Porto Liverpool (0-5) La Dragão académie livre ses notes

Les médecins sont formels, suite à ce match j’ai une déchirure de l’anus de 5 cm. Les experts sont passés et ont conclu qu’il n’y avait pas eu de viol, car pas de pénétration, ils m’ont juste écartelé le fion avec une matraque.

Bom Dia,
C’est le retour de la plus belle des compétitions !
Sur la forme du moment et le papier, le match s’annonçait serré et indécis avec deux équipes prônant verticalité et défis physique.
De match il n’y a pas eu, tant la différence a été flagrante entre les deux effectifs.
La limite du banc a été criante, Reyes n’est pas Felipe, compenser Danilo est impossible avec 2 numéro 8 et Soares ne pèse pas autant qu’Aboubakar.
Tu l’as compris on s’est fait balayer et punir pour ne pas avoir abdiqué. C’est cruel mais juste, le haut niveau ne pardonne pas.
Bref, place à la pire défaite de l’histoire, dans un cauchemar sans fin.

O Equipe :

Sergio revient au 433 « Ligue des champions » en changeant poste pour poste les absents.
C’est donc Reyes pour Felipe, Oliveira qui descend en 6 et Otavio au coeur du jeu.
Devant, Soares prend la place d’Aboubakar

 

O Jogo :

D’entrée on prend les choses en main avec une occase d’Otavio.
On a des corners mais sans souci pour Karius quand on trouve les cibles.
La première alerte arrive à la vingtième alors qu’on a le match en main et qu’on est bien en place. Sá rate son dégagement qui atterrit à 40 mètres plein axe. En une passe Salah est trouvé mais le centre de l’Egyptien est contré en corner.
Cette alerte a deux effets :

  • Premièrement on se liquéfie. On recule avec des centraux qui restent bas, laissant de l’espace entre Oliveira et Herrera qui commencent à prendre l’eau.
  • Deuxièmement, Liverpool peut jouer entre les lignes et nous prive du ballon.

Liverpool monte donc le niveau et Marcano revient à la one again devant Firmino qui avait échappé à Reyes.
A force de laisser les Reds jouer devant nos 30 mètres arrive ce qui doit arriver.
Sá veut relancer vite vers Soares qui se fait passer devant. Deux frappes contrées reviennent sur Mané seul dans la surface qui enroule à ras de terre. Sá est tellement dessus que le ballon lui passe sous les côtes et rentre. 0-1 20e.

Dans la foulée Liverpool nous presse et en se dégageant en panique, Marega ne s’impose pas (oui en fait il y a faute mais on ne dit rien sur l’arbitre quand on prend une branlée pareil), Milner s’avance frappe sur le poteau. Forcément le ballon revient avec beaucoup de chatte sur Salah qui dribble Sá et marque de près. 0-2 25e

J’ai l’impression de revivre le match à Leipzig. On est en place, mais rien dans le jeu, on est attentif, personne ne prend ses responsabilités, et on se fait punir.
Entre Liverpool qui nous attend et nous qui sommes assommés, il faut attendre la quarante-quatrième minute pour qu’enfin Brahimi trouve Soares qui reprend mais Van Bite dévie le ballon juste ce qu’il faut pour que ça frôle le poteau et que l’arbitre donne six mètres.

Mi-temps :

A chier.
On a laissé Liverpool nous enculer deux fois, on n’est pas au niveau, on a l’impression de revivre les matchs ratés de Besiktas et Leipzig.
Ça joue en calculant, avec le frein à main, face à une équipe qui ne fait qu’avancer ça ne peut que mal finir.

Sergio tente d’inverser la tendance en sortant Otavio pour Corona.
Au moins on entre dans la seconde mi-temps avec des intentions.
Alors qu’on est sur une phase de domination, Salah part en contre, sert Firmino, Sá repousse mais Mané suit et pousse au fond. 0-3 53e.
Tant qu’à faire on essaie de sauver l’honneur, avec Corona centrant pour Soares qui remet à Marega mais Moussa rate sa volée.
Sergio sort Brahimi pour Waris
Liverpool attend les contres pour nous achever mais on continue d’essayer de pousser avec la force d’une victime du syndrome de Stockholm défendant son ravisseur après 490 jours de détention.
A chaque occasion ou semblant de domination on se fait enfiler en contre, c’est un cauchemar, Firmino se retrouve à l’arrivé du centre pour le quatrième. 0-4 à la 69e.
On sent bien le vent tourner quand pour la première fois de la partie sur un contre Mané ne marque pas à la 83e mais en fait, non.
Deux minutes plus tard il est seul à dix huit mètres et peut ajuster Sá abandonné par sa défense.0-5 85e

O resumo :

 

 

O Dragoes :

Sá (1/5)
Sur la pente ascendante au point que presque personne ne contestait ta titularisation, tu prends depuis autant dans la gueule qu’Emery après le retour du Barça.

Ricardo (2/5)
Le seul au niveau. il a tenu et pris son couloir, mais comment Mané peut-il passer dans ton dos sur le premier ?
Reyes (1/5)
Dépassé. Un enfant maltraité par les grands.

Quand tu veux jouer dans la cour des grands.

Marcano (2/5)
A tenu son rôle, pas d’erreur, mais pas de sérénité ou de coup de gueule, pour l’ancien de l’équipe ça la fout mal.
Telles (2/5)
Comme Ricardo il a essayé offensivement mais couvrir Salah sur le second but sérieux, on n’est pas en district là.
Herrera (2/5)
Dépassé. Il n’a pas pu compensé tous les trous bien qu’il ait essayé.
Oliveira (1/5)
A traversé le match comme le Titanic l’Atlantique, avec perte et fracas.

Quand t’es complet à côté de la plaque

Otavio (2/5)
Offensivement présent, défensivement nulle part.
Brahimi (2/5)
Deux trois gris-gris, un seul expected goal, trop de déchets.
Marega (2/5)
Il a fait avec ses moyens, insuffisant pour un huitième de LDC, c’est le contraire qui aurait été une bonne surprise.
Soares (3/5)
Il a tout fait pour marquer. Aucune réussite dans ses tentatives ou ses remises, mais de l’abnégation.

O Banco :

Corona (3/5)
Il a au moins amené du rythme et des occasions.
Waris (1/5)
Alors déjà que tu ne passes pas contre Braga ou Chaves, t’espérais faire quoi à jouer seul face à Liverpool?

Quand tu te vois trop beau

Paciência (Não Bigode)
N’a même pas pu se mettre en position de frappe.

Remarque à la con :
CheyrouBruno Cheyrou est sans doute trop sous estimé au rang des consultants mauvais et supporter. Alors oui tu as joué à Liverpool, mais te permettre de défoncer Porto qui certes a raté son match, en oubliant les branlées données à Monaco en poule, te place non loin de Bravo au titre de gogol d’Or de la saison.
Bonus pour le « Marega on l’a connu en France quand il jouait au Poiré-Sur-Vie »….Tocard…

Bonus 2 mon anus vu du ciel

Si tu veux discuter ou suivre mes conneries c’est possible sur TWITTER @franckhomer
beijos anal, Homerc

Homerc

Né un soir de mai 1987 devant une talonnade devenu mythique. Tranchant comme Couto, précis comme une trivela de Quaresma, Dingue comme Futre #Troll #Sexe #RockNRoll

6 commentaires

  1. J’ai mal. Je m’attendais à une défaite, au mieux un nul, mais pas sous la forme d’une sodomie consentie.

    Perso, j’ai arrêté le massacre à 0-3 tellement c’était « nawak ». Une défense à la rue, même Ricardo et Telles m’ont déçus.

    La principale cause : le milieu. Il a manqué de physique au milieu, Herrera/Oliveira c’est trop faiblard. La hype Oliveira c’est bien pour la liga NOS, pas la C1.
    Malheureusement, les choix de Sergio étaient limités, même si je pense qu’il aurait dû réagir et densifier le milieu tellement c’était le bordel. Beaucoup trop de liberté pour le trio d’en face.

    Pour finir, Sà… je lui aurais bien coller un 0. Le 1er but : um frango. Au lieu de calmer le jeu, il fait l’inverse. Pas rassurant dans ses prises de balles. Bref, je l’ai jamais trouvé exceptionnel, pas mieux qu’un Anthony Lopes. Je préfère de loin Casillas. D’ailleurs, Sergio le titularise dernièrement…

    De toute façon, l’objectif n°1, c’est le championnat. Et vu comment les salopes et les lézards sont bien « aidés » (cf. Tondela-Sporting d’hier, risible), autant garder de l’énergie et tout donner en Liga.

    UmPortista

    • On a clairement été bouffé sur ce qui a été notre force en ligue des champions cette saison, l’impact physique.
      Sá relance vite car Sergio lui demande. Tous les matchs le gardien (lui ou Casillas) recherche la relance à la main pour profiter de la désorganisation adverse.
      D’ailleurs le premier but, si Soares attaque la balle et passe devant il part seul en contre…
      Sá je lui met 1 car il ne s’est pas complet effondré après le premier et sur les autres buts il est abandonné.
      La défense joue bas quand le milieu joue le pressing, même City c’est fait baiser en faisant ça alors nous avec Reyes et Marcano on allait pas faire mieux que se faire défoncer.

      • Pas tout à fait d’accord sur le premier but. Même si Soares passe, y’a encore un défenseur derrière. Et on parle de Soares… Remonter un demi terrain tout seul, il aurait été capable de tirer sur une mouette à l’arrivée.
        Sergio veut des relances rapides, certes, mais à cet instant, Sà, quand on revoit les images, aurait dû calmer le jeu et pas balancer le ballon comme ça. Tiquinho est tout seul, il espère quoi sérieux ? A croire qu’il voit pas le jeu.
        Et pour finir, c’était à ce moment où Porto prenait l’eau, il aurait été opportun de casser un peu le rythme et de gueuler sur les plots devant lui pour resserrer les lignes. Malheureusement, il se prend un but dégueulasse 100% pour lui (FRANGO !)

        • Oui, après je ne dis pas que ça aurait été différent avec Casillas car il est sorti de la cage après le fiasco de besiktas

  2. Votre anus vu du ciel, un point final de qualité à cette belle académie. Toutefois, je préfère quand Porto gagne (bon pas là mais en général quoi), question de boobs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.