ASSE – MHSC (3-0) : la Forez Académie à la relance

Question : quand on gagne 3-0, c’est qu’en général on a dominé. Et bien pas tout le temps.

L’avis de Notre Président :

Notre Président aime toujours parler de son grand pote Loulou Nicollin. Extrait:

Surtout qu’on joue les gandouziers du gros Loulou. Ah lui j’le retiens. Ça joue l’maintien donc ça s’rédime chez les bajafleux pour pas trop nous énerver, mais on sait bien qu’ça reste une q’nelle t’sais ! Moi j’marche pas dans sa combine grosse comme la bedaine qu’y s’trimballe ! Si i’veut m’faire des gâtés, j’lui propose plutôt d’aller voir dans la banlieue si j’y suis pas, et d’se poignarder l’bas des reins avec un godiveau à c’figure d’pain cuit !!

Vous pouvez retrouver la suite à cette adresse, sur la page de la Forez Académie.

 

Le match résumé en 1 phrase : « Résultat logique, score un peu moins »

Un match très bizarre. Les Verts et les Montpelliérains se sont bien battus sur le terrain, rien à redire. Sauf que l’enjeu c’était de savoir qui était le plus mauvais. Et à ce jeu là, ce sont les hommes de Loulou qui l’ont emporté, niant le football jusqu’à rendre Nolan Roux décisif par 2 fois. Faudra pas s’étonner si vous descendez en fin de saison à faire des cadeaux comme ça…

 

La compo :

Galtier fait encore tourner un peu son effectif. Perrin a ressenti une petite gêne musculaire (lésion à la cuisse), du coup il est au repos. Hamouma et Cohade ne sont pas encore rétablis. Le coach rappelle Malcuit et Roux dans le groupe, mais tous deux débutent sur le banc, tout comme Tannane qui laisse sa place à Bahebeck sur le côté droit, et Tabanou qui se fait enfumer par Snoop Drogue. Pour le reste, Galtier revient à un système en 4-2-3-1 avec Eysseric en meneur de jeu. Grosse inquiétude pour ma part en défense avec la charnière Pogba-Bayal pas très rassurante sur ses dernières sorties.

 

Le mâche :

Comme je l’ai dit plus haut, ce match fût d’une pauvreté assez flippante. Et pourtant, on s’est pas mal enflammé sur les 3 buts des Verts. Mais il aura fallu attendre la 74e minute… Jusque là, ce fût un festival d’approximations techniques entre contrôles ratés (Søderlund, 30e) ou de tergiversations devant le but (Monnet-Paquet, 26e). Ah si, les Verts se sont vu refuser un but parfaitement valable de Bahebeck dans les arrêts de jeu de la 1e mi-temps (45e +2): l’arbitre assistant siffle un hors-jeu inexistant, et on se dit qu’on va se faire mettre encore une fois. Finalement non, puisque Nolan Roux rentré 20 minutes plus tôt ouvre le score tout en rage, tout en passant à 2 doigts de se faire raccourcir par Bensaïbi (1-0, 74e). Puis c’est Tannane qui double la mise sur un jeu rapide côté stéphanois et un caviar de Roux, décidément très en jambes (2-0, 80e). Eysseric clôturera la marque sur une frappe enchaînée après un contre de la défense montpelliéraine (3-0, 84e).

Sainté retrouve son souffle et « remonte » à la 7e place à 5 points de la 3e place occupée par Nice. Tous les concurrents aux places européennes ont gagné ou presque, et il va falloir que Sainté ne lâche rien sur les 7 derniers mâches qu’il reste à disputer. Là, c’est la trêve internationale, avec une coupure de 2 semaines qui devrait permettre de récupérer quelques blessés comme Perrin, Hamouma (on l’espère) ou Cohade, et d’enchaîner avec 2 rencontres à la portée des Verts : Ajaccio à l’extérieur et Troyes à domicile. Si Sainté veut encore disputer l’Europa League l’année prochaine, ça passe forcément par 2 victoires sur ces mâches là.

Enfin, gros coup de chapeau aux Magic Fans qui démontrent encore une fois leur maîtrise dans l’art du tifo et du message à faire passer. Une voile exceptionnelle et drôle qui en remet une couche sur la ligue et ses interdictions stupides de déplacement pour les supporters adverses. Encore une fois, le parcage a sonné creux du côté du Chaudron, et on ne va pas répéter que si la préfecture de la Loire n’est pas capable d’encadrer le déplacement d’une centaine de Montpelliérains, on se demande comment elle va gérer l’arrivée de plusieurs centaines d’Anglais le 20 juin pour l’Euro. Bon, si, en fait je l’ai répété. Toutes les photos des tribunes sont à retrouver comme d’habitude sur l’excellent site Furania Photos. J’en profite aussi pour placer un petit tacle à Canal qui n’a pas montré ce tifo à l’écran, sans doute pour éviter que la moustache de Thiriez ne frise de colère. Des bons toutous, bien sages comme on les aime.

Normalement, on ne devrait pas prendre d’amende, ça ne parle pas du PSG.

Les buts :

   74e : but de Roux, 1-0. Superbe ouverture vers KTC qui contrôle parfaitement dans la surface, crochète extérieur et centre vers KMP qui n’arrive pas à prendre son tir. La balle est contrée et arrive sur Bahebeck qui frappe. C’est contré, la balle part en chandelle, et Roux, plus prompt que tout le monde, se jette pour pousser la balle de la tête.

   80e : but de Tannane, 2-0. Un but plein de malice, avec ce coup-franc rapidement joué par Clément vers Roux qui centre sans contrôle vers Tannane qui reprend du plat du pied et fusille Pionnier. Trois passes, trois touches de balle, 1 but. Compris KMP et Eysseric ?

   84e : but d’Eysseric, 3-0. Longue balle de Ruffier qui navigue de tête en tête pour arriver vers Eysseric. Contrôle pas évident en extension et tentative de passe vers Roux dans l’enchaînement. Au vu de la puissance, le mieux qui pouvait arriver se passe : le défenseur prend la balle dans la tronche, et la remet vers Eysseric. Après, il faut reconnaitre que l’enchaînement est beau : contrôle poitrine et frappe pour trouver le petit filet droit de Pionnier.

 

Les notes :

Ruffier (vigilant, 3/5) : il a commencé son mâche en arrachant ses filets, puis il a repris les choses en mains avec cette claquette décisive sur une frappe de Camara. Très peu inquiété ensuite, il a pu profiter du soleil de cette fin d’après-midi stéphanoise.

Théophile-Catherine (welcome back, 3/5) : un retour de dragster sur Bérigaud, et une défense propre sur l’homme, Kevin a retrouvé ses jambes et son jeu après avoir passé le dernier match sur le banc. Ça fait plaisir de le revoir à ce niveau.

Bayal (en confiance ?, 2/5) : il a encore failli marquer sur une tête mais n’a pas cadré. Sinon, il me fait toujours flipper à tenter des dribbles alors qu’il est dernier défenseur ou presque. Attention à l’excès de confiance. Match tranquille sinon, même s’il perd quand même pas mal de ballons sur ses relances longues.

Pogba (rien à redire, 3/5) : je flippe toujours un peu quand je le vois aligné en défense. Mais bon, pour cette fois, il n’a rien à se reprocher. Match très sobre, à l’inverse de sa coupe de cheveux.

Assou-Ekotto (bon encore une fois, 3/5) : il a parfaitement joué son rôle. Sûr défensivement, il a aussi essayé d’apporter un soutien à Monnet-Paquet sur le côté gauche quand il le pouvait. Rien de bien transcendant, mais ça suffisait largement face à cette faible opposition.

Clément (je suis un fantôme, 3/5) : purée, je l’ai pas vu du mâche. Mais en même temps, je n’ai pas non plus beaucoup vu Boudebouz dans le jeu, ce qui n’est pas sans rapport avec la performance de Jérémy. Bref, il a dû faire le boulot, sans haine, ni armes, ni violence.

Lemoine (René, tu m’remets un jaune ?, 2/5) : le mec sort tout juste d’une suspension pour accumulation de cartons jaunes, et qu’est-ce qu’il fait ? Ben il en reprend un. Assez symptomatique de sa saison, où il a toujours l’air d’avoir un temps de retard, et où son agressivité dans le jeu le dessert plus qu’elle ne le sert.

==> remplacé à la 89e par Pajot (non noté) parce qu’il fallait faire un 3e changement pour casser le rythme.

Eysseric (en trompe-l’oeil, 1/5) : oui, il a encore marqué et reste le meilleur buteur des Verts avec 6 réalisations. Sauf que dans le jeu, c’est toujours aussi mauvais, il n’arrive jamais à accélérer le rythme ou à donner le ballon dans le bon tempo (t’aimes ça les touches de balle inutiles, hein ?). Et puis merde, quand est-ce qu’il va comprendre qu’il doit lever ses putains de balles sur corner ?

Bahebeck (maudit, 3/5) : il se voit refuser un but parfaitement valable, se fait siffler des fautes contre lui alors qu’il en est victime au départ… JC a passé son après-midi à se faire marytriser par le dieu du football. Faut dire aussi qu’il l’avait bien provoqué avec ses 6 premiers mois chez nous.

==> remplacé à la 79e par Tannane (non noté) qui marque 38 s après son entrée en jeu, but le plus rapide pour un remplaçant cette saison en Ligain. Ce but t’es dédié, Marco.

Søderlund (ça commence à piquer, 1/5) : une tête trop enlevée qui file au-dessus, un contrôle raté dans la surface qui permet à Hilton d’intervenir : mon Søder n’arrive pas à sortir la tête du seau. Et pourtant, j’ai pas envie de lui tirer dessus… Mais va falloir quand même faire mieux, b’let.

==> remplacé à la 52e par Roux (non noté) qui plante et qui donne un but à Tannane. C’est ce qu’on appelle une bonne entrée.

Monnet-Paquet (simplifie ton jeu, 2/5) : comme Eysseric, il a trop souvent multiplié les touches de balle inutiles ou n’a pas osé prendre sa chance en 1e intention, comme sur cette frappe contrée par Deplagne en 1e mi-temps. Pas grand chose à signaler sinon.

 

Les adversaires : c’est faible, très faible. Hilton tient encore la baraque, mais à 38 ans, il commence à accuser un peu le poids des ans. Boudebouz c’est vraiment pas terrible, une sorte de Khazri du pauvre, mais c’était la seul qui savait tenir le ballon au milieu. Dès qu’il est sorti, Montpellier a plongé et a pris 3 buts.

 

La question minitel : la question ne s’enflamme pas.

Enfin ! Une victoire purée ! Je savais même plus quel goût ça avait à force. Montpellier est décidément une des proies favorites des Verts, Rolland Tournevis ou pas. Mais on en retient quoi au final de ce mâche ?

Click to enlarge your question.

Quand je regardais la gueule du mâche, je me disais « Putain, et dire qu’on en est à espérer que Nolan Roux rentre et soit décisif… » Et ben c’est exactement ce qu’il s’est passé. Il m’a bien cloué le bec là, et confirme que Montpellier est bien une des équipes qu’il préfère jouer. Bravo, b’let. Sinon, faut rester lucides : les Verts n’ont pas bien joué et le score est très flatteur. Malgré cela, il faut surtout retenir que cette victoire fait du bien en même temps qu’elle était nécessaire. Les joueurs vont pouvoir passer une trêve un peu plus sereine. 3e place pour Eysseric et son but qui ne masque pas selon moi ses insuffisances dans le jeu : avoir des stats c’est bien, mais encore une fois Valentin n’a pas du tout pesé sur l’animation offensive stéphanoise en même temps qu’il foirait la plupart de ses coups de pieds arrêtés. Enfin, mention spéciale aux Verts qui ont été hors-jeux 11 fois sur ce mâche, dont une paire de fois sur des départs de coups francs. Les mecs, c’est pas sérieux…

 

Roland Gromerdier

 

Roland t’offre les images du mâche. Avec des commentaires en anglais de toute beauté !

L’avis d’en face c’est chez la Paillade Académie qu’il faut aller le chercher. Mais Marcelin n’aura peut-être pas décuvé pour cette défaite.

Roland et ses collaborateurs tiennent à remercier EVECT, pour ses infos quotidiennes sur le club, le site asse-stats.com, qui est une mine d’infos chiffrées sur les Verts, Furania Photos pour ses images des tribunes stéphanoises à domicile comme à l’extérieur, ainsi que Poteaux Carrés, où l’on trouve un peu de tout.

N’oublions pas aussi d’encenser la Divette de Montmartre, qui permet à Roland d’étancher toutes ses soifs (de victoires et de houblon).

Si tu veux te bidonner sur des images qui bougent, alors Fouillasse est ton ami. N’oublie pas d’aller voir sa boutique avec pleins de t-shirts faits maison.

Enfin la fine équipe est aussi présente sur les réseaux sociaux, alors n’hésite pas à venir nous voir et à tailler l’bout d’gras, la page FB de la Forez Académie est fort enjaillante.

Et tu trouveras Roland sur fessebouc aussi, et sur touitère. Il ne mord pas et certains le disant même plutôt sympa; tandis que Vincent et Gruger viennent d’arriver sur le sôchôl net-oueurk. Il parait même qu’on trouve Vincent sur le gazouilleur.

Roland Gromerdier

Né dans le Chaudron, de la verveine coule dans mes veines. Mes analyses sont aussi carrées que les poteaux de Glasgow. Peu importe les époques : je n’oublie jamais qui sont les plus forts.

3 commentaires

    • Ben disons que s’ils évitent de jouer comme samedi à tous les matches, ils vont y aller en Ligue 2. La défaite est lourde mais pas du tout illogique.

  1. Les 75 premières minutes n’étaient vraiment pas terribles, mais je m’en fous un peu. On gagne avec une ambiance sympa en Kop Nord (surtout à la fin où c’était vraiment n’importe quoi), le reste je m’en fous.

    Au passage, bravo aux Magic pour tifo autant que pour leur opération comme chaque année pour la lutte contre le cancer. Paraît que même Boutonnet a apprécié l’annonce, c’est dire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.