Japon-Colombie (3-2 ?) , l’Académie du soleil levant livre ses notes

Ami lecteur,
Notre semblable, Toi le frère que nous n’avons jamais eu,

Nous sommes sans nouvelle de notre correspondant (un peu) spécial Hitoshi Dan-Kohl depuis mardi et la terrible défaite du Japon contre la Colombie. A l’heure où nous écrivons, des rumeurs font état d’une créature jaune inconnue qui aurait été aperçue non loin de Manaus, au cœur de la forêt amazonienne.

Il va de soi que nous nous sentons vaguement inquiets, d’autant plus qu’il nous avait promis un reportage sur la communauté nissei au Brésil.

Nous sommes toutefois heureux d’avoir pu mettre la main sur son journal de bord, retrouvé dans une chambre délabrée d’un quartier mal famé d’Itu. Les pages semblent avoir été, par endroits, rongées par le feu, aussi nous faut-il avouer que le texte ci-dessous n’est qu’une retranscription imparfaite du texte original… Certains passages nous ont paru incohérents ou incompréhensibles, mais par souci de vérité nous avons souhaité les conserver tels quels.

Pour toi lecteur,
Pour Hitoshi,
Pour le Japon,

 

Vendredi 20 juin, 23h15 (environ)

Cher journal,

Cette aventure s’annonce plus difficile que prévue. L’équipe du Japon semble au fond du trou. Le match nul contre la Grèce, à 11 contre 10, semble avoir enfoncé tout le monde et les choix du Coach ont été clairement contestés par les médias et les joueurs eux-mêmes. De mon côté ça ne va pas beaucoup mieux : mon costume de Mascotte Pikachu est de plus en plus pénible à porter, je ne suis toujours pas apparu à la télé et les tickets restaurants que m’avait promis HorsJeu.net ne sont pas utilisables au Brésil (en y réfléchissant bien ils ne sont peut-être pas utilisables en France non plus vu qu’ils ont plus d’un an… il faut que je fasse une recherche sur ce point…)

 

Samedi 21 juin

Nous sommes revenus par avion à Itu dans un silence de mort et, à l’atterrissage, le Coach nous a donné quartier libre pour le lendemain. « Libérez vos têtes, nous ne devons penser qu’à la victoire mardi !! Allez c’est les soldes ! » Il m’a semblé voir Kagawa pleurer. Le soir je me suis enfin débarrassé de mon costume. Je commence à haïr ce truc. Quelle blague !

 

Dimanche 22 juin

J’ai erré 4 heures dans Itu. Les pâtés de maison sont immenses et il me faut 15mn pour aller d’une rue à l’autre ! La chaleur est désagréable et l’air ambiant m’agresse : sans mon costume j’ai la désagréable sensation d’être à nu. J’ai rencontré ça et là d’autres joueurs, errants tout comme moi. Il faut dire que le dimanche, à Itu, les distractions sont rares… Seuls moments sympas : j’ai eu la surprise de croiser de jeunes auteurs français qui assuraient la promotion d’un manga italo-brésilien en compagnie d’une actrice japonaise connue : Hitomi Takana ou Tanaka. Un nom de kung-fu en tout cas… Ils m’ont demandé si je connaissais les Hentai avec Pokemons. J’avoue que je n’ai pas compris.

bombehJe lui ai fait la blague de la « Bombe Hitomique » mais les Japonais n’ont pas beaucoup d’humour.

 

Lundi 21 juin

Rien à signaler si ce n’est qu’en me couchant la veille j’étais en pyjama et que je me suis réveillé le lendemain en Pikachu. J’ai dû faire une crise de somnambulisme cette nuit, suite à l’alcool que j’ai commencé à ingurgiter dès le début de hier après-midi, faute de mieux à faire… D’un autre côté ça ne me dérange pas plus que ça : pour le dire c’est bien en Pikachu que j’ai ma place dans le groupe. Nous commençons à voir les fans affluer pour le dernier match – celui de la qualification ! Parmi eux, un adolescent particulièrement antipathique avec une casquette rouge, des gants de hispter et une sacoche moisie en bandoulière n’arrête pas de me dévisager en tripotant des boules de plastique rouges et blanches. Putain de pervers ! Ah j’oubliais : Kagawa nous a présenté sa fiancée ce soir. Elle a été alertée par les rumeurs de dépression et est venue immédiatement.

shinjiameriShinji et Ameri devant la cafétéria. Ils ont été très gentils avec moi et n’ont cessé de me répéter qu’il fallait aider ceux qui n’avaient pas toutes les cartes en main pour s’en sortir

Mardi 22 juin

C’est le grand jour ! Coach Zaccheroni est arrivé tout sourire ce matin en posant sa feuille de match sur le mur : Okazaki passe en pointe (enfin!) et Okubo à droite… Kagawa reste à gauche, Honda en milieu offensif. Au centre Aoyama épaule Hasebe tandis que derrière, Konno est renouvelé. En évoquant Yasuyuki Konno, Zaccheroni m’a lancé un petit clin d’oeil. Je le sens confiant.

Quel match éprouvant ! La première mi-temps s’est déroulée tambour battant et les deux équipes se sont rendues coup pour coup.

16e : Ramos met la panique dans la défense japonaise. Ça ne change pas vraiment de d’habitude donc nous restons sereins… Sauf que cette fois-ci Yasuyuki Conneaud justifie son nom en découpant l’avant centre colombien en deux. Pénalty. Zaccheroni me regarde interloqué : je hausse les épaules en disant que ce n’est pas de ma faute… Pénalty transformé par Cuadrado. Kawashima me regarde d’un air désespéré. Je hausse les épaules. 0-1

45e : Dans les arrêts de jeu, Honda se détache du marquage colombien et adresse un amour de balle en profondeur pour Okazaki qui prolonge la balle dans le but d’une superbe tête en extension. Premier choix tactique payant de Zaccheroni depuis le début de la compétition. 1-1

A la mi-temps je viens avec l’équipe dans les vestiaires. Kagawa pousse une gueulante. Ses coéquipiers semblent surpris. Lorsque tout le monde ressort, j’aperçois l’ado à la casquette rouge dans le couloir. Qu’est ce que ce con fout là ? Je suis inexplicablement pris de panique et reste cloîtré dans les vestiaire. Je me limite à regarder le match par la petite télé qui s’y trouve.

Le Japon joue bien mais la Colombie est terrible en contre-attaque. A la 55e James Rodriguez décale Jackson Martinez qui tire. Le ballon touché échappe à Kawashima et atteint les filets. Je pousse un cri et tente de changer de chaîne pour voir où en est le match Grèce-Côte d’Ivoire. La Grèce gagne ! Si nous gagnons contre la Colombie nous sommes qualifiés !! Je change à nouveau de chaîne mais je m’électrocute. 1-2

Lorsque je me réveille nous sommes à la 82e et Jackson Rodriguez décale Martinez qui dégage n’importe comment. Il me semble que c’est un but contre son camp mais je ne comprends pas pourquoi Kawashima garde les cages de la Colombie… 2-2 ! on peut le faire !

90e : la tension est à son comble et j’ai du mal à distinguer l’écran… je suis encore sous le choc. James Rodriguez dégoupille complètement et passe sa propre défense en revue pour tromper son propre gardien d’un amour de piqué. Nouveau but contre son camp ! Que faisait Yoshida aux avant-postes ? On s’en fout NOUS SOMMES QUALIFIES !!

Les Samurai Blue rentrent dans le vestiaire la tête basse, la mienne tourne encore. Je les félicite mais ils ont peine à sourire : la déception d’avoir mal joué doit l’emporter sur la satisfaction de la qualification pensais-je. Quelle équipe ! Je m’évanouis de nouveau.

 

Coach Zaccheroni (3/5) : Il ne sait toujours pas faire jouer Kagawa et Honda ensemble et son milieu de terrain prend l’eau de toute part. A part ça il a enfin titularisé Okazaki à la bonne place et sorti Yuya Osako de l’équipe. Donnera son nom à une nouvelle marque de pâtes, là-bas.

Eiji Kawashima (3/5) : Adepte de Patrick Sebastien il vous chante la chanson des petites mains en mousse 90 mn sans s’arrêter. Un monstre.

Yuto Nagatomo (4/5) : Un match référence pour une belle révérence.

Atsuto Uchida (3/5) : Superbe attaquant. On se rend compte maintenant qu’il ne sait pas forcément défendre mais on lui pardonne, on accusera la défense centrale de toutes façon.

Maya Yoshida (3/5) : A brillé de mille feux avant de disparaître comme la civilisation éponyme.

Yasuyuki Konno (0/5) : Il était où le gentil ti Yasukiki ? Il était où hein il était où ? Karaté kid était bien sur le terrain et ça s’est vu. Des découpages à contre temps, des fautes qui donnent pénalty. Konno, comme son nom l’indique.

Makoto Hasebe (3/5) : Adieu capitaine. Je n’ai jamais su quoi dire te voilà avec un 3. Comme un symbole d’impossibilité de se décider. Est ce que ce milieu à deux est vraiment une bonne idée ?

Toshihiro Aoyama (2/5) : Sa tête est un mystère encore plus grand que sa titularisation.

Shinji Kagawa (4/5) : Pas décisif mais a pesé sur le jeu. Mon correcteur automatique me propose « jeudi ». Pourquoi pas : il a bien pesé sur le jeudi, donc.

Yoshito Okubo (1/5) :Yoshito ou tard Zaccheroni allait bien finir par lui faire confiance. Alors lui pour le coup même les stats OptaZone n’ont pas réussi à le trouver. Et pourtant les gars ils ont des drones et tout…

Keisuke Honda (5/5) : On l’attendait dans la dernière ligne droite : il a su lâcher les chevaux. Peut être trop individualiste, Honda n’a pas réussi à tirer ses partenaires vers le haut mais durant cette poule le joueur décisif c’est lui. Pour l’ensemble de son œuvre.

Shinji Okazaki (4/5) : Superbe. Sa place était en buteur on l’avait dit, on le savait, on avait bien vu que c’était le seul à culminer au-delà du mètre quatre-vingt.

Les remplaçants : Yamaguchi pour Aoyama (62e) Kakitani pour Okazaki (69e) et Kiyotake pour Kagawa (85e) … La fameuse tactique du changement poste pour poste si chère au Zacc’ a totalement déboussolé les colombiens qui se sont mis à flamber n’importe comment.

 

Mercredi 23 juin

Personne ne m’a réveillé ce matin et l’hôtel est vide. J’ai fêté la qualification du Japon en huitième toute la nuit passée et, dans l’euphorie, j’ai oublié de me renseigner sur le prochain match : nous affrontons le Costa Rica (que nous avons déjà battu en amical) mais je ne sais plus dans quel stade. Manaus, je crois. Je suis surpris d’avoir été laissé là et encore plus de voir les fautes de frappes aujourd’hui dans les journaux. Tout le monde pense que la Grèce s’est qualifiée !! C’est dire le niveau du journalisme sportif au Brésil ! Je m’apprête à quitter discrètement la ville, le petit ado flippant à la casquette rouge continue à traîner autour de l’hôtel. Note pour plus tard : trouver quelqu’un qui puisse m’enlever mon costume Pikachu.

Roazh Takouer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.