Moreirense-Porto (0-0) La Dragão académie livre ses notes.

On peut tenter de marquer mille fois mille occasions, mais on ne peut pas marquer quand on rate mille occasions.

Bom Dia,
Retour au championnat après l’élimination en coupe. La situation est toujours la même : il faut gagner pour rester devant avec le bonus de prendre des points aux salopes en rouge, qui ont fait match nul la veille. De toute façon, on attaque le mois de tous les dangers : match en retard, championnat, coupe avec Clássico aller/retour, Ligue des champions. En plus, Danilo est absent jusqu’en mars et Marcano vient de se blesser. Je suis aussi serein qu’un mouton le jour de l’Aïd.

O Equipe :

Sergio doit donc faire tourner et revient à son 433 avec Reyes en défense centrale, Herrera, Oliver et Paulinho au milieu. Oui, Paulinho directement titulaire après une semaine dans le groupe. Pour les attaquants : Brahimi, Marega, Aboubakar .

O Jogo :

Si tu veux le résumé vidéo rigolo clique ici.

D’entrée, pas de chichi. Brahimi obtient un corner. Telles le dépose sur la tronche de Felipe mais le gardien se couche bien. On joue haut et on essaie de donner du rythme of the match (oh-oh OH YEAH, du rythme of the match) en jouant vite sur Marega ou Aboubakar.

Paulinho se montre déjà en accélérateur de jeu alors qu’on a pas encore atteint la cinquième minute. On joue en possession de balle, haut avec pression à la perte. Le problème c’est qu’on n’a pas de profondeur pour nos deux flèches et qu’on ne trouve pas Brahimi. Moreirense, évidemment, sort en contre mais la seule alerte à la dix-huitième a vu Felipe mettre de l’ordre et virer les attaquants comme Gérard Colomb les migrants à Calais.

Le temps avance et le match se rééquilibre. On ne s’approche que sporadiquement de la surface adverse et surtout on ne trouve pas nos attaquants. Il y a des éclairs, notamment un superbe décalage en une touche, mais la frappe de Paulinho frôle la barre d’un Jonathan qui est en jaune et nous attend.

On termine la mi-temps sur deux ratés fantastiques. Le premier est une combinaison sur coup franc. Telles joue excentré sur Brahimi seul qui rate complètement sa remise pour un Aboubakar seul au point de pénalty. La seconde est un centre en retrait de Marega ou Oliver déchire sa frappe seul à six mètres.


Mi-TEMPS :

On a démarré à fond mais on s’est essoufflé comme quand tu prends des bonnes résolutions pour reprendre le sport et que t’abandonnes dès le premier jour. Bref on joue trop par à-coups, Jonathan le gardien de Moreirense n’a pas assez eu l’occasion de se chauffer les gants et à ce rythme-là, il va refaire une chanson de merde avant la fin du match.

Le match repart avec du rythme, Moreirense essaie même de jouer. C’est sur coup franc qu’on fait passer le plus gros frisson de la soirée. Telles voit son coup franc sorti de la lucarne par Jonathan sur le poteau, Felipe se jette en même temps que le défenseur qui contre sa reprise de la tête. C’est du Olive et Tom en vrai tellement cette action est improbable.

Le problème, c’est que comme en première mi-temps, après dix bonnes minutes on retombe dans un rythme moisi. Sergio tente des changements avec Soares qui remplace Aboubakar. Brahimi trouve Soares pour son premier ballon mais il ne cadre pas sa tête. Puis c’est Marega qui alerte le brésilien dont la tête plongeante à un putain de mètre de la cage ne trouve pas le cadre.

Il reste un quart d’heure, on a les occasions, on a même sorti Oliver pour Waris, mais on n’y arrive pas. De plus Boubakar prend un rouge pour un second jaune. Mais on ne se fait pas d’occasion, se piquant sur ce hérisson qu’est Moreirense.

Arrive la dernière occasion à la 95e, Oliveira dépose le ballon sur la tête de Marega qui remise pour Waris qui pousse la balle au fond. Soulagement, on a fait plier les moches !!!! Mais hors-jeu, fin du match, le monde s’écroule.
Tout va trop vite dans le football.

La version gagne du temps :


Sauf que nous, aucun pote ne nous a permis de passer vite à autre chose.

O Resumo :

 

O Dragoes :

Sá (2/5)
Je ne sais même pas s’il a eu une frappe cadrée à se mettre sous les gants.
Ricardo (3-/5)
Il a essayé mais sans réussite.
Felipe (3+/5)
Joueur qui a le plus cadré de l’équipe, oui, notre stoppeur.
Reyes (3-/5)
Sérieux et appliqué, a mis trop de temps à monter créer des décalages.
Telles (3-/5)
Tu peux déposer des bonbons, si les mecs ne les poussent pas au fond, On l’aura tous dans le fion (Haiku).
Herrera (3/5)
Défensivement il a tenu son rôle, un peu trop car son manque offensif s’est fait ressentir.
Oliver (2/5)
Il a bien défendu, mais trop approximatif offensivement.
Paulinho (3/5)
De belle promesse mais qui ne se sont pas concrétisées. Les films érotiques c’est pas pour nous, on veut du hard face à ces équipes.
Brahimi (2-/5)
Même quand il fait son plus mauvais match, il donne deux ballons qui doivent aller au fond.
Marega (3-/5)
Brouillon, emprunté, le Moussa qui est généreux mais absolument inefficace.
Aboubakar (2/5)
Dans ce genre de match, il faut se faire une occasion et la mettre.

O Banco :

Oliveira (2+/5)
Entré pour amener du danger de l’arrière, je m’attendais à ce que tu prennes ta chance.
Soares (1+/5)
3 ballon sur ta tête, pas un cadré…Ah ben tu peux gueuler de pas jouer, hein.
Waris (2/5)
Tu aurais pu être le héros si la règle du hors-jeu était la même en ligue 2 et au Portugal…

Remarque à la con :

Moreirense, 90 minutes à défendre avec un gardien qui gagne du temps sur les six mètres à domicile dès la dixième minute. On leur souhaite de descendre.

Si tu veux discuter ou suivre mes conneries c’est possible sur TWITTER @franckhomer
beijos anal, Homerc.

Homerc

Né un soir de mai 1987 devant une talonnade devenu mythique. Tranchant comme Couto, précis comme une trivela de Quaresma, Dingue comme Futre #Troll #Sexe #RockNRoll

6 commentaires

  1. Punaise, le rythme of the match… Dire que ceux qui ne viennent que pour les GIF ratent ce genre de perle…

  2. Le rythme, le rythme. ..
    Sans boobs à la fin ça a un goût d’inachevé !
    Pire que le zéro à zéro ..

  3. En fait, le nombre de gif est lié directement au nombre de buts des dragons….
    Si au prochain match, Porto ne marque pas, pas la peine de cliquer :)

    • Les nichons sont toujours lié aux prestations et aux notes.
      Attention la prochaine académie parlera du 3-1 contre Braga avec la défaite des lézards …plus de teasing que Pour Solo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.