Luxembourg – Portugal (0-2) La Bacalhau Académie défendra son titre

Parfois il faut savoir se sortir de la boue et c’est pas du luxe. En voyant le terrain proposé, je comprend que le match ait eu lieu à 15 heures sur le municipal de Plouc-ville en merdasse.

Bom Dia,

Après avoir bien fait le boulot contre la Lituanie, le Portugal est à une victoire de défendre son titre de meilleur équipe d’Europe en juin prochain.

Pour ce faire il faut battre le Luxembourg. Sur le papier c’est fait, dans la vraie vie, on sait qu’on est capable de s’étaler comme des merdes car c’est dans notre ADN, enfin plus trop sauf depuis que Santos nous guide, je ne sais pas, je ne sais plus.


O Equipe :

Fernando décide d’aligner des combattants. Guerreiro remplace un Mario Rui à la ru(i)e, Danilo prend la place de Neves pour verrouiller l’axe, et c’est André Silva et son physique de MMA qui prend la place de Gonçalo Paciencia pourtant très bon jeudi.


O Jogo :

D’entrée, on essaie de jouer haut mais se faire des passes sur un terrain de 5e division de district, ça n’aide pas.

Si les Luxembourgeois se font la première occasion, Cristiano cadre rapidement la première frappe alors qu’André Silva, mieux placé, a préféré le décaler.

Sur ce terrain de merde, on essaie de construire mais c’est aussi simple que de demander son chemin à un policier lors d’une journée de manifestation de gilet jaune. Oui voilà, c’est la guerre et à chaque perte de balle les Luxembourgeois foncent comme des dératés vers l’avant.

Au bout de 20 minutes, le Luxembourg a les occasions alors qu’on n’arrive pas à se faire 3 passes et qu’on ne passe pas par des centres pour éviter ce problème de terrain moisi. Par exemple comme le ballon ne roule pas, on ne décalerait pas un mec dans le couloir pour centrer sur la tête de Cristiano ou André Silva. Non c’est trop high level comme tactique dans cette boue de merde LÀ!

On reprend les rennes du jeu en mettant de l’impact au milieu notamment Danilo et on cherche à jouer simple, enfin, si simple signifie arriver en position de frappe, on fait tout pour donner à Cristiano avant de frapper en désespoir de cause.

Donc pour se sortir de cette merde il a fallu un appel en profondeur venu du milieu et Bruno Fernandes parfaitement lancé par Bernardo enchaîne contrôle et frappe pour ouvrir le score. 0-1 (40e)

Bernardo manque de mettre un but casquette en contrant un dégagement du gardien mais le ballon revient sur ce dernier. Oui but casquette une expression de téléfoot année 90 KESKYA?

On revient pour mettre le second sans pour autant se jeter à l’abordage.

On a la maîtrise et des occasions mais le Luxembourg continue de prendre sa chance même si ce n’est pas cadré.

On s’endort, Santos fait entrer Moutinho et Jota pour tenir le milieu, on laisse la balle aux Luxembourg qui ne nous mettent pas vraiment en danger, enfin sauf si on écoute les commentateurs de l’Equipe, désespéré de ne pas voir le Portugal prendre un ou deux buts.

Cristiano tente sur coup franc mais ça ne le fait pas.

On finit le travail sur un bon centre de Bernardo pour Jota qui enchaîne (décidément) poitrine volée mais rate sa frappe, le gardien ralentit la balle et CRISTIANO vient la mettre au fond pour son 99e but en sélection 0-2 (87e).

Les commentateurs de l’équipe tente de se petit-suicider pendant que l’Ukraine égalise pour me niquer mon combiné, comme disait le grand philosophe Albert Dupontel : “Pour une sale histoire, c’est vraiment une sale histoire”.


O Resumo :


Os Quinas :

Patricio (3/5)
Un match sans trop de soucis mais vigilant, d’après la fine Equipe 21, il a tremblé face à Vincent Till.

Pereira (3/5)
Moins en vu offensivement il a par contre bien défendu et couper les velléités offensives des péquenots.

Dias (3/5)
Il a su rester sobre devant les enfants de candidats de l’amour est dans le pré, sans leur péter les rotules.

Fonte (3/5)
José a fait montre d’aisance technique, sans doute ses saisons à Lille. La pluie et la boue, il a dû s’habituer.

Guerreiro (2/5)
Raffff Gue-Rei-RO Pourquoi Tu te FAis Prendre Dans l’Dos….
Raffff Gue-Rei-Ro Pour défendre t’es toujours trop haut! 

Danilo (3/5)
Dans la boue des terrains de district, il faut toujours un mec civilisé qui vient mettre des taquets et remettre de l’ordre. On notera tout de même que bien qu’ayant toutes les caractéristiques du traquenard des fins fonds du monde amateur, pas d’insultes racistes, ça fait du bien mais ça surprend.

Fernandes (4/5)
Bruno Unchained, sa course, son contrôle et sa frappe nous ont libéré délivréééééééé de ce match de merde. Un truc qui brille au milieu de caca ça se remarque beaucoup.

Sortir de la jungle

Pizzi (2/5)
Laborieux, il n’a pas démérité pour tenir le milieu mais offensivement il a fait une Lineker, on ne sait pas si vraiment de la boue sur son short.

Bernardo (4/5)
Une belle pelouse,
Bernardo lui il s’en fout,
Même dans la boue.

Cristiano (3/5)
Pas bien bon, des occasions ratées mais le but termine le match pour les faire rager.

O Banco :

Moutinho (3/5)
Dans cette bouillie infâme, il faut un cerveau pour remettre de l’ordre.

Jota (3/5)
Bon soldat qui a failli mettre son premier but en A, mais Cristiano est passé par là sur un des seuls ballons pas pour lui.

Neves (NN)
Entré pour gagner du temps


Remarque à la con :

Un match sur un terrain qui sentait bon la Coupe de France à Pouilleux-sur-Moine, la boue, les Luxembourgeois qui mettaient des coups, il manquait les “arbitre vendu” et les cris racistes et on y était.  


Si tu veux que le football anal puisse s’exprimer et qu’on me paie des Sagres ou des Super Bock, ou que tu veuilles rejoindre le meilleur site de l’univers, clique sur un des boutons en dessous

Si tu veux discuter ou suivre mes conneries c’est possible sur TWITTER @franckhomer

beijos anal, Homerc

Homerc

Né un soir de mai 1987 devant une talonnade devenu mythique. Tranchant comme Couto, précis comme une trivela de Quaresma, Dingue comme Futre #Troll #Sexe #RockNRoll

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.