Gafanha – Porto (0-3) Porto paie le Gafar et passe

Bom Dia,

Après une trêve internationale pleine de promesses, retour aux affaires face à Gafanha.

Gafanha tu ne connais pas?

Ok moi non plus, c’est un club du district d’Aveiro qui joue en D3 Portugaise et est premier de sa poule.

Historiquement son nom viendrait de l’endroit où l’on payait le gafar, mot arabe signifiant « tribut », pour passer un pont ou un bac ; cette version semble plausible, du fait de l’existence dans le coin d’un très ancien pont de bois. (Oui pas besoin de lire Wikipédia je le fais pour toi et oui une partie de mes ancêtres n’est pas gauloise).

Enfin, bref, y a rien à voir là-bas. Heureusement pour nous on joue à Aveiro, stade qui a accueilli le match de la selecção contre Andorre. Ca inspire du bon.

 


O Equipe :


Là on se dit logiquement que les jeunes auront du temps de jeu, que les internationaux vont gratter du repos… On jette un coup d’oeil à la compo…

Donc Nuno décide de ne pas faire tourner.

Il aligne un 11 quasi type sans rotation et face à des quasis amateurs.

Le seul international laissé au repos est Ruben Neves qui a joué 2 matchs avec les espoirs et Miguel Layún.

Sá dans la cage

Maxí-Boly-Marcano-Telles

Boly prend la place de Felipe qui avait fait tous les matchs.

Danilo-Herrera(Capitão)-Oliver

Un milieu qui semble type pour préparer la LDC

Jota-André Silva-Otávio

Une attaque qui a planté sur les derniers matchs.

horsjeu
Alors certes c’est une équipe type mais si on ne fait pas jouer les remplaçants ou souffler les cadres sur un match comme ça on le fera quand? Quand on aura des blessés remplacés par des mecs sans temps de jeu depuis aout?


O Jogo :


Les joueurs de troisième division essaient de nous presser et de mettre de l’impact physique. Ils tiennent 5 minutes avant de partir à reculons… Seul leur gardien reste tranquille, pour le moment.

Premier coup franc de Gafanha dans le paquet repoussé par Sá mais à la retombée un joueur reprend de volée: hors cadre. (Oui je te préviens je ne vais pas me faire chier à te mettre les noms des adversaires sauf leur gardien qui sera sollicité).

On se lance dans une passe à 10 géante pour décaler les latéraux qui centrent, mais c’est trop lent pour déstabiliser l’adversaire. Ouais même une moche en fin de soirée faut un minimum pour l’emballer.

Il faut attendre la 19’ pour la première énorme occasion. Octávio centre pour la volée d’Oliver à 9 mètres mais elle est sur le gardien de Gafanha, Diogo qui repousse.

Otávio, Oliver, Jota ce sont des super joueurs qui aiment tripoter la balle, mais du coup ils laissent les gafanhiens revenir et défendre à 7 dans la surface en nous empêchant d’être dangereux.

Enfin on dit ça, mais l’ouverture du score vient  d’un exploit individuel d’Otávio qui, arrêté dans la surface élimine 3 adversaires et marque.

 

Du coup Gafanha panique et le gardien fait une sortie limite sur Danilo hors de la surface et on se croit en district.

On joue une peu plus vite et Jota sert André Silva mais sa tête plongeante n’est pas cadrée. Pas plus de réussite sur un caviar d’Otávio pour Jota qui à 6 mètres ne cadre pas sa tête. (39’, 42’)

43’ Herrera prend un jaune pour un pied haut.

Gafanha combine bien et se joue de Marcano en jouant dans le dos de Telles mais l’attaquant ne peut cadrer sa reprise. À la 45’

MI-TEMPS : On domine sereinement face à une équipe qui n’a que son organisation à nous opposer. Nos joueurs de ballon tripotent plus la balle que Georges Tron ses assistantes pour un résultat aussi discutable.

On reprend en posant le pied sur la balle mais toujours en jouant comme si c’était un toro.

Du coup on fait tourner au milieu mais trop lentement pour déstabiliser nos adversaires.

49’ Frappe de Maxí à 25 mètres repoussée par le gardien sur Jota  qui trainait mais la reprise de l’espoir est sortie par le gardien.

53’ André Silva décale parfaitement Jota mais sa frappe est encore repoussée par Diogo qui est toujours le gardien de Gafanha.

Donc Jota est à 3 occasions ratées face à un gardien de D3 tout va bien.

On continue et les Gafaniens font des fautes. Otávio trouve Boly sur coup franc qui coupe de la tête mais dans les bras de Diogo.

65’ Sorti de Jota, André Silva et Otàvio pour Brahimi, Depoitre et Corona.

Encore une fois Brahimi rentre et le jeu est accéléré. Il frappe sur sa première occasion et sur la seconde il décale Telles contré au dernier moment.

Sur son corner Marcano dévie pour Corona seul et 0-2.

 

75’ Sur un ballon en profondeur Depoitre devance le gardien qui le fauche mais l’arbitre dit YAPAPENO!

On gère, l’adversaire a abandonné. Seuls Corona et Brahimi mettent du rythme, mais sans concrétiser.

Après un gros travail, Corona dépose le ballon sur la tête de Depoitre qui ne manque pas l’occasion de marquer, lui 0-3. (90’)


O Dragoes :


Sá (2/5) Pas facile d’être noté quand tu n’as rien à faire. Une bonne attitude quand même car il resté concentré jusqu’au bout.

Maxí (3+/5) Enorme dans le couloir, jamais pris à défaut défensivement, présent offensivement. Il est de retour.

Boly (3/5) Physique, présent au duel, et bon dans la relance, de quoi virer Marcano du XI.

Telles (3/5) De belles montées, pas un duel de perdu le choix entre 2 des 3 avec Layún est cornélien.

Danilo (3+/5) Il a gagné tous ses duels. Il a relancé propre, tentant des passes qui cassent les lignes. Reste qu’après l’ouverture du score il a reculé et levé le pied comme à chaque match et là y’en a marre.

Herrera (2/5) Moins d’activité qu’à son habitude. Peux être que lui aurait dû souffler.

Oliver (3/5) Grosse partie il est vraiment techniquement au-dessus mais putain si parfois tu lâchais plus vite la balle, au lieu de faire ton cinéma.

Otávio (4/5) Le but qui fait du bien, la classe qui fout la trique, le touché qui fait rêver.

horsjeu

Qui peut rester insensible face à tant de talent?

Jota (2/5) Se faire des occases, c’est bien, les mettre c’est mieux.

André Silva (3/5) Il n’a pas marqué mais il a pesé et donné des ballons qui auraient dû aller au fond.

 


O Banco :


Brahimi (3/5) Il doit plus jouer il est le vrai dynamiteur de l’équipe.

Corona (5/5) des dribbles une passe décisive et un but ouais difficile de faire mieux.

horsjeu

Magnifique sortie du banc

Depoître (3/5) Deux ballons exploitables, un péno pas sifflé et un but REP A ÇA Jota!

 


Remarque à la con :


Les 3 gros ont galéré mais sont passés, comme quoi les retour de trêves sont toujours compliqué.

 

 

Si tu veux que le football anal puisse s’exprimer et qu’on me paie des Sagres ou des Super Bock, Abonne toi ici

Si tu veux discuter ou suivre mes conneries c’est possible sur TWITTER @franckhomer

beijos anal, Homerc

Homerc

Né un soir de mai 1987 devant une talonnade devenu mythique. Tranchant comme Couto, précis comme une trivela de Quaresma, Dingue comme Futre #Troll #Sexe #RockNRoll

3 commentaires

  1. Gafar, c’est le méchant dans Aladdin, nous prends pas pour des buses !

  2. J’adore l’illustration de la note de Corona, ça cest du 5/5 bordel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.