Watford – Liverpool (3-0) La Reds Academy livre ses notes

justwide 2
Quand on pense au COVID-19 qui a été voté au 49.3 par Polanski, une défaite, c’est pas grand chose. Il faut savoir relativiser.

Qui a-t-il de plus drôle de voir le capitaine de l’équipe de foot, (le plus grand, beau, riche, qui sort avec la plus belle fille du lycée) marcher bêtement sur son lacet et s’étaler dans le réfectoire, le nez dans les endives au jambon, le flanc à la vanille qui rebondit sur son crâne et le céleri rémoulade étalé sur sa veste à 300 balles ?

Invincible pendant 44 matchs de championnat, Liverpool s’incline au moment où on s’y attendait le moins. Ou presque. On avait eu pas mal de chance de gagner à la maison contre West Ham, et ça ne pouvait durer éternellement. Faut-il tout remettre en cause ? Faut-il se remotiver ? Faut-il trouver une nouvelle dynamique ? Whisky avec ou sans glaçon ? Vous avez aimé la fin de Parasite ?


Les notes

Alisson (2/5) : RAS. Comme rien à signaler. Ou comme abandonné en RASe campagne par ses copains.

Trent (1/5) : Ah… ce match est ce petit moment gênant, comme quand tu arrives au péage d’autoroute sans ton portefeuille. On se fait gentiment tirer les oreilles, on se fait sermonner par l’autorité et on promet de ne plus jamais pousser mamie du haut des escaliers, on l’a fait juste une fois pour rigoler.

Lovren (2/5) : La spéciale Lovren. Un match correct jusqu’au grain de sable déposé sur le rail qui fait s’envoler le train dans le cosmos comme si c’était de la dynamite et explose les 14 satellites qui passaient par là et qui ne demandaient rien à personne.

Virgil (2/5) : On dépose avec pudeur un voile très pudique sur cette prestation tout à fait merdique. Voilà, on n’a rien vu.

Robertson (2/5) : Pas vu, pas pris, mais surtout pas vu.

Fabinho (1/5) : Ça fait mal au cul de le dire, mais n’est pas Henderson qui veut. Sûrement trop à court de rythme pour assurer comme une bête. Oui j’ai déjà sorti cette excuse à une fille.

Wijnaldum (1/5) : Le premier à flancher. Epuisé. Plus de jambes (excuse souvent sortie aux filles par les culs-de-jatte). Il est remplacé par Lallana qui a apporté plus d’énergie mais pas plus de précision.

Oxlade (3/5) : Le meilleur Reds, tant dans les déplacements que dans l’orientation du jeu. Il sait aussi être plus direct de temps en temps, ce qui a foncièrement fait défaut à ses coéquipiers. Il fallait bien un Divock Origi pour le remplacer.

Salah (1/5) : 100% de ballons touchés et perdus dans la foulée en première mi-temps à vue de nez par OptaWide. C’était mieux en deuxième mi-temps mais franchement insuffisant.

Firmino (2/5) : Il fut l’un des rares à avoir mis l’engagement, à avoir fait toutes les courses. Mais difficile de faire jouer les autres quand ils n’en ont pas vraiment envie. Remplacer par Minamino une fois qu’on avait pris l’eau. Le pauvre.

Mané (1/5) : Et la voilà la première academy où on va pouvoir dire du mal de Sadio. Il a été complètement absent une bonne partie du match. Toujours volontaire pour l’équipe, on n’a pas vu offensivement le joueur tranchant et percutant. Il fut souvent imprécis, le genre de tout petit détail qui fait qu’on n’a pas marqué un seul but, en plus d’en avoir encaissé trois.


A ne pas manquer

L’Alterfoot vivra grâce à nous, et aussi grâce à vous. Horsjeu vous propose de vous faire plaisir et d’assurer la longue vie de ce joyeux blog collectif en vous procurant ce que vous aimez le plus : lire. Pour 16,90€ fdp inclus, équipez votre bibliothèque d’un exemplaire rare.
https://fr.ulule.com/superacad-contre-menesis-le-livre/

JustWide

Honnête artisan à la Reds Academy. Horsjeu.net m'a donné la vie, et me bourre le cul depuis ce jour.

4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.