LE PROGRAMME TV DE LA LIGUE DES CHAMPIONS DE FOOTBALL DE L’EUROPE : DEMI FINALE, L’EPILOGUE

Mi Programme télé

Mi académie

Re-Mi Programme télé derrière

 

Le match Transalpin

Juventus Turin – AS Monaco (9 Mai – Bein Sport 1, 20h45)

 

J’ai entendu (après avoir cuvé) à peu près toutes les excuses sur les plateaux télé suite au match aller.

C’est la fôte (c’est un parisien qui parlait) des absents, c’est la fauute (là c’était un marseillais) des attaquants qui marquent pas, c’est la ftaute (un dyslexique de l’oral … pas très nombreux) de l’arbitrage (rapport au toucher viril de Chiellini je suppose) …
Pu…naise, si les Monégasques avaient marqué autant de buts que d’excuses trouvées par les spécialistes on leur aurait filé la coupe sans même jouer la finale quoi …
Perso, moi-même, d’après moi … il y a surtout une classe d’écart entre des mecs découvrant la pression des phases finale et une équipe qui n’attend que ça chaque année. Non, pas le PSG.
Ceci était une anal-yse faite sous l’inquiétude de retrouver mon Napolitain honni, je fais un effort de rapprochement, soyez pas dupe.
J’attends juste une chose, son retour … Et que les représentant du rocher (non, ce n’est pas une secte) mettent une pilule aux transalpins, avec fautes d’arbitrage, pleurnicheries et coups en douce …

Un vrai match de salope pour se mettre au niveau quoi.

 

Interet du match :

Faut être équitable, 4 Pintes par match c’est raisonnable

 

 

Le match qui se prend l’un après l’autre

Atletico (Madrid toujours) – Real (Madrid encore) (10 Mai – Canal +, 20h45)

Previously on « le match aller »

Avec un déplacement plus court que le zguègue d’un inuit micro-pénien, l’Atletico pense flairer le bon coup en jouant comme à son habitude, regroupé, compacte, dense … mais qui fond en bouche.
Bref, y’a moins d’un mois ils ont réussi à se tirer de l’enfer de Santiago Barnabé avec un match nul en la faisant à l’envers à leurs hôtes. Le coup est peut être répétable qui sait (bon, on sait hein, la rencontre c’était mardi dernier).

Résumé viteuf :

Après un coup de semence de Benzouzou peu après le début de la rencontre, le néo-meilleur-buteur-de-la-compétition-à-partir-des-quarts-de-finales se met en branle et canarde tout ce qui passe à sa portée. Le mec a dû toucher à peine autant de ballons que moi d’allocation chômage et à tiré plus de fois que tous ses potes réuni.
Le ballon semble circuler aussi bien dans les rangs merengays qu’une corbeille à quêter un jour de messe et c’est ainsi que l’Atletico se fatigue et l’autre l’accule … comment veux-tu comment veux-tu …

La fin de la rencontre sera une lente agonie des matelassiers en position de soumission tel un journaliste face à un politicien.

 

Interet du match :

Comme-un-symbole du nombre de buts qu’il faut au minimum à l’Atletico pour aller perdre en finale contre la Juventus/Monaco (raye la mention pas utile)

 

Le match qu’on a vu à l’apéro la semaine dernière

Olympique Lyonnais – Ajax Amsterdam (11 Mai – 21h05)

Alors là, je suis tombé dans un guet-à-pintes la semaine dernière.

C’est comme un guet-apens mais avec des pintes. Vous aviez saisi ? Ah.

J’étais parti pour être au Balto vers 19h histoire d’avoir le temps de boire l’apéro avant de commencer mes pintes pendant le match et sur quoi je tombe ? Des Lyonnais perdus qui trinquaient devant un match de foot … Du coup j’ai pris un peu d’avance en vidant quelques godets avec eux.

Ils ont trinqué à la fin aussi vu la rouste qu’ils ont prise … La dernière fois que j’ai vu des Français revenir aussi penauds d’Amsterdam c’est lorsque le CPE a fouillé les sacs à dos remplis d’herbe pas si aphrodisiaques que ça de mes camarades de classe en voyage organisé par notre lycée.

Je souhaite quand même aux Lyonnois de se sortir les doigts du fion parce qu’ils nous ont pas pété les burnes depuis plus de 10 ans avec leur penalty sur Nilmar pour se faire briser par n’importe quel Batave venu en éclaireur repérer les plus beaux spots d’Ardèche pour les copains.

 

Interet du match (retour) :

Histoire de pas trop dessaouler de la veille.

Photo du profil de Lorent Questsche

Lorent Questsche

3 Comments

  1. Vous allez nous manquer durant l’été. Est-ce que pourriez, lors de votre prochain article, nous donner quelques menus conseils pour les matchs amicaux de l’été, ou pire encore, les matchs de qualif’ de la C1?

    J’avoue que c’est mon péché mignon estival de pur branlotin. Des moments où l’insouciance du football prime, avec des sandales et un pinot gris en terrasse pour compléter le tableau, mais je pense que vous auriez un avis plus éclairé sur l’alcool à commander.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *