Angleterre – Italie (1-1, P 2-3): La Three Lions Academy a terminé son deuil

Salut les gueux !

Comment ça j’ai autant de retard qu’une femme enceinte ?

Les gars:

Gareth joue une finale, Gareth est en costume. Et choisit de reconduire le 3-4-3 qui avait fonctionné contre l’Allemagne. Ca donne ça :

Source: @England (Twitter)

Le match

Que l’on peut résumer comme suit : la meilleure équipe a perdu contre une meilleure stratégie. Oui je peux, je vis en Belgique. Un but d’entrée et 55 minutes à marcher sur des Italiens qui n’avancent pas et qui s’en remettent à des tirs peu dangereux pour Jordan (que j’aime d’amour, comme vous le savez).

Mancini sort son attaquant de pointe pour passer à un milieu à six et voilà que ce sont les Three Lions qui ne mettent plus un pied devant l’autre. L’égalisation – logique – fait suite à un cafouillage sur corner.

Le reste de la seconde mi-temps et les prolongations sont dispensables, comme l’arbitre qui oublie deux cartons rouges (tirage de maillot annihilant une action de but puis semelle de Jorginho sur le genou de Grealish). Evidemment, on ne peut pas se cacher derrière ce genre d’excuses pour expliquer une défaite .

Puisque l’Angleterre s’incline aux pénaltys suite à trois échecs (poteau, gardien x 2). Voilà je suis arrivé à l’écrire, on peut donc dire que je suis passé à autre chose.

Que retenir de cet Euro ? Une place en finale, des certitudes défensives aussi bien sur la charnière qu’au milieu. Une animation offensive parfois mauvaise. Peu de changements pendant les matches et des choix parfois douteux sur le onze de départ (Grealish / Mount , Foden à droite, Chilwell en tribunes). Pas sûr qu’on puisse reprocher à Gareth ce retrait gonadique en deuxième mi-temps, ni l’entrée de Rashford / Sancho à la 117e. Il a été confirmé jusqu’en 2022 avec mission de tirer mieux de l’armada offensive (supposée). Bref on verra bien.

Les gars

Pickford (5/5): Ken Jr veut désormais que je l’appelle Jordan. Il a bien raison.

Maguire & Stones (4/5): Golgoth et son side-kick sont la meilleure charnière de l’Euro.

Walker (4/5): A droite ou comme central, il est excellent. Remplacé par Rashford (voir ci-dessous)

Trippier (3/5): Passeur décisif. Remplacé par Saka (voir ci-dessous).

Shaw (4/5): Une reprise à montrer à tous les attaquants. Cramé le reste du match.

Phillips (2/5): Sa capacité à disparaître pendant les matches est impressionante.

Rice (4/5): Quelques gestes techniques et conduites de balle pour montrer qu’il n’est pas que bon défensivement. Remplacé par Henderson (NN), remplacé lui-même par Sancho (voir ci-dessous).

Mount (2/5): Pas mauvais mais visiblement cramé. Remplacé par Grealish (NN) dont le genou a servi d’essuie aux crampons de Jorginho.

Sterling (2/5): Frappe quand il faut passer et passe quand il faut frapper. Visiblement cramé.

Kane (2/5): Tu règles ton transfert avant décembre 2022, merci.

Rashford / Sancho / Saka (5/5): S’ils sont critiquables d’un point de vue footballistique, j’espère que tous les crétins qui les ont insulté pour leur couleur de peau seront condamnés à écouter infiniment la reprise de « Près des Etoiles » de Soprano.

Prochain match le 2 septembre en Hongrie pour les qualifications de coupe du Monde. Bonnes vacances !

Stay safe, bye for now !

Ken S.

Ken SingTown

3 commentaires

  1. Bucoliques, je vous voyais gagner l’Euro avec votre petit Grealish et votre Sancho…. come again !

    • La France de 2018 nous aurait mis la raclée.
      Grâce à l’influence bénéfique de KB sur le jeu français, nous vous aurions probablement battu sévèrement en 2021.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.