“Il y un pacte de sang entre nos clubs. On continue.”

Le comité de vigilance médiatique du 27 avril n’est pas lâché par son actionnaire

LES DÉCLARATIONS DE LA SEMAINE

« C’est un développement pour le monde du football (…) C’est une nouveauté, je ne suis pas le mieux placé pour tout détailler. Nous sommes confiants, nous avons un président avant-gardiste. »
Andrea Pirlo était déjà descendu dans l’estime des gros membres après ceci, mais tout de même, ça fait un petit peu mal là.

« J’ai mon avis mais je ne vais pas vous le donner. »
Comme à chaque polémique, on peut toujours compter sur Zinedine Zidane pour prendre des positions franches.

« Six clubs qui ternissent la réputation de notre ligue et du jeu, qui choisissent de manquer de respect à tous les autres clubs avec lesquels ils ont joué en Premier League… Cette arrogance grotesque n’est souhaitée nulle part dans le foot. »
Au jeu des indignations officielles, Everton a dégainé vite et fort.

« Les communiqués conjoints, le nouveau site, on aurait dit qu’ils plantent un drapeau à un endroit qu’ils ont volé à une autre personne. Ils ont retiré un droit qui n’est pas exclusif au foot : celui que même le plus faible puisse faire son chemin et rêver d’un bel avenir. »
Roberto De Zerbi contre la colonisation du football.

« Florentino Perez doit réfléchir aux conséquences de ce qu’il a fait. »
Jaume Roures, sans complexe.

« Définitivement le foot appartient à tous, même à ceux qui ne sont rien.
La Ligue des Champions est en nous tous, aux misérables plus encore qu’aux puissants. C’est notre organe vital, notre air commun. Nul ne peut prétendre se l’accaparer. Jamais! »
Geoffroy Garetier qui a des élans d’homme du peuple ça nous fait encore plus flipper que la Super League… Voire cela énerve le comité encore plus.

« J’ai déjà eu en réunions de sérieuses altercations par le passé avec les patrons du Real, du Barça ou de Manchester City sur le sujet. Comme je l’ai dit au patron du Barça : “Tu as plus de chances de battre Nadal au tennis que de voir la Super League se jouer.” On ne va pas revenir à l’époque des Seigneurs qui dictaient leurs lois. »
C’est drôle quand Bernard Caïazzo essaie de se donner de l’importance.

« Ca ne me laisse pas indifférent, au contraire. J’espère qu’il n’y aura pas de rétrogradation. Ce club m’a apporté tellement de choses. Je pense qu’ils vont assurer le maintien sur le terrain. Total soutien à mon club de cœur. »
Le comité pense aussi aux amoureux des Girondins et s’émeut par ailleurs que Zinedine Zidane parvienne à exprimer un soutien à titre gratuit.

« Quand tu es footballeur de haut niveau, si tu n’as pas récupéré en quatre jours, tu vas jouer aux billes. »
Michel Der Zakarian n’a aucun respect pour les sportifs de haut niveau.

« Des signatures comme Haaland ou Mbappé ? Sans la Super Ligue, cela n’aura pas lieu. »
Florentino Perez essaie de nous faire culpabiliser.

« Les Girondins de Bordeaux viennent de faire faillite. Soit nous faisons quelque chose, soit d’autres suivront. »
Florentino Perez essaie de nous faire pleurer.

« Metz et Lens pourront accéder à la SuperLigue et le RC Lens, qui est un bon club formateur, pourra vendre ses joueurs aux meilleurs clubs. Ce qu’il ne peut plus faire aujourd’hui avec la crise. »
Florentino Perez essaie de nous faire rêver, jusque dans les bassins miniers.

« Il y un pacte de sang entre nos clubs. On continue. Le projet peut encore fonctionner ? Oui, il a 100% de chances de succès. »
Andrea Agnelli prévient : les âmes offertes ne se rachèteront pas facilement.

« Je ne répondais plus au téléphone à Ceferin car j’avais la batterie faible ? Ce sont des choses de la vie qui se commentent elles-mêmes. »
Le toujours élégant Andrea Agnelli.

« Nous nous sommes demandé ce qui était le pire. La Super League, ou la Super League sans Arsenal ? Nous nous sommes aussi demandé ce que voulaient les fans ? La majorité des fans veulent voir Arsenal-Barcelone aussi souvent que possible. Les fans anglais veulent des gros matchs, mais vous voulez toujours vos froides soirées à Stoke. »
Josh Kroenke apporte de mauvaises réponses à de mauvaises questions. On va demander à nos Gunners s’ils préfèrent se faire ouvrir par Ricardo Fuller sur une touche de Rory Delap ou par Lionel Messi et des décisions arbitrales anti-van Persie.

« Une nouvelle fois, je vous présente mes excuses. Je suis le seul responsable des événements négatifs apparus ces derniers jours. C’est quelque chose que je n’oublierai pas. Cela montre le pouvoir que les fans détiennent aujourd’hui et continueront à détenir. »
John W. Henry, propriétaire du Liverpool FC s’essaie à l’autocritique chinoise.

« Cela nous fait une cartouche en moins, il en reste quatre. »
Paul Baysse, revenu de Lorient avec la gibecière une nouvelle fois bien remplie.

« J’espère être un jour actionnaire du RC Lens. »
La saison lensoise se passait comme dans un rêve, quand soudain, Fred Hermel


LES GRANDES NOUVELLES DE LA SEMAINE

« Alors qu’Arsenal comptait réaliser une bonne affaire pour Martin Odegaard, le Real Madrid pourrait durcir les négociations après le retrait du club anglais de la Super League. »
Onze Mondial. Florentino Perez essaie de se venger.

« Alors que le FC Girondins de Bordeaux est fortement impacté, King Street, son actionnaire, après avoir investi 46 M€ dans le Club depuis son rachat, a fait savoir qu’il ne souhaite plus soutenir le Club et financer ses besoins actuels et futurs. Ces circonstances ont conduit le Président à protéger le Club en le plaçant sous la protection du Tribunal de Commerce de Bordeaux. »
Les Girondins de Bordeaux se sentent comme les Gros Membres le jour où le patron du Balto a cessé de leur faire crédit.

« Galtier sait qu’il peut être premier comme quatrième dimanche soir »
Surprenantes révélations de RMC Sport, qui nous informe que Christophe Galtier connaît le calendrier et le classement de la Ligue 1.


LES ANALYSES DE LA SEMAINE

« La structure de propriété et de gouvernance de la Super League est conçue pour nous permettre d’adopter et d’incorporer rapidement de nouvelles idées dans la compétition. Qu’il s’agisse de changements dans les formats de distribution des matchs en direct, de mise en œuvre de règles améliorées par la technologie ou de développement de joueurs, nous ne pouvons plus compter sur des organismes externes pour faire progresser les progrès dans ces domaines. »
Le Guardian a trouvé un document préparatoire rédigé par les créateurs de feu la Superligue, sans préciser s’ils prévoyaient d’inclure les ménisques en titane et les buts à trois points de Jacques-Henri Eyraud.

« La Ligue des Champions est très bien comme elle est, on l’aime comme ça, même avec ses défauts. Nous sommes nombreux à penser que la réforme de 2024 ne vaut pas mieux que le projet de Super Ligue. Résistance »
Geoffroy Garetiéguevara

« Le football est peut-être en train de gagner. Le football montre qu’il n’est pas mort »
Et encore une fois Mohamed Bouhafsi ne cite pas ses sources…

« La Superleague implose. Et c’est une bonne nouvelle. Mais c’est fou de constater comme « le peuple » arrive à se mobiliser pour le football et beaucoup moins pour d’autres sujets sociaux ou économiques bien plus préoccupants. »
Nicolas Jamain de chez RMC n’a apparemment pas ouvert un journal ou regardé par la fenêtre depuis 5 ans. Ou alors ses sujets préoccupants ne sont pas ceux de la population.

« Les plus jeunes veulent voir des grands évènements (…) Créer une compétition qui simule ce qu’ils font sur les plateformes digitales -comme FIFA – signifie se rapprocher d’eux et faire face aux compétitions de Fornite ou Call Of Duty qui sont leurs centres d’intérêts. »
Mais dans ce cas, Andrea Agnelli a-t-il seulement songé à investir dans l’e-sport et à nous lâcher la grappe ?

« Les jeunes ne consomment plus le football comme avant. Il faut des choses de courte durée. C’est difficile de se concentrer durant un match entier. »
Vous devriez pourtant essayer, Gérard Piqué.

« Dans toute cette histoire de Superligue… pourrions-nous aussi parler du nouveau format de la Ligue des Champions ? Toujours plus de match, et quelle considération pour nous, les joueurs ? Le nouveau format de la C1 n’est que le moindre des deux maux en comparaison à la SuperLigue… »
Ne venez pas ronchonner, Ilkay Gündogan, puisque l’on vous dit que le football a gagné.

« On ne doit pas concéder autant d’occasions sinon on va se prendre beaucoup de buts. »
Si jeune, Boubacar Kamara lorgne déjà la place de consultant d’Habib Beye.


LES COMPARAISONS FOIREUSES DE LA SEMAINE

« C’est émouvant tout cela finalement. Cette puissance des supporters et de la morale. Je dois le reconnaître. J’imagine que la prochaine étape est le boycott de la coupe du monde au Qatar avec ses stades construits par des esclaves et ses milliers de morts. Non? »
En politique comme en éditocratie, la pirouette langue de bois “oh regardez là-bas” est une technique bien connue des champions pour qu’on oublie de se moquer d’eux. Mais entre Médiapro “c’est du solide” et la Super League c’est formidable, on ne vous oublie pas, Fred Hermel.


LES TITRES DE LA SEMAINE

« Tout un symbole »
Après la qualification de Rumilly en coupe de France, L’Équipe n’allait pas rater l’occasion d’un si beau communsymbole.


LE BONUS ANAL DE LA SEMAINE

Oh Gary…

Dans la rubrique “cadrage malheureux”, applaudissons aussi le photographe du Paris-Saint-Germain :


Merci à Sté

Le comité revient la semaine prochaine.

Si vous voyez ou entendez quelque chose qui devrait figurer dans cette colonne, n’hésitez pas à nous contacter à l’adresse suivante: [email protected]

Terminalector

Je suis la majuscule sur ton gentilé. Je suis l'ordre et le chaos de la modération. Je suis la loi en tribune.

4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.