La Forez Académie raconte le merscato – Episode 30 : casse à la Rolanderie

Mais qu’est-ce qu’il se passe dans le bureau de Roro depuis 2 merscatos ? Sainté dépense comme jamais pour renouveler son effectif et l’améliorer. Cet été, ce ne sont pas moins de 5 joueurs qui ont rejoints les Verts : Dabo, M’Bengue, Veretout, Saivet et Lacroix. Et dans le sens inverse, 8 joueurs quittaient l’Etrat : Sall, Diomandé, Cohade, Mollo, Baysse, Clerc, Brison et Assou-Ekotto (+ 3 prêts : Maupay, Bamba, Saint-Louis). Retour sur le déroulé de ce merscato, jour après jour.

24 juin 2016 – Signature de Bryan Dabo

 

Romeyer : DEDZEU MAIS LA LIGAIN A DEJA REPRIS ?? MAIS ON EST PAS PRÊTS !! ON PEUT PAS DEMARRER AVEC MEUON POGBA EN DEFENSE LA !

Rocheteau : non, Roland, la Ligue 1 n’a pas encore repris. Ce que tu as vu, c’est un match de l’Euro 2016.

Romeyer : mais t’es sûr Dominique ? Neuon parce que là, ça joue mal t’sais, c’est pas des internationaux qu’on a, c’est du Troyes-Ajaccio ! Fouilla, ben c’est pas cette année qu’on va recruter sur une compétitieuon t’sais. Si c’est pour avoir des joueurs qui savent pas contrôler un balleuon et qui passent leur temps à balancer des saucisses en touche, on ira recruter chez nos clubs part’naires.

Galtier : toujours est-il qu’on a fait signer notre 1e recrue, Bryan Dabo.

Romeyer : déjà c’qui est bien, c’est qu’il a pas un neuom compliqué comme Chlorophylle-Terrine ou Mollet-Papier. Beuon, après, j’vous cache pas qu’ça me fait flique d’engraisser le gros Loulou. Il est déjà bien assez lourd comme ça, pas b’soin d’lui donner à bouffer. Surtout qu’beuon, il nous a coûté 400 patates le gandouzier, l’a intérêt à pas trop lermuzer s’il veut pas prendre une souffleuante meilledine Roro comme on dit.

 

9 juillet 2016 – Ouverture du mercato

 

Romeyer : salut les b’lets. Ça y est, il est ouvert le merscato ? Beuon, on a du pain sur la branche là mes pillots, va falloir renouv’ler l’effectif parce que t’as certains gaziers là, ils seuont aussi usés qu’le feuond d’meuon pantaleuon.

Galtier : déjà, François Clerc et Jonathan Brison n’ont pas été renouvelés. Pour Benoît Assou-Ekotto, il demande 2 ans de contrat, je suis pas super chaud…

Romeyer : oui ben moi neuon plus t’sais ! C’est pas qu’chui arrâpé (beuon, un peu quand même), mais le Assis-Rototo là, faudrait pas qu’il m’la fasse à l’envers t’sais ! Parce que les 6 premiers mois, on l’a pas trop vu le Bob Marlet du Forez là ! M’avait l’air plus doué pour aller s’acheter des baskets chez les rosbifs que d’enchaîner les tours de terrain.

Rocheteau : je me suis renseigné, et y’a peut-être un profil qui pourrait nous intéresser. Il est libre en plus.

Romeyer : mais feuonce Dominique ! Appelle moi ce gazier là et t’le fais pas piquer par les sardines par exemple parce qu’elle m’euont l’air d’avoir encore moins d’pogneuon qu’un banquier grec t’sais !

 

20 juillet 2016 – Signature de Cheikh M’Bengue

 

Romeyer : haha ! Là ! Voilà meuon pillot Chèque, viens là qu’je t’fasse un ba ! Dedzeu mais comme ça m’met meuon b’naise de pas lâcher du flouze pour recruter un joueur ! Beuon, après, t’as un peu neuom à dormir sous l’homme en breuonze mais j’te pardonne. D’façeuon, j’t’appellerai Chèque meuon b’let, et j’espère bien qu’tu s’ras pas en boâs.

 

24 août 2016 – Signatures de Jordan Veretout et Henri Saivet

 

Romeyer : dedzeu, dedzeu, dedzeu…

Rocheteau : quelque chose qui ne va pas, Roland ?

Romeyer : ben oui Dominique ! Neuon mais là, on signe 2 joueurs d’un coup ! T’sais qu’j’en ai pas dormi d’la nuit…

Galtier : oui, mais Roland, ces 2 joueurs, nous en avions besoin. Diomandé parti, Clément et Corgnet sur le point de s’en aller, il ne nous restait plus que 3 milieux pour tenir cette saison. Et là, on récupère 2 sacrés techniciens. Non seulement on renouvelle l’effectif, mais on l’améliore aussi.

Romeyer : c’est sûr que Vincent Peugeot là, il nous a pas coûté cher, mais il va pas nous rapporter beaucoup ce gazier. On est plus proche de la 104 que du coupé sport avec lui. Beuon, y’en a un qui m’plaît bien c’est le Toutvert là. Il a une bonne tête ! Par contre, va falloir l’surveiller à la cantine lui, parce qu’il est arrivé avec de sacrés joues ! On aurait dit un p’tit hamster t’sais. Le Saivert là, j’le connais pas trop mais il a pas été trop usé par la saiseuon qu’il a fait chez les rosbifs.

Rocheteau : oui, il va sans doute être un peu juste au début, mais d’après les tests qu’on a fait, il est plutôt en forme et pourrait même jouer dès ce week-end.

Galtier : maintenant, il ne nous manque qu’un défenseur central. Plus qu’une semaine pour le signer…

Romeyer : et le Passementier là ? Oui, Tisserand. Il veut plus v’nir chez nous ?

Rocheteau : si, lui est d’accord, mais Monaco ne veut pas entendre parler d’un prêt : ils veulent un transfert sec à 5 M€.

Romeyer : ouais, et il veulent pas des bugnes avec neuon ? Fouilla, mais les Ruskovs ils ont des billets plein les poches, et  ça veut encore se sucrer sur l’dos des pauvres comme nous ! Z’aureuont rien, on va trouver autre chose. J’peux déjà à peine me payer l’Progrès, j’vais pas leur lâcher les que’ques équevilles qui m’restent neuon ?

 

31 août 2016 – Dernier jour du merscato

 

La direction stéphanoise est réunie à la Rolanderie, le fief de notre Roro national (ce n’est pas une invention, c’est vrai). C’est le dernier jour du merscato, et les Verts sont toujours à la recherche de leur défenseur central…

Romeyer : bon déjà bienvenue dans meuon fief les gaziers, j’crois qu’c’est la 1e foâs pour vous neuon ?

Rocheteau : euh oui… Imposante cette statue.

Romeyer : la célébratieuon de Payet après seuon but au 100e derby. Et celle-là : la Coupe de la Ligue à l’échelle 50, avec un système qui me permet de preuendre un bain de Suze à l’intérieur.

Galtier : et celle-là, sous la couverture, c’est quoi ?

Romeyer : pas encore fini, b’let. J’suis en train de bosser d’ssus avec le sculpteur. Tout c’que j’peux te die c’est qu’il s’ra questieuon d’se poignarder le cul avec une quenelle. Bref, on en est où là ? On a des pistes pour l’défenseur ? J’ai vu qu’le Passementier avait signé chez les casques à pointes. On a quelqu’un d’autre sous l’coude ?

Rocheteau : on est sur une piste, un défenseur suisse. Je dois d’ailleurs les rappeler, excusez-moi.

Romeyer : et pour les départs, on en est où ? Clément, Corgnet, Mollo ça gicle ?

Galtier : Mollo est en train de finaliser son départ en Russie. Sauf que si on veut qu’il parte, il va falloir lui payer sa dernière année de contrat. Tu connais ma position Roland : s’il reste, je me le fais façon Gallardo dans un couloir.

Romeyer : beuon, beuon, calme toi Christophe, on a va lui payer son contrat et il va aller se cailler les miches en Russie. On a besoin de libérer de la masse salariale sineuon, la seule personne qu’on pourra signer, ça sera le stagiaire 3e pour essayer d’avoir des vidéos potables sur not’ site. Les 2 autres, des pistes ?

Galtier : Corgnet a refusé les Etats-Unis et Clément n’a pas pu s’entendre avec Caen ou avec Nantes. On est parti pour les garder.

Romeyer : ça nous pleuombe un peu les finances, mais il va falloir faire avec. Dedzeu mais refuser les Staïtses pour Corgnet, faut bien être un peu badabeu. La route 66, la vallée d’la Mort, Nouillorque, tout ça, ça a quand même plus de gueule que Veauche un dimanche après-midi de novembre neuon ? Bref… Pas d’autres offres ?

Galtier : pas à ma connaissance…

Rocheteau : OFFRE POUR POGBA !! Sunderland en donne 7,5 M€ !!

Romeyer : dedzeu Dominique, va chercher la BX, j’l’amène moi-même à l’aéroport !!

Galtier : STOP ! On a pas encore signé le Suisse ? Donc non, je mets mon veto.

Romeyer : mais Christophe !! Avec 7,5M€, on achète qui on veut ou presque !! Un saccaraud pareil qu’ils veulent ach’ter pour c’prix là, c’est aussi rare qu’un tigre dans les Meuonts du Forez !

Galtier : désolé Roland, mais si on perd Pogba, on se retrouve avec uniquement 3 défenseurs centraux dont le jeune Karamoko qui est plus fragile que Perrin il y a 4 ans.

Romeyer : purée j’sens qu’on va le regretter. Allez, on garde le frangin et ses biscotos, Dominique, t’me signes le Suisse puisque Mollo est parti. Fouilla, j’ai les poches plus vides qu’une cervelle de Lyonnais mais j’peuense qu’on s’est pas trop mal débrouillé sur c’coup là. Allez, j’file, j’ai rendez-vous chez mon tatoueur, je dois m’faire poser les paroles de la chanseuon de Monty dans l’dos.

 

Un dernier jour de mercato agité mais qui a permis au staff d’apporter les dernières retouches à un effectif qui en avait bien besoin. Maintenant, il n’y a plus qu’à espérer que la mayonnaise prenne pour que cet investissement lourd (sans doute le plus gros de l’histoire du club, mercatos d’hiver et d’été réunis) ne se transforme pas en boulet à traîner les saisons suivantes.

 

Roland Gromerdier


Vocabulaire :

  • Arrâpé : radin,
  • : baiser d’enfant,
  • Badabeu : personne ayant la comprenote plutôt difficile,
  • Belet : agneau, utilisé aussi avec une certaine tendresse pour parler d’un proche,
  • Benaise : content, satisfait,
  • Bobiat : idiot, simplet,
  • Bugne : sorte de beignet frit et sucré, traditionnel du début d’année,
  • Coucher (ou dormir) sous l’homme de bronze : passer la nuit au poste de police, souvent suite à un état d’ivresse sur la voie publique. L’expression vient du fait qu’il y a longtemps eu un poste de police sous la statue située côté ouest de l’escalier de l’Hôtel de Ville. Cette statue, bien que réalisée en fonte, est surnommée l’« Homme de bronze »,
  • Dedzeu: ou nom de dzeu ! juron, forme atténuée de Nom de Dieu !,
  • Equeville : détritus, miettes, pelure
  • Flique : dans l’expression « ça m’fait flique » : « ça m’ennuie, ça m’énerve » (ne s’utilise pas seul),
  • Fouilla: intraduisible, c’est l’expression typique stéphanoise qui traduit la surprise, l’étonnement, l’exclamation…
  • Gandouzier : éboueur,
  • Lermuze : lézard. Par extension, « lermuzer » signifie « lézarder »,
  • Pillot: poussin (ici dans le sens de petit, gamin),
  • Saccaraud : personne peu soigneuse.

Rendons ici hommage au « Cri du Pillot », qui paraît régulièrement dans le Progrès, édition stéphanoise (pas l’autre qui sent la quenelle), et dont le format de cette fiction est inspiré. Toutes les expressions, et bien d’autres encore, peuvent être retrouvées ici ou .

Roland Gromerdier

Né dans le Chaudron, de la verveine coule dans mes veines. Mes analyses sont aussi carrées que les poteaux de Glasgow. Peu importe les époques : je n’oublie jamais qui sont les plus forts.

6 commentaires

  1. à chaque fois que je vous lis, j’essaye d’imaginer l’accent dans ma tête, et Philippe de Villiers apparaît. Dois-je me jeter du pont ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.