« Il y a un projet en marche autour de Kylian »

C’est çui qui dit cisgenré qui y’est d’abord, hé.

LES DÉCLARATIONS DU JOUR

« J‘ai dit aux joueurs : « ils vont peut-être marquer. Ils vont arriver vite en contre et vont marquer. Nous, si on en marque 3, on va se qualifier. »
Leonardo Jardim extralucide.

« Mercredi, j’ai pris du plaisir, j’étais serein. Pour moi, la qualification était un bonus, la priorité reste le championnat. On a réalisé l’exploit, tant mieux, maintenant, on peut se concentrer sur la L1 »
Vadim Vasilyev, quant à lui, semble confondre Ligue des Champions et Coupe des Principautés.

« Je vais vous le dire cash : je suis un des meilleurs attaquants de Premier League. »
Vous en avez l’humilité, en tout cas, Romelu Lukaku.

“Je n’aurais pas été surpris de le (Bielsa ndcvm) voir signer à Nice ou Saint-Étienne, deux clubs où il y a quand même pas mal de ferveur, mais à Lille…”
Dimitri Payet veut être sûr que Thauvin ne sera pas le seul sifflé ce soir au Grand Stade.

“On va tout faire pour qu’il reste et il est très possible qu’il soit là la saison prochaine. Je ne vois pas pourquoi il partirait (…) Il y a un projet en marche autour de Kylian (…) On ne peut rien garantir, pas plus dans ce milieu que dans d’autres, ou dans la vie privée. Je ne peux pas vous répondre catégoriquement…”
Dans le milieu on l’appelle Vadim l’embrouille.

“Le turnover de l’effectif fait partie du projet.”
Décidément ça en fait des projets Vadim. QUEL EST « VOTRE » PROJEEEEEEEET ?

“Oui, ça fait plusieurs années que je vais rencontrer des personnes, des spécialistes, un sophrologue notamment.”
Yannick Cahuzac n’a toujours pas trouvé la bonne personne pour se canaliser, du coup.

L’INSTANT CANDIDAT DU JOUR

Le genre de mec à faire voter Fillon.

LES GRANDES NOUVELLES DU JOUR

« Quelques minutes après l’annonce de la liste, le sujet Lacazette faisait partie des Trending Topics. Il a été l’un des sujets les plus commentés avec 41 300 tweets. Pour comparaison, la première cape de son coéquipier Corentin Tolisso, seul Lyonnais appelé par Deschamps, a fait l’objet d’un peu plus de 8000 tweets. »
C’est nouveau pour Footmercato : Twitter est le baromètre des décisions de Didier Deschamps.

“Sa première convocation va forcément faire un malheureux : le rat qui finira dans l’assiette d’Éric Di Meco ! En avril 2014, le consultant pour RMC et SFR Sport avait annoncé à l’antenne qu’il en mangerait un si Mendy, alors paré du maillot marseillais, rejoignait un jour les sphères bleutées de la sélection.”
L’Equipe déclare la guerre à RMC.

LA QUESTION QUE PERSONNE NE POSE

… Sauf L’Equipe :
“Où en étaient les stars à l’âge de Kylian Mbappé ?”
Elles étaient toutes loin derrière Freddy Adu, buteur en pro à 14 ans.

LES ANALYSES DU JOUR

« Tout ce qui se passe sur le terrain, c’est de la responsabilité de l’entraineur. »
Vous le sentez venir, l’obsession de Bruno Roger-Petit ou pas ? Nous oui.

« L’entraineur, c’est le Premier ministre du football professionnel. Il est responsable de tout. Et par conséquent premier coupable des échecs. »
On se rapproche, on se rapproche…

« A ce titre, il faut saluer ce jour le travail de Jardim. Après la faute professionnelle de l’aller, il a su remettre à l’endroit une équipe qui était revenue à l’envers de Manchester. »
Un petit détour par un bon point pour mieux enfoncer le fautif que l’on va pointer du doigt bientôt ? Une tactique rhétorique vieille comme le langage, mais que le professeur B(u)RP n’hésite pas à employer tout de même.

« On évoque depuis mercredi soir les exploits de Bakayoko et Mbappé, mais que dire de la résurrection de Subasic, gardien ridicule à l’Etihad Stadium, grotesque samedi encore face à Bordeaux, et de retour à son niveau international pour ce match retour ? Tout cela porte la marque de l’entraineur. »
Vous circonlocutez un peu, professeur. Venons-en au fait, voulez vous ?

« On applaudissait hier Emery, le grand entraineur espagnol que le monde nous envie, et on daubait sur Jardim, le besogneux de la principauté. Et aujourd’hui, c’est le contraire. Gloire au travail de Jardim, haro sur le baudet Emery ! »
Eh bien voilà, il l’a accouché le bébé ! Ouf, le suspense était insoutenable, Bruno : un instant on a même cru que vous n’aviez fait votre article que pour encenser Jardim. Heureusement non, c’était bien pour « dauber » sur Emery. Ouf !

“Il y a tous les ingrédients dans ce Lille-Marseille pour en faire une affiche et une curiosité. Des retrouvailles, des enjeux sportifs – le maintien pour l’un, la cinquième place qualificative pour la Ligue Europa pour l’autre -, mais aussi et surtout une rivalité naissante entre deux clubs historiques, un peu déclassés mais programmés pour retrouver leur grandeur dans un futur très proche.”
Une rivalité naissante… Vous allez nous balancer du norsudico la saison prochaine L’Equipe ?

“Le Real est une vraie machine de guerre. En Championnat, les Madrilènes sont en difficulté à tous les matches. Mais à l’énergie, au talent et parfois grâce à une décision arbitrale, ils arrivent à retourner les matches, tel un rouleau compresseur. Cette saison, en plus, ils ont Sergio Ramos qui fait des miracles. “
Raymond Domenech offre sont expertise à L’Equipe, concernant les qualifiés pour les quarts de Ligue des Champions… Et déjà pour le Real c’est du beau décryptage : une équipe superforte, mais pas vraiment, mais quand même, sauf que.

“À Barcelone, il n’y a pas de fiabilité, ça peut être extraordinaire ou catastrophique, et en défense c’est souvent catastrophique. Je souhaite à Monaco de jouer le Barça, s’il doit tomber contre une équipe de ce statut-là.”
Oh oui, pour qu’on puisse avoir encore plus de comparaisons avec Paris, Rayray.

“Il n’y a pas un point fort qui se dégage mais il y a cette solidité, cet engagement athlétique. Les choses ont évolué en passant de Pep Guardiola à Carlo Ancelotti mais l’essence du Bayern Munich n’a pas changé.”
Voila, le Bayern c’est pareil, mais différent. Merci Raymond.

“L’inverse du Barça.”
Pour l’Atletico.

“Dortmund, c’est l’antithèse de l’Atlético.”
Du coup, Dortmund c’est le Barça Raydo ?

“Il (Mbappé ndcvm) en a apporté un nouveau témoignage irréfutable mercredi, en ouvrant le score en huitièmes de finale retour de la C 1 face à Manchester City (3-1 ; aller 3-5), devenant ainsi le plus jeune joueur à totaliser deux buts dans des matches à élimination directe en Ligue des champions depuis la saison 2003-2004.”
Merci Vincent Villa, le comité est sûr que notre cher lecteur Spado appréciera cette formidable statistique.

“Un exploit. La qualification de Lyon en quarts de finale de l’Europa League n’était pas forcement attendue lors du tirage au sort des huitièmes.”
Pas forcément attendue, oui, un exploit, non, on se calme Denis.

“À Rome, quand Bruno Genesio me tombe dans les bras et qu’il me dit que dans ces matchs-là, on perd des années de vie, je veux bien le croire. De mon pupitre, de là-haut, je n’avais rien à gagner que Lyon passe le cap, moi, le supporter des Verts. Mais si bien sûr…”
Nous laisserons la plèbe juge de tout cela monsieur Balbir.

« Les Gones ne veulent pas subir de remontée à Rome et pour se (sic) faire, il faudra bien défendre sans trop reculer. »
Et oui, car comment voulez vous sinon, France TV Sport ?

L’INSTANT CUISINE DU JOUR

Luke Seafer a bien changé.

LES COMPARAISONS FOIREUSES DU JOUR

« Le management des hommes et des âmes est un art où, pour l’instant, le monégasque se montre meilleur que le parisien… »
Bruno Roger-Petit. Le comité laisse le choix à ses lecteurs de déterminer si celle-ci…

« Le meilleur d’entre les responsables, c’est Jardim, capable de transformer le match en plomb de Manchester en or à Monaco, tandis qu’Emery accomplissait l’exploit inverse. »
…ou celle-ci est la plus outrancière de Bruno Roger-Petit.

« OM : Cette statistique qui met Pelé devant les grands d’Europe. […]
Il s’agit du nombre de matchs disputés sans encaisser de buts. Le portier marseillais en a connu 13 cette saison, ce qui fait de lui le numéro 1 du genre en compagnie de Thibaut Courtois, devant des portiers comme Gianluigi Buffon, Manuel Neuer ou David de Gea. »
Foot01 n’a peur de rien ni de personne, et certainement pas du ridicule.

“Que ce soit un huitième de finale ou non, le coeur s’emballe et les mots s’enchaînent comme une délivrance, comme un ballon qui roule dans les buts.”
L’art de la comparaison pas saisissante par Denis B.

LES RECTIFICATIFS DU JOUR

« Tout ce qui se passe sur le terrain, c’est de la responsabilité de l’entraineur. Y compris les errements des joueurs. »
Y compris les blessures, Bruno Roger-Petit. Et les erreurs techniques. Et aussi les pétages de plomb façon Nasri, les lancers de pétards des tribunes, les intempéries, les streakers, les ballons de plage qui dévient le vrai ballon dans le but, les bagarres, les…

« Tout ce qui se passe sur le terrain, c’est de la responsabilité de l’entraineur. D’ailleurs, loi éternelle du football, quand ça va mal, c’est bien l’entraineur que l’on vire pour commencer, jamais les joueurs. »
Car l’entraîneur, lui, n’a pas le pouvoir de « virer » les joueurs, n’étant pas leur employeur, Bruno Roger-Petit. Mais étudiez un peu mieux les lois naturelles du football, et vous verrez qu’avant de se faire virer, un entraîneur a tout de même le temps de coller les chèvres sur le banc.

« Avec la qualification en quarts de finale, la trésorerie est bonne. C’est la différence avec 2015 (à l’époque du transfert d’Anthony Martial à Manchester United, ndlr), on avait un déficit. »
Vous étiez pourtant allé en quart aussi en 2015, Vadim Vasilyev. La trésorerie de l’UEFA était plus radine à l’époque ? Ah oui, on avait oublié le fair-play financier du côté du Rocher, à l’époque.

“Le compte à rebours a commencé. La délivrance est proche, la fin de match tendue entre Rome et Lyon est irrespirable. C’est dur d’être juste et de trouver les mots quand l’envie de les voir rejoindre Monaco est si intense, mais que le scénario est si inquiétant.”
C’est dur de trouver les mots justes quand on est vous, Denis Balbir.

LES AUTO-RECTIFICATIFS DU JOUR

« Bruno Genesio alignait un onze de départ sensiblement identique à celui du match aller, seuls Jallet et Cornet venant remplacer Rafael et Ghezzal. »
Sensiblement identique à deux joueurs près, Footmercato, c’est bien.

« La défaite à Lyon a d’ailleurs plongé l’équipe de Spalletti dans un courant descendant que le Napoli avait initié en s’imposant à l’Olimpico (1-2). »
Ah, ben très bien France TV Sports.

LES PROSES DU JOUR

« On applaudissait hier Emery, le grand entraineur espagnol que le monde nous envie, et on daubait sur Jardim, le besogneux de la principauté. »
Fou comme un mec chauve et portugais vous fait écrire des clichés aussi tranquillement, Bruno Roger-Petit.

“Steve Mandanda perd son strapontin de doublure d’Hugo Lloris.”
Ca ressemble à quoi, ce genre de strapontin, France TV Sports ?

« Moralité : Jardim sait réparer ses toiles, Emery n’est pas prophète en son Jardim »
Le professeur B(u)RP a perdu le comité avec ses effets de manche.

« Mata a conclu un contre assassin, reprenant victorieusement une talonnade de Zlatan Ibrahimovic, passeur décisive comme à l’aller. »
Vous allez devoir amener votre soeur à Ibrahimovic, ça ne va pas traîner, France TV Sports.

« Prétendante à la Ligue Europa au même titre que Manchester United, la Roma avait une petite montagne de deux buts à escalader. Presque une broutille pour la ville aux 7 collines, grande habituée du yo-yo. Un mouvement de balancier de haut en bas et de bas en haut qui secoue les Romains trop souvent »
France TV Sports, follement balbirien.

« J’étais épuisé à la fin du match pouvoir résister. Les joueurs ont fait un match exceptionnel. On avait formidablement préparé ce match. On savait car il y avait une intensité colossale. La Roma a joué sa chance au fond. On était sûrs de qu’on allait se qualifier, même en souffrant. »
La course à « qui qui sortira les déclas de Jean-Michel Aulas en premier » nous offre des grands moments de prose. Merci L’Equipe.fr.

PRIX SANS DECONNER

« La double confrontation de l’AS Monaco contre Manchester City n’est pas passé inaperçue. »
Chez France TV Sports on ne sait plus trop quoi raconter et on meuble comme on peut.

PRIX D’ORIGINALITE

« OL : Dans l’arène de Rome, Gonalons demande des gladiateurs lyonnais »
Et pas des lions, Foot01.com ? Eh ben alors, on rate des jeux de mots faciles ?

L’INSTANT AMERICA FUCK YEAH

La vidéo la plus américaine que la plus américaine de vos vidéos.

LES TITRES DU JOUR

« PSG : Et l’on reparle d’un retour de Leonardo à Paris »
Correction Foot01 : l’on re-re-re-re-reparle d’un re-re-re-re-re-tour.

“Kylian Mbappé, un petit prince au château de Clairefontaine”
Ce titre est plus lourd que votre maman, L’Equipe.

Merci à Marguerite Yourcenarshavin et Chantivlad

Le comité revient sans doute demain, à une heure qu’il ne connaît pas lui-même, mais qui devrait se situer entre le lever du jour et le milieu de la nuit. 

Si vous voyez ou entendez quelque chose qui devrait figurer dans cette colonne, n’hésitez pas à nous contacter à l’adresse suivante: [email protected]

 

Terminalector

Je suis la majuscule sur ton gentilé.
Je suis l’ordre et le chaos de la modération.
Je suis la loi en tribune.

12 Comments

  1. Merci cher comité, 6 ans que je me démène pour obtenir un peu de votre attention, je prends votre clin d’œil comme une reconnaissance pour tout le travail effectué durant ces années. Cisgenré, nous le sommes tous ou presque, la bise à GM2. Je mets une pièce sur Mbappé qui deviendra au prochain tour le plus jeune joueur à marquer durant 3 matchs à élimination directe en CL. Peut-être devriez vous songer à créer une rubrique de la statistique la plus inutile du jour, et donc un nouveau Van Nobel. En tout cas y a matière.
    Bon week-end à vous, à lundi. BA

    • S’il vous faut 6ans pour balancer la purée, une fois suffira ; mais pour moi c’est plus une Gijon-tadaa.

      je cligne vert.
      évidOMment.

  2. Vivement que Tolisso nous claque un doublé sur sa première sélection car dans la rubrique stat à la con, ça fait longtemps qu’on n’a pas eu notre « Nouveau Zidane »

    • D’autant qu’il est suffisamment sympathique pour lui souhaiter d’être le nouveau « nouveau Marvin Martin ».

      • Alors pour le Weeken1 : du déBavant qu’on en aix M&Marre’s ___

        Il n’y a qu’un seul Olympe, c’est l’Olympîcolle une Abeill6?

  3. Correction Foot6.01 : l’on re-re-re-re-reparle d’une re-re-re-re-re-tourte.

    C’est juste que c’est pour pas faire beau et pour pas faire le suceur, mais les sens du Bayern c’est la Puissance. Comme le zizi de Luke Seafier99

  4. Comment vous êtes tombés sur cette honte de poutine ?
    Non parce que je commence à m’y connaitre et le fromage vegan mélangé à du lait de coco, je crois que si tu fais ça, y’a maurice richard qui vient t’enfoncer sa crosse et une douzaine de rondelle dans le fion. Et ceux même s’il est mort.
    Cela dit la vidéo était rigolote.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *