporters. »
Ah oui mais il aurait fallu le préciser, ça, François. Du coup ce sont les stadiers qui se sont sentis investis d’une mission punitive contre Lyon.

« Entre erreurs techniques, frustration et mauvais choix, le PSG a souffert. Un match à l’image de leur saison. Cette équipe est capable du meilleur comme du pire. Sauf que le pire est de plus en plus régulier… »
Ce qui est le plus régulier dans le pire, c’est la victoire, si on comprend bien Denis Balbir

« Comme prévu il n’y a donc pas eu de « remontada 2 ». Parce que la Juve, ce n’est pas le PSG. »
On ne se serait pas attendu à ce que ce soit vous qui fassiez la référence, Pierre Ménès, mais soit.

« Nous n’avons guère le coeur à célébrer Ronaldo et Marcelo, les héros médiatiques de l’instant. En vérité, nous pensons à Neuer, Hummels, Boateng et les autres… Au Bayern martyrisé, outragé et finalement volé par l’arbitre de ce funeste soir. »
Attention, aujourd’hui Bruno Roger-Petit prend le parti des offensés du FC Hollywood.

« Depuis près de neuf ans que nous tenons ici cette chronique sans prétention autour des choses du sport et du football en particulier, nous ne cessons de déplorer, lors de grands rendez-vous européens, ces décisions arbitrales des spécialistes du genre désignés par l’UEFA qui, avec une régularité métronomique, sont favorables aux deux clubs phares de la péninsule ibérique, qu’il s’agisse du Real ou du Barça, notamment. »
« Sans prétention », Bruno Roger-Petit. Le comité en est tombé de sa chaise de rire.

« tout cela finit par nous rendre un brin suspicieux. »
Le professeur B(u)RP va-t-il révéler le complot au grand jour ?

« On se pose des questions au sujet de ces erreurs d’arbitrage qui paraissent s’exercer à sens unique. »
Bon ben allez, formulez-la clairement, professeur, votre question.

« Existerait-il un cabinet noir de l’arbitrage européen ? »
Ah ben on s’attendait bien à quelque chose d’un peu exubérant avec vous, Bruno Roger-Petit. MAIS LÀ !

 

LES COMPARAISONS FOIREUSES DU JOUR

« Lucas multipliait, avant sa sortie, les raids, tête baissée, du milieu de terrain vers la surface adverse, voulant jouer Zorro, où il était rattrapé de manière systématique. »
Ses raids tête baissée visaient à protéger la veuve et l’orphelin, Denis Balbir ?

« Meunier, comme souvent, s’était pris pour Marcelo »
Denis Balbir. Hop, il s’est mis en tête de jouer à gauche, comme ça, sur un coup de tête.

“Le feuilleton, perpétuellement emballant, a désormais duré assez longtemps pour que l’on s’attache durablement aux personnages, dont le développement aura été insoupçonnable parfois. Jardim n’était pas le même dans la saison 1, Falcao avait disparu dans la saison 2, tandis que l’apparition de Mbappé dans la saison 3 a participé à renouveler le genre.”
Essayez pas de nous faire croire que vous êtes dans l’air du temps, Vincent Duluc, vous a mis “feuilleton”.

“Ainsi le football français sera-t-il au coeur même des grandes échéances européennes de mai : il sera représenté au Real par une icône devenue un véritable entraîneur et par un grand avant-centre auquel il a tourné le dos, à l’Atlético par le leader de la génération bleue du moment, à la Juve par de nombreux souvenirs.”
Quel panel dressé, Vincent ! Laudateur, dénonciateur et évocateur, vous êtes décidément un couteau suisse.

 

LES RECTIFICATIFS DU JOUR

« 3. 78e : Le Bayern Munich marque un deuxième but grâce à Ramos qui trompe son gardien. Mais juste avant, deux joueurs bavarois sont dans une position de hors-jeu qui n’est pas signalée. »
Le hors-jeu de position n’est plus à l’ordre du jour, Foot01. Par ailleurs, si ce but n’avait pas été comptabilisé, le Real serait passé sans vos ronds de jambe, donc lâchez nous avec ça.

“Directement responsable de l’absence de l’Allemagne et de l’Angleterre dans le dernier carré, par l’élimination de Manchester City (3-5, 3-1) et de Dortmund (3-2, 3-1), le club monégasque est ainsi l’artisan du retour de la Ligue 1 à un niveau que Lyon avait atteint en 2010, mais sur lequel le PSG de QSI continue de buter comme une fatalité, ou une limite de compétence.”
Il semble au comité que Munich est également en Allemagne, Vincent Duluc. Mais vous avez raison de ne pas vous embêter avec ça et de faire des belles phrases à la place.

“Mais le ciel reste la seule limite des équipes qui marchent sur l’eau.”
Bah non, Vincent, c’est la berge.

“On va jouer les deux compétitions à fond (C1 et Ligue 1).”
Vous avez pas un truc avec un trophée moche à spirales, aussi, monsieur Vasilyev ?

 

LES AUTO-RECTIFICATIFS DU JOUR

« Dans une équipe, on ne peut pas avoir que des starlettes. On ne peut pas avoir que des Pastore – auteur de la passe décisive pour Matuidi – qui entrent sur le terrain en ballerines. »
D’accord Pierre Ménès, mais s’il est passeur pour le but de la victoire, il est au moins aussi important que Matuidi, non ? On ne sait pas, c’est vous qui précisez…

« 1. 48e minute : Arturo Vidal commet une faute grossière sur Casemiro et il pouvait prendre un deuxième jaune, et donc être expulsé dès cet instant. L’arbitre ne bronche pas et accorde seulement un coup-franc à Madrid. »
[…]
5. 84e : Vidal est expulsé suite à un deuxième carton jaune pour une faute inexistante sur Marco Asensio »
Il y a donc erreur de ne pas l’expulser, puis de l’expulser. Le comité ravale ses insultes, Foot01, mais n’en pense pas moins.

 

LES PROSES DU JOUR

« L’homme du match : Kylian Mbappé (7,5) : il a beau n’avoir que 18 ans, l’attaquant français a déjà tout, mais alors tout d’un grand. »
Mais alors, Footmercato… On dirait une chanson de Jean-Jacques Goldman, purée.

« Mais que voulez-vous, les bons gardiens ont aussi un brin de chance. »
Mais que voulez-vous, Footmercato

“C’est, avant tout, par ses manières (celles de Monaco, ndcvm), ses enthousiasmes, ses façons d’entrer par la fenêtre quand on lui ferme la porte, ses générosités qui font sans cesse passer le sentiment d’une équipe, et donc d’une somme de talents très supérieure à l’addition de ses individualités.”
Sûrement que vous avez cru faire une jolie phrase bien longue et bien rythmée, Vincent Duluc, mais, problème : elle est imbitable.

“Vu sous cet angle, l’actuel meilleur buteur du club (43 buts en 43 matches), la star de l’équipe cette saison (Edinson Cavani, ndcvm), pourtant d’accord sur le salaire et la durée du nouveau contrat, a été traversé par le sentiment d’être infantilisé.”
La traversée des sentiments, ça fait un joli nom de roman de Foenkinos, L’Equipe.

“Las pas-montada. Battu 3-0 à l’aller, le Barça n’a cette fois pas réussi à inverser la vapeur et remonter le score, comme elle avait su le faire face au PSG.”
Vous avez une grammaire déficiente en espagnol, 20minutes. Et ne recommencez jamais avec ce jeu de mots. Jamais.

 

LE GYMNASTE DU JOUR

10/10 pour Chris Wondolowski de San José contre New England pour cette envolée sautée aplatie en quarté.

 

PRIX SANS DECONNER

“Nous n’avons pas réussi à les mettre sous pression en encaissant les deux premiers buts.”
Marco Reus a mis le doigt sur quelque chose.

 

PRIX D’ORIGINALITE

« Un Monaco, une demi, Dortmund paie l’addition ! »
Ils s’en remettront, Foot01. Plus facilement que d’une soirée avec les gros membres, en tout cas.

 

LES TITRES DU JOUR

« Real Madrid – Bayern Munich : Les 7 erreurs grossières de l’arbitre »
Ce n’est pas un jeu, Foot01.

« ASM : Dortmund doit payer le tarif royal annonce Falcao »
Et pas princier, Foot01 ?

“Monaco : Lemar sur les traces d’Iniesta”
En espérant qu’il va finir par le retrouver, Maxifoot.

 

 

Merci à Djoudo Boye

Le comité revient sans doute demain, à une heure qu’il ne connaît pas lui-même, mais qui devrait se situer entre le lever du jour et le milieu de la nuit. 

Si vous voyez ou entendez quelque chose qui devrait figurer dans cette colonne, n’hésitez pas à nous contacter à l’adresse suivante: [email protected]

Terminalector

Je suis la majuscule sur ton gentilé.
Je suis l’ordre et le chaos de la modération.
Je suis la loi en tribune.

9 Comments

  1. « “Directement responsable de l’absence de l’Allemagne et de l’Angleterre dans le dernier carré …”
    Il semble au comité que Munich est également en Allemagne, Vincent Duluc. »

    Pour le coup, Duluc n’a pas écrit n’importe quoi, puisqu’il parle du « dernier carré ». Le Bayern n’est pas en demi-finale.

    • Certes, mais Monaco n’est pas responsable de son élimination. On ne peut donc pas dire que c’est Monaco qui a éliminé l’Allemagne (i.e. toutes les équipes allemandes) engagées en quarts de finale.

      • Il en va donc de même pour l’Angleterre puisque Monaco n’a pas non plus éliminé Leicester…

        • Ni Mönchengladbach, ni Arsenal d’ailleurs.
          Bref ils sont vraiment nuls ces monégasques

      • Le meilleur d’entre eux a écrit « Directement responsable », pas « seul responsable ». Mais certes, le « directement » n’apporte pas grand chose.

  2. Je dirais que la limite d’une équipe aquapedestre, c’est la rive ou la plage, plutôt que la berge.
    Mais je suis ouvert au dialogue.

  3. BRP fait-il partie de l’équipe de campagne de Fillon ? Alors que ce mécréant de Duluc clâme que Jésus n’est pas monté au paradis. Et le Jeudi de l’Ascension, hein !?

    Sinon, cher Comité, sachez que la Coupe de France a un fort joli trophée ; pas comme celui de la Coupe de la Ligue, compétition déjà terminée et que donc Monaco ne peut plus jouer à fond.

    • Je plussoie Shag a Eve. Si vous confondez la Coupe de France et la coupe Moustache ça va pas tarder à chier sur vos gueules.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *