Porto Leicester (5-0) Mão Cheia dans Samantha Fox

Bom Dia,
Porto – Leicester, c’est ce qui aurait dû être la bataille pour la première place.
Mais c’est la bataille pour notre salut dans la compétition, la cité du Dragão doit en plus d’être invincible être vainqueur pour voir les 8es et qui sait vers l’infini et l’au-delà!

Car voilà le problème, pour ne pas avoir su tuer le match à Copenhague et repartir avec ce piteux 0-0, on est obligé de faire au moins aussi bien que les Danois pour rester du bon côté.
En face les (Samantha) Fox sont passés plus rapidement que leur consœur britannique de tête d’affiche à has been, avec un retour dans le rang en première League mais une place de leader en ligue des champions, communsymbole du retour début des années 2000 en Allemagne de la belle Samantha.


O Equipe :


Nuno garde son équipe et son idée avec son 4132. Otávio est blessé et remplacé par Brahimi et Telles préféré à Layún.

 


O Jogo :


Les premières minutes montrent le 442 en ligne qui nous attend.
Nous, on construit en essayant de les bouger par des déplacements intelligents.
Finalement c’est bien Samantha prête à tout pour revenir en version couguar qui nous balance du touch me dès la 5’ avec un corner où Brahimi affole la défense, puis sur le second , tiré directement sur la tête d’André Silva qui marque.

 

Du coup Leicester vexé réagit en essayant de jouer haut sur des longs ballons mais de suite Jota part seul en contre pour une  frappe qui passe à côté.
Dès lors, l’orgueil et l’amour propre mis de côté, les Foxes comprennent que s’ils veulent un rôle ils devront passer par le DADV.
On continue de pousser pour aller au bout, ce soir c’est la totale, elle est chaude on va tout tenter, visiblement elle accepte tout et en redemande, on a l’impression d’être des Rocco.
Malgré tout Hammer tente de se la jouer MC pendant quelques minutes balançant des parades au son de U Can’t touch this suite à des centres de Corona, des tentatives de Jota, Brahimi et Silva.
On continu d’accélérer et de déployer des mouvements dignes d’un jeu que l’on croyait perdu à tout jamais. Danilo mange le milieu et trouve des espaces sur les côtés mais aussi de la verticalité.
Oliver distribue de l’amour alors que les couloirs sont brillamment exploités entre Brahimi et Corona qui dédoublent et décalent un Telles et un Maxí aux avant-postes.

Cependant cette orgie de jeu et d’occasions laisse le score à 1-0. C’est alors que sur une touche vite jouée par Oliver, Telles déborde et pose un amour de centre sur Corona qui claque une volée de type papinade (hé oui t’as pas compris, on est dans les années 80 grand) dans la lucarne de Hammer (26’).

 

Leicester essaie tant bien que mal de se rapprocher de notre surface mais à la 30’ minute San Iker n’a pas encore touché le ballon à la main.
On est en mode nothing gonna stop me now  et le festival se poursuit avec une énorme occasion entre Oliver, Jota et Brahimi mais il ne cadre pas.
38’ Chilwell prend un jaune pour avoir retenu et fait tomber Silva qui l’avait encore devancé sur un appel.
Arrive le bijou de la soirée. Après une séquence de 30 secondes avec un ballon qui navigue de droite à gauche et de gauche à droite, Corona décale Maxí centrant pour Brahimi qui vient claquer une talonnade, une putain de talonnade avec ce maillot et un algérien? Une MADJER! Mais oui les 80’S CARALHO!

 

 

Mi-Temps : il n’y a qu’une équipe sur le terrain! C’est une mi-temps quasi parfaite avec énormément d’occasions sans en concéder et avec 3 buts superbes.
C’est un début de soirée qui annonce une nuit de folie et enfin, enfin les promesses de jeu avec la réussite au rendez vous.
De retour des vestiaire les Foxes reviennent plus mordants en arrivant même à se créer une occasion par Okazaki à la 47’.
On est un peu moins agressif au pressing, du coup Leicester peut ressortir et amener de la présence dans notre moitié de terrain.
Cela se traduit par une frappe de Grey non cadrée à la 51’. Ok le retour de Samantha Fox on le sait tous c’est gentil, mais ça ne mène à rien, on reprend donc notre marche en avant. Avec Oliver qui sert Jota mais la frappe du jeune espoir passe à côté.
Sentant le mauvais coup, on accélère avec Brahimi, Jota et Silva mais, si Hammer fait une belle parade aux 60’ et 62’, il n’est pas aidé par sa défense :
63’ André Silva décale Brahimi qui frappe, c’est contrée. André Silva passe devant pour conclure mais Drinkwater le ceinture YAPENO!
André Silva conclut et s’offre un doublé, quelle douce soirée.
Leicester a décidé de nous faire Do YA DO YA Please me et on continue notre balade faite de dédoublements et de mouvement même si ce ne sont pas des grosses occasions.

75’ Entrée de Neves pour Danilo et Herrera pour Corona.
76’ Centre tir de Grey mais Iker se détend pour la photo sans problème
Sur la relance Brahimi décale Jota qui joue le une-deux avec Silva pour fusiller Hamer et 5-0. Il n’a pas pu la touch this! Ho ho ho hoho hoho

 

 

78’ Entré de Rui Pedro pour André Silva.
88’ Transversale de Leicester mais on s’en branle.
90’+2 Herrera récupère et travaille bien pour donner en retrait à Jota mais il tire au dessus.
On n’a donc eu le plaisir de pouvoir se rappeler au bon souvenir de Samantha Fox dans une merveille de soirée orgasmique.
Donc un résumé contenant des beaux clichés de la belle ex-égérie de Playboy met le son :


O Dragoes :


Casillas (5/5) Rien à faire mais que c’était bien fait!

fox

Allez passez votre chemin petit canaillou.

Maxí (5/5) Une putain de leçon, plus hargneux que les Anglais, plus précis qu’un sniper.
Felipe (5/5) Sa place dans le 11 de la ligue des champions n’est pas un hasard.
Marcano (5/5) Quand il va jouer à côté de Ramos ou Piqué en équipe d’Espagne faudra pas faire les surpris.
Telles (5/5) Le nouveau Alex Sandro, comment le Milan a-t-il pu le laisser partir en Turquie sans le blinder.
Danilo (5/5) Merci de lui mettre des mecs qui tiennent la route en face, il va se faire chier là.
Oliver (5/5) Ok il ne sait pas marquer, mais ses passes et son orientation du jeu ça fait comme quand tu montes la corde à nœuds à la gym.
Corona (5/5) A donné plus de plaisir sur ce match que Monica Lewinsky à Bill Clinton.

Fox

Quand tu met tout ton cœur.

Brahimi (5/5) Stratosphérique
fox

Un match beau comme ça.

Jota (5/5) S’il devient régulier à ce niveau, la clause de 20 millions c’est un cadeau.
Fox

Quand tu montres que tu peux t’assoir à la table des grands.

Silva (5/5)  4 buts en 6 matchs de LDC, 12 en 22 matchs officiels depuis le début de la saison, 20 ans et première saison titulaire…Watching Me
fox

Encore un doublé et un match énorme


O Banco :


Herrera (5/5) De belles inspirations et pas de connerie.
Neves (5/5) Même physiquement il leur a donné une leçon, alors balle au pied…
Rui Pedro (5/5) n’a pas eu d’occase mais comme il a participé.

 


Remarques à la con :


Daniel Bravo en pisse-froid a déclaré que le but de Brahimi n’est pas une Madjer et que Madjer c’était facile il était arrêté. Ok mec si tu ne comprend pas que le génie c’est le geste en finale de Coupe d’Europe des Clubs Champions je ne peux plus rien pour toi.
Mão Cheia signifie la main pleine/complète dans le sens tout bien fait, l’équivalent de la Manita.
Rappel pour le Noël des enfants
Merci @FCPorto_FR pour la compo.

Si tu veux que le football anal puisse s’exprimer et qu’on me paie des Sagres ou des Super Bock, Abonne toi ici
Si tu veux discuter ou suivre mes conneries c’est possible sur TWITTER @franckhomer
beijos anal, Homerc

Homerc

Né un soir de mai 1987 devant une talonnade devenu mythique. Tranchant comme Couto, précis comme une trivela de Quaresma, Dingue comme Futre #Troll #Sexe #RockNRoll

7 Comments

  1. Et je rappelle ici la révélation induite par cette somptueuse académie : à désormais 50 ans, Samatha Fox est le sosie de Maryse Joissains. C’est particulièrement flagrant sur sa page Wikipedia.

  2. Une acad’ ma foi d’un fort beau gabarit, à l’image de celles qu’elle contient.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.