« L’homme en noir », le nouveau single de MC Foot-X

Ou en jaune. Enfin l’autre là.

Les gros membres de horsjeu pensaient pouvoir ramener MC Foot X dans le droit chemin footballistique, lançant un mouvement didactique, à base de lecture de M. Latta et Replays commentés.

Mc Foot-X prouvait ainsi que ça fonctionnait, il ne lisait plus la presse sportive monopole, et lançait même un manifeste du horsjeu.

Vous connaissez les gros membres, ils ne souhaitaient pas en rester là, ils ont donc tenter une nouvelle expérience de régression anale. Le protocole était simple: ils ont exposé MC Foot X à un montage de 4h de sorties antiarbitres prononcées par une personne de forte corpulence sur une chaîne alternant le crypté et le plus ou moins clair.

Le résultat est le suivant. Veuillez noter au passage que la rédaction se désolidarise totalement des propos de MC.

Vas-y MC, c’est à toi, après tout, c’est pour le bien de la masse.

[jwplayer
file= »http://alterfoot.com/vod/other/homenoir-mcfootX-1_qtp.m4v »
html5_file= »http://alterfoot.com/vod/other/homenoir-mcfootX-1_qtp.m4v »]

56 thoughts on “« L’homme en noir », le nouveau single de MC Foot-X

  1. Je sais pas j’ai pas le son. D’expérience je lui suggère juste de ne pas décrire de dessin du visage d’un arbitre nu dans son single.

  2. La rime Mathoux Maton c’est du lourd, tout comme le refrain.
    Belle dédicace à Collina.

  3. courageux!!!!!ptit gars!!!montre ton visage et tu verras se que c est la sodomie petite taffiole!!!!!

  4. t’as pas d’arbitre t’as pas de football man reste chez toi arrête de parler car tu ne sais pas de quoi tu parles. C’est des personnes comme ça qui rendent l’image du football désagréable.

  5. Bon, j’étais obligé de venir commenter cette prise de position. Bien sûr que critiquer l’arbitrage peut être considéré comme un acte juvénile et/ou comme une parole de non initié. En réalité, je pense que le débat sur l’intérêt de l’arbitre dépasse le cadre du football et du sport plus généralement c’est pourquoi les réponses primitives de certains me laissent indifférent. L’arbitre n’est pas, à mes yeux, utile uniquement pour siffler des fautes. En fait, je pense qu’il représente l’autorité sur le terrain. Et aujourd’hui, malheureusement, quand deux groupes d’individus s’affrontent ils ne sont pas capables de trancher seuls, comme si l’homme avait besoin en permanence d’une figure paternaliste, d’un juge, pour trancher. Comme si, malgrés le fait que des règles (on parle d’ailleurs « de lois » dans le contexte de l’arbitrage ») existent, l’homme avait besoin d’une personne « considérée » comme neutre pour les appliquer. Les forces de l’ordre, les juges, les arbitres n’existent que parce que l’homme est incapable d’être imparcial et d’appliquer seul les règles. Et, dans tous les contextes precèdemments cités, ces personnes présentes pour appliquer les lois, sont bien souvent prises pour cibles. Pas d’arbitre, pas de football, pas de forces de l’ordre, pas de vie en société. Alors pardon de m’en prendre au représentant de l’ordre sur le terrain, pardon aussi de m’être énervé face au gendarme qui m’a surpris téléphone à la main au volant.
    Je pense, et cela n’engage que moi que la critique du représentant de l’autorité est nécessaire justement pour faire valoir ce besoin d’un représentant de l’autorité.

    @ezno : merci

  6. Tout un paragraphe totalement décrédibilisé par un malgrés (qui a d’ailleurs du se souligner en rouge quand tu l’as écrit mais t’as surement cru que ça voulait dire « bien joué petit, tu as écrit ce mot correctement »).

    Des paroles très vilaines.

  7. non seulement t’es nul en chanson et t’es pas beau. Va te faire sodomiser, ça fait du bien et ta ptetre une chance la dedans !!! =)

  8. L’arbitre que je suis aurait ri de bon coeur si c’était du second degré. Hélas, j’ai lu le message de « l’auteur » daté de 19h27, et dans ce gloubi-boulga de fautes d’orthographe et de sociologie de comptoir (ou plutôt, de 1ère ES qui pète plus haut que son cul), je n’ai vu poindre que de la sincérité.

    J’imagine que la rédaction a laissé passer cela pour ne pas se retrouver dans la posture du vilain-facho-paternaliste-qui-censure-la-liberté-d’-expression-et-la-création-artistique. D’ailleurs, ça peut se comprendre…

    Ton petit couplet de commentaires n’a littéralement ni queue ni tête. Tu commences par poser un constat, en te plaignant de l’incapacité des sportifs à s’auto-arbitrer (« Et aujourd’hui, malheureusement, quand deux groupes d’individus s’affrontent ils ne sont pas capables de trancher seuls »).
    Juste derrière, tu passes au conditionnel ce que tu vient de poser en affirmation.
    Puis tu repasses à l’indicatif : « Les forces de l’ordre, les juges, les arbitres n’existent que parce que l’homme est incapable d’être imparcial et d’appliquer seul les règles. »

    Ok, pourquoi pas.

    Mais là, c’est le clou du spectacle : si l’homme est incapable d’être imparcial (sic), les juges, arbitres, policiers etc. constituent un mal nécessaire, et DONC il faut s’en prendre à eux (afin de dénoncer « l’homme », ce vilain).

    Mais bordel, t’as tiré au sort les connecteurs logiques pour en arriver là ?!?

    Ah, et puis, un conseil en passant : pour tes rimes, évite l’usage systématique d’infinitifs du premier groupe : ça met beaucoup trop en avant ton manque d’imagination.

  9. Bah, je vais te suivre quand même MC et t’apporter mon timide soutien.
    J’ai bien ris devant l’expression de colère injuste à l’égard de l’arbitre, et je comprend tout à fait qu’on puisse trouver cette clique de gendarmes antipathique.
    En ce qui concerne ton analyse, en revanche, bah elle m’a pas l’air bien séduisante, même si on peut la trouver finalement logique, d’une certaine manière. Le plus important est, qu’en effet, la contestation de l’autorité est nécessaire. Ensuite, n’oublions pas que dans le contexte du sport professionnel, l’arbitre a depuis longtemps cessé d’être le juge suprême. Quand à la critique, il en bouffe suffisamment tous les soirs.
    Ce qui ne m’empêchera pas de traiter Turpin de Fils de P… au stade, non qu’il le soit ou le mérite, mais merde, si je peux plus traiter un gendarme de fils de P. au stade, je vois pas l’intérêt de vivre sur cette terre. Un peu d’excès ne fait pas de mal.

  10. D’abord merci Joseph.
    Merci pour cette réponse qui me réchauffe le coeur de bon matin. Désolé pour ces fautes d’ortographes, ça n’a jamais été mon point fort, j’ai toujours été plus scientifique que littéraire. Ce qui explique aussi mes énormes problèmes quant au choix de mes connecteurs logiques dans ma tentative d’explication.
    En fait, si le texte était au second degrés, la tentative d’explication d’élève de 3ème préparant le Brevet (j’envisage effectivement une première ES) était au 3ème. D’autre part, cette leçon de moraliste que tu viens de me faire me fais sourire, en fait on trouve les mêmes partout. Petit un, les fautes d’ortographe, et blablabla tu sais pas écrire toussa toussa. Petit deux, le fameux « petit jeune », « petit étudiant de premier ES », « psychologie de comptoir », qui signifie « écoute petit, moi je suis un grand, je sais mieux et en plus je suis arbitre alors je sais de quoi je parle ». Soit.
    Mais alors le passage sur les connecteurs logique, là… Bravo…
    Enfin bref, oui, l’arbitre est indispensable et oui tous les supporters du monde continueront à l’insulter quant il met un rouge alors que y’a pas faute, enfin si un peu mais à peine quoi…

    Ah, et puis, j’ai relu uniquement le premier couplet mais la seule rime avec un infinitif du premier groupe c’est « seulement ne t’étonnes pas que l’on veuille te sodomiser » …
    Comme un symbole ;-)

    La bise anale quand même !

  11. Sinon, à la place des arbitres pros qui ont été cités, je réfléchirais à une action judiciaire (ce qui serait un formidable coup de pub pour le site, votre sacdefiel à vous). M’enfin je dis ça je dis rien.

  12. Je ne suis pas photographe, j’ignore totalement de quoi vous parlez.

    Mais sinon je tiens à dire que, pour une fois, MC Foot-X se surpasse, je suis totalement d’accord avec lui dans l’ensemble, les arbitres, il faut les niquer, mais surtout les arbitres femmes parce que j’suis pas pédé.

  13. Un peu comme le breton là, je croyais que 99% des articles sur HJ étaient du 2nd degré. Ok qu’on s’insurge parce que c’est plutôt violent et dans un sens c’est rassurant, mais je suis pas sûr que MC pense ce qu’il dit… Ou alors je suis hors-jeu

  14. Salut les gars,

    Pour répondre très clairement aux accusations de manque de connecteurs logiques de MC Footix concernant son argumentation je voudrais répondre très simplement en deux temps.

    1er temps : L’argumentation de MC Footix

    – Les arbitres sont indispensables au jeu
    – Nous avons le devoir de les insulter
    – Les arbitres méritent le respect

    2e temps : L’argumentation de Jean-Pierre Raffarin

    – The yes
    – Needs the no
    – To win against the no

    Voilà.

    Je pense que maintenant tout le monde sait.

  15. MC Foot X suscite bien des passions. Après l’équipe, voilà le lobby arbitral. D’ici deux ou trois titres, on devrait pouvoir monter une class action.

    J’espère qu’il aura le soutien de ses illustres prédécesseurs du Rap Game dans sa lutte contre la censure:

    « Ce que canal se permet, l’équipe, Pierre Menès,
    Et Duluc pour MC Foot X c’est prohibé… »

  16. Mais ou et donc or ni car, MC Foot X???

    PS: Y a deux races de pédés dans le foot, les arbitres et les Nîmois.

  17. @padls : je me permets de vous vouvoyer car vous méritez mon respect. Au vu de votre dernier message, j’aimerai connaître l’épicier chez qui vous achetez vos denrées qui vous permettent d’être dans cet état de compréhension du monde. Avez-vous déjà pensé à fonder une église qui célèvrerait votre gloire ?

    PS : vos dessins me manquent, enfin surtout les commentaires des mecs qui ne comprennent pas qui est dessiné.

  18. De la balle !!!!
    Du trés lourd … Mc Footx j’etais pas convaincu malgrés sa victoire de la musique 2011 mais la de loin il est le plus beau.

  19. MC,

    Concernant les infinitifs du premier groupe, je faisais notamment référence aux quatre derniers vers… on sent la panne d’inspi !

    Par ailleurs, tu me reproches de t’avoir opposé un argument d’autorité fondé sur ta jeunesse. Je le concède. Cela dit, sur le fond, j’ai toujours autant de mal à comprendre ton propos.

  20. Je salue l’idée mais je trouve que le résultat manque un peu de virulence pour vraiment devenir le morceau référence du NWA du foot français.

    Quelques insultes de plus sur leurs mères à ces bâtards n’auraient pas été superflues

  21. Après les arbitres, à qui MC Foot X osera-t-il s’en prendre? J’attends avec impatience un morceau bien gras sur ces gros cons de supporters, tu m’offres ça pour noël?

  22. Evidemment qu’il ne sait pas écrire français, le mec est rappeur. Plus du genre à trainer avec Ribéry et Benzema qu’avec Gourcuff.

  23. Quelques bonnes rimes, un bon flow. Manque juste un feat avec une pointure du Rap Game.

    T’inviteras tous les académiciens à ton Planète Rap ?

    Sinon les arbitres, restez cools. MC FootX a pas le même maillot mais la même passion.

    Bien les images de Mocky aussi, ça fait plaisir.

  24. J’espère que MC FootX osera s’attaquer à l’homosexualité dans le football avec Loulou la Fraîche en feat.

  25. Les débats sur l’orthographe pour se justifier sont importants surtout pour un futur étudiant ES qui est plus scientifique que littéraire et pour qui l’ambiguïté demeure quant à l’appartenance ou non du verbe « prendre » au premier groupe.

    Jeune/pas jeune, on s’en fout, pertinent/non pertinent, beaucoup moins. Autant les autres titres se renouvelaient et avaient des messages drôles, autant là c’est le même thème usé jusqu’à la corde avec le dictionnaire des synonymes et des métaphores qui ne veulent rien dire.

    Ca fait 10min que je suis sur la phrase « vous êtes au football ce que les rats sont à la peste », et j’en conclus que le sens est le contraire de que Mc FootX veut dire.

    Et oui. Les rats sont le vecteur de la peste, la propage, augmente son effet, son influence, à une vitesse importante et contre laquelle personne ne peut grand chose, quand les rats font bien leur boulot. Donc les arbitres diffusent le foot, le font grandir, passer les frontières et devient presque incontournable.

    Donc les arbitres sont bons pour le foot.

    Après je conseille à Mc FootX de se renseigner sur le mythe du bon sauvage et de l’absence de loi et d’ordre dans une société, c’est compliqué. Rousseau (Jean-Jacques pas Carole) a essayé, il s’est pris sur la gueule Voltaire et Diderot. Je ne le veux pour personne. Même si les excès d’ordre peuvent conduire à certains désagréments (De la démocratie en Amérique de Tocqueville, 1984 d’Orwell, ou Le meilleur des mondes d’Huxley).

    A la bonne votre, je vais déjeuner.

  26. Sans oublier que ce qu’a dit Leonardo à Canal dimanche soir juste après le match est bcp plus sévère concernant les arbitres que les propos de MC FootX.

    C’est facile de s’en prendre au jeune qui balbutie ses mots mais y a pas un syndicat de l’arbitrage en France qui aurait pu ouvrir sa gueule pour remettre en cause les paroles de Leonardo, expliquer la formation d’un arbitrage, sa préparation, les tests annuels, le système de notation.

    Désolé les gars mais sortez les banderoles pour de vrais combats. Entre ce qui est montré du statut de l’arbitre par Mocky en 1983 et aujourd’hui, l’évolution est limitée…

  27. D’ailleurs jeune artiste, quelle est ton prophète dans le rap ?

    De même quelle est ta marque de survêt préférée et ta paire de baskets fétiche ?

  28. ça y est j’ai écouté

    bon bah voilà c’est violent

    mais quand on connaît le reste de l’album (avec l’incroyable « Débattons de la vidéo dans le calme » ou encore le mythique « C’est chaud de dire qui de Messi ou Ronaldo est le meilleur ils sont quand même très très forts tous les deux ») on ne peut pas le taxer d’antiarbitrisme primaire. Tout simplement parce que ce mot n’existe pas.

  29. Mon cher Tristan,

    Nous autres arbitres avons effectivement deux « amicales » qui peuvent tantôt faire office de « syndicat ». Elles s’appellent UNAF et AFAF.
    Sur l’affaire de ce week-end, l’UNAF a effectivement communiqué : http://www.unaf-arbitres.com/index.php?option=com_content&view=article&id=266:ils-vont-pas-la-fermer-&catid=1:dernis-news

    Concernant la communication et la pédagogie… bah désolé, on en fait. On en fait même beaucoup. Reste à savoir si c’est relayé…

    Un exemple parmi d’autre : j’ai récemment eu la chance de tourner dans un documentaire intitulé « Allez l’Arbitre ! » L’idée était précisément :
    1) de comprendre les arbitres.
    2) de comprendre le monde de l’arbitrage (son fonctionnement, ses exigences, sa hiérarchisation, etc.).

    Grâce notamment à notre sponsor La Poste, il y a eu un nombre incalculable d’avant-premières organisées dans toute la France… Les media ont été au rendez-vous, mais le traitement médiatique d’un documentaire pédagogique de 52 minutes demeure infinitésimal par rapport à celui de n’importe quelle pique anti-arbitrale d’un dirigeant de Ligue 1.

    Quand Bernard Saules monte au créneau face aux attaques répétées vis-à-vis de notre corporation, qui le relaie, qui l’écoute ?

    Lors d’une de ces avant-premières susmentionnées, j’ai discuté récemment avec deux journalistes d’un très gros site internet qui m’affirmaient qu’en ce qui concerne l’arbitrage, c’est toujours les articles « polémiques » qui rapportaient le plus de clics… avant de m’avouer à demi-mot que cette exigence de « clics » les forçaient à alimenter lesdites polémiques, même si eux préféreraient traiter l’arbitrage sous un angle différent…

  30. Par ailleurs, j’ai apprécié l’intervention de The Spooner.

    Même si pour ma part, je doute que se prendre deux salonnards (i.e. Diderot et Voltaire) sur la gueule ait particulièrement emmerdé Rousseau… La bave des illuminés frivoles n’atteint pas l’austère genevois…

  31. Cher Joseph,

    Je n’ai malheureusement pas eu vent de ce documentaire, habitant à l’étranger. Est-ce qu’il est dispo sur le Net ?

    Perso, j’ai joué une quinzaine d’années en Ligue et il me semble que le plus important reste le comportement des arbitres sur le terrain et avant/après match. On savait très bien qu’avec certains qui « comprenaient le jeu », ça irait mais avec d’autres on savait très bien que la collection de cartons allait s’agrandir et que le mec serait tendu.

    Le fait est également que la désignation des arbitres pour les matchs n’est pas tout le temps la plus juste, notamment dans les districts et ligues.

    Mais bon vous avez déjà du courage d’aller arbitrer certains matchs.

  32. T’es vraiment une pauvre merde garçon… Regrettable qu’on publie des choses pareilles! Publier c’est cautionner…

  33. Bon ben les 6 pages de commentaire laissent à penser que c’était une idée de merde il faut bien le dire. Mais si t’es en 3e tu es jeune donc tu apprends de ce genre d’erreur.

    Sinon, je crois qu’il vient juste de sortir le documentaire donc tu vas un peu galérer pour le trouver

  34. Salut à tous,

    Le docu venant effectivement de sortir (avec avant-premières pour la presse et les licenciés, essentiellement), la diffusion « grand public » se fera dans un second temps (il y a d’ores et déjà une diffusion de prévue sur L’Equipe 21, la nouvelle chaîne du quotidien, ce sera sans doute le mois prochain mais je n’ai pas la date exacte).

    Il y aura aussi quelques centaines de milliers de DVD… peut-être des diffusions sur le net… Mais tout n’est pas encore complétement calé.

  35. Bon on est d’accord, il y en a qui ont un problème de 2nd degré là.
    Prenez ça comme un exercice de style.

    Après prenez ça comme vous voulez, mais pour un autre sport que j’ai pratiqué à un niveau respectable, les seuls bons arbitres étaient les anciens/actuels compétiteurs d’un niveau correct.
    En foot combien d’arbitres jouent aussi ?

  36. Salut Mèch’ Tuyot.

    Chez moi (District du Val-de-Marne, et j’étendrai le constat à la Ligue de Paris IDF), je dirais qu’environ 90% des arbitres viennent à l’arbitrage par le jeu (les 10% restants y venant sans avoir été licenciés auparavant en tant que joueur). Beaucoup ne jouent plus faute de temps (l’arbitrage est une passion particulièrement chronophage, je dirais même professionnalisante – quoi qu’en pense un certain directeur sportif non loin de chez moi). Mais quelques uns (une grosse minorité, je dirais) gardent une licence de joueurs.

    Pour ma part, j’ai signé ma première licence à l’âge de 8 ans (j’en ai aujourd’hui le triple…) et je joue toujours au niveau régional. Et franchement, certains collègues qui ont une carrière de joueur plus « modeste » que la mienne (ou pas de carrière du tout) sont bien meilleurs que moi au sifflet… De même, les arbitres de top niveau ne sont pas forcément des cracks balle au pied (en tout cas, à partir du moment où l’on monte à la Ligue, il est conseillé – voire parfois imposé – d’arrêter de jouer ; or la plupart des arbitres de très haut niveau sont montés à la Ligue vers 16-17 ans, donc même si certains étaient de bons voire de très bons joueurs, ils ont dû arrêter tôt).

    Il est vrai que la pratique antérieure du football en tant que joueur peut constituer un atout non négligeable lorsqu’on embrasse la carrière d’arbitre, sur deux points très précis : la condition physique tout d’abord (mais on peut en acquérir une en pratiquant tout plein de sports, et pas forcément celui qu’on arbitre) et la vision du jeu. Pour autant, on peut très bien sentir le jeu et avoir les pieds carrés, de même qu’on peut être un excellent technicien et avoir un « QI football » extrêmement limité. En ce qui concerne les autres qualités requises pour faire un bon arbitre, elle n’ont rien à voir avec celles qui font un bon joueur.
    La technique arbitrale (oui, oui, il y a une technique arbitrale) n’a bien évidemment rien à voir avec la technique balle au pied, l’autorité, le charisme, la rigueur administrative, la science du placement (encore une fois, pas du tout la même que celle des joueurs), et bien sûr la connaissance des lois du jeu : tout cela s’acquiert indépendamment de tes qualités footballistiques.

    Par ailleurs, on organise beaucoup de compétitions entre arbitres par l’intermédiaire de nos amicales. Le niveau n’est – avouons-le – pas très élevé (mais pas dégueulasse non plus), c’est plus convivial que compétitif, mais on y prend tous beaucoup de plaisir. Je le précise et j’insiste là-dessus, car je remarque que beaucoup de gens ont l’impression que les arbitres ne pratiquent pas leur sport, voire ne l’aiment pas (et qu’ils sont surtout là pour emmerder le monde et prendre leur chèque).

    Pour finir avec le second degré dont certains (dont moi) manqueraient : c’est beaucoup trop facile de faire un truc insultant et pas drôle pour ensuite se défendre en clamant : « Ah, mais c’était du second degré ! »
    Surtout que la laborieuse tentative de justification de ce cher MC (en page 2 des commentaires) ne semble pas vraiment étayer la thèse du « second degré » : MC Foot X ne prétend pas caricaturer les champions de la haine anti-arbitrale, mais il persiste et signe. Pourquoi ? bah parce que c’est foutrement révolutionnaire de s’en prendre à l’autorité. Pardi.
    A quelques centaines de mètres d’ici, je croirais entendre ce bon vieux Proudhon se retourner dans sa tombe…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.