Le genre de match qu’il faut gagner pour prétendre au titre. Tu prends la foudre, ok, mais t’encaisse pas de buts. T’as pas beaucoup d’occasions, les attaquants existent pas, ok, mais t’es réaliste et tu fous au fond, bordel.

Titolari :

De Sanctis (non noté) : Les tocards d’en face ont pas cadré une frappe. Est donc resté comme dans la chanson de Maradona, Like a virgin http://www.youtube.com/watch?v=s__rX_WL100

Gamberini (3/5) : Correct mais prend parfois trop à cœur son rôle, de remplaçant de Salvatore. C’est le mimétisme de Joséphine ange gardien.

Cannavaro (3/5) : Souvent limite, parfois génial, il prend un jaune pour avoir découpé un pompiste dans le money time.

Campagnaro (4/5) : A couvert une zone tellement grande, on aurait dit les oreilles du prince Charles. Continue de monter jusque dans les dernières minutes, et jusque bientôt 40 ans.

Zuniga (3/5) : Toujours précieux pour défendre, tout en puissance avec des coups d’épaule dans le menton des ailiers nains.

Behrami (3/5) : A suivi la mode du filet de pêche sur la poire, lancée par Henrique. La faute de goût. Costaud dans les duels, il ne pouvait reproduire le match contre la Lazio, quatre jours après (cf. René Girard, 1947, Coups de tatane à Vikash et pousse-pousse gratuit, sur la récupération après l’effort physique).

Inler (4/5) : Au top du top pour récupérer et relancer, tout ce qu’on lui demande. Hamsik s’est souvent appuyé sur lui pour distribuer le jeu.

Maggio (2/5) : Vraiment pas en forme en ce moment. Campagnaro par ses montées, lui avait pourtant libéré pas mal d’espace pour foutre la merde dans la défense adverse (remplacé par Mesto).

Hamsik (3/5) : Percute, percute, mais sans la peau de chèvre, ça sonne creux. Il faudra donc scalper Salvatore Aronica. Obtient tout de même le penalty (remplacé par Dzemaili).

Pandev (2/5) : Vraiment pas en forme non plus. Assez transparent et techniquement médiocre (remplacé par Insigne).

Cavani (4/5) : Pas un grand match mais El Matador enfile les buts comme Silvio la Ruby. Alors on danse.

Sostituzioni :

Insigne : Toujours aussi percutant ? Pandev sur le banc ?

Dzemaili : A failli arracher la gueule d’un connard de la Samp’.

Mesto : La première fois dans les chiottes.

Baci a tutti,

Mangiacaca et Fistoculo.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.