Portugal – Espagne (0-0) La Bacalhau Académie livre ses notes

Bom dia,

Ce soir les deux équipes qui jouent le mieux au ballon en Europe se retrouvent pour un duel de voisins, de cousins ou de frères comme Jonathan Joestar et Gio, ou Katsuni et Asa Akira dans une autre discipline. 

O Equipe :

Santos décide de faire tourner car le gros match sera dimanche contre la France. On a Semedo en défense, Neves en 6, Moutinho qui retrouve une place de titulaire, avec Renato Sanches, et un trio offensif André Silva, Trincão et Cristiano.

O Jogo :

À peine le temps de s’essuyer les larmes à la suite de l’hymne que Dani Olmo se faufile comme un chat (oui Olmo Cats) et transmet à Gerard mais Patricio veille.

Le Portugal reste sur les prestations de ses dernières sorties. Volonté de repartir au sol et de construire mais pendant dix minutes on a du mal à se sortir du pressing espagnol.

Bien que rééquilibrant les débats, ce sont toujours les Espagnols qui sont plus pressants mais sans vraiment inquiéter Patricio.

Je commence à faire de l’huile car un décalage Espagnol voit Pepe intervenir en pompier.

C’est une attaque défense car on ne ressort plus un ballon. L’espèce de faux rééquilibrage était en fait une illusion d’optique, on se fait crever au milieu au point que Cristiano et SIlva inverse pour mieux protéger le côté gauche.

Merde on rééquilibre (oui ben je retransmets pêle-mêle) le jeu mais si on enchaîne quelques coups francs et corners Kepa reste tranquille.

Première action à la 43e, Renato déborde et centre pour Cristiano qui remet à Guerreiro mais Raph envoie sa frappe dans la tribune.

On finit plus fort la mi-temps en posant enfin le jeu et en faisant plus le siège de la surface espagnole.

La seconde période, ben je ne vois pas le début ! Oui la chaine de merde l’équipe a mis 10 minutes de pub puis 15 minutes de l’équipe du soir pour débriefer France-Ukraine et j’ai dû trouver un autre moyen de voir le match.

Donc je te la fais avec ce que j’ai vu, on reste sur la presta de la fin de première, les Espagnols s’approchent de notre surface sans être dangereux et sur son premier ballon exploitable Cristiano envoie une minas sur la barre, ça rebondis sur la ligne mais ça ne rentre pas.

L’entrée de Traoré nous emmerde par sa puissance mais dans l’ensemble on ne le gère pas si mal, même si Patricio doit claquer deux arrêts réflexes sur la ligne.

Et nous ? On a un contre parfait de tueur, Neves récupère et donne à William qui lance Cristiano, le meilleur joueur du monde remonte le camp adverse, fixe les défenseurs et transmet un amour de centre en trivela vers Renato qui reprend de volée de l’intérieur pour que la balle s’écrase sur la barre puis sur la ligne sans la franchir.

Le match penche légèrement de notre côté, plus de grosse occasion et tout le monde repart content.

Os Quinas :

Patricio (4/5)
Impeccable, Rui a renvoyé les Gérard et Dani à leur PMU.

Cancelo (2/5)
Il a défendu mais sans son apport offensif habituel, on aurait du un premier rencart chez les beaux-parents.

Pepe (3/5)
Il a plus d’attaquant mis dans sa poche que Cristiano de buts en sélection.

Semedo (1/5)
La hype de cet été après une bonne saison en Grèce, tout soulagé qu’il y soit resté.

Guerreiro (3/5)
Malgré la pression, il est resté calme et a même tenté des incursions dans le camp adverse, deuxième repas chez les beaux-parents, il a pris un apéro en plus du vin.

Neves (3/5)
Compliqué en première période où il a couru de partout pour écoper, puis assisté de William il a coupé les accès vers le centre pour récupérer des ballons qui auraient pu être décisifs.

Renato (3/5)
Gros match du Lillois qui monte en puissance, pas récompensé car sa volée méritait un meilleur sort, pour l’Euro il est à nouveau un vrai postulant.

Moutinho (1/5)
Pas sa guerre, João a été dépassé comme un Français en deuxième semaine de Roland Garros.

Trincão (2/5)
Des tentatives de grigris et facéties mais quand c’est inefficace tu passes pour un gland, c’est certes la saison mais c’est pas une raison. 

Silva (1/5)
C’est rude car il n’a même pas eu un corner tiré vers lui, et qu’il a fait le sale boulot en défense pendant qu’on était étouffé.

Cristiano (2/5)
Deux gestes de génies qui auraient pu tout faire basculer, au finale on reste sur notre faim.

O banco :

William (3/5)
Il a clairement rééquilibré le milieu en empêchant Olmo de se balader et faire ce qu’il voulait. Pas le plus explosif mais pas le moins efficace.

Bernardo Silva (3/5)
Quand il touche la balle il se passe un truc, une passe que personne ne voit, un crochet qui enrhume, un corner mal frappé.

Dias (3/5)
Solide, on voit que Guardiola ne l’a pas encore façonné.

Félix (3/5)
Vif, intelligent, des contres tranchant, il prend en physique sans perdre ses qualités.

Jota (2/5)
De la vitesse et de l’explosivité, mais il faut faire gaffe d’exploser à cause de la vitesse comme le dernier contre salopé.

Remarque à la con :

Je ne pensais pas que la chaîne l’équipe pourrait faire plus nul que de donner la parole à Florian Gazan ou Nabil Djellit, et en fait si, ils peuvent même se foutre tous les Portugais de France à dos en foirant volontairement la diffusion d’un match.

Tu aimes horsjeu.net ? Évidemment !

Tu te demandes comment nous rejoindre ? Ici

Tu veux nous filer de quoi acheter des 8.6 ?

Tu n’es pas poète et un peu radin ? Tweet, Partage sur tes réseaux socianaux préféré, ou dénonce au Comité.

Si tu veux discuter ou suivre mes conneries c’est possible sur TWITTER @franckhomer

Beijos anal, Homerc

Homerc

Né un soir de mai 1987 devant une talonnade devenu mythique. Tranchant comme Couto, précis comme une trivela de Quaresma, Dingue comme Futre #Troll #Sexe #RockNRoll

4 commentaires

  1. Vous mettrez du Gif pour l’académie contre l’équipe de France ? J’aime bien vos Gifs.

    • Non, il va mettre du Bif dans la prochaine acad. Le Gif est appliqué avec amour à la main. Pour le Bif, je vous laisse imaginer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.