PARIONS BOURRES – C’EST LE PIED ! IL DIT STOP AUX ONGLES INCARNES EN GAGNANT BEAUCOUP D’ARGENT SANS SE FOULER…

Il parie bourré.

 

Quel est votre sentiment le soir quand vous posez enfin votre cul après le travail, avoir donné la becquée et mis votre marmaille au lit ?

« Punaise déjà 22h, quelle journée encore ! J’ai même pas eu le temps de me couper les ongles des pieds ! »

Oui, c’est ce que vous vous dites, un pied et neuf orteils dans le burn-out en bon exploité du tertiaire que vous êtes.

Deux, trois semaines passent sur ce rythme, vos ongles deviennent trop longs, vous commencez à couiner sur chaque appui, vous tâtez l’orteil, c’est sensible, gonflé, douloureux. Bravo, à force de négligence, vous avez un ongle incarné !

Parier bourré, c’est la garantie de passer des moments d’euphorie très bien payés, et à terme sortir de la servitude, des journées harassantes, répétitives et surtout de l’enfer des ongles incarnés.

Grâce à ma technique, vous aurez l’argent et donc le temps, pour vos proches, pour vous, pour vos pieds. Le temps de bien vous couper les ongles, de prendre des bains et vous chausser sur mesure pour un confort et une classe inégalables.

Hier encore, la masseuse chinoise était éblouie par la qualité, la beauté, la pureté de mes pieds et ne boudait pas son plaisir à s’en occuper :

« Mais oui, j’en prends soin ! Regarde mes godasses, je te dis pas le prix c’est indécent… 4 000 €, regarde la qualité du cuir, du cordovan, pris directement sur le cul du cheval… sens ! SENS JE TE DIS !… Alors ? Et regarde la qualité du contrefort… il est rigide et rembourré, il est confortable et permet un contrôle parfait de l’arrière-pied à la marche ! Je te laisse admirer la plicature de l’avant pied. Le pli est idéalement situé entre les orteils et le métatarsien… vas-y plie… pas trop fort quand même hein… et la torsion de la semelle, regarde comme elle est légère…oooh… elle est… oooh… aaaaah…hmmmm… ».

Je ne sais pour quelles raisons elle chercha aussi rapidement à me faire taire en massant une autre partie de mon corps (dont il faut prendre grand soin également).

Sortez de votre condition, dites non aux ongles incarnés, évitez une intervention chirurgicale, il est temps de se la coller !

C’est parti avec 4 kilos de tomates, 2 bouteilles de vodka, des citrons, de la sauce Worcestershire, du Tabasco, du sel de céleri, du sel, du poivre. Les doigts de pied en éventail, on sirote sa bassine de Bloody Mary et… ON… PARIE… BOURRE !

 

Newcastle – Southampton : 1 N 2

Panari – Lazio : 1 N 2

FC Cheville – Valence : 1 N 2

Gérongle – Deportivo La Corongle : 1 N 2

Semelle II – PiedSV Eindhoven : 1 N 2

Pied Rouge – Foggia : 1 N 2

Houston Dynamo – Voûte Plantaire : 1 N 2

Boavista – Espadrille : 1 N 2

Chaussure – Brest : 1 N 2

View post on imgur.com

56 000 € !

Les paris sobres ont leurs connards, le pari bourré c’est le panard.

Y’en a qui le mystifient, moi je fais son apologie.

Max Vinasse

3 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.