Heart of Midlothian – Kilmarnock (1-1) : La Cœur Battant Academy se sent trahie.

« Where are we now?
And what have we done?»

Hi Mates !

On enchaîne les gros matchs puisqu’on reçoit Kilmarnock. Les hommes de Steve Clark sont dangereux. Deuxième équipe à battre le Celtic cette saison, jeu alléchant et offensif, ils sortent d’un nul contre Hibernian après avoir été menés 2-0. Ils comptent dans leurs rangs l’ancien parisien Youssouf Mulumbu qui fait forte impression, contrairement à David N’Gog qui est tout nul du coté de Ross County. Autre joueur à surveiller, leur ailier Jordan Jones. Ils reviennent forts sur nous et peuvent très bien passer 5e en cas de victoire.


Le 11 de départ :

Image

Le duo Naismith/Lafferty est enfin aligné. Retours de Milinkovic & Cochrane dans le 11. Souttar est out à cause d’une blessure. Retour de Danny Amankwaa sur le banc. Trois joueurs formés au club sur le banc #FormidableAcadémie.


Le résumé du match :

Allez, je suis bien installé. Hearts Tv sur mon ordinateur, casque sur les oreilles, on va les torch….
1-0 pour Kilmarnock. 3 minutes de jeu. Long ballon de Mulumbu qui surprend notre défense. Berra est battu à l’épaule par Eamonn Brophy qui s’avance et trompe notre gardien. Vous pouvez m’indiquer la cabine à suicide la plus proche s’il vous plait ?

Le tout sous les yeux du nouveau sélectionneur de l’Ecosse, Alex McLeish. A la simple lecture de cette phrase j’ai envie de boire une Bud Light. Et quand je vois le reste du match, je suis à deux doigts de prendre un truc plus fort… Genre du cidre.

The Beast From The East. Non je ne parle pas de Marcel Picon mais bien de la tempête venue de Russie. Froid + vent + neige + pelouse dégueulasse à Tynecastle = match en bois. Pourtant, on va réussir à égaliser. Centre daubé de Milinkovic, le défenseur de Kilmarnock glisse, Steven Naismith place sa tête et marque son premier but sous le maillot maroon. 1-1, l’occasion d’aller à la 41 ème minute.

Image

Vous êtes Kyle Lafferty (Entouré en rouge), que faîtes-vous ?

A – Vous sortez votre flute, carton rouge, l’arbitre n’aime pas la musique
B – Reprise du gauche, 2-1 pour Hearts, l’académicien fait tourner les serviettes.
C- Vous attendez que le ballon soit en l’air pour faire une reprise du pied droit claquée qui sera sortie sur sa ligne par le défenseur.
D – Vous glissez et vous vous faîtes les croisés. Sale blessure.

C’est, c’est, c’est, c’est la C ! Mi-temps, 1-1. Pour la seconde période, il ne se passe rien. On s’emmerde velu, le temps n’aidant pas. Dans les 10 dernières minutes, Killie va pousser et obtenir 3 grosses occasions toutes repoussées par un Jon McLaughlin toujours au niveau. Et puis arrive la 91e. Contre des Jambos, Naismith sert Lafferty qui élimine un premier défenseur, rentre la surface et se faire crocheter par Mulumbu : penalty. Armé de mon fidèle Irn-Bru, je commence à fêter cette victoire essentielle dans des conditions dantesques. Trois points excellents pour le moral avant un quart de Scottish Cup difficile.

Raté. Penalty tiré avec le cul par Kyle Lafferty. Arrêté par l’ancien de la maison, Jamie McDonald, qu’on sait excellent sur cet exercice. Vous irez demander à Harry Kane. Fin du match, 1-1. Fait chier.


Les notes des joueurs :

Jon McLaughlin (4/5) : Nous sauve encore une fois. Il est essentiel et il est normal qu’on en parle pour représenter son pays lors des prochaines échéances. Bon, pour l’Ecosse, il s’agit surtout de matchs amicaux.

Connor Randall (3/5) : Le joueur de l’écurie Steve Macadam n’est pas réticent à rester à la fin de son prêt chez nous. Vu ses performances, on est preneurs.

Christophe B(a)erra (2/5) : Obligé de sanctionner pour le but encaissé. Se faire battre par Eamonn Brophy. Le mec est fan de My Little Pony et il nous marque des buts putain.

Aaron Hughes (3/5) : Le vétéran Nord-Irlandais est en fin de contrat à la fin de la saison. Je suis pas forcément un adepte des vieux joueurs, mais vu ses prestations, il serait dommage de s’en séparer. Proposez-lui un contrat mi staff – mi joueur. Transition vers un rôle d’entraîneur et on sera content.

Demetri Mitchell (3/5) : Le joueur de l’écurie Seafer/Carlton s’est bien rattrapé. Son seul problème, le manque de concurrence. J’ai peur qu’il soit cramé à force d’enchaîner les matchs puisqu’il est le seul latéral gauche que l’on ait. (En vrai on a des jeunes, mais sont-ils prêts à passer en pro ?)

Joaquim Adao (4/5) : Là on a eu l’Adao de gala. Récupérations propres, percussions, passes précises, montées offensives importantes. Il l’a annoncé aux journaux Britanniques, le style de jeu Ecossais lui plait. Pour le moment, on est pas contre qu’il reste plus que son prêt de 6 mois. Si son père Etienne était en week-end à Rome, on lui souhaite 2-3 ans à Edimbourg.

Don Cowie (3/5) : Cowie a un don (Lol mdr xd abone twa je ren). Il sait être invisible, mais partout à la fois. Bref, du classique pour ce bon vieux Don.

Harry Cochrane (2/5) : #FormidableAcadémie. Un peu en retrait. Il a manqué cette folie qu’il avait il y a quelques mois. J’espère que Craig n’est pas en train de le griller. Sur ce match il était aussi rincé que la voix de son père Wayne à la fin de sa carrière.

David Milinkovic (3/5) : Match solide de Skinny. Une passe décisive pour les stats et surtout un amour déclaré envers Craig Levein sur Instagram. (Suivez le, c’est un délice ses stories). Si le Genoa me lit, on n’est pas contre le garder.

Steven Naismith (3/5) : Le Duo avec Lafferty a été en demi-teinte malheureusement. En revanche, il a brillé par son sens du but. Premier but pour Naismith. Et ouais, Son.

Kyle Lafferty (1/5) : Le mardi il loupe un péno important. Le mercredi il apprend qu’il va être papa. Donc clairement il a pu noyer son chagrin dans le champagne. Profite Kyle. Par contre, en coupe, va falloir que tu sois un tueur devant le but. On a besoin du Lafferty impliqué, usant pour les défenses et surtout point d’ancrage important.

Les remplaçants :

Ross Callachan : Rentré à la 89e à la place de Cowie. C’est tout.

Danny Amankwaa : A remplacé Millinkovic à la 76e. Il sort de deux semaines intensives pour qu’il retrouve la forme. Donc on sera patient avec mon amour. Bah oui, c’est mon amant, quoi.

Michael Smith : Rentré à la 81e à la place de Demetri Mitchell. Comment dire… Les actions chaudes de fin de match de Killie viennent toutes de son coté. C’est fâcheux.

Malaury Martin : #GiveMartinAChance


Le résumé du match offert par le compte officiel de la SPFL :

 

Des enseignements à tirer ?

On est clairement dans une phase négative. Manque de jus ? Peut être. Après, on est encore en course en Scottish Cup. Si Craig Levein nous accroche une coupe, on passera très clairement sur ce passage à vide. D’ailleurs, la prochaine rencontre est le quart de finale à Fir Park contre Motherwell. Près de 5000 Jambos seront au stade. On croise les doigts.

Patrick Kiss-Mambo

2 commentaires

  1. À ma connaissance, monsieur Molina ne vous a toujours pas épinglé sur sa chaîne. Cela signifie t il que la coeur battait académie est lié aux Russes? Voire à zahavi?

    • Je connais personnellement monsieur Molina. Sachez qu’il ne me fait aucune promotion mais que je ne lui en demande pas. Après je suis team Kia Joorabchian.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.