Porto Moreirense (3-0) La Dragão n’est pas Mor(eirense) et revient dans la course

Bom Dia,
Retour au Dragão pour accueillir Moreirense et faire coup double.

D’abord, laver l’affront de l’élimination en Taça da liga après la défaite 1-0.
Ensuite, et c’est le plus important , prendre des points sur les 2 autres grands qui ont fait respectivement 3-3 à la Luz et 2-2 à Chaves.
Chez nous, Nuno a annoncé que le travail va se voir ce soir, que les arbitres doivent continuer à être justes et que tout est possible… Putain j’ai l’impression quand je l’écris de voir Valls défendre son bilan de Premier ministre.
Bref tu peux expliquer tout ce que tu veux, si tu ne fais pas augmenter le SMIC  tape pas  le 16e chez toi, t’es aussi crédible qu’un Balkany acquitté.


O Equipe :


Nuno fait avec les absents, Otávio, Layùn et Neves pour les blessés, Brahimi à la CAN.
Point Mercato, Evandro a été vendu à Hull City on vous thank Hull.
Nuno aime mettre des noms et pas des joueurs à leurs postes donc Herrera ailier et Jota en deuxième attaquant face à une défense qui ne va pas sortir de ses 30 mètres, magique.


O Jogo :


On joue haut en lançant des longs ballons afin de passer par dessus le milieu dense de Moreirense.  Ce changement de tactique nous permet de déstabiliser les visiteurs qui avaient prévu de bloquer les relance de Danilo et Oliver.
Cela se traduit dès la 2’ par Herrera lancé par Maxí qui était venu couper au premier… Mais ce n’est pas cadré.
On joue un gros pressing et on obtient un corner. On décide donc d’innover avec le corner à 3, pas de suspense c’est encore plus moisi qu’un corner à 2.
On voit que ça a bossé dur à l’entrainement sur coup de pied arrêté. Sur le suivant c’est la chenille. Le résultat est toujours foiré mais au moins j’ai des trucs à dire.
Surtout qu’au sortir de cette jolie danse les 2 pieds en canard, Moreirense part en contre de 80 mètres car on est à la rue. Heureusement  Iker repousse la tentative aussi facilement que Fillon repousse la joie de vivre.

Le jeu est interrompu car Mikadze est mal retombé de sa sortie sur le corner. On est à la 5e minute et on a déjà eu un changement de tactique, une occasion, des corners foireux et un contre sauvé.
On repart donc à l’attaque avec Telles qui décide de privatiser le couloir gauche. Silva coupe bien le centre mais est contré.
Le match se hache, les joueurs se mettent à faire faute sur faute dans la volonté de vite récupérer la balle, mais trop d’engagement tue le jeu et le rythme retombe comme un soufflé.
Il ne se passe quasiment rien pendant 10 bonnes minutes, avant de recommencer notre marche sur la gueule de la défense. Jota allume la mèche (Tuyau) par un centre-tir repoussé en corner. On commence à s’imposer sur les corners mais les ballons traversent la surface comme le temps qui court court et ne s’arrête jamais. Ah oui on les joue avec autant d’intelligence qu’une chanson des 2 BE 3 donc je craque.
Si vous ajoutez à ça que chaque contre sur des ballons bien récupéré par Danilo, Herrera ou Oliver est cliniquement salopé par Jota qui cherche à chaque fois une manière originale de le foirer, je suis cool comme pour discuter avec le voisin qui démarre les travaux à 5H du matin en tapant sur le mur de ma chambre.
Cependant on est volontaires (oui comme tout les derniers matchs je te vois venir moqueur), et tout se décante à la 29’.
Coup franc dangereux et  jaune pour Geraldes. Bien frappé par Telles mais repoussé par Mikadze, Marcano se bat pour récupérer la balle, fixer et donner à Oliver en retrait qui d’un plat du pied sécurité trompe le gardien géorgien on my mind.

Du coup on appuie pour enfoncer le clou, avec Danilo qui joue plus haut concentrant la pression sur les buts de Moreirense. la conséquence est que Moreirense se retrouve fort dépourvu face à ce changement de style laissant de l’espace aux attaquants pour contrer le milieu. Du coup Corona a enfin de l’espace pour lancer Silva mais Mikadze anticipe bien (35’).
37’ Dramé prend un jaune pour avoir découpé Maxí. Sur le coup franc Telles frappe directement mais Mikadze Vigilant repousse en corner.
Mais comme d’habitude, après avoir marqué et mis la pression 5 minutes, on recule, trop sûrs de notre force alors qu’on n’est pas à l’abri.
Du coup à la 40’ Felipe pris par Dramé, commet une faute et prend un jaune
Le coup franc est bien repoussé et sur le contre Jota remonte tout le terrain et glisse à Corona qui frappe, Mikadze repousse mais Silva est là pour la mettre d’une tête plongeante qui va au fond.

44’ Geraldes fait de l’anti-jeu sur Danilo et prend un second jaune. A plus.

Mi-temps : Bon enfin de la réussite! On est ni meilleurs ni pires que sur les autres matchs sans but, juste que là on a trouvé la clé. Avec ce rouge on n’a plus qu’à gérer la seconde période en finissant le boulot pour le goal average et la confiance.

On attaque la seconde mi-temps en pressant haut et dès la 46’ Jota se retrouve en position de frappe à 18 mètres mais ne cadre pas.
On gère le match, Danilo régule le milieu et on essai de combiner avec les latéraux mais sans vraiment amener le danger.
On se fait des occases par Herrera (55’) sur une frappe des 18 mètres, Silva qui perd deux duels face à Mikadze qui est impeccable et repousse (57’ et 58’)
Puis quand c’est pas Mikadze c’est nous, 59’ Corona donne à Jota qui est trop court et la minute suivante Herrera donne un ballon en or à Jota qui rate le contrôle seul dans la surface et se fait reprendre.
Heureusement sur le corner d’Herrera,  Marcano seul au second poteau marque de la tête.

On a bouclé  l’affaire en concrétisant un temps fort ce qui nous manquait depuis un moment.
69’ Entrée de Kelvin pour Corona et d’André André pour Oliver.
Sur son premier ballon André André lance Jota qui fait faute en jouant le défenseur au lieu du ballon. Dans la minute qui suit Silva trouve Jota seul mais il tergiverse et est contré.
Putain Jota t’es le Tello portugais.
Il faut noter que contrairement à ce que l’on a fait après l’ouverture du score, cette fois on continue de jouer en combinant enfin sur attaque placé, au lieu de tenter des exploits individuels.
Notamment avec  Herrera, Silva et André André dont la frappe passe au dessus. (74’)
78’ Sortie de Jota pour Rui Pedro.
On pousse sans vraiment avoir de grosses occasions, Moreirense verrouille tout pour éviter la valise.
Le match se finit alors tranquille ce qui laisse un goût d’inachevé car putain on doit en mettre au moins 5 avec un tel scénario.

O Resumo :

 

 


O Dragoes :


Casillas (3/5) Un arrêt parfait à 0-0 puis rien. Plus efficace qu’une capote pour éviter les saloperies de passer.

moreirense

Comme Liza 20 ans de carrière mais toujours aussi sexy

Maxí (3/5) une première mi-temps moyenne défensivement où il n’a pas donné sa part au chien quand ça s’est chauffé. Une seconde offensive.
Felipe (2/5) Un jaune évitable, un mauvais jugement de l’arbitre sur ce qui aurait pu être son second, avertissement sans frais.
Marcano (4/5) Surfe sur une vague incompréhensible de succès plus impressionnante que celle de Macron.
Telles (3/5) Tellement fort à gauche que Mélanchon voudrait être le Telles français.
Danilo (3/5) Un Pic, Un roc une Péninsule (Ibérique).
Herrera (4/5) Une passe dé, des passes clés, et comme chaque saison il revient au top après les fêtes.

moreirense

 

Comme un vrai mexicain il met ses armes en bandouillière

Oliver (4/5) Un but, des passes clés et il a défendu! Putain un plan à 3 parfait!

moreirense

Quand tu décides enfin de montrer tous tes talents

Corona (3/5) des passes clés de l’activité mais pas de réussite.
Jota (1+4-3=2/5) Tello a donc un cousin portugais.

moreirense

Moi chaque fois qu’il salope une occasion

 

 Silva (4/5) Des occasions, un but et une annonce que sa clause sera payé cet été. Quel homme.


O Banco :


André André (3/5) Une entrée qui a donné du mouvement au jeu de position, des combinaisons un retour plus qu’intéressant.
Kelvin (não bigode) On va être gentil et attendre car là c’est inutile.
Rui Pedro (Não Bigode) l’équipe ne jouait plus, il a tenté des trucs mais sans efficacité.

 


Remarque à la con :


SFR Sport, je paie un abonnement pour voir les matchs donc quand tu ne diffuses rien sur ta chaîne 2, 3 et 4 tu peux passer le match en direct non? au lieu de le différer d’une heure?

Va voter pour les FVN2016 clique à gauche dans la bannière.
Merci @FCPorto_FR pour la compo.
Si tu veux que le football anal puisse s’exprimer et qu’on me paie des Sagres ou des Super Bock, Abonne toi ici
Si tu veux discuter ou suivre mes conneries c’est possible sur TWITTER @franckhomer
beijos anal, Homerc

Homerc

Né un soir de mai 1987 devant une talonnade devenu mythique. Tranchant comme Couto, précis comme une trivela de Quaresma, Dingue comme Futre #Troll #Sexe #RockNRoll

3 commentaires

  1. Une bien belle acad’ pour une bien belle victoire. L’évaluation des GIF est sans appel : Herrera est l’homme du match.

    • Merci je vais peut être ajouter un sondage en fin d’académie votre homme du match en votant pour le joueurs aillant un gif

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.