Porto Belenenses (2-0) La Dragão académie livre ses notes

Les lendemains de Champions league, c’est comme un retour de lune de miel dans les caraïbes en janvier. T’as beau de faire des Ti Punch et liquider le rhum que t’as rappatrié, la magie est restée au soleil.

Bom Dia,
Ce match comme je te l’explique chaque année, est un peu spécial. Comme le 5e Beatles, la Ligue des champions du PSG, ou l’OL Grand d’Europe, le Belenenses aurait pu être le 4e Grand du Portugal. Oui mais son seul titre remonte 1946.
Bref on est pas là pour faire les gentils hein, on a un monde à sauver en empêchant les salopes en rouge de gagner un championnat à la loyale avant qu’ils perdent les 4 derniers par voie de justice.

O Equipe :

Sergio doit faire sans Marega blessé, Danilo suspendu et Corona touché.

Porto Belenenses

 

O Jogo :

On commence le match haut, pas de place pour le doute de notre côté, ou l’espoir des joueurs de Belém.
On multiplie les occasions comme Jesus les pains, mais Muriel (le gardien adverse) empêche les offrandes d’arriver à bon port, plus facilement que les Identitaires cherchant des bateaux de migrant.
Hernâni tente d’enflammer  Belenenses. Mais en jouant vite sur un corner à la 7e, il frôle le point Hamouma :  contre-attaque menée en 3 passes… Heureusement Rony ne cadre pas (mon caleçon est marron).
Le jeu bascule vers Brahimi mais qu’il la joue solo, en transmettant à Hernâni ou à Aboubakar, on ne trouve toujours pas la faille (Dunaway).
On est sur un rythme d’une occase toute les cinq minutes sans forcer mais le dernier geste n’est pas au rendez-vous. Herrera, Aboubakar et Brahimi trouvent un Muriel en rempart plus qu’en Robin.
Telles décide de prendre les choses en main en rentrant et frappant mais Muriel claque en corner.
Sur le Corner le ballon navigue et revient sur Herrera au second poteau qui marque 1-0. Enfin !

 

Une dernière occasion suite à un cafouillage voit Yebda (Oui Hassan Yebda tomber la chemise tout ça) mettre une volée mais Sá capte (oon).

Mi-Temps :

Les héros sont fatigués. Ou du moins ils jouent avec moins d’intensité. C’est le contre coup de la Ligue des champions, on se repose sur notre supériorité et l’ouverture du score devrait nous permettre de gagner tranquillement le match.

On repart pour mettre le second.
Cette fois c’est Ricardo qui décide de prendre le couloir pour réaliser l’exploit avec l’efficacité de François Hollande qui lutte contre la finance.
Petit à petit on recule. On sent que les joueurs baissent physiquement ce qui permet à Belenenses de mettre le pied sur le ballon.
Reyes ne couvre pas autant de terrain que Danilo et notre équilibre défensif s’en ressent.
C’est là que Sergio décide de changer l’équipe en sortant Hernâni pour Corona.
On reprend alors le jeu avec Brahimi et Corona qui combinent mais la situation n’évolue pas, toujours à cause de Muriel cette salope qui fait un gros match.

Entrent alors, pour le dernier quart d’heure, Oliveira et Galleno pour blinder et amener le plus offensivement.
Aboubakar veut son but, Corona essaie et même le jeune Galleno s’essaie mais Muriel est en feu (© Dorcel).
Alors que tout le monde se touche sur Muriel et son match, Herrera part en contre pour Servir Aboubakar. Vincent accélère, Vincent crochète, Vincent Pichenette….Vincent enterre. 2-0

Une dernière volée de Yebda mais Sá bloc encore sans soucis.

O Resumo :

 

O Dragoes :

Sá (3/5)
Il a tout bloqué step by step Oh Baby, on ne parle même plus de Casillas.
Ricardo (3+/5)
A ce rythme de progression, on aura un nouveau Carlos Alberto (celui du Brésil 70) à la Coupe du monde.
Felipe (2+/5)
Sûr, rude, mais câlin avec le ballon, l’amant parfait selon Sharon Stone
Marcano (2+/5)
La force tranquille, quand ils le voient les adversaires suent du cul.
Telles (3/5)
Leipzig, Belenenses, Sporting ou Sarcelle, c’est le même destin
Reyes (2+/5)
Bien tenu en première période mais à pris l’eau en seconde. Comme un barrage de castor fait par des loutres (expression Shadok)
André André (3/5)
Comme d’habitude tu vas jouer à faire le lien entre les lignes, comme d’habitude tu vas être bon, comme d’habitude
Brahimi (3+/5)
Pour mettre une défense à feu et à sang il lui suffit d’un ballon, Yacine Brahimi et un peu de mouvement, c’est croquant c’est craquant « Cyril Lignac »
Herrera (4/5)
Et si Sergio lui avait enfin fait passer le cap, celui que l’on attendait tant ? Si enfin les promesses se transformaient en actes concrets… Et si Umtiti était sorti sur Eder…

http://cantfitinbikeshorts.tumblr.com/post/167506489591

Hernâni (2/5)
Vouloir faire la différence c’est bien, jouer pour sa gueule c’est mal. Mais alors jouer pour sa gueule sans faire de différence…
Aboubakar (4/5)
Un buteur ça marque. Encore Bravo à Rudy Garcia de nous l’avoir laissé quand on voulait le brader.

 

Porto_belenenses_Aboubakar

 

C’est beau un buteur

 

O Banco :

Corona (3+/5)
Heureusement qu’il était blessé, sinon les joueurs de Belenenses auraient pointé à Pôle Emploi.
Oliveira (3/5)
Techniquement il a stabilisé le milieu, dans les faits il a monté un grillage et le chiot du voisin n’est plus venu chier sur la pelouse.
Galleno (2/5)
De la volonté mais tendre comme un camembert laissé deux heures à 40 degrès.

Remarque à la con :

On est premier avec 4 points d’avance sur les lézards et 5 sur les salopes en rouge, enfin nous c’est sans la vidéo…
Comme le Benfica est accusé de corruption, Abola lâche que le vice-président de Porto aurait triché l’an dernier sur des matchs nuls et que le parquet va ouvrir une enquête.

Si tu veux discuter ou suivre mes conneries c’est possible sur TWITTER @franckhomer
beijos anal, Homerc

Homerc

Né un soir de mai 1987 devant une talonnade devenu mythique. Tranchant comme Couto, précis comme une trivela de Quaresma, Dingue comme Futre #Troll #Sexe #RockNRoll

2 commentaires

  1. Une belle académie. J’ai bien rie et les gift de seins mon mis une demie molle.
    Muriel like this.
    Je bande donc je suis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.