Falkirk – Heart of Midlothian (0-1) : La Cœur Battant Academy s’en sort dans la tempête

A tempest must be just that A tempest must be just that

Bien le bonjour.

Le rythme d’un match tous les 3 jours est maintenu puisqu’on se déplace à Falkirk pour les 8e de finale de la Scottish Cup. Un match normalement dans nos cordes puisqu’il s’agit d’une D3.

L’adversaire :

Falkirk est un club basé dans la ville du même nom. Il fut crée en 1876 soit 2 ans après la création de Hearts et 117 ans avant Jurassic Park. Il évolue actuellement en Scottish League One mais il évoluait en première division il y a de ça 10 ans. Il faut dire que la gestion sportive ne fut pas toujours des plus réussie. Alors qu’on attendait les Bairns revenir au sommet, ils se sont écroulés lors de la saison dernière, provoquant leur relégation au 3e échelon de la pyramide footballistique écossaise.

Le surnom du club vient de la devise de la ville « Better meddle wi’ the de’il than the Bairns o’ Fa’kirk » qu’on peut traduire par « Mieux vieux traîter avec le Diable qu’avec les habitants de Falkirk ». Bairns ici désigne les gens de la ville alors qu’à la base il signifie « enfants » en écossais.

Le stade du club est le Falkirk Park construit en 2003 et inauguré en 2004. Il contient 3 tribunes et un coté vide. Ce qui fait qu’en cas de vent, avec un peu de bol les joueurs sont protégés, sinon ça pue du gland. A savoir qu’il possède un Astroturf, à savoir une pelouse synthétique.

Le 11 de départ :

Défense à 3 avec les retours de Michael Smith et Clevid Dikamona. John Souttar est out, blessé à la cheville. Ben Garuccio est aussi de retour dans le 11 tandis que Conor Washington jouera en pointe avec Liam Boyce.

Le résumé du match :

Nous sommes en pleine tempête Ciara, donc vent et grosse pluie, sur une pelouse synthétique, contre une D3. Le temps de vous laisser imaginer le carnage que c’est déjà la mi-temps. Et oui, ce fut 45 minutes infâmes auquel on a eu droit.

L’éclaircie dans le brouillard, un penalty pour nous. Liam Boyce récupère un dégagement de notre gardien puis se fait accrocher dans la surface par Michael Doyle. L’arbitre désigne le petit point blanc. Sean Clare ne tremble pas et place magnifiquement la balle dans le petit filet. 0-1, soulagement intense.

Sauf que les Bairns ont une immense montée d’adrénaline qui font qu’en 6 minutes ils vont toucher par 3 fois les montants. Deux poteaux par l’intermédiaire de Declan McManus, la barre transversale suite à une frappe de Gary Miller. Laissez moi vous dire que j’ai du changer de slip et de chaise tellement c’était trempé.

Ce coup de chaud passé, on reprendra la main sur la rencontre et on passera tout proche de doubler la mise, mais Euan Henderson croquera alors qu’il était seul à 4 mètres. Pas malin tout ça. Un loupé sans gravité puisque les Jambos se qualifient pour les quarts de finale de la Scottish Cup. Pas glorieux, mais à vrai dire, j’en ai rien à branler.

Les notes des joueurs :

Joel Pereira (2/5) :
Mieux sans pour autant être des plus rassurants.

Ben Garuccio (2/5) :
Pas trop mal on va dire. Difficile d’être méchant vu les conditions.

Craig Halkett (2/5) :
Meh.

Michael Smith (2/5) :
Content de te retrouver vieux frère. J’espère que tu ne vas plus te blesser.

Clevid Dikamona (1/5) :
T’as pas marqué des points Clevid sur ce match. De grosses erreurs, des mauvais choix. Compliqué.

Sean Clare (3/5) :
Solide, comme d’habitude depuis l’arrivée de Daniel Stendel. Il fait vraiment plaisir à voir, pourvu que ça dure. Remplacé par Euan Henderson #FormidableAcadémie à la 73e qui a donc croqué le 2-0. Eh.

Andy Irving (2/5) :
#FormidableAcadémie Difficile de faire quoi que ce soit dans de telles conditions, mais j’ai quand même vu quelques tentatives de cassages de lignes par des passes audacieuses. J’aime bien ça.

Marcel Langer (2/5) :
Il prend ses marques gentiment, pas transcendant mais pas dégueulasse. Donc ça me va pour le moment.

Conor Washington (2/5) :
Mmmh, j’ai du mal à me situer avec ce joueur. C’est compliqué parce qu’il fait les efforts demandés, mais il ne se procure pas d’occasions, ce qui est dérangeant pour un attaquant. Remplace à la 82e par Anthony McDonald #FormidableAcadémie de retour dans l’équipe pour la première fois après son prêt à Dunfermline Athletic en D2.

Liam Boyce (3/5) :
Encore un bon match du Nord-Irlandais qui est toujours trouvable entre les lignes ou proche de la surface. Il va même provoquer le penalty victorieux donc plaisir.

Steven Naismith (2/5) :
On l’a vu agacé par le manque d’occasions et ça peut se comprendre. Pour le reste, il a été un très bon leader, et il ne s’est pas blessé, donc je signe. Remplacé à la 62e par Jamie Walker qui enchaîne une nouvelle très bonne entrée. J’aime ça.

Le résumé du match offert par la Scottish Cup :

Le tirage du prochain tour de Scottish Cup :

Tiens, Hearts – Rangers. Match pas facile mais on a vu récemment qu’on était capable de les battre. Même si ils risquent de retrouver Alfredo Morelos en pointe et que ça sera pas la même avec El Buffalo aligné. Prochain match pour les Jambos un déplacement facile à Celtic Park. Nickel ce calendrier.

Si vous voulez en savoir plus sur Heart of Midlothian, vous pouvez suivre HMFC_France sur Twitter. Sinon, n’hésite pas à soutenir Horsjeu en cliquant sur le bouton « Faire un Don ». Et si t’as envie de rejoindre la formidable famille des académiciens, le bouton « Rejoins-Nous » est fait pour ça.

Patrick Kiss-Mambo

2 commentaires

    • Ouais c’était vraiment compliqué, et à vivre en live c’était vraiment sympathique.

      L’ambiance fut assurée par les 2000+ supporters de Hearts présents au stade ce soir la.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.