ASSE – MHSC (3-1) : la Forez Académie fesse Loulou la quenelle

19e défaite dans le Chaudron déjà pour les gandouziers de chez Loulou : t’as beau être une quenelle, on aime bien quand tu viens nous rendre visite mon gros.

Le match résumé en 1 phrase : « La saison est lancée »

Les Verts avaient très mal démarré leur championnat en perdant contre Bordeaux (qui vient d’en prendre 4 contre Toulouse… prochain adversaire des Verts). Ils ont enchaîné par une victoire en Coupe d’Europe, et là, ce sont les Pailladins qui viennent nous voir. Une des proies favorites des Verts à domicile puisqu’ils ne se sont imposés que 2 fois en 24 rencontres disputées en Ligain. Et bien, ça ne sera pas pour cette saison que ça va changer : Courbis ou Hantz, même tarif, les Montpelliérains repartent avec une défaite.

 

La compo :

Oula… Alors Galtier nous ressort son 3-5-2 // 3-4-3 c’est selon. Bon, après, il n’avait pas vraiment le choix au vu du nombre de blessés au coup d’envoi du mâche (M’Bengue, Polomat, Dabo, Corgnet, Hamouma, Søderlund). Bon… 1e interrogation : Saint-Louis qui va jouer « piston gauche ». C’est vrai qu’il avait joué à ce poste contre Paris en Coupe de la Ligue, et ça s’était pas trop mal passé. Mais bon, ça reste quand même une inconnue. 2e interrogation : Roux en pointe. Alors, oui, Montpellier est sa cible favorite, mais on sait aussi que lorsqu’il est dans ce type de système à 3 attaquants, il n’est pas très performant. Maintenant, Beric revient de blessure, il a joué il y a 4 jours et il reste un match important jeudi prochain, donc pas question de le cramer. Bref, même si cette compo m’interroge, je comprends aussi les choix de Galtier, donc on va voir.

 

Le mâche :

Mâche assez plaisant sous un joli soleil stéphanois. Bon, par contre, l’ambiance pendant les 15 premières minutes est assez morbide : huis-clos pour le Kop Sud, et grève des encouragements pendant le 1er quart d’heure pour le Kop Nord, grève qui sera aussi suivie par le parcage montpelliérain. On avait l’impression d’être à Louis II. Bref, ça démarre fort avec une occasion pour Saint-Louis qui bute sur la défense suite à un corner, et une frappe de Clément après cafouillage. Inutile de dire qu’elle était complètement dévissée (1e). Le rythme retombe un peu, puis les encouragements démarrent côté Kop Nord et KMP se procure la meilleure occasion jusque là : sur un centre au cordeau de Malcuit, il met sa reprise à côté des buts de Jourdren alors qu’il était idéalement placé dans les 6 m (15e). Dans la foulée, KMP a une nouvelle occasion : frappe déviée qui file sur Roux qui dévie de la poitrine et prend Pascal Duquenne à contre-pied… Sauf que ça file encore à côté (17e). Les Verts dominent, et Pogba se permet même de monter et d’adresser un très bon centre que Roux ne peut reprendre, au contraire de Congré qui envoie la balle vers l’Einstein du ballon rond sans le vouloir. C’est trop mou pour surprendre le cerveau pailladin (22e). Et comme depuis le début de la saison, Sainté va concéder l’ouverture du score : KMP rate son contrôle derrière le pied d’appui (contente toi de contrôle la balle de l’intérieur sans qu’elle parte sur ton tibia déjà), la balle remonte côté droit et réussit à prendre à revers la défense stéphanoise, bien aidé par le loupé de Karamoko et le air-marquage de Malcuit. Elle arrive sur Camara qui frappe, Ruffier repousse mais Mounié a suivi et pousse la balle de la tête (0-1, 23e). La suite est pathétique, entre frappes tueuses de pigeons (Roux) et passes ratées (tous). On en reste là pour la 1e période.

Une nouvelle fois, les Verts vont réagir, mais sans trop attendre cette fois. Centre de Malcuit de la droite que Roux dévie de la tête vers KMP. Contrôle poitrine, repique au centre de la surface et au milieu de trois joueurs, envoie une frappe sèche du gauche au ras du poteau de Jourtrépanné (1-1, 46e). Sainté va enfoncer le clou 4 minutes plus tard. Coup-franc de Tannane côté gauche qui dépose la balle sur la tête de Saint-Louis pour doubler la mise de belle façon (2-1, 50e). Monnet-Paquet va ensuite régler la mire : sur un excellent centre de Pogba (oui-oui), il va complètement dévisser sa reprise du droit (52e). Ensuite sur un service 4 étoiles en profondeur, il fait danser la carioca à Hilton avant d’allumer un pétard à l’entrée de la surface pour trouver la barre du Léonard de Vinci pailladin (58e). Les équipes vont ensuite se neutraliser, même si les Verts dominent toujours légèrement. Pogba enverra une frappe trop croisée du gauche, après avoir été trouvé intelligemment sur un coup-franc rapidement joué, et alors que Beric demandait la balle seul au 1er poteau (80e). Partie remise pour le Slovène qui sera idéalement lancé à la limite du hors-jeu (.net) par KTC (merci à Vanden Borre qui semblait complètement déconnecté du match, là-haut sur son côté droit). Il viendra ensuite battre tranquillement le Stephen Hawking montpelliérain d’un plat du pied sécurité (3-1, 85e). La messe est dite, merci bonsoir.

1e victoire dans cette Ligain pour les Verts, elle était importante pour éviter de douter dès l’entame du championnat. Encore une fois, Sainté concède l’ouverture du score, mais le visage que montre l’équipe à chaque fois est plutôt convaincant : personne ne s’affole, et tout finit par rentrer dans l’ordre. Car dans ce match, Montpellier n’a pas montré grand chose et le score final reflète au final la physionomie de la rencontre. Maintenant, il va falloir accueillir le petit Veretout qui devrait arriver lundi, assurer la qualification contre le Beitar jeudi prochain, et désosser Pascal Dupraz et ses violettes en fin de semaine. Programme chargé pour les Verts, mais si ça sourit, alors on sera pas mal.

Allez b’let, quine pas t’sais. Mais c’est vrai qu’la dernière fois qu’t’as gagné ici, tu devais encore voir ta bite quand tu pissais.

 

Les buts :

 

Les notes :

Ruffier (la routine, 3/5) : il sort un 1er arrêt sur le but qui sera malheureusement insuffisant, avant de sauver une tête sur sa ligne à 3-1. Il a aussi failli se faire découper par Ninga sur une bonne sortie devant lui. Un match solide, comme souvent.

Karamoko (il faut que jeunesse se passe, 2/5) : un marquage élastique, des approximations techniques (le dégagement raté sur le but de Montpellier), des interventions trop rugueuses. Encore un peu brut de décoffrage le Ben, il va falloir affiner ton jeu.

==> remplacé à la 61e par Théophile-Catherine (non noté), qui a commencé par nous faire claquer du fessier en concédant une occasion à la con. Avant de sortir la louche pour servir un caviar à Beric. Dr Jekyll et Mr Hide.

Perrin (à la Chiellini, 3/5) : on l’a souvent vu sortir de sa défense pour venir intercepter au milieu de terrain et foutre la pression sur Boudebouz. Sinon, il est pris à revers sur le but, et malgré son retour désespéré, il ne peut empêcher la balle de rentrer.

Pogba (plus convaincant, 3/5) : je le trouve plus à l’aise dans ce système à 3 défenseurs centraux. Se permettant même quelques montées qui ont amené des situations dangereuses (c’est son centre qui déclenche l’action de l’égalisation non c’est Saint-Louis en fait, edit), il arrive toujours quand même à nous faire flipper sur ses dégagements en « chandelle qui part très haut, mais qui ne va pas loin ».

Malcuit (idem que Pogba, 3/5) : une seule erreur pour lui avec ce marquage raté sur Camara sur le but pailladin. Sinon, il a beaucoup couru, que ce soit pour attaquer ou pour revenir défendre, et est à créditer d’une bonne prestation dans l’ensemble. Lui aussi semble plus à l’aise dans ce système à 3 centraux.

Saint-Louis (la bonne surprise, 4/5) : je l’avais très peu vu jouer avec les Verts, et je ne savais pas trop à quoi m’attendre, surtout sur un poste qui me semble inhabituel pour lui. Finalement il a parfaitement rempli son rôle. De l’activité et de la disponibilité sur son côté gauche, le tout ponctué d’un joli but pour sa 1e en Ligain, ce qui mérite +1. Bravo à lui.

==> remplacé à la 84e par Pierre-Gabriel (non noté) parce que complètement bouilli.

Lemoine (sans fioriture, 3/5) : il était là pour stabiliser le milieu, récupérer la balle et servir ses attaquants. C’est ce qu’il a fait. Prend quand même son jaune réglementaire pour un tacle qui traîne un peu trop sur la cheville.

Clément (jumeau, 3/5) : le même match que Lemoine. Et il a fait des passes vers l’avant. Non, franchement, c’était bien.

Monnet-Paquet (on a eu peur, 4/5) : il démarre sur la base de son année 2016, c’est à dire en ratant une occasion qui semblait facile dès la 15e minute. Loupe ensuite un contrôle qui lance le but montpelliérain. Avant de nous faire exulter sur un joli enchaînement dès le retour des vestiaires. Il queutera encore une reprise et touchera aussi la barre. +1 parce que je l’ai quand même souvent fracassé, qu’il garde cette réussite.

Roux (utile, 2/5) : il a su jouer le rôle ingrat du point de fixation sans jamais avoir de réelle occasion sous le pied. C’est lui qui remet vers KMP sur le but quand même. Un match triste, pour lui comme pour nous.

Tannane (pense aux autres, 2/5) : il tire tous les coups francs, et plutôt pas mal. Maintenant, il tente souvent de les frapper direct, mais on a vu que son pied gauche pouvait déposer des offrandes pour les bons joueurs de tête. Sorti sur blessure qui, d’après Galtier, ne semble pas trop grave.

==> remplacé à la 77e par Beric (non noté). Robert, tu nous as tellement manqué…

 

Les adversaires : Vanden Borre est la preuve que les mecs qui jugent les joueurs d’après leur « expérience » à Football Manager ne valent rien. Le sosie barbu de François Damiens a souffert face à un bleu bite comme Saint-Louis. Pour le reste, Hilton est encore bon, mais tu sens que le poids des années est en train de lui peser sur le cul. Jourdren a toujours l’air aussi bête.

 

La question minitel : la question avait hâte que ça se termine.

Et de 19 ! C’est le nombre de victoires face aux gandouziers dans le Chaudron pour seulement 1 défaite. Mais vous en retenez quoi de ce mâche ?

Ce qui vous a marqué c’est la réussite dans quasiment tous les domaines des Verts sur ce mâche (et même en dehors). Un cul bordé de nouilles avec tout qui fonctionne ou presque, Sainté n’a certainement pas volé sa victoire sur ce score là. Et oui, je dis presque parce que bien sûr, il fallait qu’on ait notre blessé habituel : cette fois, c’est Tannane qui sort en boitant. Apparemment, ça ne serait pas trop grave, au contraire de Polomat qui pourrait louper 2 mois de compétition. On retiendra aussi qu’on aime décidément bien accueillir Montpellier chez nous, pourvu que ça dure. Notamment si un jour, on doit les taper pour accéder à une finale de Coupe. Après, j’ai cogné un peu sur le jeune Karamoko, mais bon, on va quand même lui laisser le temps. Surtout qu’il revient d’une grosse blessure.

 

Bonus track !

Le nouveau chant de la victoire, made in Norway.

 

Roland Gromerdier

 

L’avis d’en face, c’est le beau Marcelin Albert de la Paillade Académie qui pourrait te le donner. Oui, parce qu’il est aussi fort possible qu’il se soit noyé dans un verre de breuvage à caractère vinicole.

Roland et ses collaborateurs tiennent à remercier EVECT, pour ses infos quotidiennes sur le club, le site asse-stats.com, qui est une mine d’infos chiffrées sur les Verts, Furania Photos pour ses images des tribunes stéphanoises à domicile comme à l’extérieur, ainsi que Poteaux Carrés, où l’on trouve un peu de tout.

N’oublions pas aussi d’encenser la Divette de Montmartre, qui permet à Roland d’étancher toutes ses soifs (de victoires et de houblon).

Si tu veux te bidonner sur des images qui bougent, alors Fouillasse est ton ami. N’oublie pas d’aller voir sa boutique avec pleins de t-shirts faits maison.

Enfin la fine équipe est aussi présente sur les réseaux sociaux, alors n’hésite pas à venir nous voir et à tailler l’bout d’gras, la page FB de la Forez Académie est fort enjaillante.

Et tu trouveras Roland sur fessebouc aussi, et sur touitère. Il ne mord pas et certains le disant même plutôt sympa. Gruger est aussi  sur le sôchôl net-oueurk, viens donc le saluer.

Roland Gromerdier

Né dans le Chaudron, de la verveine coule dans mes veines. Mes analyses sont aussi carrées que les poteaux de Glasgow. Peu importe les époques : je n’oublie jamais qui sont les plus forts.

8 commentaires

  1. Je suis sûr qu’on fond tu l’as bien le matru Jourden hein ! Le Machiavel à manivelle du Languedoc-Roussillon, l’éminence grise et orange et bleu de la gandouse, le Munster Mind de Camargue, le Marcel Prout au Loulou, le Cyrano de Bergerac du Segpa etc.

  2. On peut quand même noter 2 choses :

    – On voit des buts, limite du spectacle depuis le début de la saison. On y était plus trop habitué à Sainté… Tout n’est pas parfait, mais quand je me replonge 4 mois en arrière, bah… ouai, je prends du plaisir à les voir pour le moment.

    -Ça fait 2 fois de suite qu’on gagne après avoir été mené. Pour rappel, la saison dernière, on a gagné aucun match après avoir pris le 1er but. Ça aussi c’est une évolution plutôt positive.

    A confirmer contre des équipes moins faible.

  3. Pour le coup je te trouve généreux avec la défense. Perrin a été aux antipodes de ce qu’on attend de lui, pas rassurant, il a perdu des ballons sur des passes directes de défenseur à défenseur, et à son âge et avec son expérience ça me fait flipper. Pogba, ben c’est Pogba. quant à Karamoko c’était le cirque Pinder à lui tout seul…
    Par contre excellent match de Malcuit, il s’est battu, gros pressing, et a récupérer pas mal de ballons. Sur le but ya trop de coupables pour le rendre seul responsable à mon avis.

  4. @Fouillasse, pas trop d’accord pour Maclait, OK, il se bat, mais tactiquement c’est assez faible, il récupère des ballons mais en paume un paquet en mettant souvent l’équipe en situation délicate sur des passes ou contrôles bien foireux. Très bon match (eh oui!) de KMP, qui s’il n’a pas eu de réussite a souvent fait de bons appels et a fait le taff. Dans l’ensemble de bon augure pour la suite, contre Bordeaux on méritait mieux. ALV

  5. Erratum: Malcuit pas Maclait évidemment, correction automatique absurde…

  6. @ Barbu : oui, en fait je l’aime. Tant qu’il joue en face.

    @ PtitLU : ouaip, on voit plus de spectacle, mais ça serait bien qu’on évite de concéder l’ouverture du score à chaque match ou presque. Pour l’instant, l’équipe a une bonne capacité de réaction. Mais comme tu l’as dit, on a pas joué les meilleurs…

    @ Fouillasse : Perrin n’a pas le rayonnement qu’on lui a connu, mais il a plutôt bien joué le coup derrière. Comme je disais, je l’ai vu plusieurs jaillir de son poste pour venir intercepter au milieu de terrain et ça m’a plu. Après, il n’a pas toujours réussi. Pour Pogba, honnêtement, il a fait un match correct. Toujours un peu flippant sur certaines actions, mais plus rassurant que dans une défense à 2. Karamoko a été le pire, de loin, mais il ne joue pas souvent à ce niveau. Il a encore le bénéfice du doute. Pour Malcuit, bon match, je l’ai dit et je ne dis pas qu’il est le seul responsable. Il est impliqué directement, comme Karamoko par exemple.

    @ Grinangèle : KMP bon match il est vrai. Mais je dois avouer que je me préparais à pire quand je l’ai vu louper son occase à la 15e…

  7. Et Looloo de répondre à Roro : « …et toi gueule d’amour tu te curais déjà les esgourdes avec ta langue. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.