« On ne va pas jouer les fanfarons parce qu’on ne connaît pas vraiment le niveau de cette compétition »

Le comité a-t-il le droit de se faire un petit pont ?

LES DÉCLARATIONS DU JOUR

“Je suis bien content à titre personnel d’avoir marqué 20 buts, même si j’aurais préféré en marquer 21, comme au ping-pong”.
Bafétimbi Gomis a déjà la tête à ses vacances au Camping des Pins.

“Je voulais contempler le stade. Le club avait mis en place une fête extraordinaire avec un feu d’artifice. Le stade était plein donc je ne voyais pas l’utilité d’avoir mon téléphone”
Le comité va faire son vieux con, mais quand même, on en arrive à un stade où Mbappé doit se justifier de ne pas faire de “snaps” lors d’un évènement public.

“Trente-huit matches, le Championnat le plus difficile du monde, et finir premier. c’est le jour plus heureux de ma vie professionnelle…”
C’est aussi la phrase la plus longue que le comité vous a entendu dire depuis un bail, Zinédine Zidane.

“Si tu perds de l’argent avec des bons résultats, les émotions seront négatives. Tu ne peux être heureux d’avoir fini sur le podium en ayant perdu 100 millions.”
Dmitri Rybolovlev fait la nique à tous ceux qui osent penser que “l’important c’est les trois points”. Non, l’important c’est les 100 millions. Point.

“On n’est ni le Real Madrid, ni Barcelone, ni Manchester.”
Ni Valladolid, ni Gijon. Pardon Dmitri, le comité s’emballe.

“On a le potentiel pour aller au bout mais on ne va pas jouer les fanfarons parce qu’on ne connaît pas vraiment le niveau de cette compétition.”
Lucas Tousart est un sacré loustic.

“J’ai assisté à mon premier match à Stamford Bridge, un ou deux ans après que M. Abramovitch a repris le club, mais ce n’était pas avec lui, j’avais acheté un billet normal, dans le public, avec les fans. L’émotion était incroyable et j’ai compris qu’un jour j’aurais un club de foot.”
Séduit par l’ambiance d’un match à Stamford Bridge… La vie pas franchement comme les autres de Dmitri Rybolovlev.

“Cela fait toujours plaisir, c’est le PSG, j’ai une attache à ce club. Mais je ne peux pas quitter Monaco là pour aller au PSG. C’est impossible (…) Je viens de finir champion devant Paris. Je ne peux pas partir dans le club qui a fini derrière moi”
Tiémoué Bakayoko préfère rester ami.

« Les gens parlent de moi comme si j’étais de la merde et cela me dérange »
Cristiano Ronaldo n’entend plus le concert symphonique des louanges, il ne prête plus l’oreille qu’au petit groupe de punks qui l’empêche de dormir.

« Je ne suis pas un saint, je l’admets, mais je ne suis pas non plus le démon que beaucoup de gens croient que je suis. Je n’aime pas ce genre de choses parce que j’ai une famille, une mère, un fils et je n’aime pas qu’on dise des bêtises. »
Allez, poussez le encore un peu à bout, le Cricri, qu’il nous fasse son coming out une bonne fois, bon sang.

« On conclut une semaine avec 0 point, beaucoup de buts encaissés, et beaucoup d’absents. Parmi eux, de vrais blessés, d’autres absents volontaires, qui se sont mis en vacances avant. Ceux-là, je leur enverrai un texto ce dimanche. Ça ne va pas se régler en interne, ça va se régler par texto. Qu’ils le sachent. Je n’ai pas été dupe »
Et s’ils énervent encore Christophe Galtier, il se pourrait aussi qu’il les engueule via Snapchat. Non mais.

“Wesh Didier so comman”
Le comité vous traduit le Booba : bonjour, monsieur Deschamps, vu que mon luron sûr Karim Benzema est champion d’Espagne et en finale de la LDC, pourquoi ne vous le sélectionnassiez toujours pas ?

“J’ai dit à Dieu que si nous gagnons un titre, je le dédicacerai aux enfants qui luttent contre le cancer.”
Et donc cet hommage de Keylor Navas, c’est de se raser la tête. Vous vouliez pas faire un don plutôt que ce truc qui frôle le malaise ?


LE ALLEY OOP DU JOUR

Alessandrini et Dos Santos sont les nouveaux Kobe-Shaq de Los Angeles. Au bas mot. Oui le comité a des références en basket.


LES GRANDES NOUVELLES DU JOUR

“Cavalière de compétition, la fille aînée de Dmitry Rybolovlev (née en 1989) est également administratrice de l’ASM. Elle est propriétaire, depuis 2013, de l’île de Skorpios (Grèce), qu’elle a rachetée à Athina Onassis, la petite-fille de l’armateur Aristote Onassis. Ce dernier avait acquis l’île en 1962 et y avait épousé Jackie Kennedy.”
Le point Closer du jour va à L’Equipe pour son formidable travail sur l’entourage et la vie de Dmitry Rybolovlev et plus largement de la diaspora russe à Monaco.

“Nikolaïevitch a une théorie amusante sur les cercles monégasques, basée sur la fortune : « Il y a trois groupes : ceux qui possèdent de 1 à 5 M€, de 5 à 25 M€ et de 25 M€ à une somme indéterminée », dit-il. Rybolovlev appartient haut la main à la troisième catégorie. Selon le magazine américain Forbes, sa fortune est estimée à 6,6 milliards d’euros, malgré un divorce retentissant et coûteux.”
Ah heureusement que son divorce lui a laissé de quoi vivre, quand même, L’Equipe.

“Ils sont là. Ils sont de retour. Le Racing Club de Strasbourg remonte en Ligue 1 et ce n’est que du bonheur.”
Et un troisième club de coeur pour Denis Balbir, après Metz et Saint-Etienne. Ca commence à faire.

“Venues au cœur de la nuit à la Fontaine de « Cibeles », passage obligé des joueurs madrilènes lorsqu’il s’agit de célébrer un titre, les troupes de Zinédine Zidane ont en effet lancé quelques chants à destination de leur premier ennemi. « Piqué, salaud, salue le champion », ont-ils ainsi entonné à l’initiative d’Isco, pourtant proche de Piqué en sélection espagnole.”
Europe 1 Sport adore la délation.

“Relégués en L2, samedi soir, les Corses ont repris l’entraînement. Avec l’espoir, improbable, de se maintenir en rejouant le match donné perdu contre Lyon.”
L’Equipe. Oui, alors, au sujet du Père Noël, sinon…

“Pierre-Emerick Aubameyang a choisi. Malgré le contrat XXL qui l’attend en Chine, le buteur gabonais souhaite rejoindre le PSG.”
Force et honneur à Pierre-Emerick qui se lance dans une nouvel aventure footballistique et désintéressée, Europe 1 Sports.


LES QUESTIONS QUE PERSONNE NE SE POSE

… Sauf L’Equipe à Dmitry Ribolovlev :
“De quoi être vous le plus fier : le changement de stratégie de 2014 (1), le recrutement de Jardim…”
Vous pouvoir parler lui normalement.

… Sauf L’Equipe à Dmitry Ribolovlev, encore, pour un doublé en deux minutes totalement délicieux :
“Avez-vous eu le sentiment que le football français voulait vous ‘racketter’”
(réponse : oui)
“Et ça ne vous a pas plu?”
(réponse : non)
Le comité n’est pas là pour juger, mais effectivement, il n’est pas sûr qu’il existe beaucoup de personnes heureuses de se faire “racketter”.

… Sauf RMC Sport :
“Troyes-Lorient: alors ce barrage, c’est quand, c’est où?”
Restez poli et on vous renseignera.


LES ANALYSES DU JOUR

“Au rythme où s’écrit sa légende d’entraîneur, ce titre de champion d’Espagne pourrait pourtant être relégué rapidement derrière un sensationnel doublé en Ligue des champions en seulement dix-huit mois d’activité sur le banc.”
Portez la poisse à Zizou, c’est ça, L’Equipe.

“Dimanche, une partie des espoirs barcelonais n’a mis que deux minutes à s’éteindre lors du dernier duel à distance.”
Est-ce qu’on pourrait savoir combien d’espoirs exactement, L’Equipe ? C’était plus de 50% ?

« C’est décevant de finir 13e alors que nous n’avons jamais occupé cette place de toute la saison. C’est dommage car on laisse s’envoler ce qui est le plus important dans le football moderne : ces quelques centaines de milliers d’euros qu’il y a entre chaque place au classement. »
Cet instant « eau fraîche » vous est offert par Pascal Dupraz.

« Emery a fait la preuve de son incapacité. Faut-il rappeler ici le traitement appliqué à Ben Arfa ? La manière dont il a lui-même perverti l’esprit de ses joueurs entre l’aller et le retour de Ligue des Champions face à Barcelone en est la preuve. »
Parfois, les prêches les plus enflammés font perdre le fil aux imprécateurs les plus assidus. Ici Bruno Roger-Petit, faisant fi de toute continuité logique.

« Quand tu vois que dans les dix dernières minutes, Trapp repousse un péno de Rodelin, Féret marque un but injustement refusé pour un hors-jeu imaginaire et Rodelin égalise, je trouve ça pas normal et totalement irrespectueux pour le championnat. »
Le comité tend surtout à pointer avec Pierre Ménès le manque de respect de Trapp d’avoir arrêté un penalty. Honteux.

« Durant la saison écoulée, on a pu mesurer les qualités d’Emery. Sans Cavani, que serait-il ? Si nous condescendons à lui reconnaitre sa qualité de moine-soldat du football, nous avons pu en mesurer également la limite. »
Vous condescendez un peu beaucoup, Bruno Roger-Petit.

« Sur la pelouse du Camp nou, l’entraineur parisien a perdu sa lucidité après le but de Cavani qui devait assurer la qualification. »
Il n’est pas le seul, Bruno Roger-Petit.

“Dans une rencontre menée à un rythme loin d’être enlevé, Issa Diop a su garder son gardien Alban Lafont en éveil en lui envoyant des passes loin d’être confortables.”
Nouvelle technique intéressante mise en avant par Eurosport : la passe en retrait dégueu utile.

LE MAUVAIS PERDANT DU JOUR

Défait 3-0 à l’aller, 2-0 au retour par Herediano, le Deportivo Saprissa ne sera pas champion du Costa Rica. Fabrizio Ronchetti a tenu à lancer le feu d’artifice sans attendre le coup de sifflet final.


LES COMPARAISONS FOIREUSES DU JOUR

« Ce soir du 14 juillet 2016, Nice a basculé dans un autre monde. Un monde où rien ne serait jamais plus comme avant. Un monde où il faudrait panser ses plaies puis se reconstruire. Parait-il qu’il y a une souffrance derrière chaque grande histoire. Derrière chaque destin unique. Unique, la saison de l’OGC Nice le fut assurément. Comme si de ce drame absolu, le Gym avait tiré une force quasi mystique. »
Ah c’est donc pour ça que Paris avait fini avec 96 points l’année dernière : en hommage au nombre quasiment équivalent de victimes du Bataclan. On se voit aux Van Nobel, Sport365.

“Deux descentes en Ligue 2, le gang des moustachus Champions en 1979 avec une ligne d’attaque incroyable et inconnue avant son titre. Tanter, Gemmrich, Wagner. Pour garantie derrière, notre regretté Dominique Dropsy. Avec eux à leur tête, une sorte d’Elton John du ballon rond, Gilbert Gress, nommé entraîneur du siècle en 2000.“
Elton John du ballon rond… Alors celle-ci Denis Balbir… Enfin à part les lunettes. Mais quand même…

“5. Parce qu’avec Sergio Conceição, les dauphins se transforment en requins.”
Alors, les magnifiques “100 raisons pour lesquelles on n’oubliera pas cette saison” d’Eurosport ne sont pas toujours compréhensibles, on vous l’accorde.

“10. Parce que ce Grzegorz Krychowiak était plus utile au Scrabble qu’au milieu du PSG.”
Et pas toujours très drôles.

“13. Parce que, niveau remontada, Nantes a fait bien mieux que le Barça.”
Voire agaçantes.

“24. Parce que Tavares-Diony is the new Malouda-Drogba.”
Et un peu… non là on voit pas.

On vous laisse découvrir le reste, qui vaut son pesant de cacahuètes.


LES RECTIFICATIFS DU JOUR

“Au micro de beIN Sports, Rudi Garcia a confié sa satisfaction, alors que son équipe est parvenue à conserver la cinquième place synonyme de Ligue des Champions.”
Wow ! Une fois n’est pas coutume, le comité souhaiterait consulter le classement de l’indice UEFA car apparemment, les choses ont pas mal changées selon FootMarseille.com.

« Voilà, c’est fini. Cette épatante saison de Ligue 1 2016-2017 a refermé ses portes hier soir. »
Pas tout à fait, il reste le barrage, Pierre Ménès. Merci pour Lorient.

« Dans tous les stades du monde, le Kop est traditionnellement le repère des hooligans, plus intéressés par la baston que par le football. »
C’est gentil de ne rien céder à l’amalgame en cette période d’apaisement, Philippe Vandel.


L’AUTO-RECTIFICATIF DU JOUR

« Le PSG a beau se mirer dans ses habits de dauphin en leur trouvant un certain cachet, ces 87 points ne racontent pas tout et ne disent pas à quel point l’ennui a parfois remplacé le plaisir (…) Dans cette première partie de saison où le PSG a traîné en route, a peiné à installer ses principes de jeu hérités de la méthode Emery. Mais le pire, c’est qu’à la fin, cinq mois plus tard, Paris traîne moins mais il n’y a toujours rien à regarder, ni monde caressant ni sentiments nouveaux. »
Dominique Sévérac trouve déplorable qu’à l’absence de plaisir du début de saison succède ainsi l’ennui de fin de saison.


LES PROSES DU JOUR


Le courage de Monnet-Paquet, quand même.

“Chaque compétition de jeunes permet de découvrir des stars à en devenir.”
Chèvres, Denis Balbir ?

“Le Ghana a une habitude restée attachante et qui démontre d’un groupe soudé et d’un pays étonnant.”
Bien entendu Denis Balbir. Bien entendu.

« Le PSG semble faire comme si… Comme si Emery allait demeurer aux commandes de l’équipe première. Comme si le 6-1 encaissé à Barcelone ne comptait pas. Comme si l’élimination en huitième de finale n’avait pas d’importance. Comme si la perte du titre de Champion de France ne pesait guère. Comme si tout s’était passé comme prévu… »
Les anaphores de Bruno Roger-Petit ont quelque chose d’encore un peu plus lourd que celles des autres. Un supplément d’âme nous venant peut-être de leur aspect obsessionnel ? Allez savoir.

“Favoris du Mondial U20, les Bleuets ont eu la bonne idée de ne pas piétiner en s’imposant contre le Honduras (3-0) lundi, pour leur entrée dans le tournoi là où le Portugal face à la Zambie ou l’Allemagne contre le Venezuela ont échoué.”
Eurosport piétine dans la semoule.


PRIX SANS DECONNER

“Le titre de champion de France de Monaco n’est pas dû au hasard. Il résulte d’une construction sur le long terme.”
Et Eurosport a enquêté pendant des années pour en arriver à cette conclusion.


PRIX D’ORIGINALITE

…sauf Foot01.com :
« PSG : Emery viré en cas de défaite en finale de Coupe ? »
Vraie question ?

..sauf Bruno Roger-Petit :
« Emery au PSG, stop ou encore ? »
Vraie question ?


LA LOURDE DU JOUR

Ola Kamara du crew de Colombus n’est pas là pour rigoler.


LES TITRES DU JOUR

“Monaco : Kylian Mbappé explique pourquoi il n’avait pas de smartphone lors de la célébration du titre”
Le plus simple, c’est peut-être que l’on essaie d’arrêter de vous comprendre, 20minutes.fr.

“Nouveau (gros) échec en vue pour le PSG ?”
Europe 1 Sports tire à vue.

“Arsenal (enfin) hors du top 4”
Les ambulances, les brancardiers, tout le monde y passe on vous dit.

“Là on ne pourra pas dire que Lucas a manqué la cible”
Le point graveleux de chez vous savez qui.

« Shakespeare, stop ou encore ? Telle est la question »
Le problème avec un nom pareil, c’est que se lancer dans un jeu de mot est systématiquement synonyme de gros cliché navrant. Mais Foot365 s’en tape.

« OM : Mandanda de retour à l’OM, c’est fait ou presque ! »
Foot01. La prudence est de mise ou presque, après le mythique « Di Maria au PSG, c’est fait ! »

« OL : Fekir le jure, le gros Nabil c’est du passé ! »
Foot01 confirme donc ce dont ils avaient annoncé le contraire à l’époque en titrant « non, Nabil Fékir n’est pas gros ! ».

“Real : le Ballon d’Or, Ronaldo n’y pense pas”
Pas tout le temps, Maxifoot ? Pas dans son bain ? Pas tatras ?


Merci à Romain et Blon

Le comité revient sans doute demain, à une heure qu’il ne connaît pas lui-même, mais qui devrait se situer entre le lever du jour et le milieu de la nuit.

Si vous voyez ou entendez quelque chose qui devrait figurer dans cette colonne, n’hésitez pas à nous contacter à l’adresse suivante: [email protected]

Terminalector

Je suis la majuscule sur ton gentilé. Je suis l'ordre et le chaos de la modération. Je suis la loi en tribune.

11 commentaires

  1. You got to be kidding me. L’enflammade des commentateurs après la célébration, c’est bon.

    Belle demi-tentative d’arrêt du gardien sur la reprise de Kamara, qui finit quand même sa roulade pour dire de.

  2. « 6. Parce que Monaco, Nice et Paris nous ont offert un duel à trois que rien ne laissait présager.  »
    Un duel à 3, je crois que ça s’appelle un truel. D’ailleurs, c’est Jardim qui a gagné.

      • Magnifique. Du coup mon post est tout pourri:
        « avec une ligne d’attaque incroyable et inconnue avant son titre. Tanter, Gemmrich, Wagner »
        C’est moi où elle ne l’a pas plus été après le titre ?

    • *Réponse à la question 7 : monsieur Deschamps
      *
      *
      *
      *
      *
      William Vainqueu® Globe Trotter : Elarwen. 6pts. C’est bieng.

      *

    • *Réponse à la question 7 : monsieur Deschamps
      *
      *
      *
      *
      *
      William Vainqueu® Globe Trotter : Elarwen. 6pts. C’est bieng.

      *

  3. Rien, aucune référence à la fraude fiscale parisienne ? Censure ou alors les phrases ne méritaient pas d’être relevées ?

  4. Rien, aucune référence à la montée en ligue 1 de l’Amiens SC, club créé en 1901 ? Censure ou alors les phrases ne méritaient pas d’être relevées ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.