Arsenal – Swansea (1-2) : le chant du cygne de la Gunners Academy

Parfois, une réputation te colle tellement à la peau que tu prends bien soin de la justifier inconsciemment dès que tu en as l’occasion. Ainsi, quand Arsenal dispose d’un boulevard pour revenir dans la course au titre, il préfère aller s’empaler dans le premier platane gallois venu.

Adolescent, un de mes camarades avait eu la bonne idée de dissimuler une branche d’orties dans la manche de mon blouson pendant que je jouais au foot. En y repensant, la sensation que j’ai éprouvée en me rhabillant après le match était bien plus agréable que de supporter Arsenal en ce moment.

Pourquoi vous raconté-je (oui, cette tournure de phrase est tout à fait correcte, mécréant. Même si je crois que cette graphie doit être réformée. Bref.) cette anecdote futile issue de ma jeunesse ? Pour une raison ma foi toute simple : c’est à peu près à la même époque (la scène se passe en 2002 pour info) que je suis devenu supporter d’Arsenal. Et si les foutues cloques sur mon bras ont disparu au bout de deux semaines, cela fait bien dix ans que chaque saison des Gunners est une souffrance.

Car, comme l’a justement rappelé mon cher collègue à propos de la défaite contre Manchester, il n’y a pas une saison où Arsenal ne se saborde pas à un moment ou à un autre. Il y a deux ans, on se retrouve avec un matelas de huit points d’avance en janvier, pour terminer au final quatrièmes. Scénario inversé la saison suivante, avec un début de saison catastrophique, qui nous vaut de terminer troisièmes, malgré une superbe fin de saison (l’élimination honteuse contre Monaco a bien aidé, cela dit).

Et que dire de cette année, à part que l’on a déjà hâte que cela se termine ? Rarement la route a été aussi dégagée : un champion sortant aux fraises, un Manchester qui balbutie son football, le faux club de la même ville qui fait n’importe quoi, Liverpool qui peine à se reconstruire… A l’inverse, Arsenal était plutôt en confiance en début de saison et résultat on se fait passer devant par… Leicester et Tottenham ?

Pourtant des occasions de leur passer devant, on en a eu. Des tas. Mais celle-(Swan)ci me reste en travers du gosier. Les Foxes se prennent les pieds dans le tapis, Tottenham paume contre West Payet et que fait-on ? On laisse passer le train. Une fois de plus. Une fois de trop.

 

ZE GAME

 

A froid, ce match n’est pas forcément celui pour lequel les gars sont le plus à blâmer : trois montants, une grosse faute sur Ozil sur l’égalisation. Non je déconne, à ce niveau, ce n’est pas possible d’avoir les fils qui se touchent à ce point sur les deux buts gallois. Il est où, l’alignement, sur le premier ? Les U13 de Montigny-sur-Aube jouent mieux le hors-jeu. Et nos milieux axiaux qui regardent filer la passe de Cork pour Routledge…

Je ne reviendrai pas sur le deuxième but, entre une sortie Szczesnyenne de Cech et une défense qui visiblement ne travaille jamais les coups de pieds arrêtés à l’entraînement. Je ne noterai pas non plus les mecs car, hormis Campbell, je pourrais me contenter du système binaire.

 

Si l’on ne devait en sauver qu’un…

 

 

IF NOTE :

  • Maintenant qu’on a bien plombé le mental de Gabriel en le catapultant dans des matches à enjeu, on peut enfin se débarrasser de la Saucisse ?
  • Quelqu’un dans le staff a déjà essayé d’expliquer à Bellerin qu’il a aussi le droit de défendre ?
  • Il faut braquer un flingue sur la tempe de Tonton pour qu’il fasse jouer Campbell plutôt que Dumb and Dumber ? Il a la technique, il sait défendre, il a le souci de toujours jouer vers l’avant et, contrairement à un Chilien cramé, il ne va pas toujours s’empaler sur son vis-à-vis.
  • Wilshere et Cazorla ne rejoueront pas cette saison apparemment. Je ne sais plus quoi dire à ce sujet.
  • J’avais envie de dire quelque chose à propos d’Aaron Ramsey, mais je risquerais d’être tellement grossier que même un site déconseillé aux moins de 18 ans risquerait de me censurer.
  • Cech s’est blessé en fin de match. On va donc affronter Tottenham dans un match décisif pour savoir qui finira 2e avec un gardien à court de temps de jeu. Champagne.
  • Ce n’est pas d’un GRANTATAKAN dont on a besoin, mais de milieux techniques, créatifs et qui sentent le jeu. Et putain quand tu t’appelles Arsenal, tu devrais avoir l’embarras du choix pour attirer ce genre de profils. Il est là le vrai chantier.

 

Je m’arrête là avant d’exploser mon ordinateur. Bon North London Derby à tous.

 

Johny Kreuz (@Ros_Jo21)

Johny Kreuz

J'ai autant de clubs de cœur qu'Alex Oxlade-Chamberlain a de neurones. Seul supporter non-basque de Bilbao et Cazorliste convaincu.

6 commentaires

  1. Je me morfond au fond de mon lit à la lecture de ces lignes… Quelle tristesse d’apprendre qu’on finit orphelin de santi Cazorla.

  2. « Et putain quand tu t’appelles Arsenal, tu devrais avoir l’embarras du choix pour attirer ce genre de profils. Il est là le vrai chantier. »
    Quand tu ne gagnes plus rien depuis 12 ans, ce genre de chantier nécessite un plan Marshall et ni Arsène, ni Arsenal ne peuvent prétendre à l’attractivité supposée et fantasmée de ses supporteurs, d’autant plus que ça commence à faire longtemps que le huitième de final de C1 est devenu le seuil de compétence.
    Le principal problème d’Arsenal, c’est que des clubs de merde comme PSG et Manchester City leur chient littéralement dans la gueule aux mercatos et que les joueurs en sont à leur préférer les nouveaux riches.
    Même Higuain a préféré se barrer au Napoli dans un championnat qui équivaut presque au championnat de France plutôt que de voir les espoirs de titres s’envoler inexorablement au mois de Février.
    Ozil ne suffit malheureusement pas pour l’attractivité, la premier League et pour la C1.
    Arsène au lendemain matin de la 28ième journée de championnat (saisons 2005/2016) :

  3. « Pourquoi vous racontais-je », ou alors « Pourquoi vous ais-je raconté », mais « Pourquoi vous raconté-je », je suis sceptique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.