LOSC – ETG (1-2) : la Croix de Savoie académie livre ses notes.

Croix de Savoie académie, 29e journée : LOSC – ETG (1-2)

Alléluia ! On a enfin gagné un match, et contre un concurrent direct à la descente en plus ! Bon, on va pas s’enflammer non plus, on est 16e uniquement grâce à la différence de but, mais c’est toujours ça de pris. Bin oui, parce qu’on l’a soigné le goal average, 5 pions dans la tronche des Peugeot boys, ça nous requinque un peu. Surtout que ce soir, c’est déplacement à Lille. On va s’y plaire, parait que y’a autant de neige que chez nous.

Pour présenter vite fait, on n’a jamais battu le LOSC. Et ceux-ci restent sur 5 victoires. Et Ninkovic est malade. A priori on va se faire botter le cul. Sauf que ce serait pas une bonne idée vu que Bastia a mis 4 quenelles aux lyonnais, nous reprenant un peu d’avance. Peut-être qu’en misant sur une nonchalance nordiste…

La Compo :

Laquait dans les buts, classique. Devant, Wass – Betao – Cambon – Lacour, c’est presque classique aussi. Un milieu à 4 à plat Rabiu – Sorlin – Koné – Barbosa ? En l’absence de Ninkovic, malade, classique ! Une attaque Bérigaud – Khelifa ? Un nouveau classique. Vin’ dieu, on a presque une équipe type.

 losc etg

Le Match :

Une première mi-temps mitigée, voire franchement moyenne au début. On se fait marcher dessus dans le jeu, sauf Barbosa qui lui marche sur tout le monde. Du coup, on encaisse un but tout moisi sur une mauvaise relance dans l’axe (genre Chantôme pour Matuidi) par Kalou., et Barbosa se prend un jaune au bout d’un quart d’heure et sera suspendu pour le prochain match.

Ça va avoir le mérite de nous secouer un peu, ce que n’arrivait pas à faire notre papi malgré moultes vocalises envers ses partenaires, et on va commencer à organiser un peu le pressing, notamment sur la défense adverse. Le milieu de terrain par contre est un peu une zone sinistrée, un hommage au nord donc.

Cependant, le pressing sur la défense va payer, et suite à une Zubrelance, Sorlin lance Khelifa qui joue le une-deux avec Barbosa avant d’aller placer un plat du pied au fond. On s’en sort bien et la mi-temps est sifflée sur le score de 1 partout.

On rouvre la deuxième période sur les mêmes bases : pressing sur la défense, milieu déserté et relances à deux euros. Du coup on frôle la correctionnelle deux fois, d’abord par Payet, puis par Kalou, mais dans les deux cas, Laquait est impeccable et chanceux.

A la 58e, Dupraz sort Rabiu, inexistant, pour faire rentrer Sagbo. C’est lui qui va obtenir quelques minutes plus tard un corner qu’aucun commentateur n’aurait qualifié « d’intéressant », et pourtant, que la montagne est belle. Barbosa le tire et Koné reprend de la tête directement sur Kalou qui trompe Elana. 2-1 pour les Croix de Savoie et j’ai le bout qui commence à frétiller.

5 minutes plus tard, je perds ma demi-molle quand Koné fauche Kalou dans la surface. Pénalty qu’on ne discutera pas et que Kalou veut tirer. Je ne tremble même pas, certains que Laquait, comme un symbole de Coupet, va l’arrêter. Et bien non. Du regard, il a fait peur au petit Salomon, qui n’est pas juif, et celui-ci tire au-dessus, tuant malencontreusement son seul supporter dans le stade ce soir, ironie du sort.

Du coup je suis hyper serein, avec une baraka pareille, le match est pour nous. A peine continuerai-je à inviter toute ma défense à des pratiques sodomites à chaque relance, c’est dire la zénitude. Barbosa laissera sa place à Govou à la 75e et Bérigaud sortira pour Mbarki à la 87e. Le jeu se durcit en même temps que ma bite à l’approche de la fin du match, et là c’est le drame.

Sur un centre complètement sortant, Govou pète un boulon et un tendon rotulien en tentant un retourné complètement hors de propos. On reconnait là le grand professionnel qu’il est en nous permettant de gagner pas mal de temps en fin de rencontre. Blague à part, je lui souhaite un bon rétablissement, j’espère qu’il rejouera avec nous la saison prochaine en première division.

Car même si le maintien n’est pas assuré, sur ces entrefaites et après 7 minutes de temps additionnel assez sales (Pedretti était sur le terrain, c’est vous dire), l’arbitre siffle sur une victoire 2-1 des Croix de Savoie, la deuxième d’affilée après celle contre Sochaux la semaine dernière, une première dans la saison. Si Brest a coulé contre Lorient et que Sochaux et Troyes ont fait match nul, Bastia et Reims ont gagné, nous maintenant sous pression.

On a toujours « que » 2 points d’avances sur la zone de relégation, mais c’est 2 de plus qu’avant cette journée, et pour la 30e journée on jouera à domicile contre Reims avec l’occasion de prendre encore un peu plus le large, bien aidé en cela par les différents kops de supporters qui se sont unis à l’occasion du match contre Sochaux et qui semblent avoir décrété l’union sacré, bravo à eux.

Les gars :

Laquait : 5/5 : Ne peut rien sur le but, mais nous a sauvé les miches en dégoutant les attaquants adverses.

Lacour : 2/5 : N’a pas été vu devant, mais ça devait être une consigne. N’a pas été trop vu derrière, et ça, ça devait pas être une consigne.

Cambon : 2/5 : il a tenu, mais putain ces relances…

Betao : 2/5 : il a tenu, mais bordel ces relances…

Wass : 3/5 : comme ses petits camarades, mais +1 pour le soutien offensif.

Rabiu : 0/5 : la note qui fait mal, surtout pour lui. Mais là c’était franchement nul. Je n’ai pas compris qu’il revienne sur le terrain pour la seconde période.

Sorlin : 2/5 : Mouai, belle ouverture pour Khelifa, mais ce vide au milieu de terrain, tu as ta part de responsabilité.

Koné : 2/5 : Comme Sorlin. Avec moins d’ouverture et plus d’impact.

Barbosa : 4/5 : Je voulais mettre moins, parce que même si ça montre son état d’esprit de guerrier, ça doit être relou quand il te gueule dessus à tout bout de champs. Mais merde, une putain d’activité et 2 passes décisives quoi…

Bérigaud : 1/5 : On l’a vu faire du pressing sur la défense adverse.

Khelifa : 3/5 : Le pressing aussi, les courses et un but en plus, son 9e de la saison, soit le double de l’an dernier en 2x moins de matchs.

Les remplaçants :

Sagbo (58e) : Forcément, à la place de Rabiu, ça tranchait. Mais il a bien fait ce qu’il sait faire, soit peser sur la défense et conserver la balle.

Govou (75e) : 13 minutes de jeu pas inoubliables et un nouveau tendon qui pète, avec une semaine de retard par rapport à l’an dernier (contre Sochaux, joué la semaine dernière). Courage et bon rétablissement.

Mbarki (87e) : Pour renforcer la défense qui commençait à avoir plus de trous qu’un jeune des quartiers nord de Marseille.

Le coach : 4/5 : Tout bien.

Les nordistes : 5/10 sur l’échelle des pleureuses lorientaises, 6/10 sur l’échelle des putes montpelliéraines. Je m’attendais à pire. Notons que leurs notes ont augmenté après l’entrée de Pedretti.

Tu veux lui faire plaisir ? Alors ajoute Franck Ripoux sur Facebook ou sur Twitter, il aura l’impression que son club intéresse quelqu’un d’autre que lui.

Franck Ripoux

academicien

Le plus grand auteur Anal de football

10 commentaires

  1. La trêve vous fera du bien, nous elle va nous couper notre élan…

  2. T’as pas noté l’arbitre ? Pourtant j’ai pas eu le sentiment de le voir impartial

  3. Lille-Evian c’est le consanguinico ou c’est déjà pris cette appellation pour les derbys bretons?
    vilaine blessure pour Gouvou, comme tu dis j’espère aussi le revoir l’année prochaine mais je pense qu’avec les tuiles qu’il a accumulé depuis son retour en France il risque d’arrêter de jouer

  4. @Bart : tu veux dire que Lille serait la première équipe à se plaindre de l’arbitre contre nous ? Tu veux faire remonter leur note dans la catégorie pleureuse ?

  5. Non, je dis juste qu’au vu du match (surtout la fin du match où les joueurs d’ Evian tombaient un peu trop souvent à mon goût et l’arbitre sifflait, parfois à raison faut pas se mentir) y’avait de quoi être frustré pour les supporters lillois.

    Après c’est ce que je pense, je sais pas du tout si Garcia et les joueurs se sont plaints à la fin du match.
    Alors, après vérification, ils se plaignent pas trop mais un peu quand même.

  6. Bien, je note que Lille est la première équipe à se plaindre après avoir joué contre nous (à part Lorient, hors-concours).

    Sinon pendant le match, il me semble que certaines charges lilloises étaient pour le moins vigoureuses, sans être sifflées, et que les lillois on subi le vent quelques fois aussi, entrainant des fautes contre nous.

    Pour la fin de match, pour une fois qu’on arrive à la jouer « à l’expérience », je vais pas me plaindre : c’était moche, mais ces 3 points on en avait vraiment besoin.

    Les « supporters » lillois devaient plutôt être frustrés du manque de précisions dans les derniers gestes de leurs joueurs.

  7. Que des notes très moyennes pour tous les joueurs défénsifs alors qu’on ne prend qu’un but face à une équipe en forme sur sa pelouse… Bizarre non ?

  8. @ETGblog : bizarre dans la mesure où on ne prend qu’un but, pas bizarre dans la mesure où les lillois ont eu pas mal de situations chaudes sur lesquels les défenseurs ne sont pas exemptes de reproches, soit parce qu’ils les ont provoquées par des relances dégueulasses pendant tout le match, soit en étant un peu juste au duel.

    Heureusement que Laquait a rattrapé ces erreurs, d’où sa note de 5.

    Et si Kalou marque le pénalty et qu’on finit sur un match nul ou une défaite, on aurait ptete plus remarqué les erreurs défensives.

    Pour rappel, le barème des notes du Mad, auquel peut venir s’ajouter un peu de mauvaise foi de temps en temps :
    1 = Catastrophique au point d’être remplacé avant l’heure de jeu par l’entraîneur.
    2 = La faible performance du joueur a handicapé son équipe, obligée de compenser.
    3 = Match « verre d’eau »…incolore, inodore, mais indispensable au bon fonctionnement de l’ensemble. Le joueur a tenu son poste en professionnel.
    4 = Passe décisive, but marqué, intervention défensive décisive, omniprésence du joueur dans sa zone d’expression. Il s’agit de signaler ce que le joueur a fait de plus que tenir son poste.
    5 = Un 4 serait insuffisant tant le joueur fut déterminant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.