Salut tout le monde ! La SMAcadémie est de retour après un break involontaire la semaine dernière. Tout cela à cause de la neige et du report du match entre Caen et Istres. Avant le match, la SMA avait tout fait pour essayer de contacter les remplaçants de l’AS St Etienne afin qu’ils viennent donner un coup de main pour déblayer la neige… en vain. Du coup, pas de match pour le SMC qui a pu se concentrer sur son déplacement à Guingamp, 4è et donc juste derrière Caen. Mais le plus intéressant dans cette acad’, c’est qu’on a pris des nouvelles de Damien Marcq, rien que pour vous ! Et des nouvelles de Marcq, il n’y a que sur HorsJeu.net que vous pouvez en avoir…

 

Les (més)aventures de Damien Marque- jamais:

Oui, je sais bien qu’il ne joue plus à Caen ! Mais il appartient toujours au club. Et contrairement à ce que tout le monde pense, le Ch’ti Damien Marcq n’a pas ruiné le Stade Malherbe, loin de là. Le SM Caen a même fait du bénéfice en le recrutant. Démonstration… c’est mathématique ! Et tac !

Les désavantages économiques : Déjà, on l’a acheté 3 millions d’euros. Mais bon, ça, on le compte pas, pour une fois qu’il n’y est pour rien… Mais il y a quand même 2 désavantages majeurs : Le premier, c’est qu’il n’arrêtait pas de prendre des biscottes ce chien ! 11 au total. Et en Ligue1, c’est 80€ le carton jaune. (80×13=1040 €). Ce n’est pas négligeable. Le deuxième désavantage, c’est que le Stade Malherbe a été dans l’obligation de lui filer 2 voyages gratos : Un à Dijon et un autre à Sedan (-8 500 €).

Les avantages économiques : Déjà, le SMC n’avait pas à payer le coiffeur du club pour qu’il lui fasse une coupe (+20 €). Ensuite, il vient de Boulogne-sur-mer le lascar? Même si ce n’est pas du tout au même endroit, il connaît forcément le bois de Boulogne ! Et avec ses longs cheveux, il met du rouge à lèvres, enfile une minijupe et hop ! Je vous le dis, c’est ni vu ni connu ! (+200€). Et ce n’est pas tout ! Ben oui ! Vous croyez qu’elles viennent d’où les baraques à frites qui trainent autour de d’Ornano ? Eh bien elles viennent du ch’nord ! Et c’est Damien Marcq qui les a ramenées. Du coup, sacré bénéfice pour le club (+15 000 €). Bénéfices majoritairement recueilli lors des soirées organisées avec Gignac et Marc Planus.

Donc, si on calcule bien, ça nous donne : 1 040 – 8 500 + 15 000 + 200 + 20 = 7 760 €

Conclusion : Damien Marcq à quand même rapporté 7 760 € au Stade Malherbe ! Comment ça ce n’est pas grand-chose ? Je peux vous dire que pour Fortin ça compte. Et puis, regarde ton salaire mensuel, ça devrait te calmer…

 

Venons-en à la Ligue 2, et à la course à la montée, qui est toujours aussi passionnante. Le Stade Malherbe devait négocier un déplacement assez périlleux du côté de Guingamp. Résumons rapidement la situation avant cette rencontre : Guingamp est à égalité de point avec le SM Caen et le club Normand a un match en moins. Les Caennais devancent les Guingampais à la différence de but. Ce match est de la plus haute importance pour l’accession à la Ligue 1, l’an prochain. Oui mais voilà, Guingamp est irrésistible à domicile et n’a plus perdu depuis 12 rencontres. Nantes et Angers ont tout 2 chutés au Roudourou alors que Monaco s’était imposé en Bretagne, mais à la fin du mois d’août, lorsque les Bretons n’étaient pas encore rodés. Voici un petit schéma qui devrait vous aider à mieux comprendre la situation:

eag

La rencontre s’annonçait donc compliquée pour le Stade Malherbe de Caen. Mais ce qui est sûr, c’est que ces Bretons-là n’ont pas de potion magique. Et pour Malherbe, il faudra surtout ne pas perdre dans les côtes d’Armor vendredi soir, car tout autre résultat les éjecterait du podium…

La compo Caennaise :

comp

C’est sous l’œil avisé du grand technicien Raymond Domenech que la rencontre débute. Patrice Garande avait opté pour une défense à cinq pour contrer l’attaque guingampaise. Et cela a parfaitement fonctionné. En première mi-temps, le match est assez équilibré, assez chiant aussi. Malgré leur défense à cinq, les Caennais se procurent quelques situations intéressantes mais le portier de Guingamp, Mamadou Samassa, fait ce qu’il faut. Et non Mamadou Samassa n’est pas l’ancien attaquant de l’OM. Du coup, 0-0 a la pause. Pour l’instant, on se marre bien. Surtout quand on regarde la « pelouse ». Oui parce qu’il y avait par-ci par-là des endroits verts, mais c’était surement ces fameuses algues vertes. Je sais pas ce qu’ils ont avec les pelouses en Bretagne mais entre celle de Brest, celle-ci et celle du Stade Rennais ! Les jardiniers bretons devraient demander des conseils à leurs homologues lorientais…

Au retour des vestiaires, c’est Malherbe qui reprend le jeu à son compte. Mais Duhamel est trop esseulé devant. Du coup, Samassa n’est pas tellement inquiété. Puis viens le temps fort Guingampais. Perquis va être mis plusieurs fois à contribution, mais la défense Caennaise tient bon… jusqu’à la 91è minute. Corner pour Guingamp. Il reste une petite minute. Giresse tire ce corner à merveille (faudra bien avouer un jour qu’il est meilleur que son père) et la balle s’élève. Notre cœur bat… et Kerbat reprend victorieusement une balle déviée par Yatabaré. La défense caennaise implose, le Roudourou explose, Guingamp empoche les 3 points et nous pique la 3è place…

 

Les photos du match :

calveJean Calvé, qui dégage le ballon looooooin devant, sous la pression guingampaise.

 

faure

Jean Calvé encore lui (en rouge), est ici à la lutte avec avec Cédric Fauré, qui tentait de… perforer la défense du Stade Malherbe de Caen. Mais le défenseur caennais aura le dernier mot. « Mot ».

giresse

Malgré Giresse et toute l’armada offensive de l’EAG, c’est bien lui, qui a inscrit le seul et unique but de la rencontre : Christophe Kerbat. Et il n’a pas marqué n’importe quel but. Un véritable but de renard, d’une demi-volée parfaite, qui est venue se loger sous la barre, à la 92è minute. Nous sommes à boue.

 

Les do ré mi fa sol la si do des joueurs :

PERQUIS (1/5): Il a fait 90 minutes de très haut niveau. Le problème, c’est qu’il y a eu 2 minutes de temps additionnel. Sur le dernier corner, il boxe le ballon dans la tête de Yatabaré. Le ballon revient sur Kerbat, et vous connaissez la suite…

CALVÉ (3/5): Une bonne prestation du latéral droit Caennais, qui a paru très affecté après la rencontre.

WAGUÉ (3/5): Le défenseur Malien du Stade Malherbe a été solide. Si l’armée Malienne a besoin de renfort, sachez que Molla Wagué est un soldat.

PIERRE (3/5) : Une superbe intervention dans les pieds de Douniama et un match correct pour celui qui faisait son retour dans le 11 de départ, au cœur d’une défense à cinq, qui a bien muselé les attaquants de l’En Avant.

SORBON (4/5) : Il a été très serein et à remporté tous ses duels. Un patron sur et en dehors du terrain puisqu’a la fin de la rencontre, dans les vestiaires, il a pris la parole devant ses partenaires pour leur dire de relever la tête et les remobiliser.

GUERREIRO (3/5): Un peu stressé au début du match et cela s’est vu. Beaucoup mieux par la suite : Efficace derrière et percutant devant. Mais Raph’ et les Caennais n’ont pas raflé la mise…

SEUBE (2/5) : Combatif mais imprécis.

NABAB (3/5): Il a failli marquer après une belle reprise de volée. Il a essayé, mais sans réussite. Le pauvre n’est déjà pas très technique sur un billard, alors sur un terrain comme celui-ci, on ne pouvait pas lui demander grand-chose de plus…

FAJR et CUVILLIER (2/5): Deux joueurs techniques et qui ont donc été en difficulté sur un tel terrain. Cuvillier a plus tenté que Fajr, mais même bilan : 0 but et 0 passe « D ».

DUHAMEL (2/5): Trop seul devant, il a fait le sale boulot. Il n’a pas été en réussite mais il s’est battu, comme à son habitude.

Mbuy Niang et Rio-Coco Michel

3 thoughts on “Guingamp-Caen (1-0), la SM Académie livre ses notes

  1. J’ai remarqué que vous avez utilisé le mot « a » et « il » à maintes reprises, moi aussi des fois je le fais et je voudrais que ce pillage et ce plagiat cessent.

    A bon entendeur.

Répondre à groscuff Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.