Rio Ave Porto (1-3) Une rentrée sérieuse et appliquée

Bom Dia,

Après la joie, l’allégresse et la fête du triomphe lors de l’Euro 2016 à domicile dans la seconde maison avec l’unité nationale, place à la Liga avec pour objectif de reprendre nos biens et renvoyer les lampions (Benficaca) et autres lézards (Sporting Lisbonne) derrière nous. Bref retour aux affaires au Rio Ave.

Pour ce premier match de la saison, point sur les joueurs avec la présentation qui a eu lieu il y a une semaine contre Villareal (victoire 1-0).

Donc au rayon départ : Tello, Maicon, Angel, Fabinho, Suk, Marega, Fernandez

Au rayon arrivée : Telles, Felipe, Depoitre.

Comme d’habitude je ne fais que pour la A et ne te parle pas des prêts et de la B, même si Chico Ramos a été prêté et que je suis triste.

Reste des cas en suspens : Aboubakar et Indi ont été priés de trouver un nouveau club, Brahimi aussi mais pour raisons financières.

Sergio Oliveira et Gonzalo Paciencia devaient partir mais leur prestation aux JO ont peut être changé la donne car les arrivées de Torres et Rafa semblent compromises.

 

Côté terrain, les amicaux nous ont montré une revue d’effectif et une montée en puissance avec un match très sérieux face à Villaréal.

En face on attaque sur du sérieux, car l’équipe de Vila do Conde a fait le tour préliminaire de l’Europa League et s’est inclinée sur un but à l’extérieur face au Slavia Prague.

Bref une équipe qui a fini 6e du dernier exercice et souhaite s’imposer en haut de la Liga, et qui a déjà du rythme.


O Equipe :


Pour cette première de la saison, Nuno pose la même compo que contre Villaréal avec un 433 des familles.

Casillas à la cage sans surprise

Maxí-Felipe-Marcano-Telles

Layún va devoir gagner sa place.

Danilo-Herrera(Capitão)-André André

C’est donc le tout nouveau champion d’Europe qui joue en 6 à la place de Neves.

Avec deux n°8 joueurs devant lui pour les transitions.

Corona-Silva-Otávio

Devant, le nouveau trio avec Corona qui veut s’imposer, Otavio qui doit confirmer sa grosse saison à Braga et André Silva qui doit assumer le rôle de buteur à 20 ans.

Porto


O Jogo :


Le début de match est tourné vers l’avant.

Rio Ave essaie de nous presser et on pose le jeu en essayant de réciter nos gammes, ce qui donne une sorte de toro que nous qualifierons de piscine.

On fait tout de même quelques bonnes inspirations avec un mouvement qui part de Corona pour Otavio et finit en une touche sur André Silva mais il se voit contré par un bon retour de Marcello. Ou Otávio qui voit Silva et glisse le ballon par dessus, mais c’est un peu trop long (5’ et 9’).

Au bout de 10 minutes on laisse la balle à Rio Ave pour les faire sortir et vite exploser mais pour l’instant nous ne sommes pas assez précis dans les contres que ce soit Herrera, Corona ou André André. Et la seule chose qui explose c’est le nombre de touches.

On ne met pas assez le pied, on les laisse se balader au milieu en les suivant sans les agresser, en préférant être bien en place, ce qui commence à me gaver car on dirait la saison passée sous Peseiro.

Du coup les mecs en face, ben ils prennent confiance et Tarantini se dit que sur un malentendu sa frappe de 25 mètres peut faire mouche. Iker capte tranquillement et se fout de la gueule de João Claudio Dusse (16’).

20’, suite enfin à un moment de possession de balle, le ballon finit sur Maxí qui prend sa chance mais c’est une frappe Bakayokesque.

Arrive le moment ou le petit nouveau se fait remarquer :

Sur un ballon dans son dos Telles à la lutte décide de se jeter les 2 pieds décollés du sol pour sortir le ballon avant que l’attaquant le récupère.

Dit comme ça c’est bien, maintenant faut comprendre que l’attaquant est passé devant et que c’est un truc désespéré qui touche les jambes.

Donc 22’, jaune pour Telles sur une faute débile à la limite de la surface qui aurait pu être rouge. Heureusement Heldon n’est pas un tireur de coup franc.

Suite à cette alerte on remet le pied sur le ballon en construisant et Otávio refait le coup de la passe lobée qui cette fois trouve Silva, mais sa tête est bien captée par Cassio.

Du coup, comme Otávio est en train d’humilier les joueurs de Rio Ave, Wakaso décide de lui mettre une bonne semelle en retard et prend son jaune. Saúde. (27’)

Le jeune Brésilien ne s’en laisse pas conter et prend sa chance de 30 mètres mais Cassio est sur la trajectoire. (32’)

Dans la famille « nos recrues font un concours », je veux le frère Felipe. Danilo vient couper une course de Heldon au milieu car Felipe l’avait bien recentré sans se jeter, et au dernier moment décide de le découper alors que le ballon est récupéré. Donc jaune à la 33’. Saúde.

Bref, on est un poil nerveux derrière du coup celui qui dégage de la sérénité c’est Marcano (meilleure vanne de cette académie).

36’ Sur le second corner de Rio Ave Marcelo coupe au premier poteau entre André Silva trop court et Felipe pas concerné. 1-0

Du coup on reste un peu coi et il faut que Iker nous garde hors de l’eau à la 38’ sur un joli slalom suivi d’une frappe de Dias.

On se reprend sans partir à l’abordage et à la 40’ Herrera décale Telles qui centre, André Silva prolonge pour Corona qui reprend de volée et marque. 1-1

On reste sur cette dynamique avec Danilo qui voit Corona et le sert, le Mexicain se débarrasse de son défenseur sur le contrôle orienté et frappe sur le poteau (42’)

Mi-temps : On est mou. Il a fallu se prendre un but pour commencer à jouer haut et mettre de l’agressivité. On ne cherche clairement pas la possession de balle mais à rester en bloc pour éclater. La défense n’est pas rassurante et on n’a pas encore vraiment trouvé Silva.

La reprise se fait avec une grosse faute de Telles à la zob alors qu’il a déjà un jaune. YOLO. (46’)

Mais notre nouveau dragão veut se reprendre. Telles monte et se décale dans l’axe pour trouver Herrera à 20 mètres qui place la balle sous la barre ! 1-2 ! (52’)

Rio Ave est alors obligé de plus se livrer et on en profite pour enfin faire preuve de précision dans nos contres.

57’ Frappe, mais Casillas est vigilent. Sur la relance très rapide d’Iker, Telles lance Otavio, qui se présente seul et se fait pousser dans le dos par Marcelo (58’). Péno et Rouge pour Marcelo.

André Silva transforme en 2 temps.

On a senti le sang donc on commence à rouler sur Rio Ave, on presse avec une frappe d’André Silva à la 64’

Cependant la soirée ne pouvait pas finir sans un dernier éclat de Telles. Comme le cousin bourré qui se bat avec la belle famille.

ET VOILA : Telles met une claque en défendant avec les bras et prend un rouge ! On a récupéré un GENIE ! Certes ce jaune est sévère mais au vu du premier, son coup de chaud de la 46’ et la compensation du péno et rouge…

Du coup Rio Ave veut y croire et tente. A la 64’, un centre tir d’Heldon passe devant la cage d’Iker mais personne ne peut couper la trajectoire.

68’ Otavio sort pour Layun

Rio Ave tente tout pour revenir et s’expose mais on veut conserver l’avance sans se jeter ce qui donne un match bizarre.

77’ Entré de Depoitre pour André Silva.

82’ Entrée de Adrien Lopez pour Corona.

83’ Coup franc à 25 mètres mais Casillas est encore sans soucis sur la trajectoire.

88’ Frappe de Novais mais Casillas claque en corner.

Dans un match de reprise face à une équipe en jambes et qui voulait affirmer un statut, c’est une bonne perf. Si en première période la défense s’est montrée moyenne, en seconde elle a été solide, malgré l’expulsion de Telles qui devra revoir sa copie dans les interventions limites.


O Dragoes :


Casillas (4/5) Ne peut rien sur le but, sort l’arrêt qui nous laisse dans la partie juste avant l’égalisation et sur une de ses relances amène le pénalty. Pas mal pour un vieux cramé.

Maxi (2/5) C’est la reprise même pour notre tueur à gage uruguayen, c’est plus ce que c’était les bouchers.

Felipe (3/5) Un début de match slipal où il a du comprendre que les adversaires pressent et que les tacles de débiles, c’est sanctionné ici. Puis des choses intéressantes dans les duels et la relance.

Marcano (4/5) Un match plein, sur au duel et à la relance avec rien à lui reprocher… Putain tout TOUT SE PERD !

Telles (3-2+4-3/5) Bref il a été aussi bon que flippant. Il fait le centre qui amène le but et l’ouverture du péno mais il colle 2 boîtes en retard et prend un jaune pour une claquounette. EN tout cas c’est pas Angel et ça c’est bien.
porto

Une première à donner le tournis

Danilo (3/5) Solide, sérieux, mais n’a pas vraiment forcé son talent en distribuant les ballons sans forcer, ah ouais c’est la reprise.

Herrera (4/5) Des récupérations, un but et de l’animation…Bravo Naples bon choix de ne pas le prendre !

Un Capitão entraînant

André André (3/5) Trop de déchet en début de match, puis il a régulé le jeu en allant vers l’avant.

Corona (4/5) 30 minutes horribles avec de la talonnade en touche et du contrôle américain. Mais d’un coup, c’est précis ça marque, ça enflamme. Sacré mental, ou couilles, enfin c’est pareil quoi.

porto

Ahou Tcha-tach-tcha

Otávio (5/5) Le nouveau chef d’orchestre ! Enfin les espoirs misés sur lui il y a 2 ans paient ! De la passe lobée, du décalage, du dribble, mais que c’est beau un joueur technique avec un énorme QI football !
porto

Un match à croquer!

André Silva (4/5) Une passe dé et un but, ah ouais quand même !

Mating call

L’insolence de la jeunesse

 


O Banco :


Layun (3/5) sérieux toujours aussi bon offensivement, ça sent l’émulation pour le poste avec Telles.

Depoitre (3/5) Quand il entre à la place de Silva ça fait un tank, mais ses déplacements, déviations et pressing on été intéressant.

Lopez (Não Bigode) Bon ben il est entré.


Remarques à la con :


SFR achète les droits, c’est bien ! Pouvoir accéder à leur chaîne, c’est mieux !

Tellement de succès que pour l’instant pas de Stream de SFR Sport2

 

Si tu veux que le football anal puisse s’exprimer et qu’on me paie des Sagres ou des Super Bock, Abonne toi ici

Si tu veux discuter ou suivre mes conneries c’est possible sur TWITTER @franckhomer

beijos anal, Homerc

Homerc

Né un soir de mai 1987 devant une talonnade devenu mythique. Tranchant comme Couto, précis comme une trivela de Quaresma, Dingue comme Futre #Troll #Sexe #RockNRoll

11 commentaires

    • C’est con c’est la seule référence à l’Euro et c’est pour tacler le Benficaca et les lézards :/
      donc je vais arrêter de me faire chier à écrire et mettre seulement les gifs ? :/

  1. Pas de surnom blessant pour le Sporting ? COMPLOOOOT ANTI BENFICA !

    Acad’ sympa, match assez sympa aussi… Mais Rio Ave s’est fait piller cet été. Vous allez encore finir 3ème hehe

    • Non lagarto(lézard) vient du stade Alvalade à l’origine et les sup de Porto et du Benficaca appellent comme ça ceux du Sporting comme une insulte ( à la place de leao(lion))

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.