Les mois du rédac chef

Je vous avais complètement oublié. Il faut dire que j’étais vachement occupé à tenter de faire quelque chose de ma vie, alors j’ai travaillé pour des chaînes de télé qui payent cher et j’ai rencontré une fille.
Non, je déconne.
C’est juste que les cours de piscine que maman m’avait payé en 4e ne m’ont pas suffi pour m’empêcher de me noyer dans des verres d’eau de vie. Pour rattraper le temps perdu, je vous propose une mensu-sessions au lieu d’une hebdo.

Fin Janvier

Je suis allé à Paris pour participer au Football Start-Up Clash organisé par la Mutinerie. Le nom est ridicule, mais ce n’est pas de ma faute. Le nom de Mutinerie est super prétentieux quand on organise des tournois d’Urban qu’on baptiste Football Start-Up Clash, mais ce n’est pas de ma faute non plus.
Cela dit, je les aime bien parce que c’est quand même grâce à eux qu’on a pu faire croire à ces cons d’apprenti-journalistes qu’on avait vraiment des locaux.


A l’heure h – intro par Horsjeunet

Horsjeu.net a eu le double honneur de remporter la Consolante (pour la 2e année consécutive) et de remporter le trophée de l’équipe la plus sympa (meilleur public de France en quelques sortes, il faut dire que c’était facile, c’était une compétition quasi-monégasque). C’est bien. Ça nous donne des raisons d’y revenir et de se prendre pour une ‘start-up’ quelques heures chaque semestre. Et de baver sur sofoot autour d’une boisson un peu dégueue entre deux matches. Nous sommes les représentants semenstruels dans une compétition semestrielle.

Février

J’ai passé le mois le plus court de l’année à Paris.

Mars

Je suis resté un peu à Paris. Mais pas trop quand même parce que c’est vite étouffant. Surtout pour les gens qui m’hébergent.
J’ai profité que ma mère partait en vacances deux semaines pour rentrer à la maison. J’ai regardé House of Cards, mais je n’ai rien d’intéressant à vous en dire en fait. J’ai aussi écouté plein de vieux cds et rangé ma chambre. On va dire que j’ai fait mon nettoyage de printemps. Après un long hiver qui a duré plusieurs décennies.
J’ai retrouvé de ces trucs… Même des traces de passage féminin dans mon quotidien, c’est vous dire.
Et si je me suis dit qu’il était vraiment temps de jeter tous ces slips troués, ces chaussettes sans sœur, ces brouillons de projet ou autre « à faire plus tard » écrit au crayon papier sur des feuilles volantes, ces sacs en plastic qui un jour allaient bien être réutilisés ; ça m’a quand même molesté un peu les couilles de jeter mes pogs X-men animés offerts par Miel Pops. En la regardant une dernière fois avant d’émigrer dans le salon, j’étais assez fier du résultat. Ça ressemblait presque à une chambre d’adulte. Je n’y suis pas retourné depuis.

Début Avril

Je sais pas trop si je devrais vous le dire mais Mémé vient de mourir. Ça rend triste un peu tout le monde, je crois. Enfin, moi pas spécialement. La vérité, c’était quand même que Mémé était une très vieille dame qui avait eu une très longue vie. Je n’ai même pas vu une seule fois une photo d’elle jeune.
C’est en la voyant commencer à perdre la boule ces dernières années que je me suis promis de continuer à fumer quoi qu’il arrive.
Pour lui rendre un dernier hommage, je tiens à vous faire savoir que c’est avec Mémé que j’ai vu au cinéma Merlin l’enchanteur, Maman j’ai raté l’avion, Maman j’ai encore raté l’avion, Beethoven, les Visiteurs (la première fois, la deuxième fois c’était avec Maman) et Jurassic Parc. Au revoir mémé
Je ferai probablement un film sur elle le jour où j’aurais envie de parler de la vieillesse plus de 5 lignes.
Parfois, je me sens quand même un peu seul.

Roazh Takouer

10 Comments

  1. Mémé supportait Guingamp ou Rennes ? Pour savoir si vous reniez tous votre club de coeur dans la famille.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *