Gil Vicente – Porto (2-1), La Dragão Académie livre ses notes

Le match des 3 P, Porto, Perdre, Promu…PUTAIN PUTA PUTHNJKGTHRIDJNDJRJDJDSDZ

Bom Dia,

Pour démarrer le championnat, rien de tel qu’une visite chez les galos(coq) de Barcelos.

Bref la belle histoire c’est qu’après 12 ans de procédure suite à une descente en D2, la justice portugaise l’a invalidée et ordonnée la réintégration de Gil Vicente qui entre temps à fait moult fois l’ascenseur. Mais justice et sport faisant toujours bon ménage, la décision étant prise en décembre, le Gil Vicente sera réintégré à la fin de la saison, trois montées, les deux premiers + Gil Vicente, pour trois descentes. Et l’équité ? Ben oui à ce moment là le club s’est mis en roue libre et a fini relégable niquant le championnat.   


O Equipe :

Sergio a bien vu les lacunes face à Krasnodar et a donc mis… tous les tocards de mercredi !!
Exit Danilo et Marega, mais on laisse Manafa, Otavio, Corona, et Soares.
Bref on laisse au repos les cadres en laissant une chance aux anciens, mais du coup on ne voit toujours ni les jeunes ni les recrues.


O Jogo :

On prend le jeu à notre compte mais on n’arrive pas à construire et sur un changement d’aile de Pepe pour Telles, le latéral glisse à Soares dont le centre trouve Zé Luis mais sa tête ne trouve pas le cadre.
On est pépouse, on fait tourner sans idée la balle pour balancer des centres qui ne tombent pas sur nos attaquants comme dans une soirée fumette ou tu te décides d’écrire ou d’enregistrer toute la profondeur de ta philosophie, c’est de la merde.
Bon on a une seconde occase à la quinzième re-centre, re-Zé Luis, re-à-côté, ouais t’as trop raison, qui a les feuilles ?
Mais sinon? Ben c’est facile easy, tranquilou donc on laisse les centraux et les deux défensifs se démerder ce qui permet aux joueurs de Gil Vicente, quand ils récupèrent, de venir dérouler leur jeu en tapant dans nos stocks.
D’un coup on laisse un coup franc à 20 mètres et de façon généreuse le marquage. Il faut une double parade avec une manchette de toute bÔté de Marchesin pour garder un peu de dignité.
On n’accélère pas le rythme puisque nos ailiers ne bougent pas, nos latéraux font des courses dans le vent et Marcano balance.
Bon quand on trouve des décalages et la patte de Telles ça donne du danger avec une remise d’Oliveira pour Tiquinho qui fait une passe de poussin au gardien. Ben oui ce serait tellement con d’ouvrir le score pour les obliger à sortir.
On ne montre toujours rien mais sur un coup franc de Telles, Oliveira est ceinturé et c’est PÉNALTY! Mais non car le VAR a dit “ceinturer n’est pas joué donc”…

Incroyable dès le début de la seconde période on joue au sol et on trouve un décalage (fou non) et là Tiquinho sabote l’équipe (encore plus fou? NON), oui un vrai épisode de Mister Bean son match.
On passe un nouveau cape dans le putain mais bordel vous branlez quoi? Costa et Oliveira décide de prendre le jeu et trouve des passes qui transpercent les lignes, mais à leur réception Zé Luis et Soares font un concour de cagade au point qu’on se demande si c’est un bêtisier ou les horsjeuïades.
Du coup on fait entrer Moussa Marega pour remettre de l’ordre qui réussit au moins à cadrer pour son premier ballon.
Alors qu’on reprend le jeu en main, une perte de balle de Marega revenu au milieu destabilise toute la défense en lançant le contre et en une passe on est crucifié 1-0.
Après 5 minutes à faire les poulets sans tête (comme quoi on pouvait faire encore pire que depuis 60 minutes), une frappe de Diaz est touché par la main du dernier défenseur, VAR, ça semble évident mais l’arbitre doit aller voir.

Pénalty Telles transforme 1-1

Le répit n’aura été que de courte durée car sur une frappe écrasée, personne n’est au marquage et Kriev seul flingue Marchesin à 6 mètres. 2-1
On fait rentrer Silva mais on est de pire en pire. Sur un nouveau ballon perdu il faut que Marchesin sorte encore une parade face à Lourency intenable.


O Dragoes :

Marchesin (4/5)

Cette double manchette, c’est spectaculaire et efficace quoi de plus?

Manafa (1/5)

Cours forest et centre avant la ligne. J’espère que ce sont les consignes sinon il y a duel de génie avec Benjamin Mendy.

Pepe (3/5)

Le vieux tient la baraque mais à un moment être croyant ne fait pas de toi Jésus.

Marcano (2/5)

Je ne vois pas en quoi c’est mieux que Leite.

Telles (3/5)

Buteur, distributeur de bonbon, oui mais les bonbons ça fait des caries.

Oliveira (2/5)

Il a essayé de tenir face au vent et la pluie comme François Hollande, je vous laisse juger du résultat.

Costa (2/5)

Un match fade comme du boulgour cuit à l’eau sans rien et froid. 

Otavio (0/5)

Joueur censé être la touche technique qui a fini le match sans faire trois contrôles réussis d’affilée.

Corona (1/5)

Tu vois le mec venu faire le 10e au five qui tente toujours petit pont et talonnade sans savoir faire une passe et qui évidemment ne défend jamais? Ben voilà on s’est compris.

Soares (0/5)

Buteur, joueur dont le rôle est de conclure les action afin de marquer des buts. Par exemple Falcao est un buteur contrairement à Tiquinho ou Raymond Domenech.

Zé Luis (2/5)

Il a été le meilleur, au milieu de la médiocrité, c’est pas grand chose mais c’est déjà ça.

O Banco :

Marega (1/5)

A donné le premier but, pas au niveau pour se rattraper.

Diaz (Não Bigode)

Pas sa guerre.

Silva (Não Bigode)

Envoyé pour sauver la patrie, encore fallait-il lui donner des ballons.


Remarque à la con :

La compo partait mal, le résultat est misérable, l’implication était à la praia. c’est désespérant.

Amigas, amigos, personne qui s’est perdue ici, tu verras deux jolis boutons:
– Un pour nous rejoindre et narrer les exploits de ton club de cœur : « Rejoins-Nous ! »
– Un pour nous aider financièrement à poursuivre cette aventure trépidante afin que l’Alterfoot continue en attendant de triompher un jour : « Faire un Don ». Je t’invite à y faire un tour si le cœur t’en dit.

Si tu veux discuter ou suivre mes conneries c’est possible sur TWITTER @franckhomer

beijos anal, Homerc

Homerc

Né un soir de mai 1987 devant une talonnade devenu mythique. Tranchant comme Couto, précis comme une trivela de Quaresma, Dingue comme Futre #Troll #Sexe #RockNRoll

2 commentaires

  1. D’où vous connaissez le boulgour ? Cela se mélange à la morue séchée ? Et elles sont où les bonnes femmes ? Hein ? Répondez à tout ça.

    • Vous êtes moins en retard pour venir me taquiner que pour un derby alleamand…Je dis ça, je dis rien….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.