Angleterre – Roumanie (1-0): La Three Lions livre ses notes

On se retrouve pour le deuxième et heureusement dernier match amicanal avant de commencer l’Euro. Après la victoire probante (hu hu) contre l’Autriche avec une équipe bis, l’Angleterre affronte la Roumanie, non qualifiée pour la compétition.

Suite à sa blessure au match précédent, Alexander-Arnold a déclaré forfait et il s’agit pour Gareth de désigner un 26e homme. Va-t-il écouter la presse anglaise (et moi) et rajouter un milieu ou le remplacer par un latéral sachant qu’on a déjà cinq hommes pour deux places ? D’abord, un peu de culture, bordel.

Le Saviez-Vous ?

Si vous avez lu le Dracula de Stoker ou vu la quatrième saison de Castlevania (*spoil coming*) , vous savez probablement que Dracula se rend en Angleterre pour régler un litige avec un avocat. Fiction ? Et bien non mes bons ! Figurez vous que mes compatriotes (lorsqu’ils ne distribuent pas des £££ pour se battre avec les melons) aiment bien acheter des propriétés à l’étranger. Au 19e, il y a eu un vague de « tourisme » et d’investissements britanniques en Roumanie. Ainsi, il existe encore aujourd’hui la Fondation Eminescu (poète roumain, aucun lien j’espère) présidée par Charles W. qui s’attelle à rénover les villa(ge)s historiques dans ce beau pays.

Le lien avec le match de ce soir ? Un match de touristes avec ce qu’il faut d’investissement pour empocher la victoire .

Les gars

Gareth choisit… Encore ce polo sous le costume ?! Va falloir arrêter cette mode Peaky Blinders, c’est vraiment atroce. Bref, Gareth choisit donc de reposer encore une fois les titulaires habituels et de mettre une équipe expérimentale. Johnstone pour une première sélection, Godfrey & White pour une première titularisation en défense et un trio Rashford (capitaine) – Sancho – Grealish pour tourner autour de Calvert-Lewin. Ça donne ça :

White, Godfrey et W-P ne sont pas dans les 25.

Le match

Qu’est-ce qu’il y a de pire que de regarder un match de l’Angleterre sur la chaîne du meilleur journal sportif de l’univers ? Se faire arracher les cheveux un à un avec un pince à épiler chauffée à blanc ? Regarder l’intégrale de « Plus belle la vie » en polonais sous-titré ukrainien ? Au-delà du manque de connaissance sur l’Angleterre (il s’est passé des choses en 1966 et 2018, puis entre 2018 et maintenant), il est intéressant de rappeler TOUTES LES DEUX MINUTES que Gareth va nommer un 26e homme APRÈS LA RENCONTRE (en fait pas du tout). Quelle misère…

A l’opposé, sur le terrain, le match est plutôt agréable à suivre. Après un temps à se mesurer le carambar, les quatre de devant se mettent à se faire des passes, combiner… à jouer ensemble, en un mot. Sans réussite malheureusement, la barre transversale s’opposant à une tête lobée de Calvert-Lewin (32e) et un tir de Sancho (37e). La défense se distingue par son placement et son repli erratique mais c’est normal, ce ne sont pas LES TITULAIRES HABITUELS, Messieurs les Commentateurs. Ward-Prowse joue pour deux au milieu, comme si sa place dans les 26 en dépendait (hu hu).

Phillips, transparent pendant 45 min, est remplacé par Henderson. A l’heure de jeu, Warde-Prowse sort inexplicablement pour Bellingham et Rice remplace Sancho pour un bordel tactique incompréhensible. Grealish se fait attraper par un défenseur à l’extérieur de la surface, puis tombe après un tout petit déséquilibrage dans la dite-surface -> YAPENO. Rashford marque après une course d’élan qui respire la confiance (1-0,67e).

La Roumanie réagit plutôt bien et oblige Johnstone à quelques arrêts, notamment un magnifique relâché de balle (aucun lien avec la relégation de WBA, hein). Chiriches, défenseur Roumain, savate C-L dans la surface d’un pied haut -> YAPENO. Henderson manque d’inscrire son premier but pour l’Angleterre et colère de Gareth qui voulait que ce soit un autre tireur.

Nouvelle salve de changements avec la rentrée de Trippier (pour Shaw), Lingard (Rashford) et Watkins (C-L). Je ne cherche même pas à comprendre qui joue où tant c’est le bordel dans l’animation offensive.

Le résumé vidéo (du match de l’Autriche, semblerait que le stagiaire vidéo soit seul jusqu’à l’Euro)

Voilà

Les gars

Johnstone (4/5): Perpétue la longue tradition des gardiens anglais capables de saloper un match sur une connerie. Quelques bons arrêts cependant.

Mings (3/5): Elle va comment la petite cheville de Golgoth-uire ?

White (3/5): Pas grand-chose à lui reprocher, pas grand-chose à son crédit non plus.

Shaw (3/5): White mais en latéral. Remplacé par Trippier (NN)

Godfrey (2/5): Peu de montées offensives, mais un jeu de tête intéressant.

Philipps (1/5) : C’est fou (loco) à quel point il a été transparent. Remplacé par Henderson (1/5) : Un pénalty raté mais pas de point au challenge Henderson des cartons débiles (CHDCD).

Ward-Prowse (4/5): Il a participé à l’animation, à la récupération, il tire les C-F et pourtant il ne sera pas le 26e. Dur. Remplacé par Bellingham (NN).

Sancho (2/5) : 50% ailier droit, 50% meneur de jeu, 100% inefficace. Remplacé par Rice (NN), remplacement que je ne comprends vraiment pas.

Grealish (4/5): « Homme du Match »et mollets d’acier. Les chaussettes mi-hautes c’est pour aider l’adversaire à mieux viser ?

Rashford (3/5): Pas en confiance mais marque le but de la victoire. Remplacé par Lingard (NN).

Calvert-Lewin (3/5): Une détente prodigieuse donc précieux de la tête. Remplacé par Watkins (NN).

Conclusion

Ces deux matches amicanaux n’auront pas servi à grand-chose, hormis reposer et préserver les joueurs d’United / Chelsea & City. La stratégie de Gareth est donc de s’appuyer sur des joueurs qui ont l’habitude de jouer ensemble depuis la Coupe du Monde ’18. On peut questionner la gestion des joueurs non retenus dans le groupe final et leur temps de jeu dans les deux matches : Godfrey, Ward-Prowse, Lingard, Watkins . Car oui, histoire de bien troller la presse anglaise, Gareth a retenu un défenseur central, Ben White (Brighton). Autant la nécessité d’un latéral pour remplacer A-A était faible, autant un milieu supplémentaire (au hasard W-P) aurait été utile. Bref, le tournoi donnera raison, ou pas, à Gareth.

Premier match, le 13 juin contre la Croatie !

Bye for now, be safe !

Ken S.

Ken SingTown

2 commentaires

  1. Il est pas mal votre petit Grealish… Vous nous le prêtez à l’Olympique de Marseille ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.