Brest – Saint-Etienne (0-1) : la Forez Académie livre ses notes

La brandade est éternelle

L’avis de Notre Président :

L’avis qui sent bon le sarasson c’est comme d’habitude avant chaque match. Et cette escapade bretonne ne déroge pas à la règle, même si Notre Président avait très envie de parler de la demi-finale jouée face à Lille. Il a quand même pas oublié l’essentiel et a presque vu juste : il avait parié une victoire et 2 buts de Brandão. Si tu veux en savoir plus, il ne te reste plus qu’à aller sur la page de la Forez Académie, à cette adresse.

Bonus track :

Tapis Vert c’est tous les jeudis et c’est bieng. Mais si tu veux réécouter l’émission de jeudi dernier, ça n’est pas encore possible puisque le podcast n’est pas en ligne au moment où j’écris. Raison de plus pour écouter ça en direct. Tapis Vert, c’est la seule émission de radio 100% ASSE, sans avoir pour autant sa langue dans sa poche, et c’est tous les jeudis de 20h à 22h sur Escape Station. Ne loupe pas ça mon b’let, l’actu de cette semaine risque d’être chargée.

Le match résumé en 1 phrase : « La Brandade est comme les diamants : éternelle »

C’était écrit. Brandão ne pouvait pas rester sans marquer sur ce match et tant mieux, car c’est pas Aubame qui nous aurait sauvé encore cette fois. Déterminé, on le savait. Technique, un peu moins. En tout cas, sa petite balle piquée au-dessus de Thébaux est un modèle du genre, et le Brésilien prouve qu’il peut se montrer très adroit dans le petits espaces (son Porsche Cayenne le savait déjà mais bon…). En tout cas, bravo à lui pour cette réaction pleine de classe qui nous permet d’arracher notre première victoire depuis 6 matches, ça commençait à faire long.

Sinon, sur le match, rien à redire sur la victoire. Même si le score est étriqué, les Verts ont dominé largement cette rencontre et aurait dû l’emporter plus largement. Sur un terrain plus gras que Pierre Ménès enduit de Saindoux, Sainté a développé un football offensif, avec de nombreux dédoublements et du jeu à trois, notamment sur le côté gauche avec Aubame, Mollo et Cohade. De l’autre côté, Clerc s’est mis en évidence par quelques débordements très tranchants. Au milieu, Cohade a été très important dans l’orientation du jeu et la doublette Lemoine-Clément a littéralement bouffé ses homologues brestois. Derrière, la paire Zouma-Mignot, dont je ne sais plus si elle a déjà été alignée cette saison, fait son retour (blessure de Perrin et Sall sur le banc), et s’est montrée dans l’ensemble très solide.

Non, les 2 seuls points noirs sont les mêmes que dernièrement : Brison et Aubame. Le 1er a livré un match dégueulasse, aurait mérité un rouge, et n’est pas capable de centrer correctement, même en ayant le temps. Le 2ème est toujours en mode « fussoir », ses frappes manquent de conviction (le but qu’il rate tout fait en 1ère mi-temps) ou ne font plus mouche comme en début de saison. Alors qu’il a fait part de son désir de partir en fin de saison, Aubame ne met plus un pied devant l’autre et n’a plus marqué depuis la 12ème journée !! Merde mec, fais quelque chose : tu parles du Real Madrid, mais avec ce que tu montres en ce moment, tu seras juste bon à garnir les rangs de QPR, comme un symbole de Loïc Rémi.

Fussoir

Le seul club qui a pour l’instant transmis une offre à Sainté pour Aubame.

 

La compo :

compo

La tuile c’est la blessure du capitaine Perrin juste avant le match. Du coup, Galtier a bien retenu les leçons du passé et le match catastrophique contre Lorient de la charnière Zouma-Bayal, et décide donc de titulariser Mignot et Zouma, comme l’année dernière. C’est le banc visiteur de Brest qui fait quand il apprend que Mouss va poser ses grosses fesses sur lui… Sinon, au milieu, Lemoine est reconduit car plutôt en forme en ce moment, et Cohade est titularisé malgré un terrain peu favorable aux techniciens. Devant, Brandão est bien évidemment titulaire, son esprit de revanche peut faire la différence. Il est épaulé comme d’hab par Aubame et Mollo.

Les faits de jeu :

Saint-Etienne  1ère : ça démarre très fort avec Mollo côté gauche qui trouve un relais au centre avec Lemoine. Le milieu lève la tête et voit Aubame dans le dos de la défense, sa passe est bien assurée, le Gabonais frappe fort du droit au 1er poteau, mais Thébaux détourne.

Saint-Etienne   12ème : Mollo combine avec Cohade côté gauche et centre au 2ème poteau vers Clerc qui était monté. Le latéral stéphanois bénéficie d’un contre favorable pour s’emmener la balle et centre en retrait vers Aubame tout seul au point de penalty. L’attaquant assure avec un plat du pied, mais trop tranquille, et Martial se jette pour contrer la balle en taclant. Grosse occase pour les Verts !

Saint-Etienne   13ème : Mollo et Cohade combinent toujours sur le côté gauche et l’ex-nancéen trouve Lemoine encore au centre au milieu de la défense brestoise. Il décale alors Aubame sur la droite qui hésite à frapper, s’avance un peu et frappe. Mais Thébaux venu à sa rencontre sort la balle. Encore une grosse occase, mais toujours rien au fond. Pas comme mes patates, qui sont bien au fond du filet, elles.

Saint-Etienne   21ème : Mollo, toujours très remuant, tente de trouver Brandão au point de penalty de la tête, mais Ferradj s’interpose.

Brest  26ème : 1ère « occasion » pour Brest avec Ben Basat dans l’axe et dos au but qui remet en retrait pour Dernis. La frappe du sosie de Passe-Partout frôle la barre… Oui, mais la barre du bateau qui passait au large de la rade de Brest.

Saint-Etienne   30ème : sur une touche ratée de Clerc, Lemoine se bat et réussit à récupérer le ballon. Il envoie un centre fuyant au 2nd poteau mais personne à la réception.

Saint-Etienne   35ème : Mollo met la misère au côté droit brestois depuis le début de match. Il trouve Cohade entre 2 joueurs, qui se retourne d’un beau contrôle orienté et envoie un centre au 1er poteau. Brandão reprend mais c’est largement au-dessus.

Brest   38ème : Ben Basat reçoit un ballon sur l’aile gauche au milieu de terrain. Il s’avance, chassé par Clerc et attendu par Mignot qui anticipe le centre. Mais l’attaquant brestois continue son solo et repique vers le 1er poteau. Ruffier sort sur lui, il tente alors une balle piquée mais ce n’est pas cadré.

======================MI-TEMPS======================

Saint-Etienne   47ème : Aubame est servi côté gauche et provoque son adversaire direct avec des passements de jambe.

Saint-Etienne   50ème : but de Brandão, 0-1. Les Verts ont bien redémarré la partie et concrétisent leur domination avec ce but logique. Clément récupère la balle au milieu après une belle bagarre et ça arrive sur Lemoine qui transmet immédiatement à Mollo. Ce dernier n’est pas attaqué et trouve Brandão d’une belle balle en cloche derrière la défense. Le Brésilien est excentré et voit Thébaux sortir sur lui, mais il réussit à le lober d’une subtile balle piquée et en fait avaler son 4ème sandwich de travers à Ménès.

Saint-Etienne   56ème : encore une énorme occasion pour Sainté. Aubame est lancé en profondeur côté droit et déborde. Il tente de centrer mais le défenseur brestois renvoie de la tête dans l’axe. Brandão traîne dans le coin, mais n’arrive pas à trouver ses appuis pour une frappe sur ce terrain gras. Il décale alors à gauche Mollo qui peut frapper malgré Thébaux sorti à sa rencontre. Mais le faux rebond juste avant l’empêche de cadrer.

Brest   60ème : sur une longue balle en cloche au 2ème poteau, Ruffier se fait peur en relâchant le ballon. Heureusement, personne à part Mignot ne traîne dans le coin.

Saint-Etienne   67ème : Cohade reçoit le ballon plein axe à 35m. Il s’avance sans être attaqué et déclenche une frappe puissante du droit qui n’accroche pas le cadre.

Brest   68ème : après de Ben Basat plein axe, Benschop hérite du ballon à l’entrée de la surface et tente une frappe arrêtée. Ruffier se couche bien dessus.

Brest   69ème : Brison dans ses œuvres. Il découpe Grougi qui allait partir au but. Carton jaune seulement et coup-franc. Dévié par le mur, mais ça revient sur Patatino qui envoie une volée du droit dans le petit filet de Ruffier.

Saint-Etienne   75ème : Mayi déborde côté gauche et est accroché par Lejeune qui l’empêche de filer vers le but. Le jeune attaquant stéphanois tente de centrer vers Aubame au 2nd poteau mais Martial détourne. Au passage, Lejeune récolte un jaune alors que l’arbitre n’a pas sifflé faute contre lui : elle est où la logique ?

Saint-Etienne   80ème : festival de Mayi côté droit qui fait l’amour à son défenseur avec un grand pont suivi d’un centre enchaîné vers Aubame au 2nd poteau, mais derrière le Gabonais. Dommage car Cohade avait arrêté sa course et était démarqué au point de penalty.

Brest   81ème : réponse de Brest avec cette tête de Lejeune qui prend le meilleur sur Zouma sur un coup franc tiré à 40m des buts de Ruffier. Mais ça passe au-dessus.

Brest   87ème : l’action qui aurait pu tout changer. Ben Basat côté gauche met un petit pont à Guilavogui et enchaîne avec une frappe du droit. Ruffier détourne sur son poteau, Benschop et Mignot sont au duel et le défenseur a le dessus en se jetant. Il se relève et tente de dégager, mais Patatino le fauche. Faute et grosse frayeur pour les Verts.

======================FIN DU MATCH======================

 

Les notes :

Ruffier (bon même en collant, 4/5) : il n’a rien à faire pendant 70 minutes ou presque. Et puis d’un seul coup ça s’énerve. Peu d’interventions au final car peu de tirs cadrés, mais celle qu’il doit sortir, il la sort. Propre.

Clerc (anti-Evra, 3/5) : le bout de sparadrap collé à son bras lui a donné des ailes. Très offensif et inspiré en 1ère mi-temps, il a baissé de pied ensuite, mais sans jamais se prendre les pieds dans le tapis. Un bon match.

Zouma (du Bayal dans le texte, 3/5) : bon match de Kurt. Solide dans les duels, sa friction avec Patatino était assez drôle quand on voit l’autre taillé comme un sandwich SNCF essayer de lui tenir tête. Très peu inquiété au final.

Mignot (sauveur, 4/5) : son sauvetage en fin de match lui vaut un +1. Sinon, il a été relativement tranquille même si son anticipation de centre sur Ben Basat en 1ère mi-temps aurait pu coûter cher. La vitesse n’est pas son fort, mais il a été appliqué sur les relances.

Brison (illogique, 1/5) : encore le pire sur le terrain. Sa faute scandaleuse aurait pu lui valoir une expulsion et nous foutre dans la merde. Ras le bol de dire à chaque semaine qu’il est nul, et qu’à chaque semaine, son nom apparaisse sur la feuille de match en tant que titulaire.        

Clément (retrouvé, 3/5) : il semble de retour. Agressif dans le bon sens du terme, il récupère cependant moins de ballons et en perd plus qu’avant. Mais il est sur le bon chemin, et son retour en grâce stabilise clairement le milieu stéphanois.

Lemoine (l’homme en forme, 4/5) : il a déclaré son amour des Verts depuis des années cette semaine, et il fait honneur au maillot en conséquence. Bon dans les duels, précieux dans la relance, dangereux devant, il ne manque pas grand chose pour que Fabien nous sorte SON match référence sous le maillot vert. Si, son 1er but.

Cohade (table d’orientation, 3/5) : Renaud a été bon samedi. A chaque touche de balle, il a essayé d’orienter le jeu devant et de créer le danger. Très en vue avec Mollo sur son côté gauche, il a toujours autant de mal à cadrer ses frappes, et ça commence à faire chier malgré tout.

Mollo (une de plus, 4/5) : il a joué plus simple et ça s’est mieux passé. Il délivre encore une passe décisive (sa 3ème toutes compétitions confondues, soit 4 matches), et prouve déjà qu’il a son influence dans le redressement des Verts en ce début d’année. Ses centres ont souvent été dangereux, ses corners mieux tirés, bref en progrès dans ce domaine. Remplacé à la 60ème par Guilavogui (non noté) qui n’a pas fait d’étincelles, a perdu quelques ballons bêtes et s’est pris un petit pont par Ben Basat. Pas dans le rythme.

Brandão (chuuuuuut, 4/5) : voilà en gros le message qu’a fait passer le Brésilien à ses détracteurs. Un but plein de maîtrise et de sang-froid qui vient récompenser un match solide. Omniprésent devant, il essaie toujours d’être à la retombée des nombreux centres qui arrivent des ailes, et le simple fait d’être présent dans la surface créé des brèches pour les autres. Et créer des brèches, ça le connaît. Remplacé à la 67ème par Mayi (non noté) qui a fait une entrée tonitruante avec 2 débordements (1 sur chaque aile) très dangereux. Sa vitesse a fait très mal face à une défense fatiguée.

Aubameyang (à quand le déclic ?, 2/5) : on le sent mieux dans le jeu, puisqu’il participe plus à la construction des actions, gratte quelques ballons dans les pieds des défenseurs et propose beaucoup de solutions dans la profondeur. Par contre, la finition est toujours aussi mauvaise, en témoigne ces 2 occasions loupées en 1ère mi-temps. Mais plus en vue que sur ses dernières sorties.

 

Le coach (ce qu’il fallait, 3/5) : une compo intelligente suite au forfait de Perrin, il a préféré aligné Zouma et Mignot qui ont déjà quelques automatismes qu’une charnière expérimentale Mignot-Bayal ou catastrophique Zouma-Bayal. Le choix d’aligner Cohade au milieu était aussi une bonne option, et Brandão devait être titulaire après son match raté en Coupe de la Ligue. Bref, rien à redire.

 

Les adversaires : Ferradj a été un des Brestois les plus en vue (le Stéphanois de naissance voulait sans doute briller face aux Verts), et Ben Basat s’est procuré les 2 meilleures occasions pour Brest. L’entrée de Benschop, combinée à la sortie de Brandão, a permis aux Brestois de reprendre quelque peu l’ascendant physique mais ça n’a pas suffi.

 

La question minitel : la question enchaîne les questions, et c’est pas fini pour cette semaine.

question

Ça faisait très longtemps que Perrin ne s’était pas blessé et ça ne m’avait pas manqué. Heureusement, ça n’a pas l’air trop grave et puis ça lui permet de souffler et de ne pas disputer des matches dont les enjeux restaient moindres que les précédents. Sinon, Mignot n’avait pas joué depuis la 10ème journée en championnat et il a pourtant livré une bonne partie avec notamment ce sauvetage décisif en fin de match. Brison a fait du Brison, et Brandão a marqué un joli but : putain, et dire que si les Mayas avaient eu raison, on aurait jamais vu ça.

Roland Gromerdier

Roland t’offre les images du match, spéciale dédicace à Pierre Ménès.

Mèch a préféré faire du curling donc il n’y aura pas d’avis d’en face cette semaine non plus.

Roland tient à remercier le site envertetcontretous.fr, qui relaye l’académie toutes les semaines, le site asse-stats.com, qui est une mine d’infos chiffrées sur les Verts, ainsi que la Divette de Montmartre, qui lui  permet d’étancher toutes ses soifs (de victoires et de houblon).

Roland te conseille vivement d’écouter l’excellente émission Tapis Vert, pour faire le tour de l’actualité de ton club préféré. C’est tous les jeudis sur Escape Station, de 20h à 22h.

Enfin Roland est aussi sur fessebouc et sur touitère, alors n’hésite pas à venir le voir et à t’en faire un ami. Il ne mord pas, certains le disent même plutôt sympa.

12 thoughts on “Brest – Saint-Etienne (0-1) : la Forez Académie livre ses notes

  1. Du coup, depuis tout à l’heure, j’ai dans la tête l’image de Menès totalement recouvert de Saindoux…

    Franchement t’est hardcore sur ce coup là Roland…

  2. Bonjour, J’aimerais savoir,êtes vous plusieurs pour la notation? Car franchement, faut vraiment être balaise mon belet pour tout voir sur un match et donc je comprends pourquoi il y a des erreurs.
    J’aimerais apporter quelques modifications à tout ça.
    Ecoutant chaque semaine l

  3. Je cherchais justement comment définir la pelouse de Brest, notre présend l’a parfaitement fait !!!

    Pour Brison, c’est vrai qu’il fait un geste de m…. pour empecher Brest de marquer, et que ca vaut un carton rouge, mais bon, Sainté mérite tellement sa victoire, qu’on peut pardonner à Brison, d’autant qu’il n’est pas le premier à faire ce geste d’anti-jeu, et que Sainté s’est aussi fait volé par le pass par des buts valables refusés.

    Ce qui est à la fois encourageant et frustrant, c’est le nombre d’occasions de buts franches sur ce match. Les Verts ont un bon mois de février pas trop difficle où ils peuvent engranger les points. Ce serait vraiment dommage de ne pas en profiter.

  4. @highway : le geste de Brison est vraiment dur à juger. D’un côté, on se dit « Il a bien fait puisqu’il n’a pris qu’un jaune et que Brest n’a pas marqué derrière ». Mais si ça ne sourit pas, que Brison prend rouge et qu’on ramasse un but sur le coup-franc, c’est plus la même histoire. Mais bon, avec des si…

    Après, sur l’ensemble du match, il a vraiment pas été terrible, et a souvent montré ses limites dans le jeu.

  5. Bonjour, J’aimerais savoir,êtes vous plusieurs pour la notation? Car franchement, faut vraiment être balaise mon belet pour tout voir sur un match et donc je comprends pourquoi il y a des erreurs.
    J’aimerais apporter quelques modifications à tout ça.
    Ecoutant chaque semaine la même rengaine « Brison t’es qu’un con » et le trouvant moi même pas extraordinaire, je me suis penché sur sa prestation de plus près contre Brest. Il a fait 2 boulettes à la fin, ça c’est vrai, une faute grossière ok, mais son match jusqu’aux boulettes a été presque impeccable. Je charriais justement mon pote assis en face de moi qui ne l’aime « guère » pour être gentil, à qui pendant tout le match je faisais remarquer toutes les fois ou il était bon. Ben il joue pas comme ce que j’écoute chaque semaine. Il a fait de très bon décalages et de très bons une deux sur le coté. Il se place pas bien défensivement, c’est surtout ça qui pêche chez lui à la fin, pas son apport offensif!

    Pour Mollo…4/5? Si on note la passe décisive qui nous fait gagner ok, si on note son match soyons sérieux. Ses corners s’améliorent???non mais vous avez vu sa posture au moment où il tape le ballon???Vous avez vu comment il tape le ballon? Et pour finir, le plus important, où va le ballon????? Systématiquement au premier. Et vous avez vu ce qu’il manque encore???Bon j’admets que les une-deux de Brison étaient avec lui et que sur le coté il s’en sort pas mal, et qu’il a des éclairs de génie ( ou de la chatte pour faire une passe décisive au vu de tous les ratés offensifs, faut jouer au loto quand l’attaquant marque)donc je trouve la note un peu élevée.Clément et Lemoine sont vraiment très fort et Clément les 2 derniers match surtout contre Lille a été énorme donc je vois pas bien la note là aussi…Sinon voyons les jeunes ce soir, j’ai hate!

  6. Je ne vous remercie pas Mr Gromerdier, à cause de vous tout mon saindoux a fini à la poubelle…^^

    A part ça rien à redire, c’est toujours un plaisir de vous lire. En espérant que nos Verts soient en forme ce soir contre Meaux.

    ALLEZ LES VERTS !!!

  7. @Seb : aaaaah un pavé ! Déjà merci (aucune ironie, vraiment) de décortiquer les notes. Alors, pour te répondre (tu peux me tutoyer du coup, vu que je suis seul à noter ;o)) :

    1) Les notes sont trèèèèès subjectives, je l’ai déjà dit avant. C’est un exercice qui n’est pas forcément évident et c’est pour ça que j’essaie d’apporter un peu plus que la note avec l’appréciation derrière. Des fois, c’est clair, des fois moins.

    2) Brison est très en dessous du niveau selon moi. Défensivement, il est lent, fait BEAUCOUP de fautes et concernant son apport offensif : sur ce match (et sur les autres aussi en général), je n’ai rien noté de bon. En 2ème MT, il a essayé de centrer sans opposition, il s’est loupé. J’ai sans doute un jugement sévère sur lui depuis plusieurs matches, mais j’ai eu le même genre de réflexions sur Clerc. Et pourtant, ça ne m’empêche pas de bien le noter quand il fait un bon match (comme samedi ou il y a 8 jours).

    3) Mollo n’avait eu que des 3/5 malgré des buts et des passes décisives sur ses derniers matches. Je trouvais qu’il n’était pas assez adroit sur CPA et notamment sur corner où il était catastrophique, sans compter son entêtement à vouloir faire la différence tout seul. Face à Brest, il a énormément combiné avec Cohade (1er point positif), a bien centré (2e point positif) et a enfin levé ses balles sur corner (3e point positif). C’est pas encore parfait mais c’est mieux. Enfin, sa passe dans la course de Brandão est parfaite et mérite un petit bonus.

    4) Clément et Lemoine très très bons, je l’ai dit dans les appréciations. Maintenant, Lemoine a 4/5 car il enchaîne les bonnes performances et met 2 fois Aubame en position de marquer en 1ère MT. Clément a 3/5 car, même s’il remonte la pente, il n’est pas aussi infranchissable qu’il y a quelques matches. Mais très bon match de sa part aussi.

    Voilà, j’espère t’avoir répondu clairement. Et ce soir, on va voir de la compo remaniée c’est certain.

    @Lily42 : bon la blague sur le Saindoux passe mal apparemment. Promis, je n’impliquerai plus de bouffe dans mes académies ;o) Merci pour le commentaire.

  8. Pour apporter de l’eau au moulin de @seb à propos de Brison, et puis parce qu’il faut defendre la veuve et l’orphelin, et certains joueurs de foot, Brison c’est une sorte de bucheron canadien. Il sait parfois découper les adversaires comme personne, et à un jeu peu académique, mais en revanche il a une santé de fer, cavale pendant tout un match façon Gatuso, et mouille le maillot. Faudrait peut être lui donner une fois le brassard de capitaine pour qu’il soit le meilleur joueur sur le terrain et ainsi faire plaisir au moins une fois à notre président…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.