Manchester United-Chelsea (2-0) : La Raide et Vile Academy livre ses notes.

Salut à tous !

Ce dimanche 16 avril, au beau milieu d’un calendrier digne des travaux d’Hercule, nos truculentes pépettes recevaient rien moins que le champion annoncé dans son lupanar de luxe d’Old Trafford.

On jouait la 33è journée de Premier League, et nos diablesses rouges se devaient de gagner car il y allait de notre honneur , de notre place au classement, et de l’ordre naturel cosmique du football.


LES DIABLESSES.

Le souvenir douloureux du match aller a marqué Mourinho au fer rouge, un peu comme un manita infligée par le Barca. En guise de réponse, José a concocté un plan bien à lui : Herrera et Darmian en marquage individuel sur Hazard et Pedro, Pogba collé aux basques de Kanté, et des flèches intersidérales face aux trois golgoths de la défense adverse, histoire de laisser tomber les ailes et de jouer verticalement.

 


LE MATCH.

Si Chelsea semble s’attendre à un round d’observation, ils ne délaissent pas leur intentions de nous rentrer violemment dans le lard en passant par l’axe, ce qui leur porte assez rapidement préjudice. Herrera veillant grâce à une carte d’ubiquité infinie, s’octroie un duel gagné face à Matic (de la main, certes ; nous laissons la polémique aux polémistes), remonte le ballon dans le camp adverse, et lance Rashford en profondeur d’une passe parfaite. Le jeune loup contrôle parfaitement le ballon en mouvement de manière à renvoyer David Luiz au PSG, se déporte légèrement sur le côté et trompe Begovic d’un beau tir croisé. Une illustration merveilleuse du plan de jeu voulu par le Mou, et une ouverture du score inespérée tant elle arrive tôt. 1-0 (7è).

Quel plaisant scénario, tandis que communsymbole de blockbuster du foot, les ressorts les plus éculés sont en place : le bad guy Costa se révèle être la même salope que d’habitude, les gentils sacrifient leur meilleur homme pour le contenir (Bailly), un duel de frères ennemis se dessine au milieu (Kanté contre Pogba), les bons ont plus de cœur que les méchants qui sont des lâches, etc.

La seconde période débute de la même manière, sans explosion ni portail dimensionnel, mais avec du bon football. Et comme pour donner une parfaite symétrie au match, nos gagneuses marquent dans les premières minutes. Sur un coup franc tiré bien trop fort par Rashford (mais pourquoi a-t-il tiré les coups de pieds arrêtés, on se le demande…), Young récupère le ballon, centre mais est contré, puis vient reprendre la balle dans les pieds de Kanté et s’enfonce dans les profondeurs de la surface bleue. Attirant toute la défense sur lui, il transmet à Herrera en retrait qui savate sans se poser de question, et marque avec le concours du protège tibia de Zouma. 2-0 (49è).

La suite a beau être avare en buts, il n’en reste pas moins que nos diablesses ont enfin livré une performance remarquable contre un gros, et que si ce genre de performance risque ne pas se reproduire tous les week-ends (on doute que Mourinho prépare tous les matchs de Premier League avec autant d’observations sur l’adversaire), elle laisse espérer de bonnes choses pour la suite de la saison, autant en championnat qu’en Europe.


LES NOTES.


De Gea 3/5 Forcément, quand les gars d’en face ne cadrent pas un tir, il n’a pas grand chose à montrer.

Valencia 4/5 Des bruits courent que Serge Aurier voudrait porter atteinte à son vénérable couloir droit la saison prochaine. On a hâte de voir l’accueil que lui réserve Antonio en guise de bizutage.

Bailly 4/5 Son combat de tous les instant contre Costa a du lui laisser quelques traces de crampons sur les cuisseaux, mais c’est lui qui en est sorti avec le sourire, tandis que l’autre tirait encore plus la gueule que d’habitude.

Rojo 4/5 Il a assuré tout le long du match, cette fois sans erreur ni sans prendre de carton. La voie à suivre en l’absence de remplaçant jusqu’en mai.

Darmain 3/5 Malgré un match assez anonyme, il a fait preuve d’efficacité, dans une performance à vocation strictement défensive.

Fellaini 3/5 Il les aime, ces matchs où il doit mettre des coups, imposer sa touffe d’une couleur de plus en plus indescriptible dans les airs, vociférer sous le nez de l’arbitre après un tacle mal maîtrisé…ses contrôles poitrine orientés entrent de plus en plus dans le panthéon des gestes de classe de l’équipe.

Herrera 5/5 Difficile de trouver un match plus parfait que le sien : Hazard n’a jamais pu se mettre face au jeu, le nombre de ballons qu’il a récupéré aurait pu faire sortir Kanté de ses gonds, il a marqué, est passeur sur le premier but…

Lingard 3/5 Oh oui on se demande bien pourquoi Martial était en tribune, mais quand il sera prêt à faire des matchs ingrats comme celui de Lingard, on comprendra. Remplacé par Carrick (60è).

Pogba 3/5 Ne s’est pas trop fatigué, en vue du match retour contre Anderlecht, où il devra encore marcher sur Tielemans. Une fois seulement qu’il aura autorisé Kanté à reprendre le chemin de sa maison sans tourner sur lui-même à la recherche du ballon.

Young 4/5 Eh bien pour un retour, il a régalé, l’ancêtre. L’expérience, la grinta, l’envie, le brassard, il a eu tout bon. Remplacé par Fosu-Mensah (93è).

Rashford 5/5 Mélange de vitesse, de culot, de technique, bref, d’à peu près tout ce qu’on demande à un footballeur moderne, il a offert un spectacle extrêmement divertissant. Surtout quand il s’est lancé dans ses numéros de montreur d’ours avec David Luiz et Victor Moses. Remplacé par Ibrahimovic (83è).


SUBS.

Carrick NN Mourinho, en fin observateur, constate que Fabregas entre pour densifier l’axe de Chelsea, puisque les ailes sont bloquées. Pas de souci : il entre Carrick pour le contenir, et tout continue à très bien se passer.

Ibrahimovic NN Encore un petit jeune plein d’avenir que le coach a décidé de lancer à la suite de la performance patron de notre avant centre. C’est sympa, c’est bon esprit.

Fosu-Mensah NN Il pourra dire qu’il y était, même pendant la dernière minute.

Bobby Carlton.

Photo du profil de Bobby Carlton

Bobby Carlton

Académicien et souteneur de la Raide et Vile Academy.

3 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *