Loulou Nicollin : une anthologie

Ah non Loulou. Non. Qu’est-ce que c’est que cette idée ? Non pas de décéder, on sait que ce n’est pas de votre faute… Par contre le faire 30 minutes après le départ en vacances du comité c’est un peu fort de café-clope-8.6.
Parce qu’entendons nous bien. Autant Franck Mc Court ou Michel Seydoux ne nous auraient pas fait louper notre train, OTAN là, on était obligé de faire demi-tour.

Parce que Loulou, vous faîtes partie de ces personnages qui étaient là dès la première saison. Et en 8 ans de comité (purée qu’est-ce qu’on fout de nos vies) vous n’avez jamais quitté le casting.
Jusqu’à hier, brutalement et de la plus belle des façons : après une bonne bouffe et avec vos amis.

Alors, lecteurs, lectrices d’Horsjeu, le comité s’est replongé dans ses archives. A l’heure qu’il est, tous les journaux vous ont offert un « top 10 des punchlines » du truculent personnage. Mais chez Horsjeu, c’est pas apéritif dinatoîre, non, c’est entrées-plats-desserts-8.6 (eh oui). Voici donc l’intégrale de ses saillies retenues.
Et c’était drôle (et un peu flippant) de se replonger là-dedans, de découvrir finalement vos running-gags qui nous avaient échappés et surtout à quel point nous étions comme vous, Loulou, des obsédés de la saucisse.

Pour démarrer, une citaton pré-comité :

 « Mes joueurs, je les paie plus cher que mes maîtresses. Et mes maîtresses au moins, elles me régalent la chique. » (2007)

 

2009 année pedrettiste.

« Moi les mecs qui font du cinéma ça ne m’intéresse pas…Je suis un poubelleur, j’suis pas un Mr mes couilles, Mr Messi… Si vous saviez vous diriez « Putain » … Ce ne sont pas les conseils d’un entraîneur sans diplômes qui vont me faire trembler ».
“Je ne lui en veux pas. Chacun baise sa femme comme il l’entend”
Loulou Nicollin a sa façon bien à lui de faire la paix avec Rolland ahem Courbis

« Un clip sur le racisme, je suis prêt à le passer dès demain matin. Mais sur l’homophobie… Après ce sera quoi, les femmes battues ?… Si le maire me demande de le passer, je le ferai. Mais je préfèrerais montrer des filles à poil… »
Le comité constate simplement qu’il y a encore pas mal de boulot pour le PFG…

« Il correspond au profil que nous recherchons, même si nous préfèrerions prendre un joueur qui parle français, mais ça, ça ne court pas les rues. »
Loulou souhaitait la bienvenue à Emir Spahic.

« Il y a quatre cinq jeunes qui peuvent faire carrière. C’est pour cela que j’ai demandé à René Girard de les faire bosser au lieu de flâner avec les minettes à la plage ou de rester devant la télé. »
Le comité n’a pas compris si Loulou parlait de René ou des jeunes à la plage…

« C’est sûr que je vais me ronger, surtout que dans ma loge on est nombreux, je vais me retrouver à côté du jambon et du saucisson. Mais je ne vais pas manger, parec que j’ai décidé de faire un régime pour la Paillade… Si je perds dix ou quinze kilos, on restera en première division »
Loulou exprimait son stress avant le retour en Ligue 1… Il ne savait pas à cette époque…

« Benzema ne m’a jamais fait bander. »
Louis Nicollin insinuait qu’il bande encore parfois.

« On a le droit de s’exprimer à la fin d’un match… Ce que j’ai dit ne regarde que moi, Benoît Pedretti et Jean Fernandez. On peut se parler, se dire les choses. On est des hommes, pas des gonzesses.»
L’affaire de la petite tarlouze, eh oui.

« J’ai fait une connerie, j’ai fait une connerie. Je me suis défendu comme j’ai pu et j’ai dit Amen. »
De là à respecter l’homosexualité Loulou… pire qu’une gonzesse.

« Moi, ce mot de tarlouze, je le connaissais même pas dix minutes avant de le dire. Parce qu’après le match à Auxerre, dans le vestiaire, tout le monde était très, très chaud. Et remonté contre Pedretti qui nous avait tout fait ! Et j’entendais ce mot, tarlouze par-ci, tarlouze par-là. Alors j’ai décidé d’aller répondre moi-même à la télé, pour pas qu’un entraîneur ou un joueur parte en vrille. Et là, devant ce micro, j’avais ce mot de tarlouze qui me résonnait dans la tête. Et je le balance ! Sinon, je suis pas homophobe, je me suis excusé, mais c’est affreux on peut plus rien dire. Enfin, ça m’empêchera pas de continuer. »
Loulou Nicollin dans le Midi Libre, comme quoi, ça peut servir d’aller à l’école…

Ils réagissent à l’affaire :

« Avec Loulou, on en fait trop. Ses déclarations sur Pedretti, c’est du Loulou comme on aime… Au sujet du mot « Tarlouze », on le condamne, mais il s’exprime comme s’il était à table avec des copains. »
Xavier Gravelaine, avocat.

« On a retenu les deux fautes, mais aussi le fait que Louis Nicollin avait présenté des excuses au joueur, nous avait assuré qu’il regrettait ses paroles, et surtout qu’il respectait l’homosexualité. »
Dominique Rocheteau, humble juge

Un titre pour résumer l’année :
« Nicollin pris aux mots » (2009)
France Football. Jeu de mots intentionnel lors de l’affaire Pedretti ?


2010 : le one-shot.

“Je me mets à la place du président du Paris Saint-Germain qui a un budget de je ne sais pas combien. Quand il voit celui de Montpellier, il doit se poignarder le cul avec une saucisse, le mec. Et encore avec une saucisse, ça ne fait pas trop mal. » 
Loulou dans sa plus pure tradition. Tellement au-dessus du lot, que visiblement nous ne le citerons plus de l’année


2011, tournée générale

« Dassier il est adorable mais il ne sait pas par où pisse un taureau »
Loulou Nicollin. Par sa bite non ?

« René, je vais le prolonger avec plaisir s’il est intelligent. Je n’aime pas qu’on me fasse la gueule parce qu’il y a eu deux ou trois mots échangés. C’est quand même moi qui paye, il faut avoir du respect. Je ne casse pas les couilles à l’entraîneur. Les compos d’équipe, c’est son métier, il se démerde. Après, l’élimination à Reims, ça m’emmerdait ! S’il veut faire la gueule, on changera, et il y en a un paquet d’entraîneurs qui veulent entraîner Montpellier. La tête qu’il faisait mardi soir ce type, ça me rendait malade ! J’aime pas. Je ne veux pas d’un mec qui passe devant moi à la fin du match et qui ne me fasse pas la bise. Ça, ça m’a vexé. »
Loulou gros paquet est quand même indiscutablement le type le plus savoureux de cet exercice de Ligue 1 et devrait être le premier dirigeant à recevoir un prix Van Nobel, avec Dassier bien sûr.

« Proux, il ne m’a pas fait la bise, heu… Leproux, la tête qu’il faisait ce type. Putain, on ne partira pas en vacances… Il n’a pas voulu aller boire un coup avec nous, il n’a rien fait. Faut dire je suis un âne, je ne me rappelais pas de son nom. »
Gros Loulou is not dead. (enfin à l’époque hein ndcvm)

“Je n’aime pas ce genre de sélectionneur, on a l’impression qu’il sait tout, qu’il a tout fait. Mais je lui souhaite de durer, de gagner beaucoup de matchs. Domenech, il était ce qu’il était mais on s’attendait toujours à quelque chose. »
Loulou Nicollin vient de coller un gros mickey à son ancien joueur.

« Pour moi, non. Aulas a bien fait, ça me plait. Chacun baise sa femme comme il l’entend. Et au moins, Aulas met son argent dans le club, pas comme certains. Donc laissez-le faire ce qu’il veut. »
Ah, le retour du coït à la carte, cher à Loulou.

« Lens fait partie des équipes que j’aime beaucoup. En plus, ma société y travaille. Tant qu’à perdre, autant perdre contre eux que contre une autre équipe. Je crois qu’on a le droit de donner sans sou ! Sans sou ! J’ai une véritable amitié avec Gervais Martel et j’aime bien le public lensois. Je les préfère aux Lillois. Pourtant, je travaille à Lille aussi »
Loulou n’était pas du genre à cacher ses sentiments.

« On ne dit jamais à ses joueurs de perdre un match. Il faut vraiment être con, en majuscules, pour penser ça! Je n’en ai rien à b… si des gens ont mal pris mes déclarations. On a joué comme des « chibres » et je n’allais pas pleurer. Ce qui est vrai, c’est que je préfère perdre contre Lens ou contre l’OL, mon club de cœur, que contre Paris »
Et il assumait. Marre des cons.

« C’est complètement ridicule. Le plus con, c’est celui de Valenciennes. Je crois qu’il a la maladie d’Alzheimer. On vient m’interroger trente minutes après notre défaite 4-1. J’avais les glandes. »
Loulou Nicollin avait les boules contre l’arbitrage, les glandes, les coucouilles qui pendent, mais reste un digne ambassadeur de l’élégance française.

J’ai triplé la prime et c’est mérité. Finir dans les dix premiers reste notre objectif. La Ligue des Champions ? Pour l’année prochaine. Avec René Girard car il va resigner. C’est mon fils qui s’en occupe. Restons humbles. On était euphorique à Nice, on l’a pas été longtemps »
Gros Loulou is alive et cette histoire de prime va encore hurler chez football.fr… Pendant ce temps, Proment se tait.

« Montpellier champion de France ? Mais si je suis Marseille, Paris, Lyon, Lille ou Rennes, je me poignarde le cul avec une saucisse ! » (FRANCIS VAN NOBEL 2011 DU STADE ORAL)
Loulou Nicollin remet ça. Il faut que cet homme soit un jour dans le salon du tirage au sort de la Ligue des Champions. Avec Mézy si possible. La France quoi.


2012, la consécration

« J’en ai rien à foutre de Barça-Real. Moi, il y a la Paillade, le championnat de France, l’équipe de France et point barre. J’irai voir la finale de la Ligue des Champions parce que mon ami Michel Platini m’invite mais c’est tout. L’autre jour, j’ai regardé un peu le match de championnat et j’ai vite zappé. J’ai regardé le Trésor du Pendu, un beau western. Ça m’a fait plus « godiller » que Barça-Real. (…) S’il y a encore de beaux westerns pendant les demi-finales, je les regarderais. Sinon, je me mettrais une vidéo… »
Loulou Nicollin. Le comité vous conseille Brokeback Mountain.

« On aura deux points d’avance si on l’emporte. C’est possible. Je pense même qu’on va gagner au Parc. Et là, je risque de partir en c… »
Du Loulou Nicollin labellisé.

« Je n’ai même pas vu les cinq dernières minutes. Je ne suis pas déçu du résultat parce que je crois que les Parisiens nous sont supérieurs. Mais on a donné une bonne image du club. Le titre ? Je ne crois pas au Père Noël. »
Loulou en a vu plus que Loulou et sait par où pisse le taureau.

« Je pense qu’il a fait une grosse, grosse connerie et tant mieux puisque je suis sarkozyste, donc il n’y a pas de problème. D’ailleurs, il peut se mordre plus que les lèvres et la langue d’avoir dit ça parce que c’est complètement absurde. Je pense qu’il veut ratisser des voix à Mélenchon et c’est dommage parce que ça avait l’air d’être un mec assez sympa et qui aime le football. »
Loulou Nicollin est sarkozyste… Ce n’est pas très surprenant, mais c’est quand même un peu dommage parce que ça a l’air d’être un mec assez sympa et qui aime le football.

« Je pense qu’en France on est cons! Enfin on le sait depuis longtemps (rires). On a critiqué Simonet, Escalettes, parce qu’il avait renouvelé Domenech avant la Coupe du Monde et ça a été une grosse faille. Et maintenant, il faudrait renouveler Laurent Blanc avant l’euro? Moi je pense que Le Graët c’est un mec qui a des « couilles », un mec bien, il se dit « on va voir, s’il fait un bon Euro, on le renouvellera et s’il ne fait pas un bon Euro, on ne le gardera pas ». Moi je trouve que c’est logique. »
Sur ce point, les gros cons du comité sont globalement d’accord avec ce bon con de Loulou et sa grosse paire. C’est mieux quand il cause pas trop politique.

« Personne ne se rappelle de rien ! Hein ? Si en 2006, il est Champion du Monde, vous lui faîtes des pipes, puis vous avalez tout ! »
Loulou Nicollin, bien qu’il soit sarkoziste est nettement plus rigolo.

« Je me ferai une crête comme Cabella ou Menez, un coté brun et au milieu blond! Ca fera rire tout le monde. Et puis comme on ne voit que des athlètes ou des blacks faire ça, pour une fois, on verra un vieux président qui se fera une iroquoise. »
Loulou Nicollin. Le comité reste sceptique, et ne pense pas que ça le fera beaucoup rire. (Et au final il ne se rappelle plus trop aujourd’hui ce qu’il en a pensé)

« Je suis pas plus enthousiaste parce que je vois qu’il a fait pratiquement les trois quarts de sa carrière en Angleterre alors qu’il reste en Angleterre et qu’il nous casse pas les couilles en France. S’il aimait vraiment la France il serait revenu. Mais personne ne lui a donné le salaire. »
Loulou Nicollin réagissait à la soi disant possibilité de voir Tonton Arsène remplacer Laurent Blanc.

« Actuellement mes joueurs me régalent mais avant, j’ai eu Michel Mézy, Di Nallo, Curioni. Et celui qui m’a « dérégalé » complet, c’est Eric Decroix qui jouait à Nantes et à Marseille. Je crois qu’on ne le voit plus dans le football et ce n’est pas une perte. (…)Mais quelle connerie l’OM avait faite en prenant ce type! Courbis, il devait se taper une « sègue » comme on dit. »
Sympa, Loulou Nicollin a tout de même précisé que c’était un charmant garçon dans la vie.

« La vidéo, je suis pas pour parce que je suis ami avec Michel Platini donc je ne peux pas dire le contraire. Quant à nos amis arbitres français, moi je ne les trouve pas si tocards que ça. Tout le monde se plaint mais moi est-ce que vous m’avez déjà entendu me plaindre d’un arbitre? »
Il suffit de remonter de quelques citations Loulou Nicollin. Mais bon…

« Si on est Champion de France, vous nous ferez des pipes, d’accord. Mais là, laissez nous tranquille. »
Loulou a la saucisse vers le bas pour le moment. Vue la défaite d’hier, pas de quoi bander, en effet.

« Moi, les Qatariens, ils peuvent venir acheter le maillot. S’ils veulent que j’y mette un grand cœur, pas de problème. Mais je ne vendrai pas mon club »
Parole de Loulou !

« Giroud, je ne sais pas. S’il veut partir, il part. On en trouvera un autre, d’avant-centre. Je serais lui, je resterais un an de plus. Je lui ai dit, maintenant, c’est lui qui décide. »
Loulou. Bon ben, ça sent le départ de Giroud (le comité était malin).

« Mais je me demande s’il réussira ailleurs qu’à Montpellier. Je serais content qu’il me prouve le contraire mais je n’en suis pas sûr »
Loulou. Ah ben ça sent même le départ vers un grand club après un euro bien réussi. (presque)

« Je dis bravo au Paris Saint-Germain pour l’équipe qu’ils vont avoir les prochaines années. Mais je dis à Jean-Michel Aulas et Vincent Labrune qu’ils se calment et qu’ils n’essaient pas de rivaliser, sinon, ils iront presque en faillite »
Il avait peut-être un syndrôme de la Tourette, mais au fond Loulou ne disait pas que des bêtises.

« On ne va pas avoir une équipe de peintres l’année prochaine. Belhanda, il a deux Hazard dans les jambes. » (2012)
Loulou ? Oui, c’est lui.

« Ce qui ne me plait pas, c’est que les remplaçants, quand ils jouent, ils ne montrent pas qu’ils sont aussi forts que les titulaires. Et ça, ça me fait chier ».
Entre autres choses, Louis Nicollin.

Une question Loulou ?
A propos de Giroud :
« S’il finit meilleur buteur du Championnat et s’il va à l’Euro avec les Bleus, comment on va faire pour le garder ? »
Ne vous inquiétez pas vous l’avez vendu aussi cher que Steve Mounié 5 ans plus tard.

Un titre pour l’année :
« Louis Nicollin est un homme heureux. Son fils lui ressemble. » (2012)
Tu parles d’un coup de bol, sofoot.com.


2013, Loulou, libre dans sa tête

«C’est lui (Girard) qui a parlé le premier, j’ai enregistré, et je ne vais pas pleurer ou me mettre à genoux. S’il s’est précipité et s’il le regrette, tant pis. Dans l’ensemble, je suis content de son travail. Je pensais qu’on le prolongerait d’un an. Mais personne ne m’a jamais dicté mes décisions. »
C’était la mise-au-poing-saucisse de Loulou.

« Pour emmerder le PSG, j’ai envie de faire venir Diego Maradona. Je me branle. Si j’ai ce type, je ne fais plus rien, c’est un film à lui tout seul ! ! »
Loulou Nicollin a ses défis à lui. Le combo apéro-saucisses-cocaïne risque d’être chanmé.

« Avec lui, on fait la une de tous les journaux ! J’y ai pensé oui, mais je ne le vois pas entraîner Montpellier. »
Tant pis Loulou. De toute façon, on pense que le monde n’était pas encore prêt. La France peut-être, mais pas le monde.

« Il s’en est fallu de peu pour qu’il soit champion du monde comme Aimé Jacquet. Domenech, ça ne me déplairait pas. Je vais voir ça avec Michel Mézy et mon fils. On va réfléchir. »
Là, Loulou est sans doute plus sérieux. Et ça ne déplaît pas au comité, cette alliance.

« Non. Maradona ne viendra pas. Vous voulez que je vous dise ? J’en ai plein le cul. C’est impossible de discuter avec un manager. Il en a sept, et maintenant un huitième, depuis dimanche matin. C’est invivable ! »
Loulou est passé à l’acte, avec un paquet de saucisses.

« René m’en veut, il ne me parle pratiquement plus. L’autre jour, on était dans le même restaurant, tout le monde est venu me voir, sauf lui. »
Purée, le remake des feux de l’amour avec Loulou et René Girard, ça part pas super bien niveau intrigue
.
« Je ne suis pas fâché. Mais lui, il doit l’avoir amer. Quand il a dit que sa décision était prise, je pense qu’il n’avait rien choisi du tout et que, si on lui avait proposé un an de plus, il serait resté. »
On ne bluffe pas avec Loulou Nicollin, vous auriez vu vous en douter, René Girard.

« Je ne connais pas ce type. C’est un mange-merde, c’est tout »
Tiens, Loulou fait un bisous à François Clerc, qui n’a pas été très gentil avec l’OL récemment.

«L’histoire de Nancy me fait rire. L’année d’avant il a fini 11e avec une équipe en bois, là il avait une équipe en papier. Sincèrement, cela ne m’a pas refroidi, je regarde plutôt le travail fait dans les autres clubs» (2013)
Loulou n’est pas fou, il regarde le travail, pas les matches.

« Il ne fout rien. C’est un fainéant »
Emmanuel Herrera est le genre de recrue à pleinement satisfaire Loulou.

« Il (Belhanda) va partir pour 14-15 millions d’euros. Des offres concrètes ? Oui, du Milan AC, de l’Inter Milan, de l’Atlético Madrid, de Galatasaray et d’Aston Villa. »
Ce qui est pratique avec Loulou, c’est qu’il n’est pas du genre à faire des secrets.

«Les Bleus ? Je préfère regarder un western. Je regarde, je zappe de temps en temps mais ça ne me fait pas godiller… »
C’est fou, on se rend compte que Loulou avait quand même des punchlines récurrentes.

« Cissé ? Non, pas question ! Je ne veux pas d’un gars qui fait le DJ à la Churascaïa ou au Café Joseph. Mais bon, c’est une reconversion comme une autre. »
Loulou Nicollin reste plus bal-musette et grosses saucisses.

« Les Marseillais viennent encore de nous faire une proposition pour Cabella, ils vont aller se faire voir. »
Loulou reste étonnamment modéré dans ses propos. Il a dû comprendre lui aussi qu’on ne faisait pas dans le cul de José.

« Mon ami Nasser sera reçu dans ma loge, en grande pompe, parce que c’est un gars bien. J’aime les gens qui sont simples malgré le fait qu’ils aient beaucoup, beaucoup, beaucoup de sous. Et cet homme est quelqu’un de très simple. C’est un type que j’admire. »
Ah ben, ça nous change radicalement de Robin Paproux, Loulou.

« Monaco, il n’y a aucune attache, à part la princesse qui est belle. Là, qui c’est le patron ? Je ne le connais pas, c’est un Russe ? Un Ukrainien ? Je ne sais même pas. Et tu as des directeurs, des re-directeurs, des sous-directeurs… Ils ne me font pas envie. »
Même Falcao, ça ne vous fait pas bander Loulou ?

« On en fait 26 caisses avec Khlifa. Arrêtez ! Khlifa, je n’ai rien contre, c’est un excellent joueur, certainement un très bon garçon. Mais bon, il a eu des problèmes de passeport. Mais ce n’est pas parce qu’il a mis un but de 60 mètres qu’on va en faire la nouvelle idole ! »
La nouvelle idole de Montpellier, c’est Victor-Hugo Montano.

« Qu’est-ce que j’en ai à faire de cette tête à moitié frisée, à moitié blonde, qui fait le DJ ? Tu ne veux pas que je réponde à un type comme ça qui me traite de con ? Il me traite de con, il me traite de con. Non, mais je crois rêver, un mec qui veut signer à Montpellier et qui fait le disc-jockey pour la fête de la musique en plein cœur de Montpellier… Qu’il aille le faire à Arles, un peu caché au moins, mais pas à Montpellier.»
On vous a quand même connu plus en verve Loulou.

« Je pense que les dirigeants de Lille sont des gens bien. Mais ce que fait FlorianThauvin, ce n’est pas bien, il était bien content d’aller à Lille et de quitter Bastia pour un meilleur salaire. » (2013)
Le comité est plutôt d’accord avec vous Loulou. Et il aurait aimé voir ce qui se serait passé si vous étiez à la place de Michel Seydoux.

« La cellule de recrutement s’aperçoit maintenant qu’il faut un arrière. C’est réglé. On a pris Jebbour. Honnêtement, je ne le connaissais pas. Ils nous l’ont donné pour pas grand-chose, je ne sais pas s’il est si bon » (2013)
Loulou Nicollin faisait tout pour que Yassine Jebbour soit à l’aise à Montpellier. Quelqu’un se rappelle de lui aujourd’hui ?

« Je m’emmerde. Pourtant j’adore Deschamps, parce que c’est un très, très bon sélectionneur. Mais quand tu vois jouer ces types, tu te demandes s’ils défendent vraiment le maillot tricolore. »
Le cachou de Loulou de la semaine revient à tous les joueurs de l’équipe de France.

« Il y a Ribéry qui se transcende. Ça c’est vrai qu’il est très, très bon, parce qu’il a été assez taillé pour le reconnaître. »
Tous sauf Ribéry… multiplication des cachous quand même cette semaine. Bravo Loulou.

« C’est plus un exploit si le Portugal bat la Suède parce que l’autre, « le chevelu »… Et même si certains le taillent, ça me ferait du bien de l’avoir dans mon équipe. Il nous ferait des branlettes. tous les jours. Quel joueur ! » (2013)
Oui bon Loulou Nicollin c’était parfois la facilité aussi.

« Parfois cela me fait rêver parce qu’il gagne beaucoup d’argent mais lorsque je pense à toutes les crêpes que l’on a eues… Si nous avions gardé notre argent nous aurions pu nous le payer. »
Quitte à jouer pendant plusieurs saisons avec 8 ou 9 joueurs, c’est possible, Loulou Nicollin.

« J’avais envoyé Michel Mezy négocier seul avec lui (Jean Fernandez ndcvm). Au bout d’une demi-heure, trois quart d’heure, il n’était toujours pas revenu. Alors j’en ai eu marre, j’ai poussé la porte et en cinq minutes c’était réglé »
Avez-vous menacé Jean Fernandez avec une saucisse, Loulou ?

« Je lui (Jean Fernandez ndcvm) ai dit, « Ou tu démissionnes, Ou je te vire ». Ce n’était plus possible. Et il a démissionné.
Ah Loulou nous le prouve, Jeannot est vraiment un mec trop gentil.

« A partir de janvier, à la Mosson, on va tous les plier »
L’important c’est d’y croire, Loulou.

« On a fait un seul truc de bien, même si une chaîne de télé a dit que nous étions la honte du football français, en Ligue des champions, on a pris plus de points que Marseille. Je n’ai toujours pas digéré d’avoir été sali comme cela »
Et pourtant, Loulou Nicollin est éboueur. C’est dire à quel point Canal était allé trop loin et que la saucisse ne passe pas.

Ils ont parlé de lui :

« Mais entre nous, il me traite de mange-merde mais c’est lui qui en a le plus mangé et cela se voit» (2013)
Après avoir marqué le but de sa vie contre le PSG, François Clerc se sent tout de même capable de passer à l’offensive. Face à Loulou, c’est quand même risqué.

« J’avais été impressionné par le parcours de Montpellier la saison passée et l’ambiance de famille qui y régnait. Loulou Nicollin et son fils ont fait un excellent travail. Cette saison, on a été sur ce registre et je suis très fier de tout le monde. »
Mais oui Vincent Labrune, tout pareil.

Une question de Loulou :
« Qui dirait non s’il recevait un fax pour proposer Maradona comme manager ? »
Un paquet de clubs désireux de ne pas foutre de l’argent par la fenêtre, Loulou

L’interview de l’année :
Grosse rencontre entre Bernard Lions de l’Equipe et Loulou
« Est-il vrai que vous avez déjà fait signer votre prochain entraineur ? »
Bernard Lions a quand même demandé juste avant à Loulou s’il allait rencontrer Maradona. Donc à moins que Nicollin ne se soit téléporté pendant l’interview pour signer quelqu’un d’autre…
Réponse de Loulou, espiègle :
« Ouais. C’est incroyable, on me pose sans arrêt la question. Alors, des fois je réponds n’importe quoi. »
Et Bernard Lions, alors, comprend.
« Autrement dit ce n’est pas vrai ? »
Merci Bernard..Et merci L’Equipe pour cette leçon d’investigation.

Un titre pour l’année :
« Nicollin tacle les joueurs de l’équipe de France »
Déjà en 2013 Footmercato.net était en repeat.


2014 et les sousous de Loulou

« Cabella appelé ? Je l’espère. Ce serait la meilleure chose qui pourrait arriver au club, et surtout à lui. Franchement, avec un gars comme Nasri, il n’y a pas photo actuellement. »
Loulou Nicollin, tendrement. Le comité se demande quand même qui à part Thierry Clopeau défend Samir en ce moment.

« Lyon, j’y tiens beaucoup, c’est ma ville. C’est toujours un match particulier pour moi. Quant à Lille, je m’en fous. Ce n’est pas parce qu’il y a l’ancien entraîneur. C’est un match comme les autres, point »
A priori, les retrouvailles entre Loulou Nicollin et René Girard se feront sans passion et sans saucisse non plus.

“Prolonger son prêt ? Il n’en n’a jamais été question. Pour faire plaisir, moi, je veux bien mais faut pas qu’on me prenne pour un con quand même.” (2014)
Plutôt se poignarder avec une saucisse que de garder Niang, foie de Loulou.

« Kiev n’a pas encore payé la totalité du transfert. On a alerté l’UEFA et il est possible que Younès revienne pour être vendu ailleurs. A moins qu’il ne souhaite baisser son salaire et rejouer pour Montpellier. S’il est raisonnable, je le prends avec plaisir.»
Loulou. ça marche aussi pour Olivier Giroud, mis à part qu’Arsenal a sûrement payé la totalité du transfert ? Bon le problème, c’est qu’il a de plus en plus de mal pour la mettre à fond. Même avec les escort girls si on en croit ses dires.

« C’est acté, Stambouli part. Cabella aussi, probablement. »
Loulou Nicollin ne sait pas encore quand. Mais ce n’est pas le plus important, qui est « pour combien ? ».

« C’est sûr, je ne lèverai pas l’option d’achat (de Mbaye Niang, ndcvm). Mais si ils veulent nous le laisser et qu’ils payent le salaire, on veut bien le garder. »
Loulou est prêt à faire quelques efforts. C’est élégant de sa part.

« Je pense qu’on va en mettre quelques-uns dans un wagon qu’on va expédier au fin fond de je ne sais pas où… Parce qu’il y en a plein le cul de tous ces types qui n’en branle pas une ! Je vais faire un petit ménage. »
C’est arrivé un peu avance, mais rien de bien nouveau : Loulou pète son plomb annuel.

« Je pense que je suis très mal conseillé. On ne va pas dire son nom pour ne pas le vexer. Et puis, je n’en ai rien à branler, c’est moi le patron ! Quand on est conseiller de quelqu’un, d’un club comme le mien, on doit dire halte si on prend un type, halte ceci ou cela… Je l’aime bien, mais il va falloir choisir, ça ne peut pas durer. »
Nouveau divorce en vue du côté de la Paillade : Loulou compterait se séparer de Michel Mézy maintenant. Allez, un bon apéro, quelques saucisses, et on redevient copains comme cochons.

« Ce dernier match à domicile face à Bastia, c’est la honte (Ndlr : défaite 0-2, 37e journée). Quelle dernière image avons-nous laissé à nos supporters, nos abonnés et nos partenaires ? Et encore, heureusement que le MHR n’a pas été champion de France de rugby, même si, à titre personnel, j’aurais trouvé ça très bien. Qu’est-ce qu’on aurait pris ! »
Loulou est colère.

« J’irai les voir (les joueurs) à la reprise de l’entraînement et je mettrai les points sur les i » (2014)
Comme dans fist, Loulou.

« Labrune a appelé mon fils pour dire qu’il était intéressé. Mais ils ont mis 15 millions sur Thauvin et ils ne veulent pas mettre autant pour Cabella. Moi j’aime bien Labrune, c’est mon pote, mais s’il le veut, il me donnera 16 millions. C’est clair net et précis malgré que je sois très ami avec lui. »
Loulou devrait pourtant bien comprendre que les mâles qui lui savent gré n’aiment pas les que.

« Rolland est là pour un bail, mais ça pourrait être l’heure de Pascal Baills. Il a beaucoup appris aux côtés de René Girard et de Rolland Courbis, il connaît le club mieux que quiconque. »
Loulou Nicollin prince de la rime.

« Il y a un joueur qui m’emballe au PSG, c’est Pastore ! Et je pense qu’il est mal utilisé ou que quelque chose ne tourne pas rond. Pour lui, je vendrais bien trois ou quatre camions-poubelle. »
Les plus belles déclaration d’amour, c’est Loulou.

« Si j’ai envie de venger l’OL ? Non, vraiment pas. Je crois que ça ne ferait ni chaud ni froid aux Lyonnais, parce qu’ils ont très mal au cul. »
Un petit coucou de Loulou, en passant.

« Mes joueurs ont du talent. Pourtant, avec Jean Fernandez, on aurait dit des morts… »
Jean Fernandez n’est pas non plus un hyperactif, Loulou.

« Barrios, Courbis m’a dit que c’était l’affaire du siècle, pour le moment, c’est le casse du siècle »
Loulou n’a pas tort.

Elle a parlé de lui :
« Cet homme (Loulou Nicollin, ndcvm) est une grande gueule sans classe, qui semble avoir mangé Newcastle. Il a réussi à offenser tout le monde »
Karen Brady (vice-président de West Ham) confie au Sun qu’elle est insensible aux charmes du Loulou et révèle qu’elle ne comprend rien à la classe sudiste.

Un titre pour 2014 : 
« MHSC, Nicollin est enragé par la colère »
Sport24.com. On ne sait pas où se trouve la ragère, mais c’est très mal d’encoler Loulou.


2015 Loulou a trouvé plus loco

« Jean-Michel attaque un peu tous azimuts en ce moment. Il en fait trop. »
Loulou, la voie de la raie-son

« On a aussi un très bon milieu de terrain et je me dis que finalement, Saihi peut rester en Tunisie s’il le désire. »
Loulou Nicolin, fervent téléspectateur de la CAN.

« Je l’adore (Courbis ndcvm), mais son idée de ne pas vouloir faire de matches amicaux… Il faut être barjot ! On aurait vu nos carences et on aurait pu les gommer. »
Tiens, pour une fois, Loulou Nicollin dit quelque chose de censé et de mesuré.

« Je ne comprends rien à cet entraîneur (Bielsa ndcvm) »
Etes-vous hispanophone Loulou ? Parce que si ça n’est pas le cas, ça explique beaucoup de choses.

« S’il m’avait fait ce qu’il a fait à Labrune, je te l’aurais viré d’une force… Même si tout le Vélodrome aurait été contre! »
Oui, mais La Mosson c’eut été plus important si Bielsa avait entraîné Montpellier, Loulou Nicolin.

« Je ne suis vraiment pas Charlie. Attention, je compatis. Mais s’il avait fallu porter le tee-shirt, je ne l’aurais pas fait. D’ailleurs, je n’en aurais pas trouvé un à ma taille. J’étais choqué de voir ces caricatures qu’ils ont publiées. On peut déconner, mais pas sur tout »
Loulou Nicollin devrait recevoir une caricature de Luz sous peu.

« Il (Bielsa ndcvm) n’a pas à traiter son président de tous les noms. Il ne l’a pas mal traité? Alors c’est moi qui ai mal lu »
C’est pour ça qu’il faudrait arrêter de demander à Loulou son avis sur tout et n’importe quoi.

Ils aimaient Loulou :
« Ce PSG ne me fait pas bander. »
Jean-Pierre Caillot marche sur les traces de Loulou Nicollin. (2015)

« Demandez à Loulou si Mourinho il aurait fait mieux à ma place. Moi je n’en suis pas sûr. »
Rolland Courbis ne vous dit pas qu’il aurait fait mieux… Il ne vous dit pas non plus qu’il n’aurait pas fait pire.


2016, ils sont partout

“On souhaite qu’il parte très vite, en tout cas, moi, personnellement, même si je ne sais pas qui va en vouloir”
Loulou Nicollin a, on l’espère, fait parvenir une petite note à Jourdren avant de s’exprimer ainsi dans la presse… Comment ça non ?

“Il ne veut pas se mettre dans la tête qu’il faut qu’il s’entraîne bien, il se prend pour Buffon, y en a marre. Jusqu’à présent, je l’ai toujours défendu mais j’en ai plein le cul.”
Bravo Geoffrey Jourdren, vous forcez Loulou à devenir vulgaire, ce qui n’est pourtant pas son style.

« Je me demande ce qu’il vient foutre à l’OM le ricain. 200 millions sur 4 ans, ce n’est pas beaucoup. Un coup c’est les Américains, un coup les Chinois, après les Ruskovs… »
Manquerait plus que les Arabes viennent s’ajouter à ce beau panorama multicolore, tiens, Loulou Nicollin.

« Je n’aime pas tous ces entraîneurs qui viennent de l’étranger. Cet Espagnol (Emery ndcvm), je ne le sens pas, je ne sais pas pourquoi »
Oh le comité a bien une idée, Loulou Nicollin, vu que vous ne faites que parler des étrangers en ce moment. Un peu comme le gouvernement quand il est en difficulté…D’ailleurs, on vous entend souvent, en ce moment. Pas pour dire que vous n’avez que quatre points d’avance sur la zone de relégation, non.

« Je n’aime pas les incompétents. Et qui sont grassement payés ! Il n’y a qu’un endroit où il y avait des besoins mais que voulez-vous, on a une bande de troufillards dans ce club, ils sont nuls. »
Marcelin Albert, pouvez vous nous éclairer s’il vous plaît sur le sens exact de « troufillard » ? Loulou Nicollin nous perd…à noter que le bon Loulou parle des dirigeants du MHSC.

« J’ai des gens qui font le recrutement qui sont des grosses bites. » (VAN NOBEL 2016 DU STADE ORAL)
Quand la situation l’exige, Louis Nicollin sait revenir et trouver les mots pour motiver ses troupes.

« Si on a le nouveau stade, je vais essayer de ne pas être grossier : je pense que je partirai un peu en couille » (2016)
On vous sent en retenue, effectivement, Loulou Nicollin.

« Qu’ils aillent voir le hand, le volley et le rugby et qu’ils ne nous cassent pas les couilles à la Paillade. Je les emmerde. Je suis enragé de voir une équipe de foot pro qui joue en première division dans une ville aussi importante que Montpellier avec 10 000 à 11 000 de moyenne. Si tu donnes des places gratuites ils viennent tous. C’est tous des mange-foules. »
C’est aussi pour ça qu’on aime Loulou Nicollin. Dire à des supporters qui ne viennent pas de ne pas venir, ça nous éclaircit une journée.

« Vous savez, on me taxe d’anti-stéphanois, c’est pas du tout vrai ! Je suis supporter de l’OL car je suis Lyonnais mais avec toutes les conneries qu’ils ont fait, je me suis un peu éloigné. »
Pour être sur de ne froisser personne, Loulou Nicollin défonce tout le monde.

« Il a la tête du coupable idéal. C’est un play-boy et ça doit en emmerder certains. Faut arrêter de le charger quand même. Parce qu’il faut rappeler que l’autre (Marcelo Bielsa ndcvm) les a mis dans la merde dès la première journée. Vous bossez pendant des mois avec quelqu’un pour préparer la saison et, hop ! l’autre se casse sans prévenir. »
C’est beau cette solidarité entre président pour défendre Labrune. Même Loulou Nicollin a donc un petit coeur qui bat.

« Des fois, il (Jean-Michel Aulas ndcvm) exagère. Ça se comprend, car l’OL n’a pas la cote d’amour qu’il mérite, par rapport à d’autres qui ne gagnent jamais rien »
Louis Nicollin manie l’euphémisme comme personne, mais semble ignorer que la cote d’amour peu reluisante de l’OL est certainement due en grande partie aux « exagérations » de son président, justement.

L’Equipe.fr avait une question pour Loulou :
“Qui sont les “grosses bites” de Loulou” ?
C’est rigolo parce que c’est vulgaire. Comme Bigard.


2017, dernière saillie

“ Nous avons une cellule recrutement qui ferait mieux d’aller au cirque Pinder”
Loulou Nicollin a déjà traité son staff de “grosses bites” l’an dernier, il faut bien trouver des variantes.

Un titre pour l’année :
« Nicollin en a ‘plein le cul’” (Football365.fr)

Et c’est pour ça qu’il s’en est allé.

 

Le comité remercie chaleuresuement Laurent Qutesche et Laezh Dour pour le coup de main (ainsi que ceux qui se sont proposés). 

Cette fois-ci il se barre vraiment en vacances. Merci de surveiller que Jean-Michel Aulas s’hydrate bien. 

 

Terminalector

Je suis la majuscule sur ton gentilé.
Je suis l’ordre et le chaos de la modération.
Je suis la loi en tribune.

6 Comments

  1. Un adorable affreux personnage qu’on détestait adorer avec ses énormités débordant de bon sens autant que d’élégante vulgarité, il ne manquera à personne mais ce ne sera plus aussi bien sans lui. Encore un bout de jeunesse qui s’en va.

  2. Un grand homme, une légende, un monstre de l’anal. Sans déconner, la ligain ne sera plus la même sans lui

  3. Marrant, j’ai hâte de voir les réactions quand d’autres tomberont. Sûr qu’Aulas malgré tous ses titres se tapera des tombereaux de merde. Alors que Nicollin qui est quand même la définition du mafieux mal lêché gardera pour lui une tendresse spontanée. Truculent on vous dit.

  4. C’est clair que quand Aulas partira, je reprendrai 2 fois des moules.

    Loulou m’a insupporté, énervé, emmerdé, mais je ne l’ai jamais détesté au même niveau que l’autre. Sans aller jusqu’à dire que je le regrette, on éprouve quand même une pointe de nostalgie parce que c’est l’un des derniers des Mohicans de notre jeunesse de foot qui s’en va.

  5. Merci pour ce recueil. Une question demeure : Loulou a-t-il été enterré dans un container au fin fond d’une de ses décha? Le corbillard a-t-il été remplacé par un camion-benne ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *