Porto – Jeunes Garçons de Berne (2-1), La Dragão Académie livre ses notes

It’s not fun to play YBDB

Bom Dia,

Ce soir c’est le retour de Porto sur la scène européenne ! Alors oui bon ok, c’est pas la champions hein, mais quand même une coupe d’Europe et on est là pour la ramener à la maison. La preuve, on joue les Young Boys De Berne, les YBDB (Why Bi Di Bi en phonétique anglais pour nul)
Bienvenue dans cette académie qui va ressembler à l’épisode de Marié deux enfant ou Al reçoit les villages people


O Equipe :

Sergio remet son 442, seul Soares prend la place de Zé Luis dont la nonchalance semble avoir imposé d’achalander un autre attaquant.


O Jogo :

Allez hop direct on se met sur la piste de danse et on enflamme le dance-floor.
Le disco c’est pour nous et en moins de 7 minutes Otavio ouvre sur Tiquinho qui fait un une deux avec Diaz pour battre le gardien suisse pampampam it’s fun to play the YBDB. 1-0

Tiquinho le rythme dans la peau

Derrière les Suisses se replient et décident la technique de la tortue en se mettant à 10 derrière, tout en priant pour qu’un ballon balancé puisse faire quelque chose.
Danilo profite de l’espace à 25 mètres pour claquer une lourde que le gardien détourne bien.
Mais à la 15e un ballon balancé voit N’Same faire une Usain Bolt en courant très vite poussant la balle et se jetant sur Marchesin qui était sorti. Péno 1-1

Rare image de la joie Suisse

Bref tout ça pour devoir repartir à l’attaque face à un bloc bas aussi chiant que de la Ligue 1 le vendredi soir.
Marega sonne la charge, puis Danilo trouve le poteau sur corner, ça chauffe, on tient le ballon, on a les occases mais ça ne veut pas aller au fond, oui comme toi en boite.
A la 29e un très bon mouvement voit un une-deux entre Corona et Diaz pour servir Soares qui claque son doublé 2-1

S-O-A-R-E-S

Et puis?

Ben rien, non sérieux la seconde période voit les Suisses tenter des trucs mais visiblement jouer au foot n’est pas vraiment leur truc.
Sur un contre les gens du Village de Berne ont une occasion que Marchesin sort d’un réflexe du genou.
Pour finir c’est le jeune SIlva qui a la balle du troisième mais il est gourmand comme dit Cyril Lignac et croque son occasion.  


O Resumo :


O Dragoes :

Marchesin (3/5)
Un péno concédé mais la RAIE qu’il faut du genou communsymbole d’équipe qui lâche rien.

Corona (3/5)
Ce qui est bien avec les ailiers qui sont recyclés arrières latéraux, c’est que d’une ça ne pollue pas, c’est du recyclage, et de deux quand ils ne font pas les poissons rouges, ils apportent offensivement.

Pepe (3/5)
Mettez lui de l’enjeu et c’est comme la BAC lâchée sur les militants Greenpeace, ça déglingue tout ce qui arrive sans se poser de question.

Marcano (2/5)
Comment on peut avoir autant d’expérience et se vautrer comme ça alors que le match demande seulement de la concentration, vous avez 4 heures.

Telles (3/5)
Toujours offensif, toujours un crève la dalle en défense, mais après Danilo n’a pas converti ses offrandes.

Danilo (3+/5)
Il lui a manqué la réussite mais quelle prestation! Il a dominé le milieu en grattant tout mais aussi offensivement en orientant et se projetant.

Uribe (3+/5)
Il a enfin sa place en alternant avec Danilo dans un duo redoutable comme Starsky et Hutch ou Tango et Cash

Diaz (3/5)
Une passe dé, de l’envie mais pas assez de percussion et une capacité à disparaître que ne renierait pas l’ONU face au traitement israélien sur la bande de Gaza.

Otavio (4/5)
Fort face au faible, faible face au fort, il a été très fort.

Quand tu décides de te faire pardonner

Marega (3/5)
Il a proposé tant et plus que c’est presque honteux qu’il n’ait pas marqué, mais life is life nana nanana et il faut faire avec.

Soares (4/5)
Le doublé qui va bien, il a fait le nouveau riche en dépensant ses autres occasions mais qui sommes-nous pour juger?

BOOM! Un doublé!


O Banco :

Baro (3/5)
Ce gamin a un putain de truc, il trouve des passes et voit des choses avant tout les autres. Un X-Men du football.

Silva (3/5)
Vitesse, technique, il va claquer, ça va faire ketchup, c’est de l’or en barre, attention à ne pas le fondre.

Manafa (3/5)
Entré pour remplacer Corona, il a assuré sans fioriture et l’a bien fait.


Remarque à la con :

L’UEFA a ouvert une enquête pour chant raciste.
Alors c’est extrêmement rare au Dragão mais c’est déjà arrivé par le passé. Là, c’est un cas d’école mais d’enculé.

Le leader des Super Dragoes est surnommé Macaco (singe), c’est comme ça qu’il est connu et reconnu car il est représentant officiel des supporters de Porto à l’UEFA et même pour la Seleçao.

Mais au moment du penalty, le capo au micro l’a appelé pile quand un joueur noir tire le pénalty. Donc on a entendu dans le stade « O MACACO, O MACACO, O MACACO ».
OK dans tous les cas il doit être sanctionné, si c’est une mauvaise blague, prend un an d’interdiction de stade car t’es un débile, sinon t’es juste une merde raciste. Mais si le club est sanctionné là, zob ! Les cris de singes et bananes que nous avons trop vues et revues en Russie, pays de l’est, Italie, Espagne, eux ne sont pas sanctionnés donc oui au sanction mais partout, pour tous et avec des barèmes et pas des exemples. Là c’est un mec, il doit prendre et cher, c’est simple il avait le micro ce connard.  

Si tu veux discuter ou suivre mes conneries c’est possible sur TWITTER @franckhomer

beijos anal, Homerc

Homerc

Né un soir de mai 1987 devant une talonnade devenu mythique. Tranchant comme Couto, précis comme une trivela de Quaresma, Dingue comme Futre #Troll #Sexe #RockNRoll

2 commentaires

  1. La tête de Danilo est magnifique, elle méritait meilleur sort. Très beau doublé de Soares auquel le GIF rend tout à fait justice.

    • Oui mais on aurait dû tuer ce match au lieu de jouer en ronronnant…Comme on dit chez Kink quand il faut punir, il faut punir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.