La Three Lions Academy note les amicaux – Espagne et Suisse

Salut les gueux !

Après une Coupe du Monde plutôt réussie pour l’Angleterre, on se retrouve pour deux matchs : l’Espagne d’abord ; la Suisse ensuite. L’idée – après les deux défaites successives contre la Croatie et la Belgique – est de relancer la marche en avant et de confirmer les (quelques) promesses du Mondial.

Les plus clairvoyants d’entre vous auront bien sûr notés que le match contre l’Espagne n’est pas un amical, mais part entière de la « Ligue des Nations« .

Cette « compétition » consacre le foot business : attirer du chaland (et non plus du spectateur), attirer les sponsors, faire croître les droits télé etc… Ainsi, la Fédération Belge estime que ces matchs vont lui rapporter le double par rapport aux matchs amicaux, soit 12M € au lieu de 5 (source : Le Soir). Qui seront bien sûr investis dans le foot amateur plutôt que d’augmenter salaires et autres primes. Oui.

 

 

On s’auto-moralise en promettant à une équipe du groupe D une place assurée au prochain Euro. C’est clair qu’un match de Gibraltar (34 000 habitants) contre toute autre équipe, ça va certainement accroître les parts de marché.

Transition toute trouvée, avec le retour de la rubrique « Le Saviez-vous? » ! 

Figurez-vous, mes bons, que Gibraltar est la pierre d’achoppement entre l’Espagne et l’Angleterre depuis le traité d’Utrecht (1713). Le rocher appartient de facto à l’Angleterre mais est localisé sur la péninsule ibérique. Malgré deux référendums d’auto-détermination, les autochtones ont choisi de rester Anglais (et on les comprend).

Le rapport avec le match de ce soir ? A force d’être rude avec les bouffeurs de jamón, ils ont fini par nous le mettre (le jamón).

La composition :

Ashley Young pas convoqué, c’est donc Luke Shaw qui prend le poste de latéral gauche. Rashford débute en lieu et place de Sterling, blessé. Gomez, de retour de blessure, remplace Walker.

Le match :

Il n’y en pas eu, malheureusement. L’Espagne a installé son jeu de possession et de circulation bien connu, mais avec de l’agressivité et du mouvement en sus . L’Angleterre a été privée de ballons, obligée de défendre face à des attaquants rapides et incisifs. La relance a été extrêmement difficile due à un pressing haut sur les défenseurs et Henderson, ce qui a annihilé toute tentative de jeu de notre part. On a été extrêmement tendres dans les duels, les Espagnols excellant dans l’art de la roulade au moindre contact.

Cependant, tout n’est pas à jeter. Rashford a été très bon, dans ses appels et courses. Le jour où il apprendra à mettre ses frappes (tête et tir) autre part qu’au centre du but ou sur le gardien, il sera un très bon. La défense n’a jamais paniqué malgré la grosse pression imposée.  Il y a eu quelques beaux mouvements, de la conservation de balle et une pression dans les dernières minutes de jeu.

Un but refusé assez bizarrement à Welbeck. Celui-ci fait action de jeu en ne faisant… rien, mais de Gea – en retombant – laisse échapper le ballon sur la tête de Welbeck. Simulation du gardien anglais, but refusé (à partir de 7’30 ci-dessous). L’ Angleterre du football (Heskey, Clattenburg …) crie au scandale et vilipende le gardien d’United. Le match nul n’aurait pas été démérité, mais l’Espagne mérite sa victoire.

 

Les buts :

Sur un contre mené depuis le côté droit de notre surface, le ballon arrive chez Shaw à gauche de la surface espagnol. Centre pour Rashford qui trompe de Gea (1-0, 10e).

Sur l’engagement ou presque, le ballon circule jusqu’à une percée côté droit. Centre en retrait pour Saul qui marque d’une reprise de volée (1-1, 12e).

Faute de Trippier côté droit. Sur le coup-franc, Maguire couvre tout le monde. Alonso au premier poteau marque sans opposition (1-2, 31e).

Les notes :

Pickford (2/5) : Pas irréprochable sur les buts.

Gomez / Maguire / Stones (2/5) : Toutes les équipes que nous jouons savent que la relance vient de vous. Ca serait bien de s’y préparer.

Shaw (3/5) : Une passe décisive, une blessure grave. Remplacé par Rose (NN).

Trippier (2/5) : Commet la faute qui donne coup-franc sur le second but espagnol.

Henderson (2/5) : Quand tu fais une faute d’anti-jeu, évite de t’excuser comme le premier abruti. Ca t’évitera un jaune. Remplacé par Dier (NN).

Lingard (0/5) : Tiens, tu viens encore aux soirées ?

Dele (3/5) : Tu es sensé être le créatif de la bande. Ca serait bien de se sortir les doigts.

Rashford (3/5) : Que quelqu’un lui explique le concept de frappe / tête placée au ras des poteaux. Merci José. Remplacé par D. Welbeck (NN) : belle réactivité sur son but refusé.

Kane (0/5) : J’ai joué une fois attaquant dans ma vie (de gardien). J’étais tellement ivre mort de la veille que j’ai fini *malade* sur le bord du terrain après 40 min de jeu. Croyez moi, j’ai été quand même plus efficace qu’Harry en 90 min.

————————————————— Transition———————————————————————

Quelques jours plus tard, on se retrouve à Leicester pour un match amical contre la Suisse. Ceux-ci viennent de coller une branlée 6-0 au buzz de l’Euro 2016 et ont globalement fait une bonne Coupe du Monde. Ils sont plutôt difficiles à jouer à l’extérieur, restant sur deux défaites en un peu moins de trente matches.

Côté Angleterre, l’idée serait de renouer avec la victoire après trois défaites de suite. Gareth – cet élégant homme – a annoncé la titularisation massive d’habituels remplaçants. Dele blessé lors du match précédent, deux nouveaux joueurs sont appelés : Chillwell et Gray, jouant tous deux pour Leicester (diantre !)

Double dose pour cette académie, avec la rubrique « Le Saviez-Vous? » !

Figurez-vous, mes bons, que les relations anglo-suisses sont presque aussi bonnes que les relations franco-suisses (depuis 1515 du moins). Ainsi, à Leicester Square (encore !), on trouve une magnifique sculpture en l’honneur des cantons suisses.

C’est beau en plus

Le rapport avec le match de ce soir ? On s’est beaucoup respectés entre gens bien éduqués.

La composition

Butland remplace Pickford dans les bois. Rose remplace logiquement Shaw, A-Arnold débute à la place de Trippier. Tarkowski et Walker débutent en centraux, Dier et Delph au milieu , Loftus-Cheek en créatif et Welbeck remplace Captain Kane.

Le match :

La Suisse nous a baladé en première mi-temps. Grosse possession de balle, bonne circulation mais heureusement peu d’idées devant le but. Les défenseurs sont encore une fois bien gênés dans leur relance initiale et multiplient les boulettes. Butland doit s’employer plusieurs fois sur différents tirs suisses. Il me donne autant confiance comme gardien que Jean-Vincent Placé en tant que sénateur écolo.

Malheureusement, aucun point positif n’est à retenir côté Angleterre. Attaque et milieu totalement léthargiques, aucune intention dans le jeu, rien rien et rien. Il semblerait – d’après plusieurs joueurs et Gareth – que les joueurs se soient expliqués de manière virile et franche à la mi-temps.

Sur la première occasion de la seconde mi-temps, Walker dépose un amour de centre sur Rashford qui conclut seul au second poteau (1-0, 53e).S’en suit une série de changements des deux côtés. La Suisse va maladroitement tenter de revenir au score mais l’Angleterre verrouille le jeu. Il ne passera rien de notable en trente minutes, si ce n’est la première sélection de Chillwell, rentré à la place de Rose. Gros plan sur C. Puel à la montée du joueur d’ailleurs.

Victoire donc contre un adversaire costaud. C’est tout ce qu’on retiendra de ce match. Le public de Leicester a été très bien’g, chantant la plupart du match et encourageant Maguire à chaque montée de sa part (NB: il joue à Leicester pour ceux qui ne suivent pas). Dès qu’on s’éloigne de Wembley, il y a moins de maillots blancs ou rouges mais quelle ambiance !

Les notes  :

Butland (2/5) : Arrêt de la jambe sur une frappe toute molle, c’est non.

Tarkowski (2/5) : Pas à la hauteur d’un titulaire. Remplacé par Stones (3/5) : Patron.

Walker (3/5) : +1 pour la passe décisive

Maguire (Local/5) : Toujours cette tête de mangeur de petits enfants.

A-Arnold (2/5) : Un peu déçu du jeune. Remplacé par Trippier (NN).

Rose (4/5) : Homme du match. Il est souvent monté, a apporté devant, a obligé les Suisses à commettre des fautes. Il s’est fait juste humilier une fois défensivement par Rodriguez sur le match, c’est bien’g. Remplacé par Chillwell (Local/5).

Dier (Captain/5) : Je le trouvais si bon pendant les amicaux en mars, que s’est-il passé depuis ?

Delph (2/5) : Il est meilleur latéral que milieu. Retourne chauffer le banc à City. Remplacé par Henderson (NN).

Loftus-Cheek (0/5) : Un jour sans technique et sans créativité. Retourne chauffer le banc de Chelsea. Remplacé par Lingard (NN).

Welbeck (2/5) : Titulaire en équipe nationale. Shocking ! Remplacé par Kane (0/5) : il a touché un ballon en 30 min.

Rashford (4/5) : Il a couru un peu partout et vite. Il a bien emmerdé la défense suisse. Deux buts en deux matchs, c’est bien’g.

On se retrouve le 12 octobre pour un match contre la Croatie et le 15 contre l’Espagne !

Ken

Ken SingTown

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.