Portugal-Bulgarie (0-1) La Bacalhau académie est tombé sur un Stoyanoviste.

Bom Dia,
Premier match amical ce soir contre la Bulgarie pour nous préparer avant l’Euro.
Si Fernando Santos a réussit l’exploit de nous qualifier avant les barrages, l’équipe est encore avec des places à prendre dues aux blessures et méformes de certains,

et que la jeune génération se met en position pour pénétrer le cercle intime de la Selecção.
Si vous êtes né avant 1990 la Bulgarie c’est une nation qui a vu Stoitchkov, Kostadinov, Penev, Letchkov. Aujourd’hui il n’y a plus rien, personne, un niveau proche de la 3e division européenne et de la tristesse.


O Equipe:


Fernando profite de ce match pour faire des essais sur la compo et le système.

Il nous remet son 442 de l’Arménie mais avec une touche plus offensive.

Lopes à la cage première titularisation en A, parabéns.

Vierinha-Pepe-Alves-Eliseu

La défense classique sans la sélection de Carvalho

Carvalho – Adrian- Rafa- Mario

Les 3 du Sporting avec le petit Rafa Silva de Braga, ça c’est de la nouveauté.

Nani et Cristiano devant, pour la première fois.
Portugal


O Jogo :


Dès la première minute on se retrouve face au gardien avec Cristiano qui récupère la balle, efface et frappe mais dans les bras de Stoyanov.

Derrière c’est un festival de pressing et d’offensive qui voit Nani et Cristiano échouer 3 fois chacun sur Stoyanov en 10 minutes.
Portugal

Les Bulgares sont venus avec un plan de jeu simple : c’est le week-end de Pâques on attend un miracle et on va lâcher des œufs dans nos slips.

Nous on enchaîne mouvements sur les côtés avec Eliseu et Vieirinha en ailiers, passes entre les lignes de Adrien voire Pepe qui mettent les Bulgares en yaourts mais pas encore périmés, grâce à un Stoyanov en grâce justement qui se décide à jouer les sauveurs.

Alors que nous sommes tellement faciles et que je prends des notes avec une main dans le slip, première incursion Bulgare dans notre moitié de terrain, Adrian rate une passe en direction de Pepe, Eliséu était déjà parti en contre-attaque, c’est William qui revient et se rate sur son tacle, obligeant Pepe à couper de la poitrine le centre.

Cette micro-alerte ne nous empêche pas de repartir comme en 14 (oui, on n’a pas participé en 40) Avec un jeu plus posé laissant voir notre large supériorité technique et les enchaînements à 3 ou 4.

Arrive la 18e minute qui va nous être fatale, avec tellement de débilité et de ratés que je me demande si Orphée revenu du royaume d’Hadès n’a pas négocié au moins notre nullité passagère.

Bon, donc, alors qu’il n’y a aucun danger, João Mario vient faucher Marcelino à l’entrée de la surface. Le coup franc permet à Lopes de briller par une belle horizontale.

Mais 30 secondes plus tard, sur un dégagement du gardien, Alves gagne son duel et dégage mais Eliséu Adrian et William se regardent et laissent Chichov lancer Marcelinho.

Là, Vieirinha se fait prendre sur le crochet, Pepe qui veut dégager se rate et prend un petit pont, Lopes qui hésite entre avancer et reculer se fait enculer.

Portugal

Donc. Sur la 2e frappe bulgare, pour leur deuxième incursion balle au pied dans notre moitié de terrain, on est mené 0-1.

Du coup on se met à jouer en équipe en faisant tourner le ballon. Les Bulgares ayant reculé, on ne peut plus lancer Cristiano et Nani dans la profondeur.

Les Bulgares commencent à multiplier les fautes comme Jésus les pains, mais en bon légionnaire, l’arbitre laisse faire tant qu’il n’y a pas d’émeute.

Les occasions s’enchaînent de nouveau avec Cristiano qui s’essaie sur coup franc, puis João Mario de loin jusqu’à la 35e minute.

35’ Corner avec tête de Pepe que Nani en voulant couper repousse, derrière Rafa reprend de volée à 6 mètres sans cadrer et c’est sauvé par… Nani ! Mais putain c’est Fernando Santos ou MARCEL BELIVEAU le coach ?

Portugal

Mi-temps : Après 20 minutes de domination en faisant n’importe quoi dans le dernier geste, nous voici menés 1-0, contre une équipe qui est plus moche que la plus moche de tes copines.

La seconde mi-temps repart avec des Bulgares en confiances qui jouent un peu plus haut pour essayer de nous contrer.

S’ils parviennent une ou deux fois à venir dans la surface, ce n’est pas cadré ou ce sont des ballons pour personne qui passent devant Lopes.

De notre côté on est à fond sur le système dit FIFA, où tout le monde cherche Cristiano pour sauver la patrie.

Si le beau Ronaldo fait encore feu sur coup franc, on voit de plus en plus le petit Rafa qui permute et enflamme les 2 côtés en combinant avec les latéraux. S’essayant à la frappe sans réussite comme Cristiano et Alves.

A la 66e, entrée combinée de Quaresma pour Rafa et Dany pour Adrian.

On est à la 67e et sur un centre de Pepe, un défenseur Bulgare décide de contrer comme un volleyeur. Sanction YAPENO ! Alors que j’étais déjà en train de préparer mon tweet de troll pour les puceaux fan du Barça que « Cristiano ce n’est pas la MSN, lui les péno il les met », Stoyanov sort une nouvelle parade et Cristiano se jette mais met le ballon à côté.

J’efface mon tweet, me mets une tarte et reprend une bière.

On passe alors dans un 451 avec Dany en pointe, Cristiano en joueur libre, Nani et Quaresma sur les ailes.

Derrière, Quaresma fait la différence, donne à Cristiano, qui rate.

Nani a disparu de la circulation, Dany ne sert que pour les fausses pistes, et les Bulgares sont repliés sur leur but en espérant que le changement d’heure arrive plus vite que prévu.

75’ Entré de Danilo pour Carvalho et Sanches pour Mario

On continue de pousser mais les Bulgares sont plus résistants que les moustiques-tigres quand, à la 80e, Eliseu centre parfaitement pour Nani à 6 mètres, qui met encore au dessus.

Là, je vais dire c’est simple, la con de toi, c’était ton jubilé prends ta retraite ou retrouve un niveau digne d’un joueur international car une comme ça à l’Euro, et c’est moi qui vient te botter le cul, état d’urgence ou pas.

Pour comprendre le niveau de Nani ce soir, je vais le résumer avec l’action de la 81e, il est remplacé par Eder, tout le monde est soulagé.

Voilà où on en est, Eder qui rentre à la place de Nani c’est mieux. EDER

Guerreiro entre pour Eliseu au même moment.

Le match voit encore Stoyanov sortir une tête de Cristiano sur corner et Eder ne pas réussir à couper le ballon qui en aurait fait un héros à la 93e.

On a donc perdu notre 5e match amical sur 7 depuis que Santos est à la Selecção.

Mais je dois avouer que mis à part le résultat, on a fait 34 frappes, 11 cadrées, 10 arrêts de Stoyanov, et un ballon sorti devant la ligne.

On a su se créer des actions en essayant un nouveau milieu, une attaque inédite et des joueurs qui confirment qu’ils ont le niveau international.

 


Os Quinas :


Lopes (François Perrin 2/5) Une belle horizontale sur un coup franc, pas sûr dans son jeu au pied et spectateur sur le but.

Vierinha (3/5) Oui, il se fait prendre par le crochet sur le but mais il est bien placé, et a continuellement proposé des solutions dans son couloir.

Pepe (3+/5) Le retour du boss. Alors oui il se fait niquer sur le but par l’action WTF, mais pour le reste il a mené la défense, trouvé des belles transversales et rassuré.

Alves (2/5) Bruno, je t’ai toujours soutenu mais là, t’es à la ramasse. Alors oui tu n’as pas fait de boulette, mais tes dégagements en panique et ton replacement de vieille font mal au cœur.

Eliseu (3-/5) Offensivement il a un truc. Il va vite, déborde bien, sait où se placer et permuter avec son ailier. Par contre défensivement, c’est quand même léger au duel, on verra la copine de Scoubidou.

William (2/5) Il est facile techniquement, au dessus physiquement, oui. Mais du coup contre un adversaire faible, il est nonchalant et dribleur inutile.

Adrien (2/5) Il a des idées, il tente des passes intéressantes, mais il y a aussi sa non-agressivité sur le but et des passes moyennes devant la surface. On est au niveau international là, pas en Liga, grand.

Rafa (3+/5) Il a saisi sa chance. Il a montré qu’il pouvait être le joker qui pourrait faire la dif à l’Euro.

João Mario (3/5) 30 minutes compliquées, emprunté, limite à se planquer. Puis il a demandé la balle, pris sa chance et joué. Et là, oui, il y a du talent.

Nani (1/5) Ouais ben t’as 30 piges, tu croques tout et tu disparais au bout de 45 minutes. T’as rien à foutre titulaire.

Cristiano (2+/5) Tu proposes, tu cadres, tu fais jouer les autres en décrochant. Ouais mais tu dois marquer, même si au final tu n’as que 2 frappes non cadrées et 7 arrêtées par Stoyanov.


O Banco :


Quaresma (3-/5) De la vitesse, de la précision, des coups de pieds arrêtés dangereux et précis. Le moins c’est pour la coupe de cheveux, c’est dégueulasse.

Dany (1/5) Dany ça rime avec Nani…

Sanches (3/5) A fait le taf : pas de truc de fou, mais pas de connerie et surtout pas de stress, il a joué avec l’innocence de ses 18 piges.

Danilo (Não Bigode) Il fallait couvrir, il a couvert.

Eder (Não Bigode) Aurait pu être le héros, est juste Eder.


Remarque à la con :


Le seul Bulgare dont le nom ne fini pas en ‘OV’ c’est Marcelinho

La dernière fois que quelqu’un a autant tenté sans réussir c’est João Claudio Duzes, avec um D como Duzes.

Si tu veux que le football anal puisse s’exprimer et qu’on me paie des Sagres ou des Super Bock, Abonne toi ici

Si tu veux discuter ou suivre mes conneries c’est possible sur TWITTER @franckhomer

beijos anal, Homerc

Homerc

Né un soir de mai 1987 devant une talonnade devenu mythique. Tranchant comme Couto, précis comme une trivela de Quaresma, Dingue comme Futre #Troll #Sexe #RockNRoll

16 commentaires

  1. On en est tellement fiers, de ce sous-titre, qu’on va même le copier sur les réseaux sociaux, bande de malappris.

  2. Puta que pariu ! Quelqu’un peut-il enlever Eder du corps de Nani, et puis quand est-ce que Mendes signe un avant centre correct qu’on puisse en profiter en sélection !

    • En même temps devant c’est le désert de Gobi au point que j’ai vu des vidéos sur sapo.pt pour promouvoir Hugo Vieira de l’étoile rouge de Belgrade :/

  3. J’aime bien Nani. Il aurait dû venir se lancer à Marseille. ou au Portugal.

    • C’est le salaire, seul les turcs pouvaient s’aligner sur ses prétentions.
      Il a fait un effort l’an dernier avec le SPorting, mais n’a pas voulu le baisser pour y rester.
      Alors à l’OM…

  4. Putain. Parler des grands joueurs bulgares sans mentionner Berbatov, c’est carrément criminel, quoi.

    Sinon, Renato Sanches a joué, hier ? Je sais qu’il est du côté des catins en rouge, mais la rumeur le verrait bien rejoindre un autre harem rouge, alors je me renseigne…

    • Oui bon ça va j’allais pas citer toute l’équipe qui m’a fister devant mon écran non plus hein!
      Sinon Rénato a joué la seconde mi-temps hier l’académie est à la relecture.
      Il a un truc oui, mais là c’est encore trop haut pour lui.
      Il n’est pas le plus doué de sa génération car Ruben Neves est déjà au dessus, mais sera surement laissé avec les Olympiques.

      • Oui mais Ruben Neves ne vient pas de s’abonner au compte Instagram de MU communsymbole, lui…

        Sinon le raté de Nani est magique. Cela me rappelle les tribunes éplorées de certains fanboys de Manchester Devils insultant déjà Van Gaal au moment de son arrivée parce qu’il avait viré le meilleur joueur du monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.