Tottenham – Liverpool (0-1) La Reds Academy livre ses notes

justwide 2

Coucou, me revoilou

Quand on supporte un club de football, quel qu’il soit, n’importe où sur terre, quelque soit la division dans laquelle il évolue, on espère que notre équipe de coeur va bien jouer au football, avoir un beau collectif et marquer plein de buts. Et plus secrètement, parce que c’est impossible, on espère que notre équipe, celle qui occupe nos pensées quand on s’endort à côté de la mère de nos enfants, va remporter tous ses matchs.
Et ce miracle, c’est devenu notre quotidien à nous les supporters de Liverpool. Quelle période incroyable. Ce rêve est si improbable qu’on a mis des mois à se rendre compte qu’il était devenu réalité, sous l’autorité camouflée par des câlins de Jurgen Norbert Klopp. Cette saison 2019-2020 est encore en cours et on sait déjà qu’on s’en souviendra toute notre vie. Cette saison, c’est celle que rêve tous les supporters pour leur club à travers le monde.

Alors, ce rêve va prendre fin tôt ou tard , peut-être à la 1re défaite des Reds. Et encore, cela ne remettra pas grand-chose en cause. Elle n’enlèvera pas en tout cas que ce Liverpool est l’une des plus belles équipes que j’ai jamais vu jouer.

Le match

Il n’y a eu qu’une seule équipe sur le terrain. Liverpool. Enfin jusqu’à la 70e où José a pu faire rentrer deux joueurs frais et appuyer sur les faiblesses physiques du moment de Liverpool.
On lira la situation de 2 manières différentes. Soit que Liverpool n’a pas su se mettre à l’abri avant malgré sa large domination, soit que les Spurs ont manqué de remporter le point du nul par la maladresse invraisemblable de Son ou Lo Celso.
Toutefois, le score final reste implacable et c’est bien Liverpool qui a encore gagné. Et sur l’ensemble du match, c’est amplement mérité.

Les notes

Alisson (4/5) : Étrange cas que ce gardien. Soit les tirs sont loin de lui et ils fuient incroyablement le cadre. Soit les tirs sont cadrés et ils finissent droit dans ses bras, sans qu’il ait à plonger. Un nouveau magicien Brésilien à Liverpool.

Trent (3/5) : On est loin de la masterclass donnée face à Leicester. Enfin on a rien à lui reprocher non plus.

Robertson (2/5) : Lui aussi il commence à être à court de jus. Vivement un break qu’on retrouve le latéral impérial que l’on connait, offensivement et défensivement.

Virgil (4/5) : Un tacle de légende, une intelligence dans le placement et pour jouer le horsjeu.net.

Gomez (3/5) : Des soucis de relance mais encore le complément parfait dans le repli et les duels de van Dijk.

Henderson (2/5) : Pas très content à la fin du match, on ne sait si c’est de sa performance ou de celle de l’équipe. Coupable de pertes de balle en 1re mi-temps, il a sorti le grand jeu en fin de match quand tout le monde commencer à sombrer physiquement. Capitaine courage.

Gini (4/5) : Au coeur de la bataille, il a été un peu discret en début de match avant d’être partout. Devant, derrière. Un coeur tellement gros qu’on est pas sûr que Klopp pourrait l’enlacer.

Oxlade (2/5) : Oui, rien à signaler. Remplacé par Lallana à 30 minutes de la fin, et il a été le pendant hyperactif de Gini. Il a mis tout l’engagement nécessaire pour reprendre la main sur le milieu de terrain.

Salah (3/5) : Il ne manque pas grand chose. Enfin si, sûrement un but. Sinon quel poison, quelle incroyable machine à presser haut et à résister à 2 ou 3 adversaires.

Firmino (4/5) : Au début je n’ai pas trop compris dans quel état il était. D’ailleurs je crois que des fois, il ne se comprenait pas lui-même. Et puis les rouages se sont mis en route. Quel génie créatif bordel. (Ce jugement ne concerne pas ses coupes de cheveux)

Mané (4/5) : Le joueur préféré de ton joueur préféré. Et t’a pas fini de t’extasier sur ses dribbles qu’il est déjà en train de défendre de l’autre côté du terrain.

Le résumé du match :

https://www.canalplus.com/sport/tottenham-liverpool-tottenham-liverpool/h/13060835_50001

Sous ce texte il y a deux boutons, dont l’un sert à nous donner deux sous. Comme ça, pour le plaisir. Ca fait des mois que vous vous dites que vous allez le faire, et la soudainement, vous allez le faire pour de bon. Pour vous c’est peu, mais pour nous ça veut dire beau cul. 

JustWide

Honnête artisan à la Reds Academy. Horsjeu.net m'a donné la vie, et me bourre le cul depuis ce jour.

5 commentaires

  1. Le mec ne revient que quand son équipe roule sur tout le monde… Même moi je n’aurai pas osé. Enfin si.

    Et puis bon, comme vous, c’est moi, hein. On se comprend.

    Bisou à vous (donc à moi).

    • Ah mais vous avez un compte Jouzé Mourigne, pourquoi ne pas l’utiliser pour publier vos académies (bien qu’elle soient plutôt nulles) ?

  2. En tant que Stéphanois , Je confirme à 100% ton intro !
    C’est énorme ce qu’ils sont en train de réaliser !!!
    Franchement le titre est pour vous !!! C’est l’année où jamais avec cette putain de première partie de saison !!
    En tout cas je l’espère vraiment !!
    C’est l’ équipe que je préfère en Angleterre sans forcément être fan , mais la ressemblance avec Sainté y fait pour bcp . (PS: je ne parle pas de la série en cours mdr ^^) la ville ouvrière , ce stade mythique , ce public , et les supporters avec forcément le
     » you’ll never walk alone  »
    Allez les Reds !

  3. Comme j’aime vous lire bel homme. Bien que pour être tout à fait honnête, j’aurais rajouté quelques bites à cette académie. Du coup je vais me refaire les Annales des Parions Bourrés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.