Chaves Porto [Taça] (0-0/3-2) Porto ne fera pas le quadruplé

Bom Dia,
Ce soir Porto se déplace à Chaves pour le 4e tour de la taça (NDT coupe). Nuno a fait de la coupe une priorité et ce tirage pue un peu du cul.

D’abord Chaves est un promu qui tourne très bien depuis le début de la saison avec notamment une victoire face au Lézards.
Ensuite c’est une équipe de casse-couilles. Petit stade, regroupée, tactiquement très disciplinée, bref l’équipe par excellence qui va t’emmerder et te planter un couteau dans le dos.
Qui dit priorité dit équipe-type, mais si tu viens ici et que tu lis (pas que pour les notes) tu sais que de toute façon Nuno ne change quasiment jamais.


O Equipe :


Donc Nuno fait jouer son onze habituel sauf pour Oliver qui a joué avec les espoirs espagnols et est revenu légèrement blessé, ou les Mexicains qui sont revenus le mardi.
Du coup retour d’André André au milieu et Varela sur le côté gauche.
porto


O Jogo :


Le match démarre avec un plan de jeu encore plus simple que celui de Sarkozy concernant les révélations de Médiapart.
On nous laisse avoir la balle, chercher à faire du jeu, attaquer. En face ça profite de la mollesse de l’arbitre Pujadas pour commettre des fautes, changer de sujet et attaquer en contre.
Pendant 20 minutes on se fait chier, on ne met qu’un ballon dans la surface alors que Chaves nous fait serrer les fesses à la 11’, sur un centre au premier poteau et une sortie de José Sá digne d’Ali Ahamada.
Ce frisson passé on recommence le match sur le même rythme qu’une chanson de Coldplay où tu dois te concentrer pour savoir si t’écoutes la même en boucle ou bien toute leur discographie.
Donc devant cette enculade on tente du jeu long qui nous amène des situations avec Silva et Jota dans le dos de la défense qui recule et qui place donc le match sur un plan physique, du duel, de l’engagement… Bref une partie chiante, quoi.
On met un rythme de fou, oui on est complètement dingue de ne pas emballer le match car eux ne vont rien faire et nous on doit éviter une prolongation car mardi on joue notre tête en Ligue des Champions.
Il faut attendre la 45’ pour entrer balle au pied dans la surface. Mais Jota ne peut pas vraiment déclencher sa frappe.

MI-TEMPS :

Bon pour résumer cette première période

On attaque mieux la seconde période avec Varela et Jota qui prennent plus les couloirs.
Cependant on reste sur une occasion toute les 10 minutes, comme un match de Ligue 1, putain de honte.
A la 63’ André André change le rythme et frappe sur le poteau! Putain donc on ne s’en sortira que sur un éclair de génie et plus on essaie de jouer , plus Chaves se replie.
On arrive à la 70’ et donc on se met à pousser pour ne pas se retrouver con en alignant une équipe type avec 4 internationaux pas mis au repos pour une match de coupe à 4 jours de la qualif en LDC. Oui je l’ai déjà dit, mais putain vu le match il fallait balancer des gars qui ont la dalle !
75’ Entrée de Depoitre pour Otávio.
Sur son premier Ballon Depoitre récupère et décale Varela qui centre sur le Belge mais sa tête ne trompe toujours pas le gardien.
87’ Centre fort de Varela que personne ne touche mais ça frôle le poteau.
90+4’ frappe de Danilo repoussée, frappe de Jota déviée devant la ligne.
Bref Prolongation avec une équipe qui attend les pénaltys depuis la 20’ minutes et une qui ne sait pas quoi foutre.
Nuno décide donc de jouer offensif avec les entrée de Evandro et Layún pour Varela et André André…Ok super.
Pour résumer on a 2 actions litigieuses, YAPAPENO, eux une YAPAPENO et c’est les péno. YAPA… Ah ben merde si là y’a que ça en fait
On marque, il rate, on rate, il marque, on marque, il marque, on rate il marque, on rate….
On est éliminé, il faudra donc gagner le championnat ou la Ligue des Champions pour ne pas être encore brecouille cette saison.

La belle stratégie de Nuno se termine mal.


O Dragoes :


Sá (2/5) Fébrile sur sortie aérienne en début de match, puis au pied, il a ensuite fait le job notamment en sortant le premier pénalty.
Maxí (2/5) Encore en Jetlag
Felipe (3/5) Défensivement rien à faire, offensivement il a essayé.
Marcano (3/5) Il a été le taulier derrière.
Danilo (3/5) Parfait à la récupération et à l’orientation du jeu, pas assez de percussion pour amener offensivement.
André André (3/5) Un début de match compliqué puis il a repris le rythme et aurait pu être le héros mais a pris le poteau.
Otávio (3/5) Moins flamboyant, moins en vue mais sans joueur pour combiner avec lui pas facile.

porto

Quand personne ne veut jouer avec toi

Varela (3/5) Catastrophique pendant 50 minutes puis celui qui a le plus amené de danger.
Jota (2/5) Sans profondeur c’est compliqué pour lui.
Silva (2/5) Plus il participe, moins il est efficace, peut être qu’il est fatigué car il ne tourne jamais.


O Banco :


Depoitre (3/5) il a amené un truc avec son jeu de déviation et son physique mais pas de réussite
Evandro (3/5) il a tenté des frappes et de changer le rythme, +1 il a mis son péno.
Layún (1/5) Entré pour les coups de pieds, il a raté le sien.

 


Remarque à la con :


Le joueur de Chaves Braga est le sosie de Muller il ne faut pas aller en vacance à Saint Marin.
On revient sur les bonnes vielles polémiques des YAPENO : à un moment, oui, ils auraient pu être sifflés, mais on est trop tendre devant et pas assez tueur.

Si tu veux que le football anal  puisse s’exprimer et qu’on me paie des Sagres ou des Super Bock, Abonne toi ici
Si tu veux discuter ou suivre mes conneries c’est possible sur TWITTER @franckhomer
beijos anal, Homerc

Homerc

Né un soir de mai 1987 devant une talonnade devenu mythique. Tranchant comme Couto, précis comme une trivela de Quaresma, Dingue comme Futre #Troll #Sexe #RockNRoll

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.