« Il dormira à la maison et je prendrai soin de lui »

Le comité n’a pas le temps de trouver une phrase perti

LES DÉCLARATIONS DU JOUR

« Il y avait une incompatibilité avec Jean-Michel Aulas qui ne pouvait pas dépasser les trois ans. »
Non content d’avoir gagné la Ligue des Champions féminine, Gérard Prêcheur, vous emportez peut-être avec vous le plus grand des trophées : l’avoir supporté aussi longtemps.

“On n’a pas été réguliers pendant que le Real enchaînait les victoires et c’est ce qui nous a coûté le Championnat. Oui, irrégulier, c’est le mot qui caractérise notre saison.”
Z’avez vu le sens de la déduction d’Umtiti ? “On n’a pas été réguliers, donc du coup on a été irréguliers”. Paf, l’assistance scotchée.

“Ca reste compliqué quand on passe de Lyon, où on connaît tout le monde, à un club où on ne connaît personne ou presque.”
Quand même, Samuel… Leo Messi, jamais entendu parler ?

“S’il (Dembélé, ndcvm) vient, je l’accueillerai les bras ouverts. S’il le veut, je le prendrai chez moi, il dormira à la maison et je prendrai soin de lui !”
Samuel Umtiti, la science du marquage.


LA CARTE POSTALE DU JOUR

Hélas le comité sera sans doute en vacances… Vous ne voulez pas attendre septembre Hatem ?

#laforcedudestin

Une publication partagée par Hatem Ben Arfa (@hatembenarfaofficiel) le


LES GRANDES NOUVELLES DU JOUR

« L’attaquant n’exclut pas la possibilité de rejoindre les Colchoneros dès cet été avant d’attendre l’hiver pour enfin porter le maillot de l’Atlético en compétition. Il passerait ainsi six mois sans jouer. […] Lacazette imiterait Arda Turan et Aleix Vidal qui avaient rejoint le Barça à l’été 2015 alors que les Blaugranas n’avaient pas le droit de recruter. »
Et quand on connaît le succès qu’ont eu les deux joueurs précités, on ne peut que s’enthousiasmer pour cette solution. Surtout une année de coupe du monde, Footmercato.

« après le succès en C1, le chanteur Booba a publié un montage de son ami (Karim Benzema, ndcvm) portant la coupe aux grandes oreilles… posée sur la tête du sélectionneur des Bleus, alors que les visages de Giroud et de Valbuena sortent en haut du trophée. Un cliché accompagné d’un commentaire, « On est les meilleurs zobi !!! Karim Benzema « je trouve ce montage pitoyable !!!!! » »
Foot01 a trouvé sympa de faire un article sur la joie des enfants. Ils ont grand cœur, les enfants aussi ont le droit de s’amuser.

“Luciano Spalletti s’annonce sur le banc de l’Inter Milan”
L’Equipe.fr. Encore un qui ne laisse pas la presse faire son travail.

« Luisa Kremleva, la femme qui accuse Théo Hernandez d’agression sexuelle a déjà dénoncé trois personnes pour des faits similaires »
Le comité se plaint souvent de la presse en France, mais quand même, il n’a pas à lire Marca tous les jours, heureusement…


LES QUESTIONS QUE PERSONNE NE SE POSE

… Sauf L’Equipe.fr :
“Quels Bleus au Mondial 2018 ?”
Est-ce que vous ne mettriez pas un tout petit peu la charrue avant Franck Leboeuf ?

… Sauf Goal.com :
“L’entraîneur d’Arsenal a donné son avis sur le futur de la pépite de Monaco tout en restant à l’affût pour tenter de le recruter. S’agit-il d’une manoeuvre habile ou de simples conseils désintéressés ?”
Pas facile celle-ci…

… Sauf RMC Sports :
« Cristiano Ronaldo est-il l’égal de Maradona, Pelé ou Cruyff ?  »
Attendez, est-ce qu’on a déjà réglé cette histoire de comparaison avec Messi pour passer à la suite là ?


LES ANALYSES DU JOUR

« Zidane n’a pas décroché une seconde Coupe du Monde, mais il aura empêché Buffon d’en décrocher une, la plus importante sans doute, au crépuscule de sa carrière. C’est injuste. C’est insupportable. C’est sublime. »
Le comité est entré dans ce paragraphe du professeur B(u)RP sans trouver de porte de sortie.

“En fin de contrat au Real Madrid, le défenseur international portugais plaît, effectivement, à Emery. L’entraîneur espagnol sait qu’il a besoin d’un quatrième défenseur central dans son effectif et il aime l’expérience et le leadership de Pepe, ce qui en dit long, par la même occasion, sur l’estime qu’il porte à Thiago Silva.”
Non mais ça faisait longtemps que L’Equipe n’avait pas trouvé un petit truc pour essayer de recréer une petite polémique vite fait, comme ça, tranquille.

« Le problème avec ce genre de rencontre (France – Paraguay, ndcvm), c’est qu’il est très difficile de tirer des conclusions lorsque l’adversaire est aussi faible.
C’est pas la faute de l’adversaire, c’est la faute du journaliste, Pierre Ménès.

“Emery est enfin convaincu par le talent du jeune attaquant, et son président un peu plus disposé à aligner les euros. Mais même si Paris n’est plus frappé par les sanctions du fair-play financier, des règles doivent être respectées. Un éventuel transfert du Monégasque ne se décidera pas à moins de 120 ou 130 M€. Il se murmure même qu’Arsenal serait prêt à formuler une offre à 140. Il se peut donc que, sur ce dossier, Paris démarre avec un peu trop de retard.”
Du retard par rapport à une offre non formulée. Les nouveaux concepts de L’Equipe ne déçoivent jamais.

“Des fougères fleurissent dans une tribune. La toiture et les luminaires paraissent d’un autre âge. Depuis le départ de l’équipe première il y a deux ans et malgré l’occupation du terrain synthétique par les équipes de jeunes, le stade Bauer a perdu de sa superbe.”
Il y a trois ans, Bauer était surnommée l’Allianz Arena du 9-3, en effet, L’Equipe. Un sommet de modernité.

“La faute à la décision de Bafétimbi Gomis de quitter Marseille. L’ancien Lyonnais a beau avoir entretenu le flou au sujet de son avenir, son départ semble bel et bien acquis et les dirigeants marseillais multiplient les pistes pour trouver son successeur en plus de l’attaquant de renom évoqué depuis plusieurs mois.”
Qui pour être le remplaçant d’un joueur que l’on ne connaît pas encore ? Un niveau de flou meractique rarement atteint, mais perforé à l’aise par Europe 1 Sports.

“Avoir le meilleur buteur dans son équipe, la garantie de… ne pas être champion”
Le comité a cliqué chez RMC Sport aussi… La garantie de ne pas avoir de vraie info.


LE SNIPER FAIR PLAY DU JOUR

Pourtant le but semblait ouvert.


LES COMPARAISONS FOIREUSES DU JOUR

« Buffon est le seul obstacle que Zidane n’avait jamais réussi à surmonter. Jusqu’à ce 3 juin 2017 où, d’une certaine façon, il a pris sa revanche, par Ronaldo interposé. »
Par un Ronaldo interposé qui a privé la France de « son » Euro, Zidane a gagné la Coupe du Monde qu’il avait perdue en 2006 par coup de tête interposé, Bruno Roger-Petit ?

« Pas plus que Cavani au PSG, Giroud n’a la carte en équipe de France. Quoi qu’il fasse, ses détracteurs ne le lâcheront jamais. »
Êtes vous prêts pour une nouvelle figure de style, invention de Bruno Roger-Petit ?

 » ‘Non, vraiment, ce n’est pas Just Fontaine’… »
Cette belle invention de Bruno se déploie sur plusieurs niveaux.

« Ainsi va le buteur maudit. Que les spécialistes de la malédiction ne lâchent jamais. Il est écrit que Giroud est discutable, de la même façon que Cavani est discutable. »
Une belle invention qui ouvre une nouvelle dimension du n’importe quoi devant nos yeux dessillés, toujours par le pouvoir du professeur B(u)RP.

« Giroud n’est pas l’Albatros de Baudelaire. Face à ses haters, seul sur la pelouse au milieu des huées, ses ailes de géant ne l’empêchent pas de marquer. »
Et ainsi se conclut donc la diatribe de Bruno Roger-Petit, selon ce que l’on peut nommer désormais la comparaison foireuse filée. Merci de votre attention.


LES RECTIFICATIFS DU JOUR

« Façon subtile de dire qu’il sait très bien que sitôt dissipé les effets de ce France-Uruguay, les haters reprendront leurs activités. »
Mais si vous donnez du grain à moudre en vous trompant lamentablement dans l’intitulé même du match dont vous parlez, Bruno Roger-Petit, comment voulez vous qu’ils cessent un instant leur activité, ces « haters » ?

« La France, et plus encore la France du football, est le pays des étiquettes qui ne se décollent jamais. Un jour critiqué, toujours critiquable. Un jour détesté, toujours détestable. »
Sachez que si vous êtes tenté de remplacer « la France » par le nom de son auteur dans cette phrase de Bruno Roger-Petit, cela n’a rien d’alarmant.

“Arsenal lance son Mercato… avec un latéral bosnien !”
C’est en effet plus rigolo que d’expliquer qu’il jouait à Schalke 04, Bein Sports.


L’AUTO-RECTIFICATIF DU JOUR

« On peut être conservateur et en même temps progressiste. »
Bruno Roger-Petit n’aime pas la contradiction, surtout quand elle le contredit lui.


LES PROSES DU JOUR

« Une information qui, si elle s’avère, serait l’un des premiers gros coups du club de la capitale. »
Ah mais si cela s’avère, Footmercato, c’est bien qu’on peut y croire très.

“Ousmane Dembélé aura lui aussi envie de se montrer, d’autant qu’il revient en grandes pompes un an après son départ du Stade Rennais pour Dortmund.”
France TV Sports mise sur une pointure 47 ou 48…

“Derrière les titulaires Kamil Glik et Jemerson (courtisé, notamment en Italie), le secteur de la défense centrale monégasque est incertain. Le seul Andrea Raggi, qui peut rendre des services au poste ou sur les côtés ne saurait suffire tandis qu’Abdou Diallo devrait quitter le club dans les prochaines semaines.”
La fin fonctionne si l’on prend subitement l’accent belge Goal.com, sinon…

“Les statistiques se confirment : le barrage L1/L2 tourne souvent à l’avantage du club de deuxième division. Troyes na pas fait mentir ces chiffres en résistant en Bretagne. Car oui, Troyes n’a sans doute pas joué le match le plus alléchant de sa saison mais Troyes est en Ligue 1. Après une première période équilibrée, l’ESTAC a reculé face aux offensives lorientaires après la pause. Seulement voilà, les Bretons n’étaient pas assez précis pour inquiéter iun Samassa concentré et attentif. Au bout des trois minutes de temps additionnel, et malgré un dernier corner qui ne donnait finalement rien, les Toryens pouvaient laisser éclater leur joie. Ils seront dans l’élite en août prochain.”
Plus on s’enfonce dans ce paragraphe calamiteux, plus ont sent le rédacteur de France TV Sports se liquéfier.

“Dans une courte vidéo publiée sur l’application Snapchat, Rayan Lhery ne manque pas de multiplier les insultes envers l’Olympique de Marseille tout en menaçant de brûler le polo du club qu’il porte. La séquence est arrivée jusqu’aux dirigeants du centre de formation qui ont exclu immédiatement le jeune joueur qui devra rebondir avec une réputation bien plus que sulfureuse désormais.”
Alors que c’est plus facile avec un trampoline, Goal.com.


PRIX SANS DECONNER

« FCGB : Bordeaux est moins riche que l’OM et l’OL avoue le boss »
Merci à lui et à Foot01 de nous faire parvenir ces nouveaux scoops, jour après jour.


LES ASSASSINS DU JOUR

Ce mondial U20 nous offre des attentats d’une rare violence.


LES TITRES DU JOUR

“Leonardo Bonucci devient l’alternative à Virgil Van Dijk”
Le comité lit de ces trucs parfois. A en devenir chèvre, Goal.com.

« Giroud de la fortune est de retour. »
C’est au nom de tous les internets unanimes et de la vie des vrais gens en général que nous vous adressons, Bruno Roger-Petit, un non franc et massif.

“Ronaldo s’explique sur son nouveau look (vidéo)”
C’est l’enfer de la mode, c’est vraiment Europe 1 Sports.

“Bleus, Kylian Mbappé s’est bien entraîné”
Et ses petits copains aussi, Goal.com ? Ou ils ont été polissons ?

Merci à Yoann Molière, Laezh Dour.

Le comité revient sans doute demain, à une heure qu’il ne connaît pas lui-même, mais qui devrait se situer entre le lever du jour et le milieu de la nuit.

Si vous voyez ou entendez quelque chose qui devrait figurer dans cette colonne, n’hésitez pas à nous contacter à l’adresse suivante: [email protected]

Terminalector

Je suis la majuscule sur ton gentilé.
Je suis l’ordre et le chaos de la modération.
Je suis la loi en tribune.

6 Comments

  1. SPOILER GAMES OF THRONES
    À la fin de l’épisode 2, les Lorientaires se font battre par les Toryens.
    SPOILER GAMES OF THRONES

  2. Pardon mais « s’avérer » signifie entre autres « devenir vrai ». On peut l’utiliser sans rien derrière.
    NONMÉ

  3. « On peut être conservateur et en même temps progressiste. »
    Bruno Roger-Petit ne serait-il pas un peu juif-arabe sur les bords ?

  4. Purée, BRP a séché ses cours de français quand il était petit ou quoi ? Il n’a rien compris au poème L’Albatros.

  5. Le verbe « avérer », trop souvent maltraité, est utilisé à bon escient cette fois. Pour que quelque s’avère (donc se révèle vrai), il ne faut rien derrière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *