Revue d’effectif 2017/2018

AMIENS SC
Une montée acquise à l’ultime minute
Présage une éphémère et dure ascension ;
Mais on souffre avec joie une saison de lutte
Pour voir Neymar un soir aux Champs d’Élysion.

EA GUINGAMP
Gare aux Parisiens se perdant en Bretagne,
Seuls vous accueilleront les bras de vos bourreaux.
Sachez, si vous voulez contre eux mener campagne :
Neymar n’apeure pas Guingamp et ses héros.

TOULOUSE FC
Depuis un beau maintien parangon d’espérance,
Toulouse est plein d’espoirs, dont le gardien Lafont
Qui querra les faveurs de l’équipe de France
En empêchant Neymar de la lui mettre au fond.

AS SAINT-ÉTIENNE
Si l’on craint de Neymar qu’il sature les Unes,
Saint-Étienne et Ruffier en sont les plus nerveux :
La presse aime ergoter selon leurs infortunes
Et si, plus que Zlatan, il marquera contre eux.

FC METZ
Orphelin du buteur au dribble imprévisible,
Metz fait de Diabaté l’inconsolable deuil,
Et son oubli rencontre un obstacle invincible
Dans le jeu de Neymar déroulé sous notre œil.

OLYMPIQUE LYONNAIS
L’ambitieux Aulas danse la tarentelle
Comme Neymar bientôt dans son superbe outil,
Car d’après le concept de l’argent qui ruisselle,
Ce renfort ennemi profite au fin nanti.

MONTPELLIER HÉRAULT SC
Naguère ultime éclat avant l’hégémonie,
Montpellier a perdu cette gloire et son chef.
Ces deuils méritent bien quelque cérémonie
Dont l’apex est le bal de Neymar en son fief.

GIRONDINS DE BORDEAUX
Gloire d’antan où croît une gloire future,
Bordeaux verra Vada sublimer tout ballon,
Car le petit Messi trouve enfin sa mesure
En Neymar qui lui sert de nouvel étalon.

DIJON FCO
Honteux voisin d’Auxerre au cœur de la Bourgogne,
Son armoire à trophée a pâti des complots.
Pour le Parisien qui de Dijon se cogne,
Cette équipe ne sert qu’à son buteur de plots.

OLYMPIQUE DE MARSEILLE
Un effectif formé bientôt de Galactiques,
Un public exigeant, un cadre inapaisé :
Lors des affrontements si tendus des Classiques
Neymar ne devrait pas être dépaysé.

OGC NICE
Saison après saison, conquête après conquête,
Il n’est pas qu’en été que Nice est séduisant.
À ce rythme, y fera Neymar sa pré-retraite,
Puisque y trouve regain maint héros vieillissant.

ANGERS SCO
Pâture inattendue, en finale damnée,
L’épopée angevine irrite des regrets,
Car s’ils avaient sursis l’exploit à cette année,
Ils auraient connu l’heur de voir Neymar de près.

FC NANTES
La Ligue ayant perdu son identité corse,
Nous comptons sur Pallois pour souffrir le fardeau
Du joueur qui hasarde un joli tacle en force
Sur les genoux sacrés du nouveau Ronaldo.

AS MONACO
Du trône elle arracha l’ost de la capitale,
Mais la Principauté remet son titre en jeu ;
Elle a pour concurrent la recrue estivale
Qui seule égale bien sa puissance de feu.

ESTAC TROYES
Malgré l’anonymat de son stade champêtre,
Tous savent que Nivet prétend au Ballon d’Or ;
Que son équipe ou non dans les tréfonds s’empêtre,
Son crâne autant luira qu’un certain matador.

RC STRASBOURG ALSACE
Des cercles de l’Enfer rescapé plein de gloire,
Strasbourg revient à neuf de ce long cauchemar,
Mais en Ligue 1 l’attend plus haute encor victoire
Puisqu’on comparera Liénard avec Neymar.

LOSC
Loin du fameux Neymar, Lille possède un Onze
Qui s’efface devant l’Alchimiste du sport ;
Méfiance ! Car l’un de ces joueurs de bronze
Pétri par Bielsa deviendra Ballon d’Or.

STADE RENNAIS FC
Ah, nous voilà confus ! Fors l’absence de titre,
Qui sait par quels détours à ce décret fatal
Rennes se haussera ? Tantôt fort, tantôt pitre,
Quel visage aura-t-il face au buteur létal ?

SM CAEN
Sur la houle guidé par un meneur insigne,
Caen put se maintenir grâce à son cap Féret ;
Pourvu qu’il brille encore ! Et que son chant du cygne
Dérobe la lumière à buteur moins discret !


Il n’est pas de contrée où tu n’as pas d’apôtre,
Souverain dilettante ! Usants sont nos hérauts,
Mais en louant ta gloire on augmente la nôtre :
Tes opposants viendront en martyrs ou héros.
Quel bonheur que le fisc t’ait déclaré coupable !
Que ton tour criminel pour nous te rend aimable !
Quel courage t’expose à venir sans dédain
Élever notre Ligue, ô brave contumace !
Pour que ce lieu d’exil devienne le jardin
Où louer le sauveur d’un football qui nous lasse !

Delphine

Je vous donne un alibi poétique pour justifier votre présence sur un site d’analterfoot auprès de votre conjointe. Mais attention à la jalousie.

3 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *