Guimaraes – Arsenal (1-1) : La Gunners Academy se rapproche de la fin

A tous,

Parce que nous ne sommes pas assez mis de côté et raillés pour notre participation à la géniale Ligue Europa, l’UEFA a décidé de nous rabaisser encore plus en imposant un match à 16h50 un mercredi. Douloureuse confirmation que nous sommes des chèvres. Plus encore quand on sait qu’Arsenal pointe à 6 points du top 4 après 11 journées. Mais fidèles lecteurs, n’ayez craintes. Le chômage, ce bien si précieux, va me permettre de vous raconter cette folle partie de football. Et alors que notre dernière victoire remonte à 1851, la qualification – et par extension, la première place du groupe – était en jeu, Arsenal a encore été à la hauteur de l’enjeu.

Quel match de chiotte.

A l’aller, on s’était bien marré (non). Souvenez-vous, il y avait eu du jeu (non), du spectacle et des buts (bon là oui). Le sauveur Pépé a cette fois été propulsé titulaire. Et Emery, pour la première fois de la saison, de partir sur un système à 3 centraux. Celui-là même qu’il tente d’éviter depuis des mois et qui n’a pas vraiment été une réussite la saison dernière. Le milieu très light pour les habitudes d’Unai. Martinelli le serial buteur continue d’enchaîner les matches en Europe. Et c’est sous des trombes d’eau que tout ce joli bazar a eu lieu.

Pour la 500e fois de la saison, on a vu une parodie de football. Ca ne ressemble plus à rien. Dans tous les domaines Guimarães paraissait supérieur : techniquement, dans les transitions, dans le jeu, défensivement… Ils doivent être dégoûtés de ne pas avoir gagné, nos amis portugais. Alors que l’illustre Mustafi a ouvert le score sur le seul tir cadré de nos Gunners à la 80e, Arsenal a encore concédé l’égalisation en fin de match. Dans les arrêts de jeu cette fois. Logique, on ne méritait pas mieux. Et je n’ai même pas envie de m’étendre. C’est catastrophique. Mais du coup : la mascarade prend-elle fin un jour ?


Les artistes…

Martinez 4/5 :

Un des seuls qui a fait le taf. Et sans lui, c’était 2 ou 3-0. A la pause.

Mustafi, Sokratis et Holding 2/5 :

Pas un pour rattraper l’autre. Ils ont ramassé toute la partie. Mention spéciale pour Holding qui, décidément, a beaucoup de mal à revenir à un semblant de niveau depuis sa blessure. C’est bête, il était capitaine.

Maitland-Niles 0/5 :

Nul. Il a même oublié d’enlever sa chaîne autour du cou et a dû sortir pour l’enlever sur demande de l’arbitre. Pas un choix juste à part ça.

Ceballos 1/5 :

Rendez-nous le Ceballos des débuts. Et en plus il s’est blessé.

Willock 1/5 :

Pas dans le coup.

Tierney 3/5 :

Un des rares pas trop mauvais.

Pépé 1/5 :

Compliqué.

Saka 1/5 :

Très compliqué.

Martinelli 1/5 :

Très, très compliqué.


Les intermittents…

Guendouzi 2/5 :

N’a pas apporté grand-chose finalement.

Lacazette 1/5 :

A part un contrôle raté, RAS.

Torreira – Non noté.


Le temps additionnel…

Un temps additionnel très court cette semaine pour revenir très brièvement sur l’énième contre-performance contre les Wolves le weekend dernier. Match nul 1-1, des points encore perdus. Car si maintenant on est nul aussi en Ligue Europa, c’est toujours le cas en Championnat. Tu ouvres le score, et tu te fais rattraper. Comme contre Watford, Crystal Palace ou Liverpool en League Cup. Une habitude. Par contre, dans le jeu, l’éclaircie met beaucoup de temps à se pointer… Il y a eu du mieux, notamment sur les phases de possession. Mais l’équipe retombe beaucoup trop rapidement dans ses travers. Ca devient un peu usant de se répéter après chaque match. Quel est le projet de jeu ? Il y en a-t-il un ? Vite Unai, fais nous fermer notre clapet. Ou pars, je sais plus moi.

Ah, et en prime. Notre futur crack William Saliba s’est pété avec Sainté. Il paraît que ça pourrait être très mauvais. Quand rien ne va…

Samedi, 18h30, Leicester. Potentiellement, on peut avoir un gros carnage. Une défaite de plus et on est à 9 points des Foxes. La fin de parcours pour Unai Emery ?

Ray Parloir

Franco-australien au cerveau complètement azimuté par tant d'années de dépression

2 commentaires

  1. C’est vraiment dommage pour Holding, il était si fort avant sa blessure l’année dernière…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.