Danemark – Belgique (1-2) – La sea sex and seum académie philosophe

SeaSexAnsSeumBanniere
Cogito ergo seum, je pense donc je chouine.

Salut les pisseuses,

Affronter une équipe dont l’un des joueurs a récemment frôlé la mort sur le terrain, ça fait réfléchir. Et jeudi matin, de huit heures à midi, pendant que j’évacuais les bières de la veille, je me posais une foule de questions. Est-il injuste de désobéir aux dieux des xGs? Savoir se placer, est-ce ne pas croire en la passe d’un coéquipier ? La technique nous libère-t-elle de la conduite de balle ? Discuter avec l’arbitre, est-ce renoncer à la violence ? L’inconscient qui tacle en loucedé échappe-t-il à toute forme de carton jaune ? Sommes-nous responsables de notre élimination prochaine ?

Il paraît que les Danois ont été séduisants. Moi je dis, j’ai l’impression que les maillots rouges mettent toujours en valeur. C’est pour ça qu’on a peiné un peu en première mi-temps. Attention je ne dis pas que c’est notre faute, mais la chaleur, les cris des supporters, on n’est pas habitués. Et puis qu’est-ce qu’ils mettent dans leurs assiettes les Danois pour courir autant. Rien qu’à les suivre des yeux j’étais fatigué, 1-0 au bout de deux minutes, autant d’occasions pour eux que de calories dans une fricadelle.

Heureusement qu’une divinité est intervenue pour inverser le karma. À ce point-là, on n’est plus trop sûr que ce soit le dieu du seum, c’est peut-être le dieu de l’incompétence aigre, le seumeum du dieu. Voyez plutôt :

Alors en deuxième mi-temps, on ne s’est pas vraiment mis à courir plus que les autres, mais on a mis nos joueurs de foot et subitement, les événements ont pris un tour défavorable pour notre niveau d’acrimonie, et nos diables – grâce à Thorgan (et Romelu et Kevin qui lui amènent le ballon) puis grâce à Kevin sur une belle frappe de loin – éloignent l’idée de laisser des points aux Danois. Ou nous permettent d’espérer prendre un but foireux en fin de match sur un vieux cafouillage merdique. Et ça a raté aussi…

En résumé, on gagne grâce à nos individualités, en ayant été contraint d’abandonner la balle à l’adversaire qui avait l’air de savoir beaucoup mieux que nous ce qu’elle voulait en faire. Putain de bordel de merde, on est en train de devenir français. Putain. de bordel. Bordel…

Ah vous vous voyiez déjà festoyant sur les lambeaux des classements UEFA déplacés ! Et bien buvez vos larmes et embrassez-nous les bagouzes (ceci est un message d’un certain Thomas M.).

L’inconscient échappe-t-il à toute forme de connaissance ?

Dit autrement : Comment un roux appréhende-t-il la réalité d’un match de football ?

50 shades of seum

Aux grands seums les parties reconnaissantes

Courtois (2/Seum) S’est pris un but de Poulsen, tout en réalisant sur l’action un plongeon remarquable, qui aurait mérité d’être distingué en tant que RAIE du jour. Si seulement…

Denayer (5/Seum) A tenté une seule passe vers l’avant de tout le match à la minute 1, qui a trouvé Højbjerg, qui a décalé Poulsen. Le reste du temps, a joué au D’Artagnan du Seum, se faisait bolosser par le premier Martin Braithwaite venu.

Vertonghen, Aldeweired (4/Seum) Les autres mousquetaires du Seum. Tous sur Braithwaite, Braithwaite qui les passe tous. Vont cauchemarder du jeu dos au but du Barcelonais, qui grâce à eux sort une performance messiesque.

Meunier (5/Seum) On ne peut mettre moins à ce prince du seum, qui nous offrit un magnifique chouinage entre les matchs. Sur le terrain, a perdu la bataille en se faisant concasser son moulin qui n’allait pas trop vite par de la farine (Maehl en danois). Pour parachever sa performance, incapable de foutre la balle dans le but vide à la dernière minute.

Dendoncker (4/Seum) Chargé d’assurer l’équilibre défensif, a fini martyrisé par le milieu de terrain danois.

Tielemans (3/Seum) Chargé d’assurer du liant au milieu de terrain, a surtout assuré quelques statistiques de récupération à Højbjerg.

Thorgan Hazard (2/Seum) En ce concentrant bien sur la performance défensive de Thorgan, on remarquera un bon nombre de duels aériens perdus en fermant au second poteau, et un match fini en s’étant fait prélevé les deux reins et greffé un carton jaune

Carrasco (3/seum) Remplacé comme tireur de coup belge (ces Français… dès qu’ils s’agit de s’attribuer le mérite d’une réparation d’injuste, ils sont les premiers, hein… le coup franc, sérieusement…) après un seul coup belge raté. Le reste du match, a beaucoup couru dans les espaces pour se proposer. Le seul problème c’est qu’il courait dans des espaces occupés par trois Danois.

Mertens (4/Seum) Peu de balles touchées, mais une belle proportion perdue. Dont une magnifiquement anale à la 16e.

Lukaku (0+/Seum) On désespère à trouver un germe de seum chez Big Rom. Râle à peine quand il a trois Danois su le paletot et conserve la balle. Continue à faire les courses même quand il n’y a pas une balle qui passe la ligne médiane. Seul très léger motif d’espoir : s’est fait dégager une fois à l’épaule.

De Bruyne (0/Seum) Il y a des jours comme cela, où l’on se demande pourquoi il est licencié chez nous. S’il fait rien qu’à contrarier nos plans de seudeumisation de la Belgique en étant décisif deux fois après avoir touché deux ballons…

Witsel (4/Seum) Alex est toujours resté en retrait médiatique des stars de l’équipe belge. Puis il a vu Michael Cuisance. Il s’est dit pourquoi pas… Il a mis des posters de lui partout dans sa chambre. Et en continuant comme cela sur l’euro, il espère pouvoir faire la couverture du glorieux magazine « passion perte de balle« 

Eden Hazard (3/Seum) c’est clairement fait piquer le totem de sauveur de la Belgique par De Bruyne.

Vermaelen (3/Seum) Entré pour profiter de la dernière minute de temps additionnel.

Bonus

Comment résister à vous remettre un petit air dans la tête, en regardant jouer un des petits protégés de Jasper Daetrukobsen ?

Manneken Chouine

Un commentaire

  1. Heureusement qu’une divinité est intervenue pour inverser le karma, une fois.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.