Heart of Midlothian – Airdrieonians (5-0) : La Cœur Battant Academy vous souhaite la bonne année

Diamonds are forever, hold one up and then caress it Touch it, stroke it and undress it I can see ev’ry part, nothing hides in the heart to hurt me I don’t need love, for what good will love do me ?

Bien le bonjour.

Laissez moi vous souhaiter une excellente année 2020. Je vous souhaite la santé, l’argent, le bonheur. Et si vous avez déjà tout ça, eh bien j’espère que vous pourrez conserver le tout le plus longtemps possible.
Après une fin d’année 2019 compliquée, la trêve hivernale est apparue au meilleur des moments pour permettre à Daniel Stendel de travailler avec son groupe. L’occasion pour le technicien allemand d’effectuer des choix forts.

Glenn Whelan ? On le dégage. Christophe Berra ? En réserve et autorisé à partir. Jake Mulraney ? De l’air. Craig Wighton ? La même. Notre coach veut remodeler son effectif avec des joueurs prêts à mourir sur le terrain. Les sénateurs sont mis à l’écart, et même si ça peut faire mal, c’est une décision qui sera bénéfique. Il en a même profité pour dégager Jon Daly qui faisait parti du staff. Bizarrement, les médias écossais ont été prompts à récolter le fiel des personnes écartées par Stendel. Le point commun de toutes ces déclarations ? Aucune remise en question de la part des personnes dégagées. Une leçon de ouin ouin.

C’est donc dans ce contexte de reconstruction que les Jambos reçoivent Airdrieonians en 16e de Scottish Cup. L’occasion de vous présenter l’adversaire du jour car son histoire est quelque peu.. complexe.

L’adversaire :

Airdrieonians évolue en Scottish League One, la troisième division en Écosse. Le club s’est formé en 2002 sous le nom d’Airdrie United. Cette nouvelle entité à pris la place du premier Airdrieonians crée en 1878. Ce dernier ayant connu de graves soucis financiers, il a du mettre la clé sous la porte.

En 2012, le club du nom d’Airdrie United a pu changer son nom en Airdrieonians FC pour retrouver son identité d’origine, bien que le club actuel se soit formé sur les bases du Clydebank FC. Au moment ou l’Airdrieonians originel coulait financièrement, un consortium mené par Jim Ballantyne a tenté de sauver le club, en vain. Ils ont donc racheté le club de Clydebank FC qui évoluait en D3 et l’ont fait changer de lieu pour qu’il évolue à Airdrie. Pour terminer l’histoire, les supporters du Clydebank FC ont recréé un club.

Le surnom d’Airdrieonians est « The Diamonds » en référence à leur maillot qui arborait des lignes faisant penser à un diamant. Ils sont actuellement 3e de League One à seulement 2 points du leader Raith Rovers. Leur deuxième partie de saison risque donc d’être chargée. A nous de montrer notre supériorité sur notre pelouse.

Le 11 de départ :

Quatre joueurs issus du centre de formation dans le 11 (ce sont les 4 derniers en partant du haut). Steven Naismith a récupéré le brassard de capitaine vu que Berra n’est plus en odeur de sainteté. Je vais pas mentir, je suis hypé.

Le résumé du match :

Le piège de ce genre de rencontre c’est de laisser les adversaires croire en leur chance. Plus tu mets de temps à marquer, plus tu gamberges. Fort heureusement, il aura fallu moins de 10 minutes aux Jambos pour marquer. Sur un corner, Andy Irving sert Steven Naismith à l’entrée de la surface. Notre capitaine remet au jeune Irving qui enroule parfaitement à raz de terre. 1-0, un but d’un jeune du centre, me voila conquis.

A peine 4 minutes plus tard, rebelote. Irving sert Naismith qui lui remet. Cette fois, le jeune milieu décide de centrer. La balle revient sur John Souttar, tout seul, qui se troue complètement. Assez dommage puisque ce deuxième but aurait coupé les jambes des Diamonds. Surtout qu’Airdrie joue crânement sa chance et commence à y croire, notamment en contre. Fort heureusement, leurs tentatives manquent de peps pour tromper Joël Pereira.

Qui dit nouvelle année dit nouvelles résolutions. Il faut croire que du côté de Hearts, personne n’a pensé à demander à ce que nos joueurs ne se blessent plus. 26e minute, sortie d’Aaron Hickey. Un quart d’heure plus tard c’est Michael Smith qui doit céder sa place. Couplées à celle d’Uche à l’échauffement et vous avez un brelan d’éclopés. C’est vraiment toujours un immense plaisir.

On approche de la pause et il est grand temps de vous proposer votre activité favorite : le code de la route. Sortez vos boîtiers, c’est parti !

Vous êtes Steven Naismith, entouré en noir, que faîtes vous ?
A – Frappe qui part bien mais sortie sur sa ligne par le défenseur. Manque de chance.
B – Frappe qui part bien. Tellement bien que c’est lucarne et 2-0. Champagne.
C – Frappe qui part bien. Tellement bien que ça passe entre les perches. Pénalité réussie par le capitaine du Edinburgh Rugby.
D – Frappe qui part bien. Tellement bien que la cheville part aussi. Entorse, 3e blessé, mourir.

La bonne réponse est la C, comme ohé ohé Capitaine abandonné par sa finition. On rejoint donc les vestiaires avec un court avantage d’un but mais de bonnes choses de montrées sur la pelouse. Il faut jute que l’on continue sur cet élan pour terminer le match.

Hearts démarre bien la seconde période et se procure des occasions. Il y en a même une qui va devoir vous faire ressortir les boitiers. Parce qu’on est comme ça. Première académie de l’année, deux codes.

Vous êtes Lewis Moore, entouré en noir, que faîtes-vous ?
A – Frappe en première intention. C’est placé, c’est beau, c’est 2-0, merci zizi.
B – Pas frappe en première intention puisque vous contrôlez la balle. Ensuite vous frappez là ou se trouve le gardien qui peut sortir le ballon. Merci Lewis.
C – Frappe en première intention. 3 morts au rang 14 de la tribune.
D – Pas frappe en première intention puisque vous contrôlez la balle. Mais vous usez de votre technique pour dribbler les défenseurs et fixer le gardien. 2-0, Lionel Nessie.

La bonne réponse est la B, comme Bah bravo Morray. Lewis Moore ? Plutôt Lova Moore ouais. M’enfin, rien de bien grave. 56e minute, Euan Henderson sert Ben Garuccio coté gauche. L’Australien centre, la balle est dégagée sur Sean Clare qui décoche une merveille de reprise de volée. 2-0, joie non dissimulée. 4 minutes plus tard, Euan Henderson obtient la balle à l’entrée de la surface. Il pénètre dans cette dernière et centre parfaitement pour Steven Naismith qui pousse la balle dans le but vide. 3-0, le match est plié.

Henderson aura l’occasion de mettre son nom sur la liste des buteurs puisque Naismith lui rendra la pareille à la 71e minute pour le 4-0. Son premier but en pro avec Hearts. Surement pas le dernier. Enfin, sur un corner à la dernière minute, Craig Halkett placera une tête puissante pour le 5-0. C’est donc ça de gagner un match et de voir une équipe plaisante ? J’avais oublié, dites donc. C’est vachement bien.

Les notes des joueurs :

Joel Pereira (3/5) :
Peu mis en danger dans la rencontre. Il parait qu’il a été aperçu en train de jouer à la coinche avec des spectateurs.

Aaron Hickey (Blessé/5) :
#FormidableAcadémie Les émissaires de Crystal Palace présents dans les tribunes ont du apprécier qu’il sorte au bout de 26 minutes. Remplacé par Ben Garuccio (3/5) qui revient bien dans le groupe ce qui est plaisant quand on sait qu’il s’est fait les croisés l’an passé.

Craig Halkett (4+/5) :
OUI. Je rajoute un petit « + » pour récompenser son but.

John Souttar (4/5) :
Cher papa Noël, j’aimerai que John Souttar soit épargné par les blessures pour qu’il puisse enfin être notre patron en défense. Et pour qu’il soit aussi le patron dans la sélection écossaise. Cordialement.

Michael Smith (Blessé/5) :
Alors là ça fait grave chier. Michael Smith est un élément important et le voir blessé fait mal. Remplacé à la 40e par Oli Bozanic (3/5) qui a fait le café.

Andy Irving (4/5) :
#FormidableAcadémie Je te dis oui Andy. Quel plaisir de te revoir dans le 11. Un milieu qui a une vraie vision du jeu et une qualité de passe remarquable. Rien que ça, c’est un bonheur sans nom.

Sean Clare (4/5) :
La plus belle surprise depuis l’arrivée de Daniel Stendel. Il semble enfin avoir trouvé la clé pour réaliser de belles performances de manière régulière. (Il se blesse dans 2 matchs pour 4 mois)

Lewis Moore (3/5) :
#FormidableAcadémie Une belle performance dans l’ensemble. J’espère qu’on le verra souvent dans la rotation dans la 2e partie de saison.

Euan Henderson (5/5) :
#Formidable Académie Peut être le plus grand gagnant de cette rencontre. Quelle prestation du jeune Euan. Percussion, dribbles, présence, vision du jeu, finition. La totale. Très content de son match. J’espère que ça va durer.

Steven Naismith (4/5) :
Notre raïs à nous. Un but, une passe D et une implication de chaque instant. Lui aussi j’espère qu’il va arrêter de se blesser. Sinon ça va mal se mettre. Remplacé à la 77e par Jamie Walker qui va clairement devoir se sortir les doigts pour obtenir sa place.

Conor Washington (3/5) :
« We have probably done more as a team in the last couple of weeks than we have in the six months I have been here. Which is really important » Le mec balance ça dans la presse au calme. Dans tes dents Levein. Son match est compliqué mais il colle bien dans ce que demande Stendel en terme d’implication et de présence physique. Du coup je pense qu’il nous sera très important pour notre opération maintien.

Des enseignements à tirer ?

Le groupe semble à fond derrière Daniel Stendel et les supporters veulent également la réussite du technicien Allemand. On sent une véritable union sacrée pour sauver le club et ça, c’est extrêmement plaisant. Rajoutez à ça l’arrivée de Donis Avdijaj pour 6 mois et vous avez une équipe qui commence à se modeler autour des envie du coach. S’il parvient à nous maintenir et pourquoi pas nous emmener loin en Scottish Cup, sa cote de popularité atteindra des plafonds.

Le résumé du match offert par la Scottish Cup :

Le tirage du prochain tour de Scottish Cup :

Point négatif, on se déplacera au prochain tour. Point positif, au pire c’est une D2 avec Arbroath, au mieux, une D3 avec Falkirk. Tirage normalement abordable, donc.

Si vous voulez en savoir plus sur Heart of Midlothian, vous pouvez suivre HMFC_France sur twitter. Sinon, n’hésite pas à soutenir Hors-jeu en cliquant sur le bouton « Faire un Don ». Et si t’as envie de rejoindre la formidable famille des académiciens, le bouton « Rejoins-Nous » est fait pour ça.

Patrick Kiss-Mambo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.