Toulouse – ASSE (0-3) : la Forez Académie remonte à la 5ème place

Le Téfécé se trouvait sur notre route tandis que Sainté s’était foutu tout seul dans le caca de l’affaire Mounier. En plus, Delort était présenté au Stadium juste avant le match. Bref, c’était clair : pour l’honneur et pour le classement, il fallait faire un coup.

Les augures sont de notre côté puisque Galette n’a jamais perdu en 8 matches face à Dupraz (5 victoires et 3 nuls).

Le match en une phrase : « Toulouse nous a facilité la tâche »

Ouais, ça peut paraître un peu négatif comme phrase pour résumer le match. Ca occulte la perf de nos Verts. Mais de manière toute objective, j’ai pensé que c’est ce qui résumait le mieux le résultat sec de cette partie. Mais sans plus de cérémonie, les onze salopards alignés par Galette :

Un 4-2-3-1. Ca faisait longtemps. Hamouma se retrouve derrière l’attaquant de pointe, qui n’est autre que Roux. Cela permet au Nolan de pas se coltiner un travail de faux pivot ingrat. Les deux devraient pouvoir perforer, voire partir dans le dos de la défense. On note la présence de Keyta aussi. Le Ti’doudou tire parti des blessures, mais on peut noter qu’il est passé devant Nordin. Il a donc bien convaincu Galette. La doublette Selnaes – Veretout peut être extrêmement intéressante dans cette configuration, cela faisait un moment que j’avais envie de voir cela. Enfin, la surprise numéro 1 est la titularisation de Pogba en latéral gauche. Il a déjà fait cela avec Sainté, et on sait qu’il peut très bien centré. Sur un gros match avec une opposition rapide et agile, ce serait périlleux. Mais là, tout le côté droit du TFC est plutôt tendre, alors pourquoi pas ? Enfin, Moulin est toujours là. Logique, mais vivement la Ruff’.

 

 

LE MÂCHE
Dès la 8ème minute, Hamouma est lancé vers le but adverse, prend de vitesse Lafont, qui était sorti, et… s’écroule. A vitesse réelle, cela me paraissait un pénalty évident. Après avoir revu les images, on peut voir que Hamouma laisse traîner le pied. Bref, il reste notre joueur qui obtient le plus de pénaltys. Lafont est averti. Roux est désigné pour tirer l’offrande. Ce qu’il fait avec calme : 1-0 pour Sainté. On est chanceux car son péno était pas super bien tiré.

 

Toulouse garde le pied sur le ballon, tandis que l’ASSE adopte une tactique de contre. C’est assez logique au vu de notre compo et de notre but d’avance. Cependant, dès que Toulouse semble moins confiant, les Verts pressent haut et pourraient pousser les Violets à la faute.

 

25ème : Le pressing haut paye. Hamouma est opportuniste, mais se fait accrocher dans la surface. L’arbitre n’accorde pas de second pénalty.

 

35ème : Monnet-Paquet décale Hamouma qui frappe au but. Lafont se couche bien, la ballon revient sur Roux qui a le bon réflexe mais Lafont dévit sa reprise. Ce gamin a du talent.

 

Le pressing stéphanois se fait plus efficace. Pas que les Verts soient plus habiles, mais Toulouse se montre nerveux à l’approche de la mi-temps. On sent une équipe jeune. A la pause, Sainté mène logiquement.

 

Dès le retour des vestiaires, Veretout se prend les crampons de Somalia. Les deux jouaient le ballon, mais Somalia aurait pu retirer son pied… L’arbitre voit rouge. M. Varela est un arbitre plutôt strict, qui distribue facilement les biscottes (1, 2). Sur ce coup, merci (Varela nous réussit globalement).

 

55ème : Veretout vient de rater le cadre de peu, lorsque sur l’action suivante notre néo-arrière gauche est servi sur l’aile et a tout son temps. Pogba enroule un centre au second poteau, qui a une très belle trajectoire. Monnet-Paquet trompe Lafont d’une tête parfaite, le break est fait, 0-2.

 

58ème : sur un coup-franc, Moulin rate sa sortie aérienne. La tête de Braithwaite tape la barre. Toulouse est pas passé loin de se donner un espoir tangible.

 

Depuis quelques minutes, les jaunes pleuvent. Les duels sont âpres, mais l’arbitre est aussi intransigeant. Cela rend quelques joueurs un peu nerveux.

 

60ème : Keyta lance Hamouma, qui s’infiltre dans la surface. Roux hérite du ballon et marque, mais le but est refusé par l’arbitre pour une faute de Hamouma sur son adversaire direct.

 

66ème : une fois encore le pressing de Hamouma paie. Le stéphanois emmerde l’arrière garde adverse (qui s’est mise en difficulté toute seule…) et récupère le cuir. Mais alors qu’il filait au but, Hamouma est bêtement accroché. Pénalty plus que logique. Roux est de nouveau le tireur. Son tir n’est pas terrible mais il double la mise avec calme. 0-3. J’ai plus l’habitude de voir un tableau d’affichage aussi garni, j’en ai la lourde.

 

Pour le dernier quart d’heure, Galette fait rentrer Lemoine et Nordin, respectivement à la place de Veretout et Keyta. Roux place une bonne tête que Lafont détourne de peu en corner (sauf que les arbitres ne l’accorderont pas…), il place aussi une bonne frappe déviée par Lafont. Il manque même de marquer quand son centre est contré. Après une dernière tentative contrée dans un angle fermé, l’arbitre siffle la fin d’un match qui nous fait énormément de bien, de par son contenu et son impact au classement.

 

 

 

LES NOTES

 

Moulin 3/5 : attentif, il a su stopper quelques tirs, dont certains menaçants. Mais il foire sa sortie sur la tête de Braithwaite qui finie sur la barre.

 

Malcuit 3/5 : moins à son avantage qu’à son habitude. Il a failli ne pas tenir sa place, on peut donc lui pardonner. Puis ça a obligé les autres à se bouger le cul et à pas compter que sur ses montées.

 

KTC 3/5 : plutôt efficace, il a joué en anticipant beaucoup les mouvements adverses. Par contre, dans les airs, il a eu du mal à s’imposer.

 

Perrin 4/5 : Sans être exceptionnel individuellement, il a été sérieux et a eu une sacrée influence collective il me semble. Donc +1 pour ça, puisqu’il y a eu une bonne résistance sur le quart d’heure fort de Toulouse.

 

Pogba 4/5 : +1 pour son putain de centre. Cela fait plaisir de voir ce genre de geste. Pour le reste, il a été attentif. Aidé par la jeunesse et la tendresse du couloir droit toulousain, il n’a pas été inquiété outre mesure.

 

Selnaes 3/5 : il a été très sérieux dans son match, et appliqué. Il fait du bien de par ses passes qui mettent parfois tout le bloc dans le bon sens. Maintenant, il semblait manquer un peu de rythme.

Veretout 3/5 : il aurait pu avoir 4, tant il a été combatif. Je l’ai trouvé plus à l’aise dans cette configuration. Avoir un mec en 10 ou 9 et demi lui fait du bien.

 

Keyta 3/5 : j’ai du mal à accrocher sur ce match, mais il est jeune. Il a pas toujours eu un super placement et il a raté des choses simples techniquement. Mais il apporte du dynamisme devant, ce qui ne peut que faire du bien. A revoir.

 

Hamouma 5/5 : bon. Lorsqu’il est là, c’est juste pas pareil. Il a fourni énormément d’effort, dans le pressing, dans les appels, dans ses courses balle au pied. Il a joué juste la plupart du temps. Pourvu qu’il ne se pète plus d’ici la fin de saison (on peut rêver, oh !).

 

Monnet-Paquet 4/5 : très actif, il a su être agressif et pertinent dans ses appels. La preuve sur le but. Sa tête est maîtrisée. Il accompli en plus un gros travail de pressing et s’est montré juste dans ses transmissions. Un bon match.

 

Roux 4/5 : Il est monté en régime au court de la partie. Dès l’entame, il plante un pénalty avec sang-froid. C’est surtout en seconde mi-temps qu’il a été menaçant, tirant parti du travail de ses coéquipiers. Ses pénos auraient pu être mieux tiré, mais ils sont au fond. Il a constamment pris le dessus sur ses adversaires directs dans le dernier quart d’heure. Content de ne pas le voir renforcer des concurrents directs.

 

 

LE BILAN

 

Vraiment, il y avait un écart de niveau entre les 2 équipes. Les carences toulousaines, qu’on avait vu à l’aller sans être foutu d’en tirer parti, nous ont bien aidées sur ce match. Mais force est de constater que l’équipe a su prendre son adversaire à la gorge cette fois.

 

Ce match Toulouse serait-il un déclic ? Cela a été dit. Je ne le crois pas : c’est plus le stage étendu et tout le mois de janvier qui constitue un passage charnière dans la saison. On est passé d’une morosité sans nom avec une élimination indigeste en Coupe de la Ligue contre Nancy et des résultats frustrant avant Noël, à un mois de janvier sans aucune défaite et qui voit Sainté revenir à la 5ème place ! Nous voilà même à égalité de points par rapport à la saison dernière. On recolle, c’est donc positif. Personnellement, je pense qu’au mieux cette année nous pouvons accrocher la 6ème place. Vu le mercato de l’OM, cela serait logique. A nous de résister à Bordeaux, Rennes, Guingamp, voire Lille s’ils font une série.

Le mois de février sera une autre partie de manche. D’abord, passer le cut contre Auxerre (edit : c’est râpé… Mais tant mieux si ça nous laisse un calendrier moins chargé et que ça mobilise les joueurs pour le derby, plus important que jamais). Ensuite, le derby. Outre la rivalité, il y a évidemment ce besoin de points contre un adversaire quasi direct. Et derrière, la cerise sur le gâteau : les matchs contre les Red Devils. Le tout saupoudré de matchs compliqués à négocier, notamment contre Nice. Aux joueurs et à Galtier de se mettre dans un état d’esprit commando, avec beaucoup de solidarité.

 

La bise anale (ça f’sait un moment),

 

Gruger Rocher

Les images du mâche.

Roland et ses collaborateurs tiennent à remercier EVECT, pour ses infos quotidiennes sur le club, le site asse-stats.com, qui est une mine d’infos chiffrées sur les Verts, Furania Photos pour ses images des tribunes stéphanoises à domicile comme à l’extérieur, ainsi que Poteaux Carrés, où l’on trouve un peu de tout.

N’oublions pas aussi d’encenser la Divette de Montmartre, qui permet à Roland d’étancher toutes ses soifs (de victoires et de houblon).

Si tu veux te bidonner sur des images qui bougent, alors Fouillasse est ton ami. N’oublie pas d’aller voir sa boutique avec pleins de t-shirts faits maison.

Enfin la fine équipe est aussi présente sur les réseaux sociaux, alors n’hésite pas à venir nous voir et à tailler l’bout d’gras, la page FB de la Forez Académie est fort enjaillante.

Et tu trouveras Roland sur fessebouc aussi, et sur touitère. Il ne mord pas et certains le disant même plutôt sympa. Gruger est aussi  sur le sôchôl net-oueurk, tout comme Robert Binouzaret : viens donc les saluer.

 

 

Gruger Rocher

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.